Previous page
 v

॰व -va forme des a. et s. indiquant la possession ou l'origine, et des adv. de manière.

वंश vaṃśa m. canne de bambou, de roseau, de canne à sucre; poutre | colonne vertébrale | flûte (en bambou) | soc. lignée, race, famille, dynastie; multitude | lit. chronique (d'une dynastie) | soc. caste; cf. trivaṃśa | lit. la généalogie des dieux et des sages, un pañcalakṣaṇa — ifc. collection, assemblage de; multitude de.
sūryavaṃśa myth. lignée solaire; cf. Vivasvān, Manu, Ikṣvāku, Daśaratha, Rāma.
somavaṃśa myth. lignée lunaire; cf. Budha, Pūru, Duṣyanta, Purūravā, Bharata, Kuru, Śāṃtanu.

 vaṃśastha [stha] m. phon. nom d'un mètre homosyllabique de 12 syllabes par pada.

 vaṃśānucarita [anucarita] n. lit. l'histoire des dynasties, un pañcalakṣaṇa.

 vaṃśāvalī [āvalī] f. lit. chronique de dynastie.
vaṃśa

वंशिन् vaṃśin [vaṃśa-in] a. m. n. f. vaṃśinī appartenant à une famille.

वंशी vaṃśī [f. vaṃśa] f. flûte (en bambou) | myth. not. la flute de Kṛṣṇa-Gopāla.

वंशीय vaṃśīya [vaṃśa-īya] a. m. n. f. vaṃśīyā de la famille | de bonne famille.

वंश्य vaṃśya [vaṃśa-ya] a. m. n. f. vaṃśyā qui a trait à la dynastie | issu de la colonne vertébrale (se dit d'os des membres) — m. soc. membre de la lignée; prince de sang | pl. soc. membres d'une lignée; descendants d'une dynastie.

वक vaka cf. baka.

वकार vakāra [(va)-kāra] m. le son ou la lettre ‘va’.

वक्तव्य vaktavya [pfp. [3] vac] n. ce qui doit être dit, ce qu'on a à dire.
sarvaiḥ satyaṃ vaktavyam la vérité doit être dite par tous.

वक्ति vakti [act. vac] f. parole.

वक्तु vaktu [inf. vac] iic. parler.

 vaktukāma [kāma] a. m. n. f. vaktukāmā qui veut parler.
vaktu

वक्तृ vaktṛ [agt. vac] a. m. n. f. vaktrī qui parle, qui dit, qui proclame <g.>; éloquent | sage; honnête; sincère | loquace; bavard — m. parleur, locuteur; orateur || pali vattā.
saṃskṛtavaktāraḥ les locuteurs du sanskrit.

वक्त्र vaktra [instr. vac] n. bouche; visage.

 vaktrāgama [āgama] a. m. n. f. vaktrāgamā transmis oralement.
śivavaktrāgamodita réputé provenir de la bouche même de Śiva.
vaktra

वक्र vakra [vañc-ra] a. m. n. f. vakrā courbe, sinueux, tortueux, tordu; oblique | ambigu, déloyal, faux.

 vakratā [-tā] f. curvature; fait d'être tordu ou tortueux | ambiguité; perversité; fausseté | lit. qualité oblique de la poésie, critère esthétique de Kuntaka.

 vakratuṇḍa [tuṇḍa] m. myth. np. de Vakratuṇḍa, épith. de Gaṇeśa «à la trompe recourbée».
vakratuṇḍa mahākāya sūrya koṭi sama prabhā | nirvighnam kuru me deva sarva kāryeṣu sarvadā || (invocation à Gaṇeśa pour le succès d'une entreprise) Seigneur à la trompe recourbée, au corps puissant et à l'éclat de millions de soleils, puisses-tu écarter les obstacles de toutes les actions que j'entreprenne.

 vakrarekhā [rekhā] f. math. courbe.

 vakrokti [ukti] f. lit. [«parole oblique»] langage voilé, métaphorique ou à double entendre, genre poétique [kāvya] cryptique | charade, rébus, jeux de mot.

  vakroktijīvita [jīvita] m. lit. np. du Vakroktijīvita, ouvrage de poétique de Kuntaka cherchant à établir que le genre oblique [vakrokti] est l'essence de la poésie.

  vakroktipañcāśikā [pañcāśaka] f. lit. np. de la Vakroktipañcāśikā, poème de 50 vers-rébus de rājānaka Ratnākara_2 formant un dialogue amoureux entre Śiva et Pārvatī.
 vakrokti
vakra

वक्रोलक vakrolaka m. myth. np. de la ville de Vakrolaka, capitale du roi Sūryaprabha.

वक्ष् vakṣ [relié à ukṣ] pft. (vavakṣa) croître, grandir; être fort — ca. (vakṣayati) faire croître, affermir, revigorer || ang. wax.

वक्षण vakṣaṇa [agt. vakṣ] a. m. n. f. vakṣaṇī qui revigore, qui rafraîchit — n. revigorant | poitrine; sein — f. vakṣaṇā estomac; entrailles; ventre; terrain fertile.

वक्षस् vakṣas [abstr. vakṣ] n. (sg. et pl.) poitrine, cage thoracique; sein — m. véd. bœuf.

 vakṣoja [ja] m. sein [«né de la poitrine»].
vakṣojapānakṛt kāṇa [«petit borgne qui tête encore le sein de sa mère»] insulte du logicien Pakṣadhara envers son élève insolent Raghunātha_1 Śiromaṇi.
vakṣas

वक्षु vakṣu [vakṣ-u] m. géo. np. du fleuve Vakṣu (Oxus), qui descend du Pamir à la mer d'Aral; mod. Amou-Daria.

वगला vagalā f. phil. [tantr.] np. de Vagalā ou Vagalāmukhī, l'une des 10 puissances [mahāvidyā] de la Déesse [Śakti], plus tard appelée Bagalā ou Bagalāmukhī; elle est aussi Pītāmbarā «vêtue de jaune»; elle tient un gourdin en main dont elle frappe les hommes pour détruire leur ignorance; son regard est hypnotique; elle transcende les contraires et son savoir détruit les dualités.

वगाह vagāha [avagāha] m. bain, ablution; immersion.

वगाह्य vagāhya [avagāh] ind. s'étant plongé dans.

वङ्क vaṅka [agt. vañc] m. vagabond | méandre (d'une rivière) — f. vaṅkā pommeau de selle.

वङ्कु vaṅku [vañc] a. m. n. f. véd. qui va par des moyens détournés; qui se hâte; impulsif.
vaṅkuḥ kaviḥ myth. «Obscur poète», épith. de Rudra.

वङ्ग vaṅga m. myth. np. du roi Vaṅga, fils de Dīrghatamā et Sudeṣṇā; on le dit ancêtre des bengalis | géo. son royaume, l'un des cinq pays de l'Inde du Nord [pañcagauḍa]; mod. Bengale de l'Est | pl. vaṅgās le pays du Bengale et son peuple | var. vaṅgana natu. bot. Solanum melongena, aubergine || bengali bafga; fr. Bengale.

 vaṅgasenā [senā] f. armée du Bengale.

  vaṅgasenāka [-ka] m. natu. bot. Sesbania grandiflora ou arbre Agati, légumineuse pouvant atteindre 10 m de haut, aux fleurs écarlates.
 vaṅgasenā
vaṅga

वङ्गन vaṅgana [vaṅga-na] m. natu. bot. Solanum melongena, aubergine; syn. vārttāka || perse baadenjaan; fr. aubergine; hi. baiṃgan.

वच् vac v. [2] pr. (vakti) imp. (voci) v. [3] pr. (vivakti) pft. (uvāca) pft. md. (ūce) aor. [2] (avocat) aor. ps. (avāci) aor. ps. (avoci) subj. (vocati) pp. (ukta) ppft. (ūcivas) inf. (vaktum) fut. péri. (vaktā) pfp. (vaktavya, vacanīya) abs. (uktvā, -ucya) pf. (adhi, anu, nis, pra, prati, vi) parler; dire qqc. à qqn <2 acc.>; appeler | réciter, invoquer — ps. (ucyate) être dit, être parlé | être interpellé, être informé, être appelé — ca. (vācayati) ps. (vācyate) pfp. (vācya) faire dire | énoncer, lire [«faire parler un écrit»] — dés.(vivakṣati) demander la parole; vouloir dire || lat. vocare, vox; ang. voice; all. erwähnen; fr. voix.
yad ucyate on raconte que, il est dit que.
kathāṃ vakti il raconte une histoire.
tvāṃ vakti il te parle.

वच vaca [agt. vac] a. m. n. f. vacā qui parle — m. perroquet — n. fait de parler; discours — f. vacā mainate; syn. sārikā.

वचक्नु vacaknu [agt. vacas] a. m. n. f. éloquent; bavard — m. lit. np. du sage Vacaknu, père de Gargī-Vācaknavī.

वचन vacana [agt. vac] a. m. n. f. vacanā qui parle — ifc. qui indique, qui exprime, qui signifie <iic.> — act. n. vacana parole, langage; discours, énonciation | dicton | lit. paroles dévotionnelles adressées à Śiva | édit, ordre, conseil | gram. nombre (ekavacana singulier, dvivacana duel, bahuvacana pluriel).
madvacanāt adv. en mon nom.

 vacanajyāyas [jyāyas] a. m. n. f. vacanajyāyasī meilleur pour parler.

 vacanajyeṣṭha [jyeṣṭha] a. m. n. f. vacanajyeṣṭhā le plus éloquent, le meilleur en paroles.

 vacanavyakti [vyakti] f. gram. dénotation spécifique d'une énonciation.

 vacanāśaṅka [āśaṅkā] n. peur de prendre la parole.
vacana

वचनीय vacanīya [pfp. [2] vac] a. m. n. f. vacanīyā à dire; dont il faut parler | dont il y a à redire, blâmable — n. blâme, reproche; censure.

वचस् vacas [abstr. vac] n. parole; discours.
vacasām patiḥ myth. «Maître de la parole», épith. de Bṛhaspati; cf. Vācaspati, Vāgīśa.

वज् vaj v. être fort || lat. vigeo; fr. vigueur.

