Previous page

पि pi_1 pf. cf. api.

पि pi_2 var. v. [6] pr. (piyati) pp. (pīna) véd. augmenter, engraisser; grossir, gonfler, s'enfler; déborder || gr. πιων.

पिक pika m. f. pikī natu. zoo. Cuculus indicus, coucou indien; on dit qu'il aime les manguiers.

 pikarāga [rāga] m. natu. [«préféré des coucous»] manguier.
pika

पिङ्ग piṅga [agt. piñj] a. m. n. f. piṅgā jaune; brun rougeâtre, tanné — m. la couleur jaune ou brun | souris || ang. pink.

 piṅgākṣa [akṣa] a. m. n. f. piṅgākṣī qui a les yeux bruns.
aruṇayā piṅgākṣyā ekahāyanyā somaṃ krīṇāti véd. On achète le soma avec une jeune (vache) rouge aux yeux bruns.
piṅga

पिङ्गल piṅgala [piṅga-la] a. m. n. f. piṅgalā rougeâtre, cuivré, brun, tanné; jaune d'or, doré — m. la couleur dorée; nom de divers animaux | myth. np. de Piṅgala «Bronzé», serviteur de Sūrya; il mesure les bonnes actions et les péchés des mortels; on le représente barbu | astr. np. de Piṅgala_1 «Tanné», personnifiant l'an 51 d'un cycle de vie [saṃvatsara] | hist. np. du mathématicien Piṅgala_2 (2e siècle ant.); on ne sait rien de sa vie; il rédigea une théorie de la prosodie [Chandaḥśāstra]; il y décrit la combinatoire des combinaisons de n syllabes longues [guru] ou brèves [laghu] — f. piṅgalā sorte de bronze | nom de divers oiseaux | phil. [yoga] le canal psychique solaire [sūryanāḍī] Piṅgalā du côté droit, représentation de la Yamunā dans le microcosme; cf. Iḍā, Suṣumṇā | phil. [tantr.] np. de Piṅgalā_1 «Dorée», l'une des 8 puissances divines [yoginī] | lit. [BhP.] np. de Piṅgalā_2, riche courtisane de Vidiśā; en attendant son amant, elle fut frappée par la grâce, et se retira à la forêt comme ermite; son histoire fut contée au roi Yadu par un renonçant [avadhūta] qui la tenait pour l'un de ses maîtres [guru].

 piṅgalaka [-ka] a. m. n. f. piṅgalikā jaune, cuivré | myth. [Mah.] np. du yakṣa Piṅgalaka | nom de divers animaux | lit. [PT.] np. du roi-lion Piṅgalaka_1 «Fauve»; les chacals Karaṭaka et Damanaka sont ses conseillers.

 piṅgalachandaḥsūtra [chandaḥsūtra] n. lit. np. du Piṅgalachandaḥsūtra de Piṅgala_2.
piṅgala

पिङ्गलिन् piṅgalin [piṅgala-in] a. m. n. f. piṅgalinī cuivré, brun.

पिचु picu m. coton.

 picumata [mata] n. lit. [tantra] np. du Picumata «doctrine du coton»; cf. Brahmayāmala.

 picumanda [manda] m. natu. bot. Azadirachta indica, margousier; syn. nimba.

 picuvaktra [vaktra] n. phil. [tantra] «bouche de coton», euphémisme pour la vulve d'une yoginī.
picu

पिच्छ piccha n. plume de la queue (not. de paon) | aile, crête | pl. plumes d'une flèche — f. picchā écume (not. de riz cuit) | bave.

 picchala [-la] a. m. n. f. picchalā baveux; visqueux; glissant.
piccha

पिच्छिल picchila [piccha-ila] a. m. n. f. picchilā pourvu d'une queue de plumes | baveux.

पिञ्ज् piñj v. [2] pr. md. (piṅkte) teindre; peindre.

पिञ्ज piñja a. m. n. f. piñjā curcuma.

पिञ्जर piñjara [piñja-ra] a. m. n. f. piñjarā doré; tanné — n. or | orpiment — v. [11] pr. (piñjarayati) pp. (piñjarita) teindre en jaune d'or.
piñjarīkṛ teindre en rouge-jaunâtre; dorer.

पिञ्जरित piñjarita [pp. piñjara] a. m. n. f. piñjaritā de couleur dorée.

पिट piṭa boîte; panier.

 piṭaka [-ka] m. n. corbeille | bd. cf. tripiṭaka | jn. cf. gaṇipiṭakaf. piṭakā f. piṭikā brûlure; ampoule, cloque; boursouflure.
gaṇḍasyopari piṭikā saṃvṛttā [«une cloque sur une brûlure»] un malheur n'arrive jamais seul.
piṭa

पिठर piṭhara m. n. pot; ustensile creux — f. piṭharī pot, vase.

 piṭharapāka [pāka] m. phil. destruction d'atomes par la cuisson.

  piṭharapākavādin [vādin] a. m. n. f. piṭharapākavādinī phil. tenant de la doctrine selon laquelle la cuisson ne fait que changer la qualité des objets, sans changer leur nature; opp. pīlupākavādin.
 piṭharapāka
piṭhara

पिढा piḍhā f. gradin, étage | arch. temple au toit en gradins.

पिण्ड piṇḍa m. n. boule, ballon, motte | boulette de nourriture, bouchée; nourriture, le pain quotidien; aumône | soc. offrande aux mânes; cf. tripiṇḍī | corps; mollet; muscle; not. pl. muscles des épaules | embryon | masse, quantité, collection | math. somme totale; mesure d'un sinus — f. cf. piṇḍī_1 — v. [11] pr. (piṇḍayati) faire une boule, assembler, joindre.
piṇḍīkṛ faire une boule; modeler, compresser, rassembler, concentrer | s'identifier avec <i.-saha_2>.
piṇḍīkṛtya adv. au total.
evaṃ pinḍīkṛtya mahyaṃ viṃśatiṃ rūpakāndehi donne-moi 20 roupies en tout.
piṇḍībhū être mis en boule; devenir compact.

 piṇḍaka [-ka] m. n. boule, boulette; fragment, morceau — f. piṇḍikā protubérance musculaire; not. mollet.

 piṇḍada [da] a. m. n. f. piṇḍadā qui offre aux mânes | nourricier; maître de maison — f. piṇḍadā mère.

 piṇḍadāna [dāna] n. soc. rite d'offrande aux mânes; cf. tripiṇḍī.

 piṇḍapitṛyajña [piṇḍapitṛyajña] m. soc. [SB.] véd. le sacrifice aux mânes, l'un des cinq rites majeurs [mahāyajña].

 piṇḍasaṃvitti [saṃvitti] f. phil. [yoga] compréhension du corps.

 piṇḍālaktaka [alaktaka] m. pigment rouge, servant à décorer les mains et plantes de pied des femmes.
piṇḍa

पिण्डि piṇḍi [piṇḍa] f. moyeu d'une roue.

 piṇḍika [-ka] n. pénis.
piṇḍi

पिण्डित piṇḍita [piṇḍa-ita] a. m. n. f. piṇḍitā mis en boule, aggloméré; densifié | mélangé, uni avec <iic.> | additionné, collectionné, entassé — cl. après num. répété tant de fois | multiplié.

 piṇḍitārtha [artha] m. sens condensé; résumé; point principal.
eṣa tava vacaso piṇḍitārthaḥ ceci est l'essence de ton discours.
piṇḍita

पिण्डी piṇḍī_1 [f. piṇḍa] f. balle, boulette; bouchée (nourriture); pilule | soc. gesticulations accompagnant la répétition silencieuse de prières.

 piṇḍītagara [tagara] n. natu. balsamodendron, arbre aux fleurs parfumées.

 piṇḍīśūra [śūra] m. [«brave de gâteau»] poltron.
piṇḍī_1

पिण्डी piṇḍī_2 iiv. piṇḍa.

 piṇḍīkaraṇa [karaṇa] n. confection d'une boulette.

 piṇḍīkṛta [kṛta] a. m. n. f. piṇḍīkṛtā mis en boule, mis en tas; entassé, joint.

 piṇḍībhūta [bhūta] a. m. n. f. piṇḍībhūtā aggloméré, compactifié; mis en boule.
piṇḍī_2

पिण्याक piṇyāka m. n. tourteau de sésame.

पिता pitā [nom. pitṛ] iic.

 pitāputra [putra] m. du. pitāputrau père et fils.

  pitāputravirodha [virodha] m. compéttion entre le père et le fils.
 pitāputra

 pitāmaha [mahat] m. grand-père paternel | myth. np. de Pitāmaha «l'Aïeul», épith. de Brahmāf. pitāmahī grand-mère paternelle.
pitā

पितु pitu [pā_1-tu] m. jus, boisson; nourriture.

पितृ pitṛ [agt. pā_2] m. qui protège | père | du. pitarau les parents (père et mère) | pl. pitaras myth. les ancêtres; les mânes; cf. śrāddha | astr. ils président le nakṣatra de Maghās (Régulus) ainsi que celui de Mūlabarhaṇī (ε du Scorpion) || gr. πατηρ; lat. pater; ang. father; all. Vater; fr. père.

 pitṛgraha [graha] m. phil. [tantra] possession par un ancêtre.

 pitṛtīrtha [tīrtha] m. myth. np. du Pitṛtīrtha «Purgatoire», aussi appelé Kumbhīpākanaraka, enfer où sont torturés les damnés au Pitṛloka; il fut changé en paradis par Durvāsā.

 pitṛtva [-tva] n. qualité de père; paternité.

  pitṛtvavat [-vat] m. qui possède la qualité de père.
rāmaniṣṭhaputratvanirūpitapitṛtvavān daśarathaḥ [navyanyāya] Daśaratha possède la paternité déterminée par la qualité de fils possédée par Rāma.
 pitṛtva

 pitṛdeva [deva] m. pl. pitṛdevās myth. les dieux et les mânes.

 pitṛpakṣa [pakṣa] m. astr. demi mois lunaire après la pleine lune du mois bhādrapada.

 pitṛpaitāmaha [paitāmaha] a. m. n. f. pitṛpaitāmahī ancestral — m. pl. les ancêtres.

 pitṛmedha [medha] m. soc. oblation aux mânes; ce rite est effectué un an ou plus après un décès; les participants font trois tours autour de l'urne contenant les cendres du défunt, au début, au milieu et à la fin d'une nuit d'été; on y joue de la vīṇā, on chante, et à l'aube les restes du défunt sont enterrés.

 pitṛyajña [yajña] m. soc. [SB.] véd. le sacrifice aux ancêtres, l'un des cinq rites majeurs [mahāyajña]; cf. piṇḍapitṛyajña.

 pitṛyāna [yāna] m. n. phil. transmigration à la mort, par la «voie des ancêtres», opp. devayāna | var. pitṛyāṇa véd. id.

 pitṛloka [loka] m. myth. np. du ciel Pitṛloka où demeurent les mânes [pitaras].

 pitṛvat [-vat] a. m. n. f. pitṛvatī dont le père est encore vivant — adv. à la manière d'un père.

 pitṛsvasṛ [svasṛ] f. tante paternelle.

  pitṛsvasrīya [-īya] m. cousin (fils d'une tante paternelle) — f. pitṛsvasrīyā cousine.
 pitṛsvasṛ
pitṛ

पितृव्य pitṛvya [pitṛ] m. oncle paternel | parent âgé du côté paternel — f. pitṛvyā son épouse.

 pitṛvyaputra [putra] m. cousin (fils d'un oncle paternel) — f. pitṛvyaputrī cousine.
pitṛvya

पित्त pitta n. méd. la bile, une des 3 humeurs; cf. tridoṣa.

 pittala [-la] a. m. n. f. pittālā méd. bilieux; qui sécréte de la bile — n. bronze.

 pittātisāra [atisāra] m. méd. dyarrhée causée par la bile.

 pittāśaya [āśaya] m. méd. vésicule biliaire.
pitta

पित्र्य pitrya [pitṛ-ya] a. m. n. f. pitryā paternel.

पिधा pidhā [pi_1-dhā_1] v. [3] pr. (pidadhāti) abs. (pidhāya) pp. (pihita) fermer, obstruer, boucher.
pidhehi ferme (la porte, etc.).

पिधान pidhāna [act. pidhā] n. obstruction, fermeture; couverture, fourreau.

पिधाय pidhāya [abs. pidhā] ind. ayant obstrué.
karnau pidhāya en se bouchant les oreilles.

पिनाक pināka m. n. massue, gourdin; arc | myth. np. de Pināka, arc de Rudra-Śiva; cf. Ajagava.

 pinākin [-in] m. myth. np. de Pinākin «l'Archer», épith. de Rudra-Śiva; cf. Tripura.
pināka

पिपठिष् pipaṭhiṣ [dés. paṭh] a. m. n. f. qui souhaite s'instruire.

