Previous page

क्ष kṣa [obj. kṣi] ifc. m. champ.

क्षण kṣaṇa m. seconde, instant, moment; loisir, occasion; mesure de temps (approx. 4/5 seconde).
kṣaṇam adv. un instant.
kṣaṇena var. kṣaṇāt adv. à l'instant; tout de suite.
kṣaṇeṣu immédiatement, tout de suite.
kṣaṇāt kṣaṇāt à ce moment précis.
kṣaṇe kṣaṇe à tout moment | de temps en temps; selon l'opportunité.

 kṣaṇadā [] f. nuit [«qui donne le loisir»].

  kṣaṇadācara [cara] m. myth. np. du vampire [rākṣasa] Kṣaṇadācara «Noctambule».
 kṣaṇadā

 kṣaṇaviyoga [viyoga] m. séparation momentanée.
kṣaṇa

क्षणिक kṣaṇika [kṣaṇa-ika] a. m. n. f. kṣaṇikā fugace, momentané; instantané | qui ne dure qu'un instant, éphémère; temporaire | qui a des loisirs, qui profite d'une occasion.

 kṣaṇikavāda [vāda] m. bd. doctrine de la nature transitoire de toutes choses.
kṣaṇika

क्षत kṣata [pp. kṣan] a. m. n. f. kṣatā frappé, blessé, brisé; anéanti — n. blessure, contusion.

क्षति kṣati [act. kṣan] f. fait de blesser; blessure | dommage | défaut; faute; erreur — ifc. suppression de <iic.>.

क्षत्तृ kṣattṛ [agt. kṣad] a. m. n. f. kṣattrī véd. qui découpe ou distribue | soc. huissier, haut personnage faisant partie du cercle royal [ratnin].

क्षत्र kṣatra [kṣi] n. pouvoir temporel, domination, noblesse, souveraineté; suprématie, autorité | soc. principe dominant de la noblesse d'épée; classe [varṇa] noble des guerriers; un de ses membres.

 kṣatradharma [dharma] m. n. devoir de la caste noble; éthique royale | aptitude guerrière; courage.

 kṣatrapa [pa_2] m. gouverneur || fr. satrape.

 kṣatrasama [sama] a. m. n. f. kṣatrasamā soc. égal d'un kṣatriya.
kṣatra

क्षत्रिय kṣatriya [kṣatra-iya] a. m. n. f. kṣatriyā qui gouverne — n. souveraineté; noblesse d'épée — m. f. kṣatriyā soc. membre de la 2e classe [varṇa], guerrier, prince, noble | pl. kṣatriyās soc. la classe des princes — f. kṣatriyī épouse d'un kṣatriya || pali khattiya.

 kṣatriyavarga [varga] m. lit. section du Bhūmyādikāṇḍa, traitant des guerriers.
kṣatriya

क्षद् kṣad v. [1] pr. md. (kṣadate) découper (not. la viande), disséquer; diviser | distribuer la nourriture; manger.

क्षन् kṣan v. [8] pr. (kṣaṇoti) pp. (kṣata) frapper, blesser — pr. md. (kṣaṇute) se blesser.

क्षप् kṣap_1 v. [1] pr. (kṣapati) pr. md. (kṣapate) être abstinent; jeûner; faire pénitence.

क्षप् kṣap_2 f. véd. nuit; obscurité | durée de 24 h || fr. crépuscule.
kṣapaḥ var. kṣapā ind. à la nuit.

क्षपण kṣapaṇa [act. kṣap_1] n. abstinence — m. moine mendiant bd. ou jn.

 kṣapaṇaka [-ka] m. jn. moine mendiant | hist. np. de Kṣapaṇaka, l'un des neuf joyaux [navaratna] de la cour du roi Vikramāditya.
kṣapaṇa

क्षपा kṣapā [kṣap_2] f. nuit.

 kṣapāha [aha] n. un jour et une nuit (24 h).
kṣapā

क्षपित kṣapita [pp. ca. kṣī] a. m. n. f. kṣapitā détruit; ruiné; diminué; supprimé.

क्षपितव्य kṣapitavya [pfp. [1] ca. kṣī] a. m. n. f. kṣapitavyā à finir, à supprimer.