वज्र vajra [vaj-ra] m. n. foudre | diamant | [vajrayuddha] myth. le missile-foudre, arme d'Indra (représenté par un trident à trois pointes, puis quatre pointes recourbées aux deux extrémités d'un sceptre); syn. kuliśa | myth. np. de Vajra «Diamant», fils d'Aniruddha et d'Uṣā_1; il fut le dernier des yādavās.

 vajrakandara [kandara] n. canal uro-génital.

 vajrakarma [karman] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrakarma «au destin adamantin».

 vajrakāya [kāya] m. bd. le «corps essentiel» [«de diamant»], symbolisant l'Être absolu présent dans la nature spirituelle de tout homme; syn. dharmakāya.

 vajraketu [ketu] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajraketu «Météore adamantin».

 vajracūrṇa [cūrṇa] n. mod. ciment.

 vajracchedaka [chedaka] a. m. n. f. vajracchedikā qui coupe le diamant.

  vajracchedakaprajñāpāramitā [prajñāpāramitā] f. bd. np. de la Vajracchedakaprajñāpāramitā ou Vajracchedikā «Sagesse qui coupe le diamant» ou «Sūtra du diamant», ouvrage fondateur du bouddhisme Mahāyāna, sous la forme d'un dialogue entre Buddha et son disciple Subhūti sur la vacuité et l'impermanence du monde; il fut traduit en chinois par Kumārajīva en 401, on en connaît une version imprimée de 868.
 vajracchedaka

 vajratīkṣṇa [tīkṣṇa] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajratīkṣṇa aspect de Mañjuśrī «au glaive adamantin».

 vajratejas [tejas] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajratejas «Puissance adamantine».

 vajradhara [dhara] m. myth. épith. d'Indra «Tenant le foudre» | bd. [Vajrayāna] np. de l'accompli [bodhisattva] Vajradhara «Portant le foudre adamantin», aussi appelé Vajrapāṇi.

 vajradharma [dharma] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajradharma, «Loi adamantine», aspect d'Avalokiteśvara.

 vajranābha [nābhi] m. myth. np. de Vajranābha, épith. de Sudarśana, cakra de Viṣṇu «au moyeu de diamant»; Agni le donna à Kṛṣṇa.

 vajrapāṇi [pāṇi] m. myth. np. de Vajrapāṇi, épith. d'Indra farouche «Avec le foudre en main» | bd. [Vajrayāna] épith. d'un accompli [bodhisattva] incorporant Indra dans le panthéon du Mahāyāna; cf. Vajradhara.

 vajrabodhisattva [bodhisattva] m. bd. [Mahāyāna] l'un de 16 accomplis [bodhisattva] associés 4 par 4 aux jina gardiens Akṣobhya, Amitābha, Amoghasiddhi et Ratnasaṃbhava; ils s'appellent Vajrasattva, Vajrarāja, Vajrarāga, Vajrasādhu, Vajraratna, Vajratejas, Vajraketu, Vajrahāsa, Vajradharma, Vajratīkṣṇa, Vajrahetu, Vajrabhāṣa, Vajrakarma, Vajrarakṣa, Vajrayakṣa, et Vajrasandhi.

 vajrabhāṣa [bhāṣā] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrabhāṣa «À la parole adamantine».

 vajramaṇi [maṇi] m. diamant.

 vajrayakṣa [yakṣa] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrayakṣa «Génie adamantin».

 vajrayāna [yāna] n. bd. «véhicule de diamant», bouddhisme tantrique.

 vajrayuddha [yuddha] m. myth. arme diamant-foudre d'Indra.

 vajrayoginī [yoginī] f. myth. np. de Vajrayoginī, yoginī «au foudre»; cf. Vajreśvarī.

 vajrarakṣa [rakṣa] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrarakṣa «Protecteur adamantin».

 vajraratna [ratna] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajraratna «Joyau adamantin».

 vajrarāga [rāga] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrarāga «Goût adamantin».

 vajrarāja [rāja] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrarāja «Roi adamantin».

 vajralepa [lepa] m. mortier; enduit | colle forte; not. colle de peau de buffle utilisée pour les enduits.
dharmakṣetre kṛtam pāpaṃ vajralepam bhaviṣyati En ce temps de justice, que le péché commis soit mis au pilori.

 vajrasattva var. vajrasatva [sattva] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrasattva «Être adamantin» | bd. [tantr.] épith. de Hevajra.

 vajrasandhi [sandhi] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrasandhi «Crépuscule adamantin».

 vajrasādhu [sādhu] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrasādhu «Bienfait adamantin».

 vajrasūcī [sūcī] f. bd. np. de la Vajrasūcī «Pointe du diamant», texte en vers attribué à Aśvaghoṣa, sans doute plus tardif (6e siècle); c'est une satire des idéaux brahmaniques.

 vajrahāsa [hāsa] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrahāsa «Rire adamantin».

 vajrahetu [hetu] m. bd. [Mahāyāna] np. du vajrabodhisattva Vajrahetu «Agent adamantin», aspect de Maitreya.

 vajrāyana [āyana_1] m. bd. np. du Vajrāyana «Voie du diamant», forme tantrique du Mahāyāna.

 vajrāsana [āsana] n. phil. [yoga] posture avec les jambes croisées en lotus, la plante des pieds tournée vers le haut.

 vajreśvarī [īśvarī] f. bd. np. de la déesse bd. Vajreśvarī | myth. forme de Durgā «au foudre»; son temple principal se trouve à mod. Kangra (Himachal Pradesh); il était très riche, fut pillé par Mahmud de Gazni en 1009 et par Tughluk Shah en 1360, et détruit par un tremblement de terre en 1905; un autre temple se trouve à Vajreśvarī, sur les bords de la Tansā au Mahārāṣṭra; c'est un śaktipīṭha, le pīṭhasthāna d'un sein de Satī.
vajra

वज्रोली vajrolī [relié à vajra] f. cf. vajrolīmudrā.

 vajrolīmudrā [mudrā] f. phil. [tantra] réaspiration du sperme par le pénis.
vajrolī

वञ्च् vañc [relié à añc] v. [1] pr. (vañcati) pp. (vañcita) pfp. (vaṅkya, vañcya) marcher de travers; chanceler, tituber — ca. (vañcayati) tromper || lat. vacillo; fr. vaciller.

वञ्चन vañcana [act. vañc] n. tromperie, déception | illusion, hallucination — f. vañcanā id.
vañcanāṃ kṛ tricher, tromper.
vañcanāṃ labh être abusé.

वञ्चित vañcita [pp. vañc] a. m. n. f. vañcitā trompé, déçu; qui manque (le but <i.>).

वट vaṭa m. natu. bot. Ficus indica, arbre banian; syn. nyagrodha, śuṅga | fil, corde.

 vaṭapattra [pattra] n. géo. np. de la ville de Vaṭapattra, sur les bords de la Viśvāmitrī, au Gujarāt (mod. Vadodarā-Baroda); elle s'appelait autrefois Candravatī, puis Vīravatī; ce fief marathe fut arraché à l'empire Moghol en 1721 par le clan Gāyakavāḍa.

 vaṭapūrṇimā [pūrṇimā] f. soc. pleine lune du mois jyaiṣṭha; dans l'ouest de l'Inde, on y célèbre la vaṭasāvitrīpūjā.

 vaṭasāvitrīpūjā [sāvitrī-pūjā] f. soc. célébration de Sāvitrī_1 lors de la vaṭapūrṇimā; les femmes y jeûnent en priant pour la santé de leur mari; elles font 7 fois le tour d'un banian sacré [parikrama], qu'elles entourent de fils de coton.
vaṭa

वटक vaṭaka m. n. globule, boulette; not. boulette de pâte de lentilles frite.

वडब vaḍaba m. cf. vaḍavaf. vaḍabā cf. vaḍavā.

वडव vaḍava m. cheval attirant l'étalon | var. vaḍaba id. — f. cf. vaḍavā.

वडवा vaḍavā [f. vaḍava] f. jument | myth. np. de Vaḍavā, épith. de la nymphe Aśvinī | var. vaḍabā id.

 vaḍavāgni [agni] m. myth. np. de Vaḍabāgni ou Vaḍavāgni «Feu de la jument», feu inextinguible sortant d'une caverne sous-marine dans les régions Sud, issu de l'ardeur de la pénitence d'Aurva; on dit que sa fumée est la source des éclairs; aussi Baḍavāgni, Vāḍavāgni.

 vaḍavānala [anala] m. cf. vaḍavāgni.

 vaḍavāmukha [mukha] n. myth. np. du Vaḍavāmukha ou Vaḍabāmukha «Bouche de la jument», une des portes des régions infernales, située au pôle Sud.
vaḍavā

वणिज् vaṇij var. baṇij m. marchand, commerçant — f. commerce.

वणिज vaṇija [vaṇij-a] m. marchand — n. astr. signe zodiacal de la Balance | astr. sixième demi-jour lunaire [karaṇa] (mobile) — f. vaṇijā trafic, commerce.

वण्ड vaṇḍa var. baṇḍa a. m. n. f. vaṇḍā mutilé, estropié; castré, impuissant.

॰वत् -vat var. -mat (forme des a.) comme, semblable à, qui est | qui a, qui possède; qui produit | transforme un sens passif en sens actif, not. un pp. en ppa. (cf. ktavatu) | forme le nom. acc. voc. sg. d'un ppft. n. (cf. -vas) | (acc. utilisé comme adv.) selon, de la manière de, tel.
ghaṭo ghaṭatvavān [nyāya] un pot est ce qui possède la qualité de pot.
tattvavat tad eva [nyāya] La possession de la propriété caractéristique d'une notion est cette notion même (axiome de possession).
tadvattvam tad eva [nyāya] L'extension de l'appartenance à une notion est cette notion même (axiome d'extension).

वतूल vatūla cf. vātula.

॰वत्त्व -vattva phil. [navyanyāya] «qui possède la qualité de» (combine -vat et -tva).
sāsnāvattvam phil. [vaiśeṣika] universel du bétail; syn. gotva.

वत्स vatsa m. veau, jeune animal | [vatsabhūmi] nom du pays Vatsa, dans la vallée inférieure de la Yamunā, de capitale Kauśāmbī | myth. np. de Vatsa_1, fils du roi Pratardana | pl. vatsās les habitants du pays Vatsa; ses princes — voc. adr. mon enfant, mon fils, mon chéri — f. vatsā génisse, jeune femelle | chère — voc. vatse adr. ma fille, ma chérie.

 vatsatara [-tara] m. jeune bovin — f. vatsatarī jeune vache.

 vatsabhūmi [bhūmi] f. géo. pays des vatsās, de capitale Kauśāmbī.

 vatsarāja [rāja] m. hist. roi du pays Vatsa | épith. d'Udayana.

 vatsāsura [asura] m. myth. np. du démon-veau Vatsāsura; il s'était glissé, déguisé en veau par ruse, dans le troupeau que Kṛṣṇa et Balarāma enfants gardaient à Vṛndāvana; Kṛṣṇa le remarqua et le tua; pour expier ce crime de goghāta, il se purifia dans les eaux du Manasigaṅgākuṇḍa, où il convoqua le Gange par la pensée.
vatsa

वत्सर vatsara [vatsa-ra] m. année d'un cycle de 5 ans; année en gén.

वत्सल vatsala [vatsa-la] a. m. n. f. vatsalā tendre envers ses enfants, affectueux.