पिपास् pipās [dés. pā_1] v. pr. (pipāsati) désirer boire; avoir soif.

पिपासत् pipāsat [ppr. dés. pā_1] a. m. n. f. pipāsantī assoiffé.

पिपासा pipāsā [act. dés. pā_1] f. désir de boire, soif.

 pipāsārdita [ardita] a. m. n. f. pipāsārditā tourmenté par la soif.
pipāsā

पिपासु pipāsu [agt. dés. pā_1] a. m. n. f. assoiffé.

पिपील pipīla m. fourmi.

 pipīlikā [-ika] f. petite fourmi rouge.
svarge'pi pipīlikāḥ santi Même au Ciel il y a des fourmis.
pipīla

पिप्पल pippala m. natu. bot. Ficus religiosa, pipal ou figuier sacré (car le Buddha reçut l'Éveil sous un pipal); syn. aśvattha, bodhitaru | téton | myth. [BhP.] np. de Pippala, fils de Mitra et Revatī | école de l'Atharvaveda; cf. pippalāda.

 pippalaka [-ka] n. téton.

 pippalāda [ada] a. m. n. f. pippalādā qui mange le fruit du pipal | épicurien | phil. dominé par ses passions; [MO.] deux oiseaux perchés sur un pipal, l'un qui en mange le fruit, l'autre le regardant seulement, sont comparables à l'homme [jīvātman] consommant le fruit de ses actes [karman] et à l'Esprit Suprême [paramātman] son impassible témoin — m. hist. np. de Pippalāda «Gourmand», ancien maître d'une école de l'Atharvaveda | pl. pippalādās ses adeptes.
dvau suparṇau sayujau sakhāyau samānaṃ vṛkṣaṃ pariṣasvajāte | tayoranyaḥ pippalaṃ svāduttyanaśnannanyo abhicākaśīti || [MO.] Deux oiseaux proches compagnons sont perchés sur le même arbre; l'un d'eux mange la douce baie du pipal, l'autre sans manger perçoit intensément.
pippala

पिप्पलि pippali f. natu. bot. Piper longum, poivrier long; cette liane produit un poivre moins fort que le poivre noir [marica] | var. pippalī id. || lat. piper; ang. pepper; fr. poivre.

 pippalīmūla [mūla] n. racine du poivrier long, utilisée en médecine; cf. pañcakola.
pippali

पिब piba [agt. pā_1] ifc. a. m. n. f. pibā qui boit.

पिबत् pibat [ppr. pā_1] a. m. n. f. pibantī en train de boire, buvant.

पिबत pibata [imp. pa_1] ind. buvez!

 pibatakhādatā [khādata] f. festivité (où l'on mange et l'on boit sans cesse); syn. aśnītapibatā.
pibata

पिश् piś_1 v. [6] pr. (piṃśati) pp. (piśita) découper (la chair des victimes); parer (de la viande) | orner, façonner, décorer || gr. ποικιλος.

पिश् piś_2 [act. piś_1] ifc. f. ornement, décoration.

 piśaṅga [aṅga_1] a. m. n. f. piśaṅgī rougeâtre, brun.
piśaṅgīkṛ teindre en rouge.
piś_2

पिशाच piśāca [piś_1] m. myth. démon cannibale; ogre, vampire | pl. piśācās myth. la classe des ogres cannibales; ils descendent de Krodhāf. piśācā myth. ogresse | myth. np. de Piśācā, fille de Dakṣa, mère des piśācās; plus tard remplacée par Krodhāf. piśācī myth. ogresse — m. piśāci ifc. ogre.

 piśācagraha [graha] m. phil. [tantra] possession par un ogre.

 piśācavelā [velā] f. tard dans la nuit [«à l'heure où rôdent les démons»].
piśāca

पिशित piśita [pp. piś_1] a. m. n. f. piśitā préparé, décoré — n. viande découpée; chair.

पिशुन piśuna [piś_1] m. traître, calomniateur; méchant || gr. πικρος; all. Fehde.

 piśunatā [-tā] f. calomnie.
piśuna

पिशुन्य piśunya [piśuna-ya] n. calomnie.

पिष् piṣ v. [7] pr. (pinaṣṭi) pp. (piṣṭa) pf. (nis, sam) moudre, piler, broyer, écraser; détruire || lat. pinso.
cūrṇapeṣaṃ piṣ réduire en poudre.

पिष्ट piṣṭa [pp. piṣ] a. m. n. f. piṣṭā moulu, écrasé — n. farine, poudre; not. poudre d'amandes — f. piṣṭā arch. piédestal de temple.
na pinaṣṭi piṣṭam il ne fait pas de travail inutile.

 piṣṭaka [-ka] m. [«fait de farine»] gâteau, pâtisserie, tarte.

 piṣṭapeṣa [peṣa] m. [«fait de moudre ce qui est déjà moulu»] travail inutile; fait de resasser.

 piṣṭapeṣaṇa [peṣaṇa] m. id..
piṣṭapeṣaṇanyāya dicton de moudre ce qui est déjà moulu, évoquant le travail inutile.
piṣṭa

पिष्टात piṣṭāta [piṣṭa] m. poudre parfumée; on s'en arrose à Holī.

 piṣṭātaka [-ka] m. id.
piṣṭāta

पिहित pihita [pp. pidhā] a. m. n. f. pihitā fermé; caché, dissimulé; couvert par <i.> — n. lit. figure de style, où l'on prétend connaître les secrets de son interlocuteur.

पी cf. pi_2.

पीठ pīṭha n. siège, chaise; trône, piédestal, socle; district; centre religieux | arch. socle-support du liṅga dans un sanctuaire; syn. yoni | soc. (plus gén.) siège de la divinité; socle d'une idole.

 pīṭhaka [-ka] m. n. f. pīṭhikā tabouret, chaise; banc; table; piédestal.
utpīṭhikāyām adv. sur la table.

 pīṭhamarda [marda] m. soc. [«briseur de trône»] compagnon d'un prince ou du héros d'une pièce de théâtre; parasite, bouffon.
pīṭhamardaviṭavidūuṣakāḥ entremetteurs et débauchés divers.

 pīṭhasthāna [sthāna] n. myth. l'un des 51 (ou 64 ou 108) endroits sacrés où sont tombés les morceaux du corps de Satī quand Śiva parcourut l'Univers comme un dément en transportant son cadavre, que Viṣṇu découpait en morceaux avec ses flèches; syn. devīpīṭha; cf. Kāmākhyā, Vajreśvarī.
pīṭha

पीड् pīḍ v. [10] pr. (pīḍayati) pp. (pīḍita) ppr. (pīḍayat) pf. (ā, pari) presser, comprimer, écraser, broyer | tourmenter, maltraiter, opprimer | assiéger (une ville); rompre (un vœu); négliger (sa famille) — ps. (pīḍyate) être tourmenté, être affligé; souffrir || gr. πιεζω.
pīḍyate me hṛdayam Mon cœur est en peine.

पीडक pīḍaka [agt. pīḍ] a. m. n. f. pīḍikā oppresseur.
nipātyantām prajāpīḍakaḥ à bas le tyran!

पीडन pīḍana [agt. pīḍ] a. m. n. f. pīḍanā qui afflige, qui tourmente, qui fait souffrir — act. n. pression; pressage, écrasement | oppression, tourment; infortune, calamité | presse, pressoir.

पीडयत् pīḍayat [ppr. pīḍ] a. m. n. f. pīḍayantī qui tourmente, qui opprime.
kālaṃ kālena pīḍayan en laissant faire le temps.

पीडा pīḍā [act. pīḍ] f. peine, douleur, souffrance, tourment; blessure, dommage | dévastation; restriction, limitation; fait d'obscurcir, éclipse.
pīḍayā adv. à contre-cœur.

पीडित pīḍita [pp. pīḍ] a. m. n. f. pīḍitā pressé, écrasé; opprimé, maltraité, tourmenté (par <i.>); affligé.
pīḍitam adv. en pressant; étroitement (embrassade).
kṣudhayā pīḍita tourmenté par la faim.
pipāsayā pīḍita tourmenté par la soif.

पीत pīta_1 [pp. pā_1] a. m. n. f. pītā_1 bu, absorbé, avalé — ifc. abreuvé, saturé, rempli de.
pītā gāvaḥ les vaches ont bu.

पीत pīta_2 a. m. n. f. pītā_2 jaune (couleur des vaiśyās) — m. couleur jaune, topaze; pigment jaune — n. substance jaune; not. or.

 pītakauśeya [kauśeya] n. soierie jaune.
pītakauśeyavāsas «vétu de soie jaune», épith. de Kṛṣṇa.
pītakauśeyavāsinī «vétue de soie jaune», épith. de Sītā (appelée par Hanumān).

 pītarakta [rakta] a. m. n. f. pītaraktā orangé.

 pītarāga [rāga] a. m. n. f. pītarāgā de couleur jaune.

 pītala [-la] a. m. n. f. pītalā jaune — m. la couleur jaune — n. laiton.

 pītavāsas [vāsas] m. myth. np. de Pītavāsas, épith. de Viṣṇu «Vêtu de jaune».

 pītāmbara [ambara] a. m. n. f. pītāmbarā vêtu de jaune — m. myth. np. de Pītāmbara, épith. de Viṣṇu «Vêtu de jaune» — f. pītāmbarā myth. np. de Pītāmbarā, épith. de Vagalā.

 pītāśman [aśman] m. topaze.
pīta_2

पीति pīti [act. pā_1] f. fait de boire (<acc. g.>) | tirage d'une boisson | taverne.

पीतिन् pītin [agt. pā_1] a. m. n. f. pītinī qui boit; qui a bu.

पीन pīna [pp. pi_2] a. m. n. f. pīnā enflé, gonflé; musclé; épais, gras, gros.

पीयूष pīyūṣa [pi_2] m. n. lait crémeux; not. d'une vache ayant vêlé dans la semaine | (par ext.) crème, jus, sirop | myth. breuvage d'immortalité, nectar; il fut obtenu par barattage de la mer de lait [kṣīrodamathana]; syn. amṛta.

 pīyūṣadhāman [dhāman] n. «réceptacle du nectar», épith. de la Lune.

 pīyūṣadhārā [dhārā_1] f. «courant de nectar», épith. de la Lune.

 pīyūṣavarṣa [varṣa] m. pluie de nectar — v. [11] pr. md. (pīyūṣavarṣāyate) devenir une pluie de nectar.
pīyūṣa

पीलु pīlu m. palmier; palme | phil. atome.

 pīlupāka [pāka] m. phil. destruction d'atomes par la cuisson.

  pīlupākavādin [vādin] a. m. n. f. pīlupākavādinī phil. [vaiśeṣika] doctrine selon laquelle la cuisson transforme les atomes; opp. piṭharapākavādin.
 pīlupāka
pīlu

पीवन् pīvan [pi_2-van] a. m. n. f. pīvarī enflé, gonflé; épais, gras, gros, fort — f. pīvarī jeune femme, jolie femme | myth. np. de Pīvarī «Plantureuse», fille spirituelle des pitaras, épouse de Śuka.

पीवर pīvara [pi_2-vara] a. m. n. f. pīvarā gras, gros, fort; dense — ifc. gonflé de, plein de; qui abonde en.

पुं puṃ iic. puṃs.

 puṃvat [-vat] adv. comme un homme | gram. (mot) employé au masculin.

  puṃvadbhāva [bhāva] m. gram. action morphologique transformant un mot en son thème masculin [bhāṣitapuṃska] pour servir de partie gauche à un mot composé.
 puṃvat

 puṃsavana [savana_2] n. soc. cérémonie [vrata] faite pendant la gestation pour obtenir un fils; c'est un saṃskāra.

 puṃgava var. puṅgava [go] m. taureau | mâle, héros [«fort comme un taureau»] — ifc. meilleur parmi les, expert en, chef des.
kavipuṃgava m. expert en poésie.
narapuṃgava m. meilleur parmi les hommes.
munipuṃgava m. meilleur d'entre les sages.
pakṣīpuṃgava m. [«meilleur d'entre les oiseaux»] épith. de Garuḍa ou de Jaṭāyu.

 puṃnāman [nāman] a. m. n. f. puṃnāmnī qui a un nom masculin.
puṃ

पुंश् puṃś iic. puṃs.

 puṃścala [cala] m. débauché — f. puṃścalī [«qui court après les hommes»] prostituée.

  puṃścalīputra [putra] m. vulg. fils de pute.

  puṃścalīya [-īya] m. id.
 puṃścala
puṃś

पुंस् puṃs m. homme, mâle, être humain | serviteur; âme, esprit | [pulṁliṅga] gram. genre masculin.

 puṃska [-ka] ifc. a. m. n. f. puṃskā gram. (mot) au masculin.
puṃs

पुंस puṃsa iic. puṃs.

 puṃsavat [-vat] a. m. n. f. puṃsavatī qui a engendré un fils — adv. comme un homme.
puṃsa

पुङ्ख puṅkha m. empennage d'une flèche | faucon.

पुङ्खित puṅkhita [puṅkha-ita] a. m. n. f. puṅkhitā empenné (flèche).

 puṅkhitaśara [śara] a. m. n. f. puṅkhitaśarā qui a une flèche empennée — m. myth. épith. de Kāma-Madana.
puṅkhita

पुच्छ puccha m. n. queue, derrière.

पुञ्ज puñja m. tas, multitude — f. puñjā ifc. quantité de, masse de, tas de.

 puñjika [-ika] m. grêle.

  puñjikasthalā [sthalā] f. myth. np. de la nymphe [apsaras] Puñjikasthalā «Giboulée»; elle appartient au royaume de Varuṇa; ayant insulté un ṛṣi, elle fut condamnée à être réincarnée comme guenon; cf. Añjanā.
 puñjika
puñja

पुट् puṭ v. [6] pr. (puṭati) pp. (puṭita) plier; envelopper (dans <i.>) | frotter avec <i.>; moudre — ca. (puṭayati) ca. (poṭayati) être en contact avec.

पुट puṭa [agt. puṭ] m. n. pli, creux; enveloppe, poche, sac, bourse; réceptacle; étui | [nayanapuṭa] paupière | enveloppe d'un bourgeon | page (d'un livre) | [pattrapuṭa] récipient fait de feuilles.

पुटक puṭaka [agt. puṭ] a. m. n. f. puṭikā qui enveloppe — m. pli, creux | récipient — f. puṭikā récipient.

पुण्डरीक puṇḍarīka [relié à pāṇḍuraṅga] n. fleur de lotus; not. fleur de lotus blanc, symbole de la beauté — ifc. beauté de | tigre; variété d'animaux, de riz, de canne à sucre, de mangue, etc. — m. myth. np. du saint Puṇḍarīka «Lotus immaculé», jeune brahmane parti en pèlerinage sur sa mule alors que ses vieux parents devaient marcher derrière lui; arrivé à Paṇḍharpur, il passa la nuit chez un hôte qui lui fit honte de sa conduite, et il s'établit dans cette ville pour prendre soin de ses parents; un jour où Kṛṣṇa déguisé en jeune vacher tenta de le distraire de son devoir, il lui lança une brique et lui dit d'attendre debout dessus; Kṛṣṇa le bénit et lui transmit son essence divine, sous le nom de Viṭṭhala; ce saint symbolise la piété filiale; il est aussi appelé Puṇḍalīka, Puṇḍaraṅga ou Pāṇḍuraṅga | myth. np. de l'éléphant céleste Puṇḍarīka_1, diggaja du Sud-Est | lit. [K.] np. du beau Puṇḍarīka_2 «aux yeux en lotus», né du regard de Śrī sur Śvetaketu, amoureux de la nymphe Mahāśvetā mais voué au célibat par ses vœux d'ascète; accusant Candra d'être insensible à sa détresse, il le maudit de ne jamais pouvoir aimer à travers ses transmigrations, et mit fin à sa vie; il se réincarna en Vaiśampāyana_1, puis en un perroquet, alors que Candra se réincarna en Candrāpīḍa_1 puis en Śūdraka_1; dans l'histoire-cadre, le perroquet narre l'histoire à ce dernier, qui se souvient alors de sa vraie nature; après leur mort ils revivent comme Puṇḍarīka_2 et Candrāpīḍa_1 et peuvent tous deux connaître enfin l'amour | hist. np. de Puṇḍarīka_3, auteur de la Paramārthasevā (10e-11e siècles) | bd. [Kālacakra] np. de Puṇḍarīka_4 «Lotus blanc», 2e roi Kalkī de Śambhala (176–76); on lui attribue la Vimalaprabhā; les Dalai Lamas en sont des réincarnations — f. puṇḍarīkā myth. [Mah.] np. de l'apsaras Puṇḍarīkā «Splendeur de lotus».

 puṇḍarīkanayana [nayana] a. m. n. f. puṇḍarīkanayanā aux yeux de lotus (symbole de beauté) — m. épith. de Viṣṇu ou de Kṛṣṇa «aux yeux de lotus».

 puṇḍarīkapur [pur] f. géo. np. de la ville de Puṇḍarīkapur «Ville du Lotus Blanc», au Mahārāṣṭra sur la rivière Bhīma; mod. Paṇḍharpur, nommée d'après le saint Puṇḍarīka; on y fait pèlerinage à ekādaśī dans les mois āṣāḍha et kārttika; cf. Nāmadeva, Tukārāma, Viśvarūpa_2.

 puṇḍarīkākṣa [akṣa] m. «aux yeux de lotus» (symbole de beauté) | myth. np. de Puṇḍarīkākṣa, épith. de Kṛṣṇa ou de Viṣṇu.
puṇḍarīka

पुण्ड्र puṇḍra m. canne à sucre | myth. np. du roi Puṇḍra, fils de Dīrghatamā et Sudeṣṇā, ancêtre mythique des puṇḍrās | peuple et pays corr. au Bengale | pl. puṇḍrās ses habitants — m. n. marque sectaire, ligne sur le front; cf. tilaka, tripuṇḍra, ūrdhvapuṇḍra.

 puṇḍranāgara [nāgara] n. géo. très ancienne ville de Puṇḍranāgara, capitale des puṇḍrās, au bord de la rivière Karatoyā au Bengale, aussi appelée Pauṇḍravardhanapura; son plateau surélevé la met à l'abri des inondations; mod. Mahāsthana au Bangladesh.

 puṇḍravardhana [vardhana] n. géo. np. du Puṇḍravardhana, pays des puṇḍrās au Gauḍa (nord du Bengale); sa capitale était Puṇḍranāgara; aussi appelé puṇḍrakṣetra.
puṇḍra

पुण्य puṇya a. m. n. f. puṇyā de bon augure, favorable, heureux; bon, beau, méritoire, juste, pur; saint — n. bien, justice, acte de mérite, œuvre pie | phil. le Bien; opp. pāpa | soc. cérémonie religieuse; not. exécutée par une femme, pour garder l'amour de son mari et obtenir un fils.

 puṇyakāla [kāla_1] m. temps propice.

 puṇyajana [jana] m. honnête homme | pl. puṇyajanās myth. classe de génies bénins; yakṣās.

 puṇyatama [-tama] a. m. n. f. puṇyatamā super. le plus pur.

 puṇyatara [-tara] a. m. n. f. puṇyatarā compar. plus pur; plus saint.

 puṇyadarśana [darśana] a. m. n. f. puṇyadarśanī agréable à regarder, de belle apparence.

 puṇyadhara [dhara] a. m. n. f. puṇyadharā bénéfique.

 puṇyanagarī [nagarī] f. géo. np. de Puṇyanagarī «la Cité Pure», capitale marathe, mod. Pune dans le Mahārāṣṭra.

 puṇyanāma [nāma_2] a. m. n. f. puṇyanāmnī au nom heureux | myth. np. de Puṇyanāma, un serviteur de Skanda.

 puṇyapāpa [pāpa] n. du. puṇyapāpau phil. le Bien et le Mal.

 puṇyabhāj [bhāj] a. m. n. f. qui partage la joie, bienheureux.

 puṇyabhājin [bhājin] a. m. n. f. puṇyabhājinī id.

 puṇyaraśmi [raśmi] m. bd. np. du prince Puṇyaraśmi «Splendeur du bien», accompli [bodhisattva] mythique dont le jātaka est conté dans la Rāṣṭrapālaparipṛcchā.

 puṇyarāja [rāja] m. hist. np. du grammairien Puṇyarāja (11-12e siècles), auteur d'un commentaire [ṭīkā] du Vākyapadīya.

 puṇyavarman [varman] m. lit. [DKC.] np. de Puṇyavarmā «Protégé par le bien», roi du Vidarbha.

 puṇyastambha [stambha] m. géo. np. de la ville de Puṇyastambha, au Mahārāṣṭra; mod. Puntambem, près d'Ahmadnagar.

 puṇyāgni [agni] m. soc. feu public maintenu par charité envers les voyageurs et les pauvres sur la place du village ou de la ville.

 puṇyāha [aha] m. n. jour de bon augure, jour favorable; jour de fête.
puṇyāhaṃ vac (ca.) souhaiter à <acc.> une bonne journée.

  puṇyāhavācana [vācana] n. souhait d'une journée favorable | soc. consécration d'eau lustrale.
 puṇyāha
puṇya

पुत्तल puttala m. poupée; effigie, image — f. puttalī id.; idole.

पुत्र putra m. fils | enfant; petit (d'animal) | math. symb. le nombre 5 (pour les 5 pāṇḍavās) — ifc. (diminutif) petit — voc. (affectueux) mon fils, fiston — f. putrī fille | du. putrau fils et fille — v. [11] pr. (putriyati) souhaiter avoir un fils ou un enfant — v. [11] pr. (putrīyati) id. | traiter comme un fils || lat. puer; fr. puéril; pali putta.
putrīkṛ adopter un fils.
putrībhū devenir un fils.
putrīyāte chātram il traite l'élève comme son fils.

 putrakalatra [kalatra] m. du. épouse et fils.

 putrakāma [kāma] a. m. n. f. putrakāmā qui désire un fils — v. [11] pr. (putrakāmyati) désirer un fils.

  putrakāmeṣṭi [iṣṭi_2] f. soc. rite pour obtenir un fils; syn. putreṣṭi.
 putrakāma

 putrajagdhī [jagdhī] f. [«qui mange ses petits»] mère indigne.

 putrajāta [putra] m. dont le fils est né; syn. jātaputra.

 putratva [-tva] n. qualité de fils.

 putrabhāva [bhāva] m. filiation.

 putravat [-vat] a. m. n. f. putravatī qui a un fils.

 putravadhū [vadhū] f. belle-fille, bru; syn. snuṣā.

 putraśoka [śoka] m. peine de perdre son fils ou de mourir loin de lui; cf. śravaṇakumāra.

 putrādinī [ādinī] f. [«mangeuse de ton fils»] (insulte) syn. putrajagdhī.

 putreṣṭi [iṣṭi_2] f. soc. rite pour obtenir un fils; syn. putrakāmeṣṭi.
putra

पुत्रक putraka [putra-ka] m. jeune fils; petit garçon, petit enfant; adolescent — f. putrakā cf. putrikā.

पुत्रिका putrikā [f. putraka] f. fille | soc. fille choisie pour assurer la progéniture mâle d'un père n'ayant pas de fils | poupée, figurine; statuette — ifc. (diminutif) fifille.

 putrikāputra [putra] m. soc. fils de putrikā adopté comme son propre fils par son grand-père.
putrikā

पुत्रिन् putrin [putra-in] a. m. n. f. putriṇī qui a un ou des fils.

पुत्रीय putrīya [putra-īya] a. m. n. f. putrīyā relatif à un fils; qui procure un fils — f. putrīyā désir d'avoir un fils.

पुथ् puth v. [4] pr. (puthyati) ca. (pothayati) écraser, détruire.

पुद्गल pudgala a. m. n. f. pudgalā beau, joli, gracieux — m. le corps | phil. l'individu et son ego | bd. la personne esclave de ses désirs | jn. objet matériel || pali puggala.