वद् vad v. [1] pr. (vadati) pr. md. (vadate) fut. (vadiṣyati) imp. (vada) impft. (avadat) opt. (vadet) pft. (uvāda) aor. [5] (avādīt) pp. (udita_2, vadita) pfp. (udya, vadya) abs. (-udya) pf. (anu, apa, abhi, upa, pari, pra, vi, sam) parler; dire qqc. à qqn <2 acc.>; appeler | énoncer, expliquer — ca. (vādayati) ca. md. (vādayate) ps. (vādyate) faire parler, faire dire | jouer d'un instrument de musique <i.> — ps. (udyate) être parlé, être dit; se dire — int. (vāvadīti) parler fort; bavarder, trop parler || lat. vates; fr. vaticiner.
satyaṃ vad dire la vérité.
saṃskṛtena vad parler en sanskrit.

वद vada [agt. vad] ifc. a. m. n. f. vadā qui dit.

वदन vadana [act. vad] n. fait de parler; parole | bouche; face, visage; gueule | math. premier terme d'une suite; sommet d'un triangle — f. vadanā ifc. fait de parler de.
vadanaṃ kṛ faire une grimace.
vadanībhū devenir un visage.

वदान्य vadānya [vad] a. m. n. f. vadānyā éloquent; affable | généreux; donateur — m. myth. [Mah.] np. du ṛṣi Vadānya.

वदि vadi adv. pendant la quinzaine sombre (d'un mois lunaire); opp. śudi | badi id.

वदितृ vaditṛ [agt. vad] a. m. n. f. vaditrī qui dit; qui parle, qui raconte <acc.> — m. orateur.
viruddhaṃ vaditā qui est enclin à dire des choses contradictoires.

वद्य vadya [pfp. [1] vad] a. m. n. f. vadyā qui peut ou doit être dit | dont on doit parler; qui mérite l'éloge, louable — n. ce qui est dit, ce qu'on raconte; ce qui peut ou doit être dit.

वध् vadh aor. [5] (avadhīt) pfp. (vadhya) pf. (ā) frapper, tuer (substitut de han_1 pour l'aor.) — ps. (vadhyate) être tué, abattu, vaincu.

वध vadha [agt. vadh] a. m. n. f. vadhā qui tue, meurtrier — m. meurtre, mise à mort; destruction; peine capitale | effacement, disparition; frustration; défaut, imperfection | math. multiplication.
vadhaṃ kṛ tuer.

 vadhabhūmi [bhūmi] f. lieu d'exécution, gibet.

 vadhasna [-sna] m. n. arme mortelle.

 vadhodyata [udyata] a. m. n. f. vadhodyatā prêt à tuer — m. meurtier, assassin.

 vadhopāya [upāya] m. instrument du meurtre, moyen de mise à mort.
vadha

वधिन् vadhin [obj. vadh] ifc. a. m. n. f. vadhinī tué par.

वधु vadhu [vadhū] f. jeune épouse; jeune femme.

वधू vadhū [vah_1] f. fiancée, jeune mariée; femme, épouse; femelle | animal femelle (not. vache et jument).

 vadhūsarā [sarā] f. myth. np. de la rivière Vadhūsarā «Issue de la belle», formée des larmes de Pulomā_2 pleurant la perte de Cyavana.
vadhū

वध्य vadhya [pfp. [1] vadh] a. m. n. f. vadhyā qui doit être frappé; qui doit être puni | qui doit ou qui va être tué, qui mérite la mort; condamné; qui doit être détruit — m. ennemi — f. vadhyā ifc. meurtre, mise à mort de.

 vadhyatā [-tā] f. fait de devoir être tué.
vadhyatāṃ gam mériter la mort.

 vadhyamālā [mālā] f. soc. guirlande de laurier-rose [karavīra] qu'un condamné portait au cou.
vadhya

वध्रि vadhri [vadh-ri] a. m. n. [«dont les testicules ont été broyés»] émasculé, castré; opp. vṛṣanm. eunuque.

वन् van v. [1] pr. (vanati) v. [8] pr. (vanoti) pr. md. (vanute) aimer, désirer || lat. Venus, veneror; all. Wahn; fr. vénérer.

॰वन् -van forme des a. mas. (f. en -varī).

वन vana n. bois, forêt; végétation, massif; arbre | multitude, abondance.

 vanacara var. vanecara [cara] a. m. n. f. vanacarī qui habite les bois; qui erre dans les bois — m. anachorète; aborigène | animal sauvage.

 vanaja [ja] a. m. n. f. vanajā issu des bois; sauvage — m. homme des bois; éléphant.

 vanaparvan [parvan] n. lit. np. du Vanaparva, 3e livre du Mah., «de la forêt».

 vanamānuṣa [mānuṣa] m. natu. [«homme des bois»] orang-outan.

 vanarāja [rāja] m. hist. np. du roi Vanarāja, de la dynastie Cāpa au Gujarāt; en 746 il fonda sa capitale Aṇahilapāṭaka.

 vanavāsa [vāsa_1] m. séjour dans la forêt | myth. [Mah.] pèlerinage-exil de 12 ans des cinq Pāṇḍavās | myth. [Rām.] exil de 14 ans dans la forêt de Rāma, Sītā et Lakṣmaṇaf. vanavāsi géo. np. de la ville de Vanavāsī, très ancienne ville du Karṇāṭa, mentionnée dans le Mah. comme capitale des Vanavāsikās, sur la rivière Varadā (mod. bourg de Banavāsī); elle fut capitale de la dynastie Kadamba au 4e siècle; aussi appelée Vaijayantī.

  vanavāsin [-in] a. m. n. f. vanavāsinī qui demeure dans la forêt — m. anachorète | mod. membre d'une communauté tribale.
 vanavāsa

 vanaspati [pati] m. arbre [«maître du bois»].

 vanānta [anta] m. lisière d'un bois; bois, forêt.

 vanauṣadhivarga [oṣadhi-varga] m. lit. section du Bhūmyādikāṇḍa, traitant des bois et de sa flore.
vana

वने vane [loc. vana] iic. .

 vanecara [cara] a. m. n. f. vanecarī qui circule dans les bois.
vane

वन्द् vand [relié à vad] v. [1] pr. md. (vandate) pft. (vavande) pp. (vandita) pf. (abhi) accueillir, saluer avec déférence; rendre hommage à, témoigner du respect à | louer, célébrer, honorer | offrir respectueusement à <dat.> || lat. vendo; fr. vanter.
vande mātaram mod. «Vive la mère (patrie)», poème patriotique du bengali Bankim Chandra Chatterji (1875), récité par les enfants au début des cours.
vandemahi ca tāṃ vāṇīm amṛtām ātmanaḥ kalām [Kālidāsa] Faisons l'éloge de la voix, partie immortelle de l'âme.

वन्द vanda [agt. vand] a. m. n. f. vandā qui honore.

 vandāru [-ru] a. m. n. f. qui honore, qui célèbre | respectueux, poli.
vanda

वन्दन vandana [act. vand] n. adoration, hommage, culte; vénération — f. vandanā id.

वन्दित vandita [pp. vand] a. m. n. f. vanditā respecté; loué, célébré.

वन्दितव्य vanditavya [pfp. [3] vand] a. m. n. f. vanditavyā que l'on doit honorer, à qui l'on doit montrer du respect.

वन्दितृ vanditṛ [agt. vand] a. m. n. f. vanditrī qui célèbre, qui loue.

वन्दिन् vandin var. bandin_1 [agt. vand] m. soc. barde (chantant les louanges du prince); hérault (déclamant au combat).

वन्द्य vandya [pfp. [1] vand] a. m. n. f. vandyā que l'on doit honorer; respectable; vénérable; adorable.

 vandyatā [-tā] honorabilité.
vandya

वन्द्र vandra [vand-ra] a. m. n. f. vandrā qui honore; qui adore — m. adorateur; disciple — n. prospérité, abondance.

वन्धुर vandhura var. bandhura n. partie avant du char, où s'assied le conducteur.

वन्ध्य vandhya a. m. n. f. vandhyā cf. bandhya.

 vandhyasuta [suta_2] m. [«fils de femme stérile»] absurdité, paradoxe.
vandhya

वन्य vanya [vana-ya] a. m. n. f. vanyā produit ou existant dans la forêt; sauvage | se produisant dans les bois; myth. épith. d'Agnim. animal ou plante sauvage — n. produit des bois; fruit ou racine de plante sauvage — f. vanyā grande forêt.

वप् vap_1 v. [1] pr. (vapati) pp. (upta) raser — v. [1] pr. md. (vapate) se raser.

वप् vap_2 v. [1] pr. (vapati) pft. (uvāpa) pp. (upta) pf. (ā, ni, nis, pra, prati) semer, ensemencer | répandre, disperser — ps. (upyate) être répandu — ca. (vāpayati) semer, planter.

वपुष् vapuṣ iic. vapus.

 vapuṣmat [-mat] a. m. n. f. vapuṣmatī beau | myth. np. du roi Vapuṣmān «le Beau».
vapuṣ

वपुस् vapus n. corps; forme, beauté; merveille — a. m. n. f. vapuṣī qui a une jolie forme; joli; merveilleux.
pupoṣa manoharaṃ vapuḥ elle a développé un corps ravissant.

वप्र vapra m. n. rempart, monticule, contrefort | haute berge (rivière, canal) | déclivité (colline) | rizière — f. vaprā plate-bande, terre cultivée.

वम् vam v. [1] pr. (vamati) pp. (vānta) pfp. (vamitavya) pf. (ut) vomir; expectorer | rejeter || lat. vomere; fr. vomir.

वम vama [agt. vam] a. m. n. f. vamī qui vomit.

वमत vamata [imp. vam] ind. vomissez!

वमन vamana [act. vam] n. vomissement.

वमितव्य vamitavya [pfp. [3] vam] a. m. n. f. vamitavyā à vomir.

वयम् vayam [nom. pl. aham] ind. nous.
vayaṃvayam [red.] nous-même.

वयस् vayas_1 [vī_1] n. vigueur, jeunesse | âge.
prathamavayasi adv. dans l'enfance.
pariṇatavayasi à l'âge du déclin.
tasmin vayasi adv. à cet âge.
vayaḥpariṇāmapāṇḍuraśiras aux cheveux blanchis par le poids des ans.

 vayovṛddha [vṛddha] a. m. n. f. vayovṛddhā avancé en âge, âgé; vieux.
vayas_1

वयस् vayas_2 [abstr. vi_1] n. gent ailée; nuée d'oiseaux.

वयस vayasa [vayas_2] m. oiseau.

वयस्य vayasya [vayas_1-ya] m. compagnon, camarade, ami (d'enfance ou du même âge) | myth. np. de Vayasya «Copain», fils d'Aṅgirā.

वयुन vayuna [vī_1] a. m. n. f. vayunā rapide, mobile, vif; agité, houleux — m. chemin; règle, ordonnance; agencement rituel — f. vayunā marque; but; connaissance, sagesse.

वर vara_1 [agt. vṛ_1] m. circonférence; espace qui entoure, pièce environnante, chose qui enveloppe.