पुनः punaḥ iic. punar.

 punaḥsūti [sūti] f. nouvelle production.
punaḥ

पुनर् punar adv. de nouveau | en retour; en réponse, en revanche — conj. pourtant, mais; néanmoins.
punar api adv. de nouveau, mais encore.
punar eva adv. une fois de plus.
punaḥ punar adv. sans cesse.
atha punar adv. mais.
kim punar adv. à plus forte raison.
punar i rentrer, retourner; s'en aller.
punar gam id.
punar rendre.
punar as retomber sur.
punar bhū tourner en rond.
pare ihi nāri punar ehi kṣipram [AV.] Va-en, femme; mais reviens vite.

 punarukta [ukta] a. m. n. f. punaruktā redit, répété; superflu, inutile — n. répétition, tautologie.

 punarjanman [janman] n. phil. renaissance, nouvelle naissance, réincarnation.
mām upetya tu punarjanma na vidyate [BhG.] Lorsque l'on m'a rejoint il n'y a plus de renaissance.

 punardarśana [darśana] n. fait de revoir — dat. punardarśanāya adr. au revoir.
apunardarśanāya ind. adr. adieu.

 punarnava [nava_1] a. m. n. f. punarnavā renouvelé; rajeuni; rafraîchi.

  punarnavatā [-tā] f. rajeunissement, renouveau.
kleśaḥ phalena hi punarnavatāṃ vidhatte [Kumārasambhava] Par son fruit, oui vraiment le dur labeur apporte le réconfort.
 punarnava

 punarbhava [bhava] a. m. n. f. punarbhavā né de nouveau — m. renaissance.

 punarbhū [bhū_2] a. m. n. f. régénéré; revenu à la vie ou à la jeunesse — f. soc. jeune veuve remariée.

 punarmṛtyu [mṛtyu] m. phil. mort récurrente.

 punarvasu [vasu] m. du. punarvasū astr. np. des deux Punarvasū «Qui rétablissent la richesse», 5e astérisme lunaire [nakṣatra], corr. aux Gémeaux Castor et Pollux; Aditi y préside; son symbole est une maison; cf. Yamakau.
punar

पुना punā iic. punar.

 punārāja m. nouveau roi.
punā

पुम् pum iic. puṃs.

 pumbhūman [bhūman] m. gram. mot masculin utilisé au pluriel (comme dārās).
pumbhūmni adv. gram. au masculin pluriel.
pum

पुमांस् pumāṃs cf. puṃs.

पुमान् pumān cf. puṃs.

पुर् pur [pṝ] f. rempart, (mur de) fortification; citadelle, ville fortifiée | cité, ville — n. pura id. | gynécée | maison, résidence | myth. np. de Pura = Tripura, la «Ville aux trois forteresses» des démons [asura] — f. purī forteresse; cité, ville | géo. np. de la ville sainte de Purī, capitale du Kaliṅga (mod. Sud Orissa, sur la côte du golfe du Bengale), siège du culte de Jagannātha || gr. πολις; fr. police, politique.

 puramathana [mathana] m. myth. np. de Puramathana, épith. de Śiva «Destructeur de Tripura».

 puravarga [varga] m. lit. section du Bhūmyādikāṇḍa, traitant des villes.
pur

पुरः puraḥ iic. puras.

 puraḥsad [sad_2] a. m. n. f. assis au premier rang; présidant.

 puraḥsara [sara] a. m. n. f. puraḥsarī qui marche en avant, qui précède — m. précurseur; accompagnateur, guide — f. puraḥsarā ifc. précédé de; connecté avec.
puraḥsaram adv. parmi, au milieu de, après, avec <iic.>.
vasiṣṭhapuraḥsarāḥ var. vasiṣṭhapramukhāḥ avec Vasiṣṭha à leur tête.

 puraḥstha [stha] a. m. n. f. puraḥsthā en face; en évidence, devant ses yeux.
puraḥ

पुरम् puram [acc. pura] iic.

 puraṃjana var. purañjana [jana] m. phil. principe vital, âme individuelle [«dont le corps est la ville»] | myth. [BhP.] np. du roi Purañjana; après avoir sacrifié des vaches, il partit en voyage dans l'Himālaya, où il trouva le château de la belle gandharvī Purañjanī, dont il immédiatement amoureux; il l'épousa et ils vécurent 100 ans de jeux amoureux; il en perdit le sens commun et laissa son royaume se faire piller par une armée de 360 gandharvās menée par Caṇḍavega, représentant les journées gâchées par l'homme emporté par ses passions, dans une allégorie de la vie humaine; il fut mis à mort par des vaches errantes; son histoire fut racontée par Nārada comme conséquence néfaste du fait qu'il mit à mort des vaches sacrificielles [yajña] — f. puraṃjanī phil. intelligence | myth. np. de la gandharvī Purañjanī, épouse du roi Purañjana.

 puraṃjaya var. purañjaya [jaya] m. myth. [Mah.] np. de Puraṃjaya, héros des kauravās.

 puraṃdara var. purandara [dara] m. myth. np. de Purandara «Destructeur de remparts», épith. d'Indra; aussi abrégé en Puranda.

 puraṃdhi var. purandhi [pṝ-dhi] a. m. n. f. prolifique, abondant — f. prodigalité, abondance | myth. [RV.] np. de Purandhi «Abondance», déesse personnifiant la fécondité; elle est associée à Indra.

 puraṃdhri var. purandhri [dhṛ] f. [«qui tient la maison»] matrone, patronne, femme mariée d'âge mûr | var. purandhrī id.
puram

पुरश् puraś iic. puras.

 puraścaraṇa [caraṇa] a. m. n. f. puraścaraṇā qui prépare; préparatoire, introductif, préalable — n. prolégomène, préliminaire | soc. [tantra] rite préliminaire à l'énonciation d'un mantra, aux fins de le rendre plus efficace.
puraś

पुरस् puras adv. avant; d'abord; en avant, en face, par devant — prép. avant | en face de, en présence de, sous les yeux de <g. abl. acc. iic.> | vers l'Est || gr. παρος; ang. fore; all. vor.

 purastāt adv. en avant, devant, en tête, en première position (devant <g.>); à l'Est.
yaḥ purastādyatīnām qui est premier parmi les ascètes.
purastād uṣitaḥ il habite à l'Est ou dans la région orientale | il habitait antérieurement.
purastād ramyā dik la région orientale est plaisante.

 puroga [ga_1] a. m. n. f. purogā qui va devant, premier — ifc. précédé de <iic.>.

 purogama [gama] a. m. n. f. purogamā qui va devant, premier — ifc. précédé de <iic.>.
vasiṣṭhapurogamāḥ avec Vasiṣṭha à leur tête.

 purogāmin [gamin] a. m. n. f. purogāminī qui va en tête, qui précède — m. dirigeant | chien.

 puroḍāś [dāś_2] m. soc. gâteau de riz offert en oblation dans le feu sacrificiel | var. puroḍāśa soc. id. | soc. offrande en gén. ou ses restes.

 purottāna [uttāna] a. m. n. f. purottānā paumes vers le haut (position des mains).

 purobhāga [bhāga] m. part mise de côté, préciput | impudence, indiscrétion; envie, jalousie.
te parasparayaśaḥpurobhāgāḥ Ils sont envieux de leur gloire mutuelle.

  purobhāgin [-in] a. m. n. f. purobhāgiṇī importun, effronté.
 purobhāga

 puroruc [ruc_2] f. lueur préliminaire | phil. [véd.] récitation de formules [mantra] de structure palindrome de type ABBA, précédant la lecture des hymnes [śastra] dans les rites du soma; [KB.] une telle formule «éclaire en avant», car c'est le souffle précédant le corps.
agnir jyotir jyotir agniḥ | indro jyotir jyotir indraḥ | sūryo jyotir jyotiḥ sūryaḥ || Agni Lumière Lumière Agni, Indra Lumière Lumière Indra, Soleil Lumière Lumière Soleil.
puras

पुरस्कार puraskāra [act. puraskṛ] m. mise en évidence; préférence; honneur, distinction; décoration | fait d'accompagner, de servir | arrangement, mise en ordre, mise en rang; énumération; complétion — ifc. précédé de, accompagné par; connecté à; incluant, comprenant.
sa puraskāramarhati il mérite la précédence.

पुरस्कार्य puraskārya [pfp. [1] puraskṛ] a. m. n. f. puraskāryā à charger de, à nommer, qui va être commis à <loc. inf.>.

पुरस्कृ puraskṛ [puras-kṛ_1] v. [8] pr. (puraskaroti) pp. (puraskṛta) mettre devant, faire précéder; respecter, honorer; préférer | nommer, charger de; introduire.

पुरस्कृत puraskṛta [pp. puraskṛ] a. m. n. f. puraskṛtā placé en face; mis devant, mis sous les yeux | mis en avant, préféré; honoré | accompagné de; occupé de — ifc. précédé de.
... puraskṛtam adv. parmi, au milieu de, avec ...
puraskṛtamadhyamakramaḥ qui préfère suivre la voie moyenne.

पुरस्कृत्य puraskṛtya [abs. puraskṛ] ind. ayant mis en tête.
puraskṛtya śatakratum Avec Indra en tête.

पुरा purā [relié à puras] adv. avant, auparavant; autrefois, jadis, naguère (donne au présent le sens prétérit) | au commencement, d'abord; tôt, bientôt (donne au présent le sens futur) — prép. avant, à l'exception de <abl.>.
na purā adv. jamais.

 purākalpa [kalpa] m. ère ancienne.
purākalpe var. purākalpeṣu autrefois; il était une fois.
purā

पुराण purāṇa [purā-na] a. m. n. f. purāṇī vieux, ancien, antique; fané — n. antiquité; vieille légende, histoire ancienne | lit. «récit d'antan», recueil mythologique et religieux; ils traitent traditionnellement de cinq sujets [pañcalakṣaṇa]: sarga la création de l'Univers, pratisarga les créations secondaires, vaṃśa la généalogie des dieux et des sages, manvantara la création de la race humaine et des premiers hommes, et vaṃśānucarita les histoires dynastiques; cf. mahāpurāṇa, upapurāṇa, sthalapurāṇa, kulapurāṇa; la plupart furent composés entre 400 et 1200.
sargaś ca pratisargaś ca vaṃśo manvantarāṇi ca | vaṃśānucaritaṃ caiva purāṇaṃ pañcalakṣaṇam || [Amarakoṣa] Les cinq sujets d'un purāṇa sont ...

पुरीष purīṣa [pṝ-īṣa] n. véd. terre, glaise; remblai; torchis; not. boue intersticielle de l'autel de l'agnicayana; argile de poterie; myth. le feu sacrificiel y est à l'état latent | déchet, ordure, déjection, excrément.

पुरीष्य purīṣya [purīṣa-ya] a. m. n. f. purīṣyā véd. feu à l'état latent dans la terre.
agnim purīṣyam aṅgirasvad acchemaḥ véd. Nous allons extraire Agni de la glaise, à l'instar d'Aṅgirā.

पुरु puru [pṝ] a. m. n. f. pūrvī nombreux, beaucoup de, en abondance, très, souvent — m. pūru myth. np. du roi Puru ou Pūru «Abondance», 6e roi de la lignée lunaire [somavaṃśa], fils benjamin de Yayāti et Śarmiṣṭhā; il reçut en partage le Centre de l'Inde ou pays ārya; Janamejaya_1 est son fils de son épouse Kausalyā_1 | hist. np. de rois du royaume paurava, not. Porus qui fut vaincu par Alexandre en 326 ant. sur les bords de l'Hydaspes/Jhelum [Vitastā] (près de mod. Bhera).

 purukutsa [kutsa] m. myth. np. de Purukutsa, fils du roi Māndhātā de la lignée solaire [sūryavaṃśa]; il est père de Trasadasyu.

 purudaṃsas [daṃsas] m. myth. np. de Pūrudaṃsā, épith. d'Indra «aux nombreux pouvoirs».

 purumīḍha [mīḍha] m. myth. np. de Purumīḍha, troisième fils de Bṛhatputra.
puru

पुरुष puruṣa var. pūruṣa m. homme, mâle, personne; héros | fonctionnaire; serviteur | l'humanité | phil. np. de Puruṣa l'Être, l'esprit divin, le macrocosme; [sāṃkhya] l'Esprit ou ordre cosmique, principe mâle statique activé par le principe femelle dynamique de la Nature [prakṛti] | gram. personne grammaticale; cf. prathama, madhyama, uttama — v. [11] pr. md. (puruṣāyate) imiter un homme || ang. person; fr. personne.

 puruṣatā [-tā] f. masculinité, virilité — adv. humainement.

 puruṣadaghna [daghna] a. m. n. f. puruṣadaghnā f. puruṣadaghnī à hauteur d'homme.

 puruṣapura [pura] n. géo. np. de Puruṣapura «ville de l'Homme», capitale du Gandhāra; mod. Peshawar.

 puruṣamedha [medha] m. véd. rituel de sacrifice humain symbolique | soc. [«sacrifice de sa personne»] entrée en renoncement, où le renonçant abandonne tous ses biens, ses feux, ses rites, sa caste.

 puruṣavakratā [vakratā] f. lit. [Kuntaka] qualité oblique de l'usage de la personne grammaticale.

 puruṣavyāghra [vyāghra] m. tigre parmi les hommes.

 puruṣasiṃha [siṃha] m. lion parmi les hommes.

 puruṣasūkta [sūkta] n. véd. [RV.] hymne au Puruṣa, en 16 versets; il décrit l'univers sacrificiel issu du démembrement du Puruṣa; soc. un hindou de haute caste doit le réciter chaque matin.

 puruṣādaka [adaka] m. cannibale | myth. [Rām.] épith. du roi Pravṛddha.

 puruṣārtha [artha] m. phil. but de l'existence humaine; la tradition en définit quatre: le devoir [dharma], le profit [artha], le plaisir [kāma] et le renoncement [mokṣa], associés aux quatre stades de la vie brahmanique [caturāśrama]; les trois premiers forment le trivarga | phil. [sāṃkhya] élan vers la perfection | effort personnel, activité humaine procédant du libre arbitre.

 puruṣottama [uttama] m. le meilleur des hommes | phil. np. de Puruṣottama «l'Être Suprême», synthèse du puruṣa et de la prakṛti; [bhakti] épith. de Viṣṇu sous sa forme suprême | géo. temple de Puruṣottama à Purī, sanctuaire principal de Jagannātha.

  puruṣottamakṣetra [kṣetra] n. géo. np. du Puruṣottamakṣetra, région de Purī, en Utkala (mod. Orissa).

  puruṣottamadeva [deva] m. hist. np. de Puruṣottamadeva, grammairien du 12e siècle, auteur de la Bhāṣāvṛtti, commentaire de l'Aṣṭādhyāyī, et des dictionnaires Trikāṇḍaśeṣa et Hārāvalī | hist. np. de Gajapati Puruṣottamadeva_1, roi du Kaliṅga (15e siècle); il fit prisonnier Saluva Narasiṃha_4, roi de Vijayanagara, qu'il relâcha contre la reddition de la citadelle d'Udayagiri; son fils Pratāparudradeva lui succéda.

  puruṣottamamāhātmya [māhātmya] n. lit. np. du Puruṣottamamāhātmya, ouvrage listant des épisodes mythologiques liés aux lieux saints de l'Orissa.
 puruṣottama
puruṣa

पुरू purū iic. puru.

 purūravas [ravas] m. myth. np. du gandharva Purūravā «Tonitruant», 2e roi de la lignée lunaire [somavaṃśa]; il est Baudha, fils de Budha et Iḍā, et amant de la nymphe [apsaras] Urvaśī dont il eut comme fils Āyu et Amāvasu; il est ancêtre de Puru, Duṣyanta, Bharata, Kuru, Śāṃtanu et Pāṇḍu; on lui attribue l'institution des trois feux sacrificiels védiques; il est le Héros Vikrama, et ses amours avec Urvaśī sont contées dans la Vikramorvaśī; [Yaśodhara_1] il visita le paradis d'Indra, où il vit Dharma, Kāma et Artha, personnifiant les 3 buts de l'homme [puruṣārtha]; comme il ne révéra que Dharma, Kāma le maudit d'être séparé d'Urvaśī, et Artha le maudit d'accumuler les richesses en volant ses sujets; spoliés, les brahmanes le mirent à mort avec les feuilles coupantes de l'herbe kuśa.
purū

पुरोचन purocana m. myth. [Mah.] np. de Purocana, conseiller de Duryodhana; il construisit à sa demande le palais de laque [lākṣāgṛha] à Vāraṇavata dans lequel vinrent vivre Kuntī et les pāṇḍavās, et y mit le feu; il est réincarnation de Prahasta.

पुरोधस् purodhas [purodhā] m. cf. purohita.

पुरोधा purodhā [puras-dhā_1] v. [3] pr. (purodadhāti) pp. (purohita) choisir, préférer; charger de (not. sacerdoce), préposer à.

पुरोहित purohita [pp. purodhā] a. m. n. f. purohitā nommé à un poste, appointé, préposé (not. nommé par le roi) — m. soc. [«préposé»] prêtre de famille, chapelain, aumônier; il est «celui qui marche devant (le roi)» | var. purodhas id.

पुल pula a. m. n. f. pulā large, étendu — m. horripilation, chair de poule.

 pulakeśin [keśin] m. hist. np. du roi Pulakeśī_1 ou Pulikeśī_1 de la dynastie Cālukya (6e siècle); il établit sa capitale à Vātāpi (mod. Badāmi) en 550 | hist. np. du roi Pulakeśī_2 ou Pulikeśī_2, son petit-fils, qui étendit l'empire Cālukya au Sud, au détriment des Pallavās, et à l'Est; lors d'une bataille sur les rives de la Narmadā il mit en déroute les troupes du roi Harṣa avec ses éléphants, et devint empereur d'une grande partie du Deccan, de la Narmadā à la Kāverī; son règne finit en 642, avec la capture de Vātāpi par les Pallavās; son fils aîné était Candrāditya, dont l'épouse Vijayabhaṭṭārikā assura la régence de l'empire jusqu'à l'avènement de son 3 ème fils Vikramāditya_1 qui restaura l'empire; son étendard portait Varāha; il fut le premier roi à émettre des monnaies d'or en Inde du Sud.
pula

पुलक pulaka [pula-ka] m. grenat | pl. pulakās horripilation (de plaisir) — v. [11] pr. (pulakayati) pp. (pulakita) frémir de plaisir.

पुलकित pulakita [pp. pulaka] a. m. n. f. pulakitā frémissant de plaisir.
pulakitatanuḥ dont le corps frémit de plaisir.

पुलस्त्य pulastya m. myth. np. du sage [ṛṣi] Pulastya, géniteur [prajāpati] né de l'esprit de Brahmā; [Mah.] c'est l'un des sept sages [saptarṣi]; [Rāmopākhyāna] il est père de Kubera par Go-Sarasvatī; mais, fâché que celui-ci honore son grand-père, il se recréa [dvija] sous la forme de Viśravā, enfanté de Māninī pour lui servir d'écran et que Kubera soit Vaiśravaṇa.

पुलह pulaha m. myth. np. du géniteur [prajāpati] Pulaha, né de l'esprit de Brahmā.

पुलाक pulāka m. n. grain gonflé | boule de riz cuit | abrégé; abréviation; célérité, hâte.

 pulākakārin [kārin] a. m. n. f. pulākakāriṇī qui se dépêche; pressé.

 pulākodaka [udaka] n. eau de cuisson du riz.
pulāka

पुलिकेशिन् pulikeśin cf. pulakeśin.

पुलिन pulina m. n. banc de sable; îlot au milieu d'une rivière; petite île; plage de sable; berge d'une rivière — f. pulinā ifc. rive de.

 pulinavat [-vat] a. m. n. f. pulinavatī sablonneux.
pulina

पुलिन्द pulinda m. homme d'une tribu barbare du Vindhya | pl. pulindās cette tribu.

पुलोम puloma iic. puloman.

 pulomajā [ja] f. myth. np. de Pulomajā, épith. d'Indrāṇī-Śacī fille de Pulomā_1.

 pulomajit [jit] m. myth. np. de Pulomajit, épith. d'Indra vainqueur de Pulomā_1; il tua son beau-père pour éviter sa malédiction suite au viol de sa fille.

 pulomaniṣūdana [niṣūdana] m. myth. np. de Pulomaniṣūdana, épith. d'Indra tueur de Pulomā_1.
puloma

पुलोमन् puloman m. myth. np. de l'asura Pulomā_1, un daitya; enamouré de la belle Pulomā_2, il s'introduisit sous la forme d'un sanglier dans l'ermitage de Bhṛgu pour l'enlever, provoquant la naissance de Cyavana qui le foudroya de son éclat; Śacī devī était sa fille, Indra l'enleva et tua Pulomā_1f. pulomā myth. np. de la belle Pulomā_2 ou Pulomī, fille d'Agni-Vaiśvānara; le démon [asura] Pulomā_1 la convoitait; elle fut mariée à Bhṛgu, mais les rites prescrits ne furent pas accomplis; Pulomā_1 l'ayant appris d'Agni, il enleva Pulomā_2 qui était en fin de grossesse; l'embryon tomba sur le sol [Cyavana], et son éclat était tel qu'il réduisit Pulomā_1 en cendres; les pleurs de Pulomā_2 devinrent la rivière Vadhūsarā; Bhṛgu condamna alors Agni à manger tout et n'importe quoi [sarvabhakṣaka] | myth. np. de l'asurī Pulomā_3; avec sa sœur Kalakā elles firent des pénitences pour plaire à Brahmā, qui leur promit que leurs fils seraient immortels; ceux-ci [paulomās] habitent une cité d'or indestructible dans les airs — f. pulomī cf. pulomā.

पुलँ pulṁ iic. puṃ.

 pulṁliṅga [liṅga] n. gram. genre masculin.
pulṁ

पुल्कस pulkasa m. f. pulkasī soc. tribu mélangée impure; cf. paulkasa.

पुष् puṣ_1 v. [4] pr. md. (puṣyate) pp. (puṣṭa) prospérer, être nourri, jouir de <i.> — v. [4] pr. (puṣyati) nourrir, augmenter, accroître — v. [9] pr. (puṣṇāti) entretenir — ca. (poṣayati) faire prospérer, élever, nourrir.

पुष् puṣ_2 [agt. puṣ_1] ifc. a. m. n. f. qui nourrit; qui fait prospérer.

पुष्कर puṣkara n. natu. bot. Nymphæa nelumbo, lotus bleu | bol d'une cuiller; peau de tambour; bout de la trompe d'un éléphant | myth. np. de Puṣkara_1 «Abondance», continent mythique, l'un des 7 continents [dvīpa]; Brahmā y préside | géo. np. de la ville de Puṣkara_2, lieu de pèlerinage du Rajasthan, dans les collines à 11 km d'Ajmer; son lac est sacré; sur ses bords se trouve un sanctuaire de Brahmā; au moyen âge c'était un centre d'enseignement de la religion jaïne — m. sorte de tambour | myth. [Mah.] np. de Puṣkara «Lotus», frère envieux de Nala qui se fit aider du démon du jeu Kali pour usurper son royaume en le possédant lors d'un jeu de dés — v. [11] pr. md. (puṣkarāyate) ressembler à un lotus bleu.

 puṣkaracūḍa [cūḍā] m. myth. np. de Puṣkaracūḍa «Couronné de lotus», l'un des 4 éléphants cosmiques [gajapati] supportant le monde.

 puṣkarākṣa [akṣa] a. m. n. f. puṣkarākṣī aux yeux de lotus (signe de beauté).

 puṣkarāvat [-vat] f. puṣkarāvatī géo. np. de Puṣkarāvatī «Ville des lotus bleus», ancienne capitale du Gandhāra, entre Indus et Swat (près de mod. Peshawar).

 puṣkarāvartaka [āvartaka] m. cumulonimbus; nuage noir de cyclone.

 puṣkariṇī [-in] f. étang couvert de lotus, étang.
puṣkara

पुष्कल puṣkala [relié à puṣkara] a. m. n. f. puṣkalā nombreux, copieux, abondant; beaucoup de | copieux, riche; splendide, excellent | fort, sonore, résonnant — m. sorte de tambour | myth. np. du héros Puṣkala «l'Éclatant», fils de Bharata_1 le demi-frère de Rāma; Takṣā est son frère aîné — n. mesure de volume de grain, égale à 8 kuñci, soit 64 poignées — f. puṣkalā myth. np. de Puṣkalā «Abondance», première épouse de Hariharaputra-Śāstā.

 puṣkalāvata [-vat] n. myth. np. de Puṣkalāvata, résidence de Puṣkalaf. puṣkalāvatī cf. Puṣkarāvatī.
puṣkala

पुष्ट puṣṭa [pp. puṣ_1] a. m. n. f. puṣṭā bien nourri, fort, gros, gras; riche en <i.>.

 puṣṭavipuṣṭa [vipuṣṭa] m. pl. le bien nourri et le mal nourri.
puṣṭa

पुष्टि puṣṭi [act. puṣ_1] f. croissance, développement, complétude; prospérité, richesse, opulence | engraissement; abondance, graisse | soc. rite de prospérité; pouvoir [siddhi] de restoration de la santé | myth. np. de Puṣṭi «Opulence», fille de Dakṣa, une des épouses de Dharma; elle est aussi mère de Lobha par Dambha.

 puṣṭikara [kara_1] a. m. n. f. puṣṭikarī qui fait prospérer; qui apporte l'opulence.

 puṣṭimat [-mat] a. m. n. f. puṣṭimatī abondant; prospère, florissant.

 puṣṭimārga [mārga] m. soc. [«voie de la grâce (de Kṛṣṇa)»] doctrine de tradition vaiṣṇava fondée par Vallabhācārya; elle rejette l'ascétisme et la vie monacale, et exhalte le mysticisme érotique.

 puṣṭivardhana [vardhana] a. m. n. f. puṣṭivardhanī qui nourrit, qui engraisse; qui augmente la prospérité.
puṣṭi

पुष्प puṣpa [puṣ_1] n. fleur — m. topaze — v. [11] pr. (puṣpyati) pp. (puṣpita) fleurir — v. [11] pr. md. (puṣpāyate) devenir une fleur.