वर vara_2 [obj. vṛ_2] a. m. n. f. varā choisi, préféré; excellent, très bon, très beau; d'élite, de choix; aîné; meilleur que <abl.>; le meilleur des <g. abl. loc.>; le plus fort — agt. ifc. celui qui choisit (not. une femme) | princier, royal — m. élu, prétendant, fiancé; époux, gendre — act. n. vara choix, désir; don, offrande; dot; privilège, faveur, récompense; bénédiction | safran | hist. np. du paṇḍita du Kaśmīra śrī Vara, élève de Jonarāja (15e siècle); il continua sa Rājāvali par la Jainarājataraṅgiṇī — ind. varam plutôt, de préférence, mieux vaut (que <abl.>).
varam adv. plutôt, de préférence.
varaṃ gacchāmi il vaut mieux que je parte.
varaṃ varam adv. à son gré, au choix.
varaṃ ... na plutôt ... que; mieux vaut ... que.
... varaṃ na ca plutôt ... que; mieux vaut ... que.
na hi ... varam non pas ... mais plutôt
varaṃ accorder un don, exhaucer un vœu, donner sa bénédiction.
varaṃ labh obtenir l'objet de son désir.
varaṃ mṛtyur na cākīrtiḥ Plutôt la mort que l'infâmie.
varaṃ buddhir na tu vidyā [PT.] L'intelligence vaut mieux que la science.
ajātamṛtamūrkhāṇāṃ varamādvau na cāntimaḥ lit. [Hit.] Non né, mort-né ou idiot-mieux valent encore les deux premiers que le dernier.

 varatanu [tanu_1] a. m. n. f. varatanū qui a un beau corps — f. varatanū jolie femme.

 varatantu [tantu] m. lit. [Ragh.] np. de Varatantu, précepteur de Kautsa «de bon lignage».

 varanārī [nārī] f. excellente femme.

 varamālā [mālā] f. soc. guirlande servant à désigner l'époux élu lors d'un svayaṃvara.

 vararuci [ruci] m. myth. épith. de Śiva «qui prend plaisir aux offrandes» | hist. np. du grammairien Vararuci, expert en rhétorique [alaṃkāra], auteur du Prākṛtaprakāśa; la tradition le donne comme l'un des neuf joyaux [navaratna] de la cour du roi Vikramāditya; il est parfois confondu avec Kātyāyana | hist. np. de Vararuci_1, astronome du Kerala (4e siècle), inventeur d'une technique de codage redondant à but mnémotechnique [kaṭapayādi] | hist. np. de Vararuci_2, astronome du Tamil Nadu (13e siècle), auteur du Vākyakaraṇa | hist. np. d'autres auteurs de diverses époques.

 varavarṇin [varṇin] a. m. n. f. varavarṇinī de complexion claire, de teint clair.

 varaśāpa [śāpa] m. du. varaśāpau bénédiction et malédiction.

 varāṅga [aṅga_1] n. [«la meilleure partie du corps»] tête | vagin | joli corps — a. m. n. f. varāṅgā qui a un beau corps.

 varāṅganā [aṅganā] f. jolie femme.
varāṅganāsusamartha viril.

 varānanā [ānana] f. (femme) au joli visage | myth. np. de la nymphe [apsaras] Varānanā «Pulpeuse».

 varārohā [āroha] f. (femme) qui a de belles hanches.

 varendra [indra] m. chef, roi | myth. np. de Varendra «Indra le Valeureux» — m. n. géo. np. du Varendra_1, région du nord du Bengale; il incluait le Puṇḍravardhana.
vara_2

॰वर -vara exprime «celui qui fait» après un verbe.

वरक varaka_1 [agt. vṛ_1] m. manteau — n. tissu | soc. couverture, bâche; couvercle.

वरक varaka_2 [agt. vṛ_2] m. souhait, requête | soc. homme qui demande en mariage.

वरण varaṇa_1 [act. vṛ_1] m. rempart, motte; chaussée; pont | natu. bot. Crataeva magna, arbuste poussant le long des rivières, aux feuilles trifoliées, aux fleurs verdâtres, utilisé en médecine; aussi appelé varuṇa, il est supposé posséder des vertus magiques | soc. formule magique récitée pour accroître le pouvoir des armes — n. enclos — f. varaṇā géo. np. de la petite rivière Varaṇā près de Bénarès (mod. Barnā).

 varaṇāsī [asī] f. du. géo. les rivières Varaṇā et Asī | cf. vārāṇasī.
varaṇa_1

वरण varaṇa_2 [act. vṛ_2] n. fait de choisir | soc. fait d'accorder sa main à son futur époux.
varaṇaṃ kṛ choisir.

 varaṇīya [-īya] a. m. n. f. varaṇīyā qui doit être choisi ou sélectionné.
varaṇa_2

वरद varada [vara_2-da] a. m. n. f. varadā propice; qui exauce les désirs, qui accorde des dons — m. myth. np. de Varada, aspect propice de Viṣṇu; on le représente en padmanābhaf. varadā jeune fille | géo. np. de la rivière Varadā, affluent de la Godāvarī (mod. Vardha).

 varadamudrā [mudrā] f. bd. geste du don (avant-bras horizontal, main tendue vers le sol, paume en avant).

 varadarāja [rāja] m. myth. np. de Varadarāja «Maître de l'Abondance», aspect propice de Viṣṇu; son temple principal est à Kāñcīpuram | lit. np. du grammairien Varadarāja_1, élève de Bhaṭṭojī, auteur de la Laghukaumudī.

 varadarājastava [stava] m. lit. np. du Varadarājastava, hymne à la louange de Varadarāja, dû à Appayya Dīkṣita (1520–1593).
varada

वरदान varadāna [vara_2-dāna] n. octroi d'une faveur, bénédiction.

वरमा varamā [varam-ā] ind. mieux vaut que.
varamādvau na cāntimaḥ mieux vaut les deux premiers que le dernier.

वराक varāka a. m. n. f. varākī misérable; miséreux, pitoyable | impur, sale (argent).

वराणसी varāṇasī f. géo. np. de la rivière Varāṇasī, au nord de Vārāṇasī; mod. Varaṇā.

वराह varāha m. natu. zoo. sanglier, verrat, porc | myth. np. de Varāha, Sanglier cosmique, 3e avatāra de Viṣṇu, qui plongea dans les eaux pour sauver Bhūmi la Terre qui y avait été plongée par le daitya Hiraṇyākṣa au début du présent kalpa; de leur union naquit Naraka; cf. Emūṣaf. varāhī myth. np. de la yoginī Varāhī; on la représente avec une tête de sanglier, tenant en main un poisson et une coupe de sang || lat. verres; fr. verrat.

 varāhakarṇa [karṇa] m. sorte de flèche «en forme d'oreille de sanglier».

 varāhapurāṇa [purāṇa] n. lit. np. du Varāhapurāṇa; cf. vārāhapurāṇa.

 varāhamihira [mihira] m. hist. np. de Varāhamihira, astrologue, naturaliste et mathématicien du Magadha (6e siècle), auteur de l'encyclopédie Bṛhatsaṃhitā; il vécut à Kāmpilyā et à Ujjayinī; la tradition l'inclut parmi les neuf joyaux [navaratna] de la cour du roi Vikramāditya.

 varāhopaniṣad [upaniṣad] f. lit. np. de la Varāhopaniṣad «Leçon de Varāha».
oṃ saha nāvavatu saha nau bhunaktu saha vīryaṃ karavāvahai | tejasvināvadhītamastu vidviṣāvahai || [Varāhopaniṣad] O.m, qu'Il nous protège ensemble, (le maître et l'élève), qu'Il nous nourrisse ensemble, qu'ensemble nous ressentions la vigueur, que notre étude s'avère efficace, et qu'aucune inamitié ne s'élève entre nous.
varāha

वरिवस् varivas [relié à uru] n. pièce, espace | aise, confort — v. [11] pr. (varivasyati) allouer de l'espace, faire de la place (pour <dat.>); concéder | rendre honneur à; servir, aider; chérir.
varivas kṛ faire place à, ouvrir la route à.
varivas dhā id.

वरिष्ठ variṣṭha_1 [super. uru] a. m. n. f. variṣṭhā le plus large, le plus grand, le plus extensif.

वरिष्ठ variṣṭha_2 [super. vara_2] a. m. n. f. variṣṭhā le meilleur, le plus éminent; meilleur que <abl.> | (dérogatoire) le pire des <g.>.

वरीयस् varīyas_1 [compar. uru] a. m. n. f. varīyasī plus large (que <abl.>) | plus libre — ind. plus loin — n. espace plus grand (que <abl.>) | espace libre; liberté; confort, aise.

वरीयस् varīyas_2 [compar. vara_2] a. m. n. f. varīyasī meilleur, excellent; meilleur des <g.>.

वरुण varuṇa [vara_1] m. myth. np. de Varuṇa «(le Ciel) qui nous entoure», asura védique du ciel étoilé; aîné des radieux [āditya], il représente la face sombre du divin, par opposition à son double Mitra; il est le Roi universel [adhipati], sévère mais juste, et a célébré pour lui-même la première consécration royale [rājasūya] dont il a fixé le rite; Varuṇa est Pracetā_1, celui qui entend tout; il est le garant des serments, et lie les hommes avec son lacet magique [pāśa]; il symbolise la Parole vraie, et est le dieu des Commandements; en confessant ses fautes à Varuṇa, on brûle ses péchés dans le feu du repentir [paścāttāpa]; il est le gardien [dikpāla] de la direction de l'Ouest; ultérieurement il est dieu souverain des eaux célestes ou souterraines [Ambhaḥpati] et maître des créatures marines [Yādaspati]; astr. il préside le nakṣatra Śatabhiṣak (λ du Verseau); phil. [sāṃkhya] il est le régent [niyantṛ] du sens du goût [jihvā]; il est le gardien de l'ordre céleste [ṛta], aidé par Gandharva; sa monture est le makara; on le représente flanqué à sa droite par Gaṅgā et à sa gauche par Yamunā; son épouse Carṣaṇī éleva son fils Bhṛgu né du feu sacrificiel; [Mah.] la rivière Parṇaśā lui donna comme fils Śrutāyudha, à qui il donna une masse d'armes magique pour le rendre invincible | myth. l'une des 10 régions [dvīpa] formant le Jambudvīpa | cf. varaṇa_1 || gr. ουρανος; lat. ūrīna.

 varuṇapraghāsa [praghāsa] m. pl. varuṇapraghāsās soc. 2e rite de cāturmāsya à la pleine lune du mois āṣāḍha; on y sacrifie à Varuṇa pour être délivré de son lacet; il est ainsi appelé car on y fait un festin d'orge en son honneur.

 varuṇasava [sava_2] m. myth. [«sacre de Varuṇa»] sacre, consécration royale; syn. rājasūya.
varuṇa

वरेण्य vareṇya [pfp. [2] vṛ_2] a. m. n. f. vareṇyā valable, désirable; excellent; meilleur parmi les <g.>.

वर्ग varga [agt. vṛj] a. m. n. f. vargā ifc. qui écarte, qui élimine; qui sélectionne | groupe de — m. catégorie, groupement; association, bande, parti | not. classe de mots, catégorie de notions, liste de matières | phon. lieu d'articulation d'une consonne; famille de consonnes le partageant (kavarga gutturales, cavarga palatales, ṭavarga cérébrales, tavarga dentales, pavarga labiales, yavarga semi-voyelles, śavarga sibilantes) | section d'un livre; not. subdivision d'un adhyāya (le Ṛgveda en comporte 2006) | math. classe des équations quadratiques — f. vargā myth. [Mah.] np. de la nymphe [apsaras] Vargā; avec ses compagnes Budbudā, Latā, Saurabheyī et Samīcī, elles se rendaient au palais de Kubera lorsqu'elles virent un ermite faisant pénitence, qu'elles essayèrent de tenter; il les maudit de devenir crocodiles jusqu'à leur rencontre avec un héros; Arjuna se baignant dans un lac lors de son pélerinage fut happé par le crocodile incarnant Vargā, s'en libéra, et les délivra toutes de leur sortilège.

वर्गिन् vargin [agt. vṛj] ifc. a. m. n. f. varginī du parti de, dévoué à | pl. varginas partisans de; membres du parti de, dévoués à <iic.>.

वर्गीय vargīya [varga-īya] ifc. a. m. n. f. vargīyā de la catégorie de, du parti de | phon. de la série de (phonèmes).
kavargīya gutturale.

वर्ग्य vargya [varga-ya] a. m. n. f. vargyā ifc. de la catégorie de, du parti de — m. confrère, collègue; membre de la même société; étudiant d'une même classe; camarade de parti ou de classe.

वर्चस् varcas [abstr. ruc_1] n. force vitale, vigueur, énergie; not. le pouvoir de rayonnement du feu et du soleil | éclat, splendeur; couleur — m. myth. np. de Varcā «Resplendissant», fils de Soma-Candra; les dieux avaient décidé de l'envoyer sur Terre comme avatāra pour défendre le dharma; son père Candra n'accepta de se séparer de lui que pour 16 ans au plus, pourvu qu'il naisse comme fils d'Arjuna; il s'incarna donc en Abhimanyu, condamné à mourir à 16 ans — n. varca ifc. couleur ou éclat de — n. varcasa ifc. lustre, éclat de.

वर्ज् varj [ca. vṛj] v. [10] pr. (varjayati) pp. (varjita) pfp. (varjya) abs. (varjayitvā) écarter, éviter; abandonner, renoncer à, s'abstenir de <acc.> | exclure.

वर्ज varja [agt. vṛj] ifc. a. m. n. f. varjā libre de, débarrassé de; sans, excepté | à l'exception de.

वर्जक varjaka [agt. vṛj] a. m. n. f. varjikā qui évite; qui exclut; excepté.

वर्जन varjana [act. vṛj] n. exclusion; évitement; abandon.

वर्जयित्वा varjayitvā [abs. varj] ind. ayant abandonné, ayant évité — prép. à l'exception de <acc.>.

वर्जित varjita [pp. varj] a. m. n. f. varjitā exclu, évité, abandonné | sans, dénué de, à l'exception de <iic. i.>.

वर्ज्य varjya [pfp. [1] varj] a. m. n. f. varjyā à éviter, à exclure — ifc. à l'exception de.
varjyam adv. excepté <iic.>.

वर्ण varṇa [vṛ_1-na] m. manteau, couverture; apparence, aspect | couleur, teinte; pigment, couleur pour peindre; couleur de peau, teint | sorte, espèce, catégorie | qualité, propriété | soc. catégorie sociale védique, classe ou caste majeure; la tradition en distingue 4 [caturvarṇa] brāhmaṇa, kṣatriya, vaiśya et śūdra, qui se subdivisent en corporations héréditaires [jāti] ou castes mineures de métiers et de régions | math. symb. le nombre 4 | gram. phonème; lettre, voyelle | note, son, musique, mélodie, poème — v. [11] pr. (varṇayati) pp. (varṇita) pf. (upa, nis) peindre; décrire, dépeindre, exposer.
apūrṇe pañcame varṣe varṇayāmi jagattrayam (Śaṃkara_2 Miśra) À même pas 5 ans je peux décrire les trois Mondes.

 varṇacitra [citra] n. lit. poésie savante avec des contraintes sur les phonèmes utilisés; cf. sthānacitra, svaracitra.

 varṇaparicaya [paricaya] m. étude de la musique, connaissance d'un air, talent musical.

 varṇapāṭha [pāṭha] m. alphabet.

 varṇamālā [mālā] f. alphabet comme tableau de phonèmes rangés suivant leurs points d'articulation [sparśa].

 varṇavakratā [vakratā] f. lit. [Kuntaka] qualité oblique de l'usage des sons; syn. śabdālaṃkāra.

 varṇavikāra [vikāra] m. le changement de complexion, un sāttvikānubhāva.

 varṇavyavasthā [vyavasthā_2] f. soc. système des castes.

 varṇasaṃkara [saṃkara] m. soc. mélange des castes par mariage mixte | myth. [Mah.] confusion des castes accidentelle provenue par interversion des mets rituels lors du mariage de Satyavatī_1; celle-ci consomma le mets destiné à lui donner un fils kṣatriya (erreur reportée sur son petit-fils Paraśurāma), alors que sa mère absorba le mets brahmane (permettant ainsi plus tard à son fils Viśvāmitra de transcender son destin kṣatriya pour devenir brahmane).

 varṇasamāmnāya [samāmnāya] m. gram. alphabet, phonèmes du sanskrit en ordre canonique.

 varṇasamūha [samūha] m. gram. agrégat de phonèmes.

 varṇasāmya [sāmya] n. phon. similarité phonétique.

 varṇasthiti [sthiti] f. préservation des phonèmes | maintien de l'ordre social.

 varṇasphoṭa [sphoṭa] m. gram. pouvoir évocatif d'un phonème.

 varṇāgama [āgama] m. phon. superposition d'un phonème à un autre, augment.

 varṇāpatti [āpatti] f. phon. transformation d'un phonème en un autre, substitution.

 varṇāvara [avara] a. m. n. f. varṇāvarā soc. de caste inférieure.

 varṇāśrama [āśrama] n. soc. [«classe sociale et mode de vie»] conformité à l'organisation sociale traditionnelle brahmanique.

  varṇāśramaguru [guru] m. soc. le roi en tant que gardien de l'orthodoxie brahmanique.

  varṇāśramadharma [dharma] m. soc. [«devoirs de caste et de mode de vie»] droits et devoirs de la société brahmanique.
 varṇāśrama
varṇa

वर्णक varṇaka [agt. varṇa] a. m. n. f. varṇikā qui représente, qui dépeint | qui colore, qui pigmente — m. n. modèle; spécimen | peinture, pigment — f. varṇikā masque; maquillage; tatouage | soc. not. décoration des époux l'un par l'autre.

वर्णन varṇana [act. varṇa] n. fait de peindre, de colorier — f. varṇanā peinture, coloriage | description; décoration.
varṇanaviṣayātikāṃtaṃ tatsthānam cet endroit défie la description.
moghavarṇanaprayatnaṃ tatsthānam id.

वर्णिक varṇika [varṇa-ika] m. écrivain, scribe; secrétaire | couleur pour peindre.

 varṇikabhaṅga [bhaṅga] m. phil. la science des couleurs, un ṣaḍaṅgaśilpa.
varṇika

वर्णित varṇita [pp. varṇa] a. m. n. f. varṇitā peint, décrit, expliqué.

वर्णिन् varṇin [agt. varṇa] a. m. n. f. varṇinī coloré | de haute caste.

वर्त् vart [ca. vṛt_1] v. [10] pr. (vartayati) pp. (vartita) pfp. (vartitavya, vartya) faire tourner, rouler qqc. | accomplir, produire; exposer, raconter.

वर्त varta [act. vṛt_1] ifc. m. [«lieu de déplacement»] pays, région, séjour | moyen de subsistance.

वर्तक vartaka [agt. vṛt_1] a. m. n. f. vartikā qui existe; vivant — ifc. dévoué, attaché à <iic.> — m. f. vartakī caille.

वर्तन vartana [agt. vṛt_1] a. m. n. f. vartanā qui met en mouvement, qui se sert de <iic.> | qui se trouve — act. n. mouvement, fait de faire le tour | passe-temps, séjour (en <loc.>); occupation; moyen de subsistance | comportement, conduite — f. vartanī séjour; existence; cours de la vie | chemin, parcours.

वर्तनि vartani [vṛt_1] f. circonférence d'une roue; jante | empreinte d'une roue; chemin, trajet; cours (rivière) — m. géo. région de l'est de l'Inde.

वर्तमान vartamāna [ppr. md. vṛt_1] a. m. n. f. vartamānā courant, en action; qui se passe, qui a lieu, se produisant, contemporain — n. le présent | gram. le temps du présent; cf. laṭf. vartamānā gram. la conjugaison du présent.

 vartamānasāmīpya [sāmīpya] n. gram. voisinage du présent; on peut y employer le temps laṭ.
vartamāna

वर्ति varti [obj. vart] f. rouleau; bandage; gaze; onguent, collyre; cosmétique; suppositoire | mèche d'une lampe; frange d'un tissu; bord, pourtour (vase) | vartī id.

 vartikā [-ka] f. crayon, fusain; pinceau.
varti

वर्तिक vartika [vartaka] m. caille.

वर्तित vartita [pp. vart] a. m. n. f. vartitā tourné, roulé; arrondi | produit, créé, accompli; préparé — n. gram. (le temps du) passé — f. vartitā ifc. conduite à observer vis-à-vis de.

वर्तितव्य vartitavya [pfp. [3] vṛt_1] a. m. n. f. vartitavyā à pratiquer, à observer; dont on doit s'occuper — n. (impers.) il doit être observé; on doit pratiquer; qui doit être appliqué à <loc.>.
asmadvaśe vartitavya selon nos instructions; par obéissance à notre égard.

वर्तिन् vartin [agt. vṛt_1] ifc. a. m. n. f. vartinī qui séjourne, qui se trouve, qui se produit; qui existe | qui tourne, qui se déplace — ifc. engagé dans; qui obéit à, qui pratique; qui fait tourner — m. gram. signification d'un suffixe; syn. pratyayārtha.

वर्त्मन् vartman [vṛt_1-man] n. trace de roue, sillon; piste, chemin.

वर्ध् vardh [ca. vṛdh_1] v. [10] pr. (vardhayati) pr. md. (vardhayate) pp. (vardhita) accroître; faire pousser, élever.
mānaṃ vardh honorer.

वर्ध vardha [act. vṛdh_1] m. augmentation.