 puṣpaka [-ka] n. [puṣpakavimāna] myth. [Rām.] np. de Puṣpaka «Fleuri», char aérien de Kubera, construit par Viśvakarmā; c'est un palais merveilleux fait d'or et de joyaux, il se déplaçait à la vitesse de la pensée, il changeait de forme à la volonté de ses occupants, et il pourvoyait à tous leurs désirs; on n'y avait ni chaud ni froid, et ses arbres donnaient des fruits en toute saison; Rāvaṇa le déroba pour à son frère Kubera qu'il assomma; il s'en servit pour enlever Sītā, et provoquer la guerre qui fut sa perte; Rāma victorieux l'utilisa pour rentrer à Ayodhyā avec Sītāf. puṣpikā tartre; mucus | lit. dernières lignes d'un chapitre, résumant le sujet traité.

  puṣpakakuṇḍa [kuṇḍa] m. n. pot de fleurs.

  puṣpakavimāna [vimāna_1] n. myth. char fleuri de Kubera; cf. Puṣpaka.
 puṣpaka

 puṣpakaraṇḍa [karaṇḍa] n. corbeille de fleur | géo. jardin d'agrément près d'Avantī.

  puṣpakaraṇḍaka [-ka] n. id. | lit. nom d'un ancien jardin royal dans la Mṛcchakaṭikā.

  puṣpakaraṇḍinī [-in] f. géo. np. de Puṣpakaraṇḍinī, épith. d'Avantī «la bien fleurie».
 puṣpakaraṇḍa

 puṣpagiri [giri] m. géo. np. de l'université bd. de Puṣpagiri «Colline des fleurs», à 100 km à l'Est de Bhubaneśvar, mod. Orissa; elle s'étendait sur les sites de Ratnagiri, Lalitagiri et Udayagiri_1; elle prospéra jusqu'au 11e siècle.

 puṣpaguccha [guccha] m. bouquet de fleurs.

 puṣpacāpa [cāpa] m. lit. arc de fleurs, un attribut de Kāma | myth. épith. de Kāma «à l'arc fleuri».

 puṣpadanta [danta] m. jn. np. de Puṣpadanta «Fleur d'ivoire», 9e tīrthaṅkara mythique; son corps est blanc, son symbole est un makara ou un crabe; on l'appelle aussi Suvidhinātha | myth. np. de l'éléphant céleste Puṣpadanta_1, diggaja du Nord-Ouest.

 puṣpadruma [druma] m. arbre en fleurs.

  puṣpadrumakusumitamukuṭa [kusumita-mukuṭa] m. myth. np. du roi gandharva Puṣpadrumakusumitamukuṭa «Couronné de fleurs comme un arbre en fleurs».
 puṣpadruma

 puṣpapurī [purī] f. géo. np. de Puṣpapurī, épith. de Pāṭaliputra «Ville des fleurs».

 puṣpabāṇa [bāṇa] m. myth. flèche de fleur, arme de Kāma; il y en a 5: ketaka, dahana, bilva, mohana, harṣaṇa; elles sont associées aux troubles amoureux.

 puṣpabhadra [bhadra] m. arch. pavillon à 62 colonnes — f. puṣpabhadrā géo. np. de la rivière Puṣpabhadrā «Ornée de fleurs».

 puṣpamālā [mālā] f. guirlande de fleurs.

 puṣpavat [-vat] a. m. n. f. puṣpavatī couvert de fleurs, décoré de fleurs, fleuri — ind. comme une fleur.

 puṣpavarṣa [varṣa] n. pluie de fleurs en hommage à un héros.

 puṣpaśakaṭikā [śakaṭikā] f. l'arrangement d'un chariot de fleurs, l'un des 64 arts [kalā].

 puṣpāstaraṇa [āstaraṇa] n. l'arrangement de jonchées de fleurs, l'un des 64 arts [kalā].

 puṣpāhara [āhara] a. m. n. f. puṣpāharā qui cueille des fleurs.

 puṣpotkaṭā [utkaṭā] f. myth. [Mah.] np. de Puṣpotkaṭā «Gigantesque fleur», épith. de la l rākṣasī Keśinī_2, mère de Rāvaṇa et de Kumbhakarṇa.
puṣpa

पुष्पित puṣpita [pp. puṣpa] a. m. n. f. puṣpitā fleuri, en fleurs.

 puṣpitāgra [agra] a. m. n. f. puṣpitāgrā [«aux extrémités fleuries»] se dit d'arbres en fleurs — f. puṣpitāgrā lit. mètre poétique de 2×12+2×13 syllabes.
puṣpita

पुष्पिन् puṣpin [puṣpa-in] a. m. n. f. puṣpiṇī fleuri — f. puṣpiṇī (femme) ayant ses règles.

पुष्य puṣya [act. puṣ_1] n. fleur, crème, meilleure partie de | astr. np. de Puṣya «le Meilleur», 6e astérisme lunaire [nakṣatra], corr. au Cancer; Bṛhaspati y préside; son symbole est une flèche; cf. Tiṣya, Sidhya.

 puṣyamitra [mitra] m. hist. np. de Puṣyamitra Śuṅga_1, général [senāpati] du roi Bṛhadratha, dernier des mauryās, qu'il assassina; il devint alors roi du Magadha, et réprima le bouddhisme; il effectua un sacrifice du cheval [aśvamedha], et fonda ainsi la dynastie des śuṅgās qui régna sur un empire s'étendant sur toute la vallée du Gange; il régna de 185 à 151 ant.

 puṣyarāga [rāga] m. topaze.
puṣya

पुस्तक pustaka m. n. manuscrit, livre — f. pustikā id.
pustakasthā tu vidyā parahastagaṃ dhanam | kāryakāle samutpanne na vidyā na taddhanam || Le savoir gardé dans un livre est comme l'argent dans la main d'autrui; quand le temps vient de s'en servir, il n'y a ni savoir, ni argent.

 pustakavācana [vācana] n. la récitation par lecture, l'un des 64 arts [kalā].

 pustakālaya [ālaya] m. n. bibliothèque.
pustaka

पू pū_1 v. [9] pr. (punāti) pr. md. (punīte) aor. [5] (apāvīt) pp. (pūta_1) nettoyer, purifier — v. [1] pr. md. (pavate) se purifier — ca. (pāvayati) pp. (pāvita) faire nettoyer || lat. pūrus; fr. pur.

पू pū_2 [agt. pū_1] ifc. a. m. n. f. qui nettoie, qui purifie.

पूग pūga [relié à puñja] m. foule, multitude, assemblée | natu. bot. Areca catechu ou palmier arec; il peut atteindre 20 m — n. son fruit, la noix d'arec; il contient un alcaloïde excitant, légèrement addictif, et fait saliver rouge; on l'utilise broyé avec de la chaux hydratée, enrobé dans une feuille de bétel [parṇa], pour faire le bétel à mâcher [pāṇ] — f. pūgā ifc. quantité de, masse de, foule de.

पूज् pūj v. [10] pr. (pūjayati) pr. md. (pūjayate) pp. (pūjita) honorer, vénérer | consacrer.

पूजक pūjaka [agt. pūj] a. m. n. f. pūjikā qui honore, qui vénère; qui célèbre la pūjām. adorateur de <g. ifc.>.

पूजन pūjana [agt. pūj] n. honneur rendu, hommage, adoration (de <g. iic.>).

पूजा pūjā [act. pūj] f. soc. rite religieux journalier, service divin; le rite de la pūjā a progressivement supplanté les rites solennels du sacrifice védique [yajña]; cf. devapūjā | adoration, vénération, culte, hommage.

 pūjākakṣa [kakṣa] m. soc. endroit de culte domestique.

 pūjārtha [artha] a. m. n. f. pūjārthā honorifique; honoris causa.
pūjā

पूज्य pūjya [pfp. [1] pūj] a. m. n. f. pūjyā qui doit être respecté; honorable, respectable, vénérable — m. homme respectable.
brāhmaṇāḥ pūjyāḥ Les brahmanes doivent être respectés.

 pūjyapāda [pāda] m. hist. np. de l'ascète jaïne Pūjyapāda, de tradition digambara; il vivait au Karṇāṭa au 5e siècle (464–524); on lui doit la grammaire Jainendra, le commentaire grammatical Śabdāvatāranyāsa, et de nombreux ouvrages dévotionnels.
pūjya

पूत pūta_1 [pp. pū_1] a. m. n. f. pūtā_1 nettoyé, purifié; pur, clair.
vastrapūtaṃ jalaṃ pibet dṛṣṭipūtaṃ padaṃ nyaset [Mah.] Il faut boire de l'eau filtrée et regarder où on met le pied.

पूत pūta_2 [pp. pūy] a. m. n. f. pūtā_2 putride, fétide; puant.

 pūtana [-na] m. myth. esprit malin; syn. vetālaf. pūtanā myth. np. de la démonesse Pūtanā «Putride», qui personnifie la maladie des nourrissons; nourrice au service de Kaṃsa, elle donna le sein à Kṛṣṇa nouveau-né pour l'empoisonner, mais celui-ci la vida de sa substance vitale et provoqua sa mort.
pūta_2

पूति pūti [pūy] a. m. n. f. putride, fétide; puant — m. pus — f. puanteur.
pacati pūti sa cuisine est immonde.

पूप pūpa m. gâteau, biscuit.

 pūpaśālā [śālā] f. boulangerie.
pūpa

पूय् pūy v. [1] pr. (pūyati) pr. md. (pūyate) pp. (pūta_2) se gâter; puer || gr. πυον; lat. pūs; all. faul; ang. foul; fr. puer, pus.

पूय pūya [agt. pūy] m. n. pus.

पूर् pūr_1 [ca. pṝ] v. [10] pr. (pūrayati) pp. (pūrita) remplir <acc.> (de <i.>), satisfaire, enrichir.

पूर् pūr_2 cf. pur.

पूर pūra [agt. pūr_1] a. m. n. f. pūrī ifc. emplissant; satisfaisant — act. m. fait d'emplir, de combler; inspiration à fond; abondance | flot, crue, marée, inondation | rivière; mer; océan — ifc. abondance de <iic.>.

पूरक pūraka [agt. pūr_1] a. m. n. f. pūrikā qui comble, qui emplit, qui complète; qui satisfait <g. iic.> — m. flot, effusion | phil. [yoga] lente inspiration complète par le nez; opp. recaka.

पूरण pūraṇa [agt. pūr_1] a. m. n. f. pūraṇī qui complète, qui remplit; qui satisfait; qui effectue — m. nombre ordinal au masculin — act. n. complétion; remplissage; gonflage; extension d'un arc au maximum | méd. injection; alimentation | astr. révolution d'un astre autour de son orbite — f. pūraṇī nombre ordinal au féminin.

पूरयत् pūrayat [ppr. pūr_1] a. m. n. f. pūrayantī qui remplit.

पूरित pūrita [pp. pūr_1] a. m. n. f. pūritā empli, complété; soufflé (conque); intensifié (son) | rempli de <i. iic.>.

 pūritaprāṇa [prāṇa] m. phil. [yoga] souffle dont on s'est empli la poitrine par inspiration [pūraka].
pūrita

पूरु pūru cf. puru.

पूरुष pūruṣa cf. puruṣa.