वर्धन vardhana [agt. vṛdh_1] a. m. n. f. vardhanī qui croît, qui prospère — ifc. qui fait croître, qui fait prospérer, qui multiplie; qui accroît la puissance de — m. myth. [Mah.] np. de Vardhana «Prospère», fils de Kṛṣṇa et Mitravindā | myth. épith. de Śiva «qui fait prospérer» | hist. np. de la dynastie Vardhana_1 de rois d'Inde du Nord, après la chute de l'empire Gupta au 6e siècle; elle fut fondée par Prabhākara_1, de famille Puṣyabhūti, auquel succéda son fils aîné Rājya en 605, puis après le meurtre de celui-ci un an plus tard son fils cadet Harṣa à l'âge de 16 ans — f. vardhanī balai, brosse | [vārdhanī] soc. pot à eau rituel — act. n. croissance, prospérité, progrès | dilatation, renforcement, promotion; éducation.

वर्धमान vardhamāna [ppr. md. vṛdh_1] a. m. n. f. vardhamānā croissant, prospère; au fig. qui s'élève spirituellement — m. jn. np. de Vardhamāna «Prospère», ascète du 6e siècle ant., fondateur du Jaïnisme; il est le 24e et dernier tīrthaṅkara; il est représenté avec un corps jaune d'or, son animal est un lion; cf. Mahāvīra, Jina | hist. np. du grammairien-logicien Vardhamāna_1 ou Vardhamānopādhyāya (14e siècle), fils de Gaṅgeśa, auteur du Gaṇaratnamahodadhi et du Kiraṇāvalīprakāśa.
śataṃ jīva śarado vardhamānaḥ | śataṃ hemantāñ chatam u vasantān || [RV.] Puisse-t-il vivre cent automnes en prospérant, cent hivers et certes cent printemps.

 vardhamānaka [-ka] m. plat de terre couvert d'un autre plat et formant lampe à huile; cf. sampuṭa | jn. symbole jaïne sacré le représentant, associé à Vardhamāna-Jina et symbolisant la lumière de son enseignement; cf. aṣṭamaṅgala | posture des deux mains l'une retournée sur l'autre | lit. [Pañcatantra] np. de Vardhamānaka, fils de marchand | lit. [Mṛcchakaṭikā] np. de Vardhamānaka_1, serviteur de Cārudatta.

 vardhamānapurāṇa [purāṇa] n. lit. np. du Vardhamanapurāṇa, œuvre jn. de Jinasena.
vardhamāna

वर्धित vardhita [pp. vardh] a. m. n. f. vardhitā accru, grandi.

वर्धिन् vardhin [agt. vṛdh_1] a. m. n. f. vardhinī augmentant, grandissant, croissant — f. vardhinī ifc. qui augmente.

वर्पस् varpas n. forme, figure, image, aspect | artifice; déguisement; stratagème.

वर्म varma iic. varman.

 varmavat [-vat] a. m. n. f. varmavatī armé; cuirassé.

 varmahara [hara] a. m. n. f. varmaharā qui reçoit ses armes; en âge de combattre | qui prend les armes de.
varma

वर्मण varmaṇa m. oranger.

वर्मन् varman [vṛ_1-man] n. cuirasse, cotte de mailles; armure; abri, défense, protection | écorce — m. ifc. soc. protégé par; forme des titres de princes [kṣatriya] Varmā.

वर्य varya [pfp. [1] ca. vṛ_2] a. m. n. f. varyā valable, éligible; qui peut être demandé (e) en mariage | excellent, éminent; principal; meilleur parmi <g. iic.> — f. varyā qui ne peut être empêchée | soc. fille qui choisit un mari (de son plein gré).

वर्ष् varṣ [ca. vṛṣ] v. [10] pr. (varṣayati) faire pleuvoir ou tomber en pluie | pleuvoir sur <acc.>; arroser (de <i.>).

वर्ष varṣa [agt. vṛṣ] m. pluie | bassin versant, division du monde entre deux chaînes de montagne (la tradition divise le monde en 9 versants: kuru, kiṃnara, ketumāla, bhārata, bhadrāśva, ramyaka, hari_2, hiraṇmaya, ilāvṛta) — n. année — f. cf. varṣā || pali vassa; fr. averse, versant.
āvarṣāt adv. d'ici un an.
varṣāt adv. après un an.
varṣeṇa adv. en un an.
varṣe adv. chaque année.
varṣartumāsapakṣāhovelādeśapradeśavat portant indication de la date et du lieu.

 varṣakuṇḍalī [kuṇḍalī] f. astr. horoscope de l'année.

 varṣaphala [phala] n. astr. horoscope annuel.

 varṣabhogya [bhogya] a. m. n. f. varṣabhogyā à endurer (peine) pendant un an.
śāpena varṣabhogyeṇa en punition d'un an.

 varṣavara [vara_2] m. eunuque (préposé au harem).

 varṣavṛddhi [vṛddhi] f. [«augmentation d'une année»] anniversaire.
varṣa

वर्षक varṣaka [agt. vṛṣ] a. m. n. f. varṣakā tombant en pluie.

वर्षण varṣaṇa [agt. vṛṣ] a. m. n. f. varṣaṇā qui fait pleuvoir (astra) — act. n. fait de pleuvoir, averse; arrosage | fait de couvrir qqn. <iic.> de cadeaux.

वर्षत् varṣat [ppr. vṛṣ] a. m. n. f. varṣantī en train de pleuvoir.
varṣati adv. pendant qu'il pleut.

वर्षसु varṣasu [loc. pl. varṣā] ind. à la saison des pluies.

 varṣasuja [ja] a. m. n. f. varṣasujā né à la saison des pluies.
varṣasu

वर्षा varṣā [f. varṣa] f. ifc. pluie de | pl. varṣās saison [ṛtu] des pluies (mois de śrāvaṇa_2 et bhādrapada), mousson | année.

 varṣākāla [kāla_1] m. saison des pluies.

 varṣābhū [bhū_2] m. f. varṣābhvī natu. [«produit par la pluie»] grenouille | ver de terre.

 varṣāmada [mada] m. [«ivre de pluie»] paon.
varṣā

वर्षिन् varṣin [agt. vṛṣ] a. m. n. f. varṣiṇī qui verse, qui arrose, qui fait pleuvoir | qui pleure à grosses larmes — ifc. qui distribue | de tant d'années.
ṣaṣṭivarṣin âgé de 60 ans.

वर्षीण varṣīṇa [varṣa-īna] ifc. a. m. n. f. varṣīṇā de tant d'années.

वर्षीय varṣīya [varṣa-īya] ifc. a. m. n. f. varṣīyā de tant d'années.
trivarṣīyaḥ âgé de 3 ans.

वर्षुक varṣuka [varṣa-uka] a. m. n. f. varṣukā pluvieux.

वर्ष्य varṣya [varṣa-ya] a. m. n. f. varṣyā concernant la pluie; pluvieux.

वल् val [relié à vṛ_1] v. [1] pr. md. (valate) v. [1] pr. (valati) pft. (vavale) pp. (valita) se tourner vers, se pencher; être attaché à <loc.> | revenir, retourner | se manifester | recouvrir; être recouvert de — ca. (valayati) faire tourner.

वल vala [obj. val] m. cave, caverne | véd. [RV.] np. de la caverne Vala, qu'Indra, aidé des lumineux [aṅgirasas] et des souffles [marutas], ouvrit pour libérer l'Aube [Uṣā] au premier matin du Monde; ses rayons nourriciers étaient confisqués par les démons avares [paṇi] comme leur bétail; cette caverne, découverte par la chienne Saramā, se trouvait sur une île de la rivière céleste Rasā | véd. np. de l'asura Vala «Puissant», frère de Vṛtra, tué par Indra (plus tard appelé Bala) — ifc. fort en; cf. bala || hi. vala.

॰वल -vala pourvu de, abondant en.

वलय valaya [vala-ya] m. bracelet; cercle.

वलव valava cf. balava.

वलाक valāka var. balāka m. natu. zoo. sorte de héron.

वलाहक valāhaka cf. balāhaka.

वलि vali [act. val] m. f. pli, ride; not. pli du ventre | boucle (de cheveux) | vague | var. valī id.

वलित valita [pp. val] a. m. n. f. valitā plissé, ridé; courbé; bouclé — ifc. connecté avec; accompagné de — n. poivre noir.

वली valī iic. vali.

 valīmukha [mukha] a. m. n. f. valīmukhī [«à la face ridée»] singe | var. valimukha f. id.
valī

वल्क valka m. écorce d'arbre.

वल्कल valkala [valka-la] n. écorce | vêtement fait de fibres d'écorce (à l'usage des ascètes).

वल्ग् valg v. [1] pr. (valgati) pp. (valgita) remuer les membres, s'agiter; sauter, bondir.

वल्गा valgā [valg] f. bride; rêne.

 valgāṅka [aṅka] a. m. n. f. valgāṅkā qui tient la bride.
valgā

वल्गु valgu [valg-u] a. m. n. f. joli, gracieux; beau, charmant, attirant — m. natu. chèvre — adv. joliment, avec grâce — v. [11] pr. (valgūyati) devenir gracieux ou gentil; honorer.

 valguka [-ka] a. m. n. f. valgukā joli; agréable — m. santal — n. bois de santal.
valgu

वल्मीक valmīka m. n. fourmilière.

वल्ल valla m. variété de blé | sa graine, unité de poids (entre 2 et 4 grains [yava]).

वल्लभ vallabha a. m. n. f. vallabhā aimé, désiré, préféré; cher à <g. loc. iic.>; préféré à <abl.> — m. bien-aimé, amant, époux, favori; suprême | myth. np. de Vallabha, épith. de Kṛṣṇa «Bien-aimé» | hist. np. de Vallabha_1, fondateur d'une secte vaiṣṇava; cf. Vallabhācārya | hist. np. du logicien Vallabha_2, auteur de la Nyāyalīlāvatī | hist. np. de Vallabha_3, fils d'Ānandadeva, philosophe śaiva du Kaśmīra; cf. Vallabhadevaf. vallabhā épouse, bien-aimée, favorite; maîtresse — f. vallabhī géo. np. de la ville de Vallabhī au sud du Gujarāt, ancienne capitale Maitraka (5e au 8e siècles); elle fut un centre jaïne important; au 5e siècle, un concile s'y tint pour fixer son canon [āgama].

 vallabhadeva [deva] m. hist. np. de Vallabhadeva, auteur śaiva du Kaśmīra (entre le 12e et le 15e siècles); on lui doit la Subhāṣitāvalī.

 vallabhācārya [ācārya] m. hist. np. de Vallabhācārya «Maître bien-aimé», brahmane telugu (1479–1531) né dans une famille issue de Bénarès; avec Caitanya il prêcha la dévotion [bhakti] envers Kṛṣṇa et créa la doctrine du monisme purifié [śuddhādvaita] réalisée par la voie de la grâce de Kṛṣṇa [puṣṭimārga], et rejetant l'ascétisme; il écrivit not. l'Anubhāṣya, commentaire du Brahmasūtra, la Subodhinī, commentaire du Bhāgavatapurāṇa, et le poème dévotionnel Madhurāṣṭaka; on le dit réincarnation d'Agni; on le célèbre à gurudvādaśī; le principal centre de son Kumāra_1 sampradāya se trouve à Nāthadvārā.

 vallabhendra [indra] m. hist. np. du médecin Vallabhendra, auteur du Vaidyacintāmaṇi.
vallabha

वल्लरी vallarī f. liane, plante grimpante | (au fig.) cheveux bouclés | var. vallari id. — m. vallarīka ifc. id.

वल्लाल vallāla m. hist. np. de Vallāla, poète de la fin du 16e siècle, auteur du Bhojaprabandha.

 vallālacarita [carita] n. lit. np. du Vallālacarita «Vie du roi Vallālasena» d'Ānandabhaṭṭa (16e siècle).

 vallālasena [sena] m. hist. np. du roi du Bengale Vallālasena ou Ballālasena, fils de Vijayasena; il régna de 1158 à 1178; il institua le système kulīna des castes et persécuta le bouddhisme; son fils Lakṣmaṇasena lui succéda; sa vie fut contée dans le Vallālacarita.
vallāla

वल्ली vallī f. liane, plante grimpante; not. patate douce | myth. np. de Vallī «Liane», seconde épouse de Skanda; elle est honorée à Vellamalai, au Kerala | lit. chapitre d'une leçon [upaniṣad].

वव vava cf. bava.

वश् vaś v. [2] pr. (vaṣṭi) être favorable à; désirer, vouloir, souhaiter | imposer sa volonté, commander; affirmer, statuer || gr. εκων; ang. to wish.

वश vaśa [act. vaś] m. volonté, désir | ordre, autorité, pouvoir, empire — obj. a. m. n. f. vaśā soumis, obéissant; dépendant de, sous le pouvoir de <g. iic.>.
vaśāt par la volonté, par l'effet de.
vaśīkṛ soumettre à sa volonté, subjuguer.
vaśe kṛ id.
vaśaṃ id.

 vaśaga [ga_1] a. m. n. f. vaśagā soumis à la volonté de, dépendant de.
vaśa

वशम् vaśam [acc. vaśa] iic.

 vaśaṃvada [vada] a. m. n. f. vaśaṃvadā soumis, obéissant.
vaśam

वशा vaśā [agt. vāś] f. vache (stérile ou n'ayant pas encore vêlé) | femelle d'animal; femme || lat. vacca; fr. vache.

वशि vaśi [act. vaś] m. subjugation; fascination; ensorcellement; pouvoir de soumettre autrui à sa volonté — n. sujétion.

वशि vaśi_1 iic. vaśin.

 vaśitā [-tā] f. subjugation, domination; pouvoir de soumettre autrui à sa volonté | phil. [yoga] la volonté irrésistible, ou pouvoir d'imposer sa volonté à autrui, un aṣṭasiddhi; ce pouvoir permet de dompter les bêtes sauvages, mais aussi de soumettre à sa volonté le ciel ou l'eau.

 vaśitva [-tva] n. la maîtrise de soi | le pouvoir de subjuguer autrui; syn. vaśitā.
vaśi_1

वशिन् vaśin [agt. vaś] a. m. n. f. vaśinī qui impose sa volonté, qui fait autorité; seigneur (de <g.>) | maître de soi — m. dirigeant | sage maître de ses passions | plante parasite | phil. [vedānta] le suprême Contrôleur de l'Univers — f. vaśinī maîtresse.

वशिष्ठ vaśiṣṭha cf. vasiṣṭha.

वशिष्ठी vaśiṣṭhī [f. vaśiṣṭha] f. nom de femme | hist. not. np. d'une épouse de l'empereur Śālivāhana, mère des princes Śrīpulamāvi et Śātakarṇī.

 vaśiṣṭhīputra [putra] m. hist. matr. de Vasiṣṭhīputra_1 Śrīpulamāvi, fils de l'empereur Śālivāhana, auquel il succéda en 102 comme roi de la lignée des Sātavāhanās | hist. son frère cadet Vasiṣṭhīputra_2 Śātakarṇī, qui lui succéda en 130.
vaśiṣṭhī

वशी vaśī iiv. vaśa.

 vaśīkaraṇa [karaṇa] n. phil. [tantr.] subjugation (par mantra ou yantra).

 vaśīkāra [kāra] m. id.

 vaśīkṛta [kṛta] a. m. n. f. vaśīkṛtā dépendant; sous l'influence de — f. vaśīkṛtā soumission, dépendance; fait d'être sous l'emprise ou le pouvoir de; envoûtement.
vaśī

वश्य vaśya [pfp. [1] vaś] a. m. n. f. vaśyā qui doit être subjugué, à dompter | soumis, docile; au pouvoir de, au service de <g. iic.> — m. serviteur; esclave — f. vaśyā épouse, femme docile | soc. pouvoir magique de soumettre à sa volonté; rite de subjugation.
yam brāhmaṇam devī vāg vaśyaiva anuvartate [Bhavabhūti] Ce brahmane que la déesse de la parole suit partout comme une servante.

वषट् vaṣaṭ [vah_1] interj. véd. que vienne <dat.> (invocation à une divinité par le hotṛ à la fin de la récitation d'un rituel, après quoi l'adhvaryu verse l'oblation dans le feu sacrificiel).
pūṣṇe vaṣaṭ invocation à Pūṣā.
vaṣaṭ kṛ soc. effectuer l'invocation vaṣaṭ.

 vaṣaṭkāra [kāra] m. soc. performance de l'invocation vaṣaṭ.
anavarataśravaṇagṛhītavaṣaṭkāravācālaśukakulam [K.] Une foule de perroquets répétant bruyamment l'invocation vaṣaṭ apprise de l'avoir entendue répétée sans cesse.
vaṣaṭ

वस् vas_1 v. [1] pr. (vasati) pft. (uvāsa) fut. (vatsyati, vasiṣyati) pp. (uṣita, uṣṭa) abs. (uṣitvā, -uṣya) pf. (adhi, ā, upa, ni, pari, pra, vi, sam) habiter, demeurer | passer, séjourner; rester | continuer de <pp.> | résider en <loc.> — ca. (vāsayati) loger, héberger, abriter | faire attendre; laisser en suspens; laisser passer (temps) — dés.(vivatsati) désirer habiter; souhaiter rester — int. (vāvasti) int. md. (vāvasyate) rester; continuer à || all. Wesen; ang. was.
rātriṃ vas passer la nuit.
channam vas rester couvert.

वस् vas_2 v. [2] pr. md. (vaste) pf. (adhi, ni) se revêtir de, s'habiller; s'envelopper — ca. (vāsayati) vêtir, habiller; envelopper de <acc.> || lat. vestis; fr. vêtir.

वस् vas_3 [agt. vas_2] ifc. m. vêtu de.

वस् vas_4 [relié à uṣ] v. [6] pr. (ucchati) pp. (uṣṭa_2, uṣita) pf. (vi) véd. briller (not. aube).

वस् vas_5 cl. yuṣmān, yuṣmabhyam, yuṣmākam.

॰वस् -vas forme des ppft. act. (m. nom. -vān, acc. -vāṃsam, n. nom. acc. -vat, f. -uṣī).

वसति vasati var. vasatī [act. vas_1] f. halte de nuit, nuitée; campement, séjour | habitation, résidence; repaire, gîte | jn. monastère || pkt. vasahi, vasadi, basadi.
vasatiṃ kṛ passer la nuit; se réfugier à <loc.>.
vasatiṃ grah id.
tisro vasatīr uṣitvā ayant passé trois nuits.

वसन vasana_1 [act. vas_1] n. séjour, résidence.

वसन vasana_2 [act. vas_2] n. vêtement; tissu — f. vasanā ifc. vêtu de | tout dévoué à, infatué de (doctrine).

वसन्त vasanta [vas_4] m. la saison [ṛtu] du printemps (mois de caitra et vaiśākha) | myth. np. de Vasanta, le Printemps personnifié comme serviteur de Kāma.
vasantā adv. au printemps.

 vasantaka [-ka] m. printemps | lit. [Ratnāvalī_1] np. du bouffon [vidūṣaka] Vasantaka.

 vasantatilakā [tilakā] f. lit. nom d'un mètre poétique homosyllabique, de 4 pieds de 14 syllabes.

 vasantapañcamī [pañcamī] f. soc. festival en l'honneur de Sarasvatī, le 5e jour de la quinzaine claire du mois māgha; on y honore les livres et instruments d'écriture; cette fête est aussi appelée śrīpañcamī.

 vasantarājīya n. lit. np. du Vasantarājīya, traité de nāṭyaśāstra dû au roi Kumaragiri Reddy (14e siècle).

 vasantartu [ṛtu] m. la saison du printemps; elle comprend les mois de caitra et vaiśākha.

 vasantasenā [senā] f. lit. np. de la courtisane Vasantasenā «Armée du Printemps», héroïne de la Mṛcchakaṭikā; elle est éprise du brahmane Cārudatta.

 vasantotsava [utsava] m. soc. festival du printemps, célébré à phālgunī; cf. dolāpūrṇimā, gaurapūrṇimā, Kumaragiri.
vasanta

वसन्ता vasantā [vasanta] adv. au printemps.

वसा vasā [vas_4] f. graisse, lard; mœlle, cervelle.

वसिष्ठ vasiṣṭha [super. vasu] a. m. n. f. vasiṣṭhā le plus riche; le plus éminent; le meilleur — m. myth. np. du saptarṣi Vasiṣṭha «Le plus riche» ou Vaśiṣṭha «Dont tous les vœux sont exhaucés», à qui l'on attribue des hymnes du Ṛgveda; il est un brahmarṣi d'une grande pureté, né du souffle [prāṇa] de Brahmā; il mourut au sacrifice de Dakṣa mais renaquit dans le feu sacrificiel de Brahmā; il fut le chapelain [purohita] du roi Ikṣvāku et de toute sa lignée; il maudit son fils Nimi pour ne pas l'avoir attendu pour entreprendre un sacrifice de 500 ans, le condamnant à perdre son corps; en retour Nimi le maudit pareillement, et son corps disparut de nouveau; [MP.] il naquit de nouveau du sperme répandu par Mitra et Varuṇa [Mitrāvaruṇau] à la vue de la nymphe Urvaśī; il a la connaissance parfaite du brahman [brahmaniṣṭha]; ses vœux sont exhaucés par sa vache d'abondance Nandinī-Śabalā; [Rām.] son rival le roi Viśvāmitra tenta de la lui dérober, mais son armée fut mise en déroute par ses beuglements humbhā qui produisirent des armées innombrables; [Mah.] son fils Śakti_1 ayant refusé de céder le passage au roi Kalmāṣapāda, celui-ci le frappa de son fouet; en retour, Vasiṣṭha le maudit, le condamnant à devenir un vampire [rākṣasa]; le vampire dévora successivement ses 100 fils; désespéré, Vasiṣṭha essaya en vain de se donner la mort, puis délivra le roi de son sort au bout de 12 ans; astr. il est associé à l'étoile Mizar de la Grande Ourse; son épouse est Arundhatī, sa compagne-étoile; il eut 100 fils, tous ascètes accomplis, dont l'aîné était Śakti_1, qui engendra l'ascète Parāśara.