पूर्ण pūrṇa [pp. pṝ] a. m. n. f. pūrṇā plein, rempli; rempli de <i. g. iic.>; abondant; comblé, satisfait; parfait | accompli, révolu, terminé; passé (temps); satisfait (vœu) | infini — f. pūrṇā géo. np. de la rivière Pūrṇā au Mahārāṣṭra; elle prend sa source dans les monts Arjuna et se jette dans la Godāvarī | myth. np. de Pūrṇā_1 «Plénitude», deuxième épouse de Hariharaputra-Śāstā.
pūrṇeṣu adv. à la complétion, ceci accompli; lorsque le temps sera venu.
pūrṇam adaḥ pūrṇam idam | pūrṇāt pūrṇam udacyate | pūrṇasya pūrṇam ādāya | pūrṇam evāvaśiṣyate || [BU.] et śāntivacana [IU.] Cela est infini, ceci est infini; l'infini émane de l'infini; même l'infini retiré de l'infini, l'infini demeure.

 pūrṇakumbha [kumbha] m. vase plein (āpam, d'eau) | arch. [«vase de prospérité»] vase pansu d'où sortent des fleurs de lotus, motif de sculpture not. bd. à Amarāvatī_1; syn. pūrṇaghaṭa.

 pūrṇaghaṭa [ghaṭa] m. arch. vase d'abondance, élément décoratif not. bd.; syn. pūrṇakumbha.

 pūrṇatā [-tā] f. plénitude.

  pūrṇatāvāda [vāda] m. phil. [trika] doctrine de la plénitude, qui définit la délivrance comme la reconnaissance de la liberté du Soi.
 pūrṇatā

 pūrṇapātra [pātra] n. [«une pleine coupe»] mesure de capacité (256 poignées de riz) | soc. coupe pleine de riz offerte en sacrifice | coupe pleine de présents à distribuer (par ex. lors de la naissance d'un fils); panier plein de cadeaux.

 pūrṇaprajña [prajña] m. hist. np. de Pūrṇaprajña, épith. de Madhva «doué du savoir total».

 pūrṇapratijña [pratijñā_2] a. m. n. f. pūrṇapratijñā qui tient sa promesse.

 pūrṇabhadra [bhadra] m. hist. np. de śrī Pūrṇabhadra, lettré jaina [sūri] de Jaisalmer; il compila le Pañcākhyānaka, version du Pañcatantra, en 1199 | lit. [Daśakumāracarita] np. du voleur Pūrṇabhadra_1; condamné par Kāmapāla à être exécuté par Mṛtyuvijaya, il mit en fuite son bourreau, fut gracié et devint le confident du ministre; il explique au prince Arthapāla les avatars successifs de son père Kāmapāla.

 pūrṇamāsa [māsa] m. pleine lune | soc. cérémonie un jour de pleine lune.

 pūrṇayoga [yoga] m. phil. discipline spirituelle de yoga total, développée par le philosophe contemporain śrī Aurobindo (1872–1950).

 pūrṇavirāma [virāma] m. double daṇḍa (| |), indiquant la fin d'une stance.

 pūrṇāvatāra [avatāra] m. myth. manifestation divine complète, incarnation pleine de Viṣṇu; Narasiṃha est considéré pūrṇāvatāra, ainsi que Kṛṣṇa dès sa naissance; on dit que Rāma est né avec 14 parts divines [kalā], et que Paraśurāma acquit 2 parts par ses austérités [tapas], qu'il transféra à Rāma lors du svayaṃvara de Sītā, afin qu'il devienne pūrṇāvatāra.
pūrṇa

पूर्णिमा pūrṇimā [pūrṇa] f. astr. jour (ou nuit) de la pleine lune.

 pūrṇimādina [dina] n. astr. jour de pleine lune.

 pūrṇimānta [anta] a. m. n. f. pūrṇimāntā qui se termine par la pleine lune — m. astr. calendrier dont le début du mois commence à la pleine lune; il est utilisé en Inde du Nord; opp. amānta.

 pūrṇimārātri [rātri] f. astr. nuit de pleine lune.
pūrṇimā

पूर्त pūrta [pp. pṝ] a. m. n. f. pūrtā comblé; accordé, rempli, accompli — n. accomplissement; récompense; mérite | soc. fondation pieuse; honoraire de prêtre officiant.

पूर्ति pūrti [act. pṝ] f. complétion; finition | récompense, prix | satiété, satisfaction.

पूर्व pūrva a. m. n. f. pūrvā en tête, en avant, premier, initial; ancien, antique, traditionnel | plus tôt que, antérieur à, aîné de <abl. iic.>; oriental — pn. l'aîné, le premier; l'ancien — acc. cf. pūrvam — i. pūrveṇa ifc. avec; pourvu de — f. pūrvā la direction [diś_2] de l'Est — loc. pūrvasyām à l'Est.
pūrvaṃ kadācid adv. il était une fois; autrefois.
pūrvasmin kāle var. pūrvakāle adv. autrefois.
pūrvasyām diśi adv. vers l'Est.
saṃkalpitapūrva var. pūrvasaṃkalpita déjà imaginé, imaginé auparavant.

 pūrvakāla [kāla_1] a. m. n. f. pūrvakālā qui précède dans le temps; antérieur — m. temps ancien.

  pūrvakālatā [-tā] f. gram. relation de précédence d'un absolutif par rapport au verbe principal.
 pūrvakāla

 pūrvakālīna [kālīna] a. m. n. f. pūrvakālīnā qui appartient au temps jadis; ancien.

  pūrvakālīnatva [-tva] n. cf. pūrvakālatā.
 pūrvakālīna

 pūrvajanman [janman] n. phil. naissance antérieure; vie antérieure.

  pūrvajanmakṛta [kṛta] a. m. n. f. pūrvajanmakṛtā phil. accompli dans une vie précédente.
pūrvajanmakṛtaṃ pāpaṃ vyādhirūpeṇa bādhate Le péché accompli dans une vie précédente vous tourmente comme une maladie.
 pūrvajanman

 pūrvatantra [tantra] n. soc. section antérieure d'un rite de l'Atharvaveda.

 pūrvatas [-tas] ind. auparavant; en face; vers; à l'Est | en premier, d'abord.

 pūrvatā [-tā] ifc. f. fait d'être précédé ou accompagné par.

 pūrvatva [-tva] n. précédence, antériorité; priorité | condition précédente.

 pūrvanipāta [nipāta] n. gram. incidence irrégulière d'un membre de composé à la place antérieure; opp. paranipāta.

 pūrvapakṣa [pakṣa] m. astr. 1re quinzaine du mois lunaire; syn. śuklapakṣa | phil. thèse adverse d'une école intellectuelle; thèse liminaire; antithèse; opp. uttarapakṣa.

 pūrvapakṣin [pakṣin] a. m. n. f. pūrvapakṣiṇī tenant du pūrvapakṣa; adversaire à réfuter.

 pūrvapada [pada] n. gram. premier terme d'un composé [samāsa]; opp. uttarapada.

  pūrvapadaprakṛtisvara [prakṛti-svara] m. gram. (maintien du) ton originel du membre antérieur d'un composé.

  pūrvapadārtha [artha] m. gram. sens du membre antérieur d'un composé.
pūrvapadārthapradhāna [pradhāna] a. m. n. gram. se dit d'un composé dont le sens principal est celui du membre antérieur; cf. avyayībhāva.
 pūrvapada

 pūrvaproṣṭhapadā [proṣṭhapadā] f. pl. astr. np. de Pūrvaproṣṭhapadās «les Pieds avant du lit», 24e astérisme lunaire [nakṣatra], corr. aux étoiles αβ de Pégase; Ajaikapād y préside; son symbole est un lit de repos; plus tard appelé aussi Pūrvabhādrapadās.

 pūrvaphalgunī [phalgunī] f. astr. np. de Pūrvaphalgunī «la première Rougeâtre», 9e astérisme lunaire [nakṣatra], corr. à l'étoile δ du Lion (Zosma); Bhaga y préside.

 pūrvabhāga [bhāga] m. lit. np. du Pūrvabhāga, première partie de la Kādambarī, due à Bāṇa_2.

 pūrvabhādrapadā [bhādrapadā] f. pl. astr. np. de Pūrvabhādrapadās «les Pieds avant (du lit) de bon augure»; cf. Pūrvaproṣṭhapadās.

 pūrvamīmāṃsā [mīmāṃsā] f. phil. la Mīmāṃsā, philosophie attribuée à Jaimini, l'un des 6 points de vue [ṣaḍdarśana] de l'Hindouisme orthodoxe; c'est l'herméneutique, ou exégèse du Veda; elle expérimente par le rite le lien entre l'humain et le surnaturel; cf. Śabara_1, Prabhākara.

  pūrvamīmāṃsāśāstra [śāstra] n. phil. np. du Pūrvamīmāṃsāśāstra, attribué à Jaimini; cf. Pūrvamīmāṃsāsūtra.

  pūrvamīmāṃsāsūtra [sūtra] n. lit. np. du Pūrvamīmāṃsāsūtra, ou Mīmāṃsāsūtra de Jaimini; il comprend la Dvādaśalakṣaṇī et le Saṃkarṣakāṇḍa.
 pūrvamīmāṃsā

 pūrvaraṅga [raṅga] m. soc. [Nāṭyaśāstra] rites préliminaires d'une pièce de théâtre; après un morceau musical, le directeur de théâtre [sūtradhāra] entre en scène avec deux assistants portant le jarjara et le bhṛṅgāra; après une purification avec l'eau du bhṛṅgāra, il érige le jarjara comme bannière d'Indra [indradhvaja], il prononce sa bénédiction [nandī], puis abaisse le jarjara; suit une farce burlesque [trigata] avec le vidūṣaka, puis l'éloge de l'intrigue [prarocanā]; ensuite la pièce proprement dite commence par son prologue [prastāvanā].

 pūrvavat [-vat] a. m. n. f. pūrvavatī relatif à ce qui précède; qui concerne un antécédent — m. phil. [nyāya] conclusion d'une cause précédente — f. pūrvavatī femme précédemment mariée — adv. pūrvavat comme autrefois; en conséquence de ce qui précède; comme dit précédemment.

 pūrvavarṣa [varṣa] m. l'an dernier.

 pūrvavarṣās [varṣās] ind. avant les pluies.

  pūrvavārṣika [-ika] a. m. n. f. pūrvavārṣikā propre à la période d'avant les pluies.
 pūrvavarṣās

 pūrvavṛtta [vṛtta] a. m. n. f. pūrvavṛttā qui précède dans le temps, antérieur.

 pūrvavṛtti [vṛtti] f. antériorité.

 pūrvaśikha [śikhā] a. m. n. f. pūrvaśikhā soc. qui porte la mèche réservée en avant; opp. aparaśikha.

 pūrvasara [sara] a. m. n. f. pūrvasarī qui marche le premier | qui va vers l'Est.

 pūrvasūtra [sūtra] a. m. n. f. pūrvasūtrā gram. [Kātyāyana] se dit des grammaires antérieurse à Pāṇini.

 pūrvahāyana [hāyana] a. m. n. f. pūrvahāyanā de l'année précédente.

 pūrvācārya [ācārya] m. gram. grammairien antérieur à Pāṇini.

 pūrvāmnāya [āmnāya] m. phil. «doctrine de l'Est», ordre de Śaṅkara_1 dont le maṭha se trouve à Purī.

 pūrvārdha [ardha] m. n. partie frontale; partie antérieure (opp. uttarārdha) | côté Est.

  pūrvārdhya [-ya] a. m. n. f. pūrvārdhyā du côté oriental.
 pūrvārdha

 pūrvāṣāḍhā [aṣāḍhā] f. pl. astr. np. de Pūrvāṣāḍhās «les Invincibles antérieures», 18e astérisme lunaire [nakṣatra], corr. à l'étoile δ du Sagittaire; Āpa y préside; son symbole est une dent d'éléphant.

 pūrvāhṇa [ahna] m. matinée.

 pūrvedyus [dyu] adv. le jour précédent, la veille.

 pūrvopasthiti [upasthiti] f. gram. citation en premier (de la cause de l'application d'une règle).
pūrva

पूर्वक pūrvaka [pūrva-ka] a. m. n. f. pūrvikā précédent, antérieur, premier — ifc. précédé par, accompagné par.

पूर्वम् pūrvam [acc. pūrva] adv. antérieurement; avant <abl.>; d'abord; auparavant, jadis — ifc. en commençant par, après; avec, selon || pali pubba.
adya pūrvam adv. jusqu'à maintenant.
abodha pūrvam adv. d'une manière inconsciente.
aśruta pūrvam adv. non déjà entendu.

पूर्विन् pūrvin [pūrva-in] ifc. a. m. n. f. pūrviṇī qui a fait antérieurement.

पूल pūla m. f. pūlī botte, gerbe, bouquet | pl. pūlās paille — v. [11] pr. (pūlayati) v. [1] pr. (pūlati) collecter, ramasser.

पूषन् pūṣan [puṣ_1] m. myth. véd. np. du radieux [āditya] Pūṣā «le Nourricier», patron des troupeaux; personnifiant le Soleil nourrissier, il apporte l'abondance; comme maître des chemins, il protège le voyageur; il garde les portes et mène la fiancée à l'époux; il repousse le voleur et fait retrouver l'objet égaré; avec son aiguillon d'or il peut réveiller Brahmā; Śiva lui ayant brisé les dents, il se nourrit de bouillie [karambha]; astr. il préside le nakṣatra Revatī (ζ des Poissons).

पृ pṛ_1 v. [3] pr. (piparti) v. [9] pr. (pṛṇāti) sauver, secourir; escorter; amener à <acc.>; délivrer de <abl.>; protéger | surpasser; traverser — ca. (pārayati) faire traverser; secourir, protéger | résister à, se mesurer à; surmonter, prévaloir sur || gr. περαω; lat. experior; all. fahren; ang. fare.

पृ pṛ_2 ps. (priyate) pf. (ā) [inusité sans pf.].