वसु vasu [vas_4-u] a. m. n. f. bon, excellent [«qui brille»] — n. bien, richesse, argent, trésor | or, joyau, pierrerie | objet excellent, bénéfique — m. myth. np. de Vasu «le Riche», épith. d'Agni; le feu; le Soleil; diverses divinités | myth. np. de Vasu_1, 3e fils de Jamadagni | myth. [Mah.] np. de Vasu_2 «l'Excellent» roi du pays Cedi, fils de Kṛtī, père de Satyavatī et Bṛhadratha; cf. Uparicara | myth. [Rām.] np. du roi Vasu_3, fils de Kuśa_1; il fonda la ville de Girivraja-Rājagṛha | pl. vasavas myth. [aṣṭavasu] le groupe des 8 Trésors naturels, classe de divinités védiques assistant Indra dans le ciel des 33 dieux [trayastriṃśa]; ils comprennent [BU.]: Agni le Feu, Vāyu le Vent, Antarikṣa l'Espace, Āditya le Soleil, Dyau le Ciel-Lumière (époux de Pṛthivī la Terre), Candra le dieu Lune, et nakṣatrāṇi l'ensemble des constellations ou maisons lunaires; ou bien [VP.]: Āpa l'Eau (ou Ahar le Jour), Dhruva le Fixe (Étoile polaire) ou l'Espace, Soma le dieu Lune, Dhara le sol de la Terre (ou Pṛthu), Anila le Vent, Anala le Feu, Pratyūṣa l'Aube du Soleil, et Prabhāsa/Sāvitra la Lumière; ils sont nés de Kaśyapa et d'Aditi [Rām.] ou de Prajāpati [Mah.]; les trésors représentent les formes visibles des lois naturelles; astr. ils président le nakṣatra Śraviṣṭhā (β du Dauphin); plus tardivement, ils forment une classe du gaṇa; [Mah.] ils visitèrent l'ermitage de Vasiṣṭha avec leurs épouses; Pṛthivī s'éprit de la vache Nandinī, et demanda à Dyau de la voler; Vasiṣṭha en retour maudit les vasavas de se réincarner en hommes; devant leurs supplications, il leur accorda de ne renaître que très brièvement, sauf celui qui avait volé Nandinī, condamné à une très longue existence; ils se réincarnèrent comme fils de Gaṅgādevī et du roi Śāntanu, tous noyés à leur naissance sauf Devavrata/Bhīṣma | math. symb. le nombre 8.

 vasugupta [gupta] m. hist. np. du phil. trika Vasugupta (Kaśmīra, fin du 8e siècle); il reçut de Śiva en rêve la révélation du Śivasūtra; son élève Kallaṭa en écrivit les Spandakārikās, qui exposent la doctrine pratyabhijñādarśana.

 vasudeva [deva] m. myth. [Mah.] np. de Vasudeva «Divin prolifique», roi de Mathurā de la lignée lunaire yādava, fils de Śūra, frère de Kuntī; sa naissance fut saluée par un roulement de tambour céleste [Ānakadundubhi]; il incarne Kaśyapa revenu sur Terre par une malédiction de Varuṇa; emprisonné par le tyran Kaṃsa, il eut 8 fils de sa femme Devakī, dont Balarāma et Kṛṣṇa, les précédents ayant été tués à leur naissance sur l'ordre de Kaṃsa; ses autres épouses sont Rohiṇī_3 et Vaiśalī.

 vasudharā [dharā] f. bd. np. de la déesse Vasudharā «qui apporte la richesse».

 vasudhā [dhā_3] f. la Terre | la terre, le sol; le royaume.
vasudhaiva kuṭumbakam [Hitopadeśa] La Terre est notre foyer.

 vasunemi [nemi] m. myth. np. du nāga Vasunemi «Roue de la fortune»; sauvé d'un chasseur par le roi Udayana, il lui fit visiter la cité sous-marine Bhogavatī, et lui donna la vīṇā magique Ghoṣavatī.

 vasupūjya [pūjya] m. jn. np. du roi mythique Vasupūjya ou Vasupūjyarāj «Joyau vénérable», père du 12e arhat.

 vasubandhu [bandhu] m. hist. np. de Vasubandhu, lettré bouddhiste du 5e siècle, né d'un père brahmane de Puruṣapura, de gotra Kauśika; il est l'auteur de nombreux ouvrages philosophiques, dont l'Abhidharmakośa bhāṣya, somme de la doctrine Theravāda; on lui doit aussi l'ouvrage de grammaire Vyākhyāyukti et la Viṃśikā «20 vers sur la manifestation seule»; son frère Asaṅga le convertit au bd. Mahāyāna.

 vasumatī [-mat] f. lit. [DKC.] np. de Vasumatī «Riche comme la Terre», épouse du roi Rājahaṃsa; elle recueillit Arthapāla pour servir de camarade à son fils Rājavāhana.

 vasumanas [manas] m. myth. np. de Vasumanā, roi d'Ayodhyā de la lignée solaire, fils de Haryaśva et de Mādhavī; il est père de Tridhanvā.

 vasurocis [rocis] n. rite [yajña] honorant les principes naturels [vasavas].
vasu

वसुम् vasum [acc. vasu] iic.

 vasuṃdhara [dhara] a. m. n. f. vasuṃdharā généreux, prolifique — f. vasuṃdharā la Terre [«qui porte des trésors»] | la terre, le sol; le royaume.
vasum

वस्तव्य vastavya [pfp. [3] vas_1] a. m. n. f. vastavyā qui doit rester ou habiter (à <loc.>) | à passer (temps).
vastavyam on doit rester.

 vastavyatā [-tā] f. résidence.
vastavya

वस्ति vasti m. vessie | clystère — f. vastī [yoga] exercice de nettoyage des voies urinaires || lat. vesica; all. Wanst; fr. vessie, vésicule.

वस्तु vastu_1 [vas_1-tu] n. biens, richesses | chose; matière, substance | phil. réalité concrète; fait | (au fig.) propriété, nature, caractère | gram. sens propre (opp. alaṅkāra sens figuré) | ce dont il est question; thème; sujet; affaire; contenu factuel | lit. intrigue d'un récit; scenario; composition musicale | substance, essence de qqc.

 vastutas [-tas] adv. conformément à la nature des choses | en substance, en réalité; en fait; en effet; essentiellement.

 vastudharma [dharma] m. phil. la vraie nature des choses | pl. id.

  vastudharmin [-in] a. m. n. f. vastudharmiṇī phil. qui dépend de la nature d'une chose; objectif.
 vastudharma

 vastudhvani [dhvani] m. lit. suggestion d'un fait.

 vastubheda [bheda] m. lit. changement de thème; rupture d'évènement.

 vastuvakratā [vakratā] f. lit. [Kuntaka] qualité oblique des sujets abordés.

 vastuvṛtta [vṛtta] n. les faits (substance de ce qui s'est produit).
vastuvṛttena en fait; à vrai dire.
vastu_1

वस्तु vastu_2 [vas_4-tu] f. aube; matin.
vastoḥ le matin.
vastor vastoḥ adv. tous les matins.
vastor asyāḥ adv. ce matin.
prati vastoḥ adv. vers le matin.

वस्त्र vastra [instr. vas_2] n. vêtement, étoffe — a. m. n. f. vastrā vêtu de <iic.> — v. [11] pr. (vastrīyati) désirer un vêtement || fr. veste, vêtement.

 vastrakalā [kalā] f. l'art de la broderie.

 vastragopana [gopana] n. l'art de dissimuler dans ses vêtements, l'un des 64 arts [kalā].

 vastrapūta [pūta_1] a. m. n. f. vastrapūtā filtré par un linge.
vastrapūtaṃ jalam eau purifiée.
vastra

वह् vah_1 v. [1] pr. (vahati) pft. (uvāha) pp. (ūḍha) pf. (ā, ut, upa, ni, nis, pari, pra, vi, sam) porter | apporter, emmener; conduire, mener, transporter | traîner, tirer (se dit du cheval attelé à un char, d'une bête de trait attelée à un chariot) | avancer, aller, couler, souffler | porter sur soi, avoir — ps. (uhyate) être porté, être emmené, être transporté — ca. (vāhayati) conduire, diriger, se servir d'un véhicule | faire porter, faire tirer (par <i.>) || lat. veho; all. Wagen; ang. wagon; fr. véhicule.
aśvena vah aller à cheval.
plavena vah aller en bateau.
bhṛtyo bharaṃ vahati le serviteur porte le fardeau.
nadī vahati la rivière coule.

वह् vah_2 [vah_1] ifc. a. m. n. f. qui va (à cheval, etc.).

वह vaha [agt. vah_1] a. m. n. f. vahā ifc. qui conduit, qui porte, qui charrie; chargé de, pourvu de | qui porte le nom de — m. véhicule; char; bateau | vent, courant | myth. l'un des 7 Vents du Ciel [marut]; le Devīpurāṇa liste: Parāvaha, Nivaha, Udvaha, Saṃvaha, Vivaha, Pravaha, et Parivaha; ils sont associés aux 7 langues d'Agni [saptajihva] | porteur; animal de transport; épaule — n. collier d'un animal de trait — f. vahā cours d'eau, rivière || lat. via; fr. vague, voie.

वहत् vahat [ppr. vah_1] a. m. n. f. vahantī qui coule.

वहतु vahatu [vaha-tu] m. soc. procession de mariage; mariage.

वहन vahana [agt. vah_1] a. m. n. f. vahanā ifc. qui va, qui conduit, qui porte — act. n. conduite (en voiture, etc.); véhicule.
vahanīkṛ utiliser comme véhicule.

वहिन् vahin [agt. vah_1] a. m. n. f. vahinī qui tire — m. animal de trait.

वह्नि vahni [vah_1-ni] m. animal de trait | feu [«qui porte les offrandes»] | myth. np. de Vahni, épith. d'Agni gardien [dikpāla] du Sud-Est | phil. principe divin masculin, opp. śakti | phil. feu mystique — n. [vahnipurāṇa] lit. np. du Vahni_1 purāṇa.

 vahnitrikoṇa [trikoṇa] n. phil. [tantr.] triangle igné, la pointe en haut, symbolisant le principe mâle dans les diagrammes [yantra] géométriques.

 vahnitva [-tva] n. phil. nature du feu.
vahnitvāvacchinna phil. délimité par la nature ignée.

 vahnipurāṇa [purāṇa] n. lit. np. du Vahnipurāṇa, aussi appelé Āgneyapurāṇa; il comprend une section Rāmakathā.

 vahnimat [-mat] a. m. n. f. vahnimatī qui contient du feu.
parvato vahnimān dhūmavattvāt var. parvato vahnimān dhūmāt [Tarkasaṃgraha] Le mont contient du feu, du fait qu'il porte de la fumée.
vahni

Next page

Le chameau Ocaml
Top | Index | Stemmer | Grammar | Sandhi | Reader | Help | Portal
© Gérard Huet 1994-2017
Logo Inria