पृक्त pṛkta [pp. pṛc] a. m. n. f. pṛktā mélangé de; mis en contact avec <i. iic.>.

पृच् pṛc v. [7] pr. (pṛṇakti) pr. md. (pṛṅkte) aor. [5] (aparcīt) pp. (pṛkta) pf. (upa, sam) mélanger, mêler; unir à <i. loc.> || gr. πλεκω; lat. plecto; all. flechten.

पृच्छक pṛcchaka [agt. praś] a. m. n. f. pṛcchikā qui demande, qui se renseigne sur <g.>; questionneur — m. enquêteur; inquisiteur | soc. examinateur à une session d'avadhāna.

पृच्छम् pṛccham [abs. praś] ind. ayant demandé.

पृच्छा pṛcchā [act. praś] f. question, requête — ifc. question concernant.

पृच्छ्य pṛcchya [pfp. [1] praś] a. m. n. f. pṛcchyā à demander; sur quoi l'on doit se renseigner.

पृछ् pṛch cf. praś.

पृत् pṛt f. bataille.

 pṛtanā [-anā] f. bataille | armée.
pṛt

पृथ् pṛth [relié à prath] v. [10] pr. (parthayati) étendre.

पृथ pṛtha [agt. pṛth] a. m. n. f. pṛthā large — m. paume de la main | empan (mesure de longueur, du bout du majeur au poignet, égal à 13 pouces [aṅgula], environ 25 cm) — f. pṛthā myth. [Mah.] np. de Pṛthā «la Large», fille du prince yādava Śūra, qui la donna comme fille adoptive à son cousin Kunti, d'où son autre nom de Kuntī; le sage Durvāsā lui donna une incantation [mantra] par laquelle elle pouvait se faire féconder par un dieu; elle essaya le charme en invoquant Sūrya, qui lui donna son fils Karṇa, et lui rendit sa virginité; plus tard, 1re épouse du roi Pāṇḍu, qui ne pouvait procréer sans mourir, elle enfanta de Yudhiṣṭhira avec Dharma, de Bhīma avec Vāyu, et d'Arjuna avec Indra.

पृथक् pṛthak [pṛth] adv. séparément, différemment, particulièrement | individuellement, un par un; pour chacun.

 pṛthaktva [-tva] n. singularité, particularité, individualité | phil. [vaiśeṣika] la propriété [guṇa] de l'individualité.
pṛthaktvena adv. un par un, individuellement.

 pṛthagjana [jana] m. homme du commun, quidam; homme de basse extraction, rustre | pl. pṛthagjanās la plèbe, la multitude.
pṛthak

पृथिवी pṛthivī [f. pṛthu] f. sol, terre | phil. la Terre, l'une des 9 substances [dravya_1] du vaiśeṣika, l'un des 5 éléments [bhūta] du sāṃkhya; son pañcabhūtasthala est Ekāmreśvara | myth. np. de Pṛthivī «l'Immense», la Terre personnifiée; elle est l'épouse de Dyau [Ṛgveda] ou de Pṛthu [purāṇa].
pṛthivīṃ gam se prosterner.

 pṛthivīpati [pati] m. [«maître de la Terre»] roi.
na aviṣṇuḥ pṛthivīpatiḥ Qui n'est pas Viṣṇu ne peut être roi.

 pṛthivīpāla [pāla] m. [«gardien de la Terre»] roi.
pṛthivī

पृथु pṛthu [pṛth] a. m. n. f. pṛthvī large, vaste, étendu, ample, immense — m. myth. np. du bon roi Pṛthu «l'Immense», incarnation mineure de Viṣṇu, créé par barratage de la bonne partie de Vena; un arc divin tomba des cieux à sa naissance; il aplanit la Terre pour permettre l'agriculture; il trait la Vache-Terre Śabalā de ses richesses à l'âge d'or [satyayuga]; c'est l'Homme primordial de l'ère d'avant Manu, et le créateur de l'investiture royale; Antardhāna et Vādī sont ses fils | myth. [Rām.] np. du roi Pṛthu_1, fils d'Anaraṇya_1 père de Triśaṅku — f. cf. pṛthivī — f. cf. pṛthvī || gr. πλατυς; lat. planus; fr. plat, plaine.

 pṛthula [-la] a. m. n. f. pṛthulā large; grand.

 pṛthulāśva [aśva] m. myth. [Mah.] np. du roi Pṛthulāśva «au Grand cheval», fils d'Anenā de la lignée solaire [sūryavaṃśa]; il est père de Prasenajit.
pṛthu

पृथ्वी pṛthvī [f. pṛthu] f. myth. np. de Pṛthvī la Terre; cf. Pṛthivī.

 pṛthvīdhāra [dhāra_1] m. myth. np. de Pṛthvīdhāra, épith. de Varāha «qui porte la Terre»; cf. vāstupuruṣa.

 pṛthvībhāranāśa [bhāra-nāśa] m. «qui enlève le fardeau de la Terre», épith. de Kṛṣṇa.

 pṛthvīrāja [rāja] m. hist. np. de Pṛthvirāja III, dernier roi rājput de la dynastie cāhuvāṇa; selon le Pṛthvirājarasa, il épousa la fille du roi de Kanyākubja en l'enlevant lors d'un svayaṃvara auquel il n'était pas convié.

  pṛthvīrājarasa [rasa] m. lit. np. du Pṛthvirājarasa, poème épique en brajabhāṣā du barde Canda Bardai, à la gloire du roi Pṛthvirāja III.
 pṛthvīrāja
pṛthvī

पृदाकु pṛdāku m. serpent | tigre; panthère; léopard || gr. παρδος.

पृशन pṛśana [act. spṛś_1] n. attachement à — f. pṛśanī véd. tendre, doux.

पृश्नि pṛśni [relié à pṛṣat] a. m. n. f. varié, tacheté, bigarré (not. vaches, serpents, grenouilles, etc.) | pl. multiples | myth. np. d'une famille de sages [ṛṣ] | myth. cf. Pṛṣṇif. vache tachetée; (au fig.) la Terre, le Ciel étoilé ou nuageux.

 pṛśniparṇī [parṇī] f. natu. bot. Desmodium gangeticum, arbuste de la famille des papilionacées, aux fleurs blanches ou lilas; c'est l'une des 5 racines médicinales mineures [hrasvapañcamūla].
pṛśni

पृष् pṛṣ [relié à spṛś_1] v. [1] pr. (parṣati) asperger | ennuyer; vexer.

पृषत् pṛṣat [ppr. pṛṣ] a. m. n. f. pṛṣatī qui asperge | tacheté; bigarré | animal tacheté; not. antilope; syn. pṛṣata | myth. se dit des animaux montés par les vents [marutas] | pl. pṛṣantas gouttes d'eau; aspersion.
pṛṣatām pati m. [«maître de la pluie»] vent.

 pṛṣadaśva [aśva] a. m. n. f. pṛṣadaśvā antilope | myth. [«qui chevauche une antilope»] se dit des vents [marutas].

 pṛṣodara [udara] a. m. n. f. pṛṣodarā au ventre tacheté | gram. [générique] se dit de composés dont la formation est irrégulière (comme pṛṣodara, qui fait l'élision du ‘t’).
pṛṣat

पृषत pṛṣata [pṛṣ-ata] a. m. n. f. pṛṣatī tacheté, tavelé — m. natu. antilope tachetée | goutte d'eau | myth. [Mah.] np. de Pṛṣata «(au visage) tavelé», roi des Pāñcālās; il était l'ami de Bharadvāja; il est père de Drupada.

पृष्ट pṛṣṭa [pp. praś] a. m. n. f. pṛṣṭā demandé; interrogé, questionné; prié d'accorder | désiré — n. demande, requête.

पृष्ठ pṛṣṭha [prastha] n. [«ce qui est prééminent»] dos; plate-forme, terrasse; revers — loc. pṛṣṭhe adv. derrière, de derrière — f. pṛṣṭhā ifc. derrière <iic.>.
pṛṣṭhena vah porter sur le dos.

 pṛṣṭhagranthi [granthi] m. bosse dans le dos.

 pṛṣṭhatas [-tas] adv. par derrière; secrètement | derrière <g. iic.> | de dos; opp. jaṭhareṇa.
pṛṣṭhataḥ kṛ tourner le dos à, renoncer à <acc.>.
pṛṣṭhato gam suivre <g.>.
pṛṣṭhato bhū être en arrière; ne pas être considéré.
pṛṣṭha

पृष्णि pṛṣṇi m. myth. np. du prince yādava Pṛṣṇi ou Pṛśni, descendant de Vṛṣṇi; Śvaphalka est son fils.

पॄ pṝ v. [9] pr. (pṛṇāti) v. [3] pr. (piparti) aor. [5] (apārīt) pp. (pūrṇa, pūrta) inf. (pūritum) pf. (abhi, ā, sam) combler, remplir, satisfaire | compléter; souffler dans (not. conque); tendre (arc) — ca. (pārayati) pp. (pārita) remplir, accomplir (un vœu) — ca. (pūrayati) ca. md. (pūrayate) remplir <acc.> (de <i.>), satisfaire, enrichir | remplir de bruit, souffler dans (not. conque); tendre (arc) | compléter (une phrase); couvrir complètement, encercler — dés.(pupūrṣati) désirer remplir — ps. (pāryate) ps. (pūryate) être rempli, être comblé (de <i.>); être satisfait || lat. plenus, impleo; ang. full; all. voll; fr. plein.
sa ya etam evam upāste pūryate prajayā paśubhiḥ [SB.] Ceux qui l'honorent ainsi sont comblés de progéniture et de troupeaux.

पेट peṭa [relié à piṭaka] m. n. f. peṭī panier; sac.

 peṭaka [-ka] m. n. petit panier; boîte, cassette — n. quantité, multitude — f. peṭikā boîte, cassette.
peṭa

पेय peya [pfp. [1] pā_1] a. m. n. f. peyā à boire, buvable, potable; qui doit être bu — n. boisson, breuvage — f. peyā gruau de riz.

पेरोज peroja n. turquoise.

पेल pela n. testicule.

 pelaka [-ka] m. id.
pela

पेलव pelava [pela-va] a. m. n. f. pelavā délicat, fin, tendre — ifc. délicat comme, trop délicat pour <iic.>.

पेश peśa [agt. piś_1] m. architecte; charpentier — act. m. ornement, décoration — f. cf. peśī.
peśīkṛta sculpté.

 peśala [-la] a. m. n. f. peśalā orné, décoré | joli, plaisant; délicat; adroit, intelligent — n. charme, beauté.
peśalam tendrement, délicatement.

  peśalatva [-tva] n. dextérité; habileté.
 peśala
peśa

पेशन peśana [agt. piś_1] a. m. n. f. peśanī bien façonné; joli.

पेशी peśī [f. peśa] f. morceau de viande | fœtus aux premiers stades | muscle | pelure (fruit) | enveloppe; fourreau.

पेष peṣa [agt. piṣ] a. m. n. f. peṣī qui moud, qui pile (<iic.>) — act. m. fait de moudre, de piler, d'écraser.

पेषक peṣaka [agt. piṣ] a. m. n. f. peṣikā qui moud — m. meunier.

पेषण peṣaṇa [act. piṣ] n. action de moudre | moulin — f. peṣaṇī meule.

पैङ्ग paiṅga [vr. piṅga] a. m. n. f. paiṅgī concernant la souris.

पैङ्गल paiṅgala [vr. piṅgala] m. soc. patr. de Piṅgalan. lit. np. du manuel de Piṅgala_2.

पैतामह paitāmaha [vr. pitāmaha] a. m. n. f. paitāmahī relatif au grand-père | issu de ou concernant Brahmām. myth. patr. de Manu | pl. les ancêtres — n. astr. épith. du nakṣatra de Rohiṇī_1.

पैप्पलाद paippalāda [vr. pippalāda] a. m. n. f. paippalādā lit. relatif à Pippalāda | [paippalādasaṃhitā] lit. qualifie la recension Paippalāda de l'Atharvaveda selon l'école de Pippalāda.

 paippalādopaniṣad [upaniṣad] f. lit. np. de la Paippalādopaniṣad; cf. Śarabhopaniṣad.
paippalāda

पैल paila m. myth. np. du sage Paila, un compilateur du Ṛgveda.

पैशाच paiśāca [vr. piśāca] a. m. n. f. paiśācī myth. propre aux piśācās; diabolique, infernal — m. soc. nom d'un mode de mariage (en abusant d'une femme endormie, enivrée ou faible d'esprit) — f. paiśācī hist. langue moyen-indienne.

Next page

Le chameau Ocaml
Top | Index | Stemmer | Grammar | Sandhi | Reader | Help | Portal
© Gérard Huet 1994-2017
Logo Inria