क्षम् kṣam v. [1] pr. md. (kṣamate) pp. (kṣānta, kṣamita) être patient, endurer, supporter | permettre; pardonner, être indulgent envers | pardonner qqc. <acc.> à qqn. <g. dat> — ca. (kṣamayati) ca. md. (kṣāmayate) demander pardon à qqn. <acc.> pour <acc.>.
kṣamatām var. kṣamyatām adr. excusez moi.
kṣamasva me tat adr. excusez moi pour cela.

क्षम kṣama [agt. kṣam] a. m. n. f. kṣamā patient, capable d'endurer; capable de <loc. inf.> | supportable, tolérable — f. cf. kṣamā.

 kṣamatā [-tā] f. capacité, aptitude.

 kṣamatva [-tva] n. capacité, aptitude (à <iic. loc.>).

 kṣamavat [-vat] a. m. n. f. kṣamavatī sachant ce qui est approprié ou adéquat.
kṣama

क्षमा kṣamā [f. kṣama] f. patience; indulgence, pardon | la Terre.
kṣamāṃ kṛ être indulgent.
kṣamāṃ karotu adr. excusez moi.
kṣamāṃ prārthaye adr. excusez moi.

 kṣamādaṃśa [daṃśa] m. natu. bot. Moringa oleifera, arbre raifort; il est cultivé comme plante médicinale pour combattre le diabète; ses feuilles et fruits sont riches en nutrients et utilisés en cuisine.

 kṣamāvat [-vat] a. m. n. f. kṣamāvatī patient; tolérant; qui endure | domestiqué (not. éléphant).
kṣamā

क्षमित kṣamita [pp. kṣam] a. m. n. f. kṣamitā pardonné.

क्षम्य kṣamya [pfp. [1] kṣam] a. m. n. f. kṣamyā à pardonner.

क्षय kṣaya_1 [agt. kṣi] a. m. n. f. kṣayā qui habite, qui réside — m. habitation, séjour.

क्षय kṣaya_2 [act. kṣī] m. ruine, perte, destruction; infortune | décroissance; opp. vṛddhi | fin, maladie mortelle; not. phtisie, tuberculose | astr. mois lunaire orphelin, encadrant un mois solaire court ne comportant pas de nouvelle lune; un tel mois est toujours précédé et suivi dans les trois mois d'un mois intercalaire [adhika], ce qui permet de le nommer; l'école de l'Est supprime le deuxième mois intercalaire, celle du Nord-Ouest supprime le premier; l'école du Sud les garde tous deux, mais nomme doublement le mois orphelin qui est dit double [yugma] | math. quantité négative; opposé | astr. np. de Kṣaya «en fin de vie», personnifiant l'an 60 d'un cycle de vie [saṃvatsara].
kṣayaṃ gam diminuer; aller à sa fin, périr.
kṣayaṃ i id.
kṣayaṃ id.
kṣayaṃ détruire.
kulakṣaya ruine d'une famille.
lokakṣaya fin du monde.
jīvitakṣaye adv. à la fin de la vie.
dinakṣaye adv. à la fin du jour.

क्षयिन् kṣayin [agt. kṣī] a. m. n. f. kṣayiṇī périssable; malade; qui s'éteint (lumière).

क्षय्य kṣayya [pfp. [1] kṣī] a. m. n. f. kṣayyā qui peut être détruit.

क्षर् kṣar v. [1] pr. (kṣarati) pft. (cakṣāra) pp. (kṣarita) pf. (vi) couler, s'écouler | s'échapper, se perdre | répandre | expulser.

क्षर kṣara [agt. kṣar] a. m. n. f. kṣarā qui s'écoule, périssable — n. corps.

क्षरण kṣaraṇa [act. kṣar] n. écoulement; suintement; transpiration.

क्षल् kṣal [relié à kṣar] v. [10] pr. (kṣālayati) pp. (kṣālita) pf. (pra) laver; nettoyer | ondoyer, purifier par l'eau.

क्षव kṣava [act. kṣu] m. éternuement; toux.

क्षवथु kṣavathu [kṣu-athu] m. éternuement.

क्षात्र kṣātra [vr. kṣatra] a. m. n. f. kṣātrī propre au guerrier [kṣatriya] — n. état de chef, privilège du prince, dignité de guerrier.

 kṣātratejas [tejas] n. phil. effulgence des princes; cf. Ṛcīka.
kṣātra

क्षान्त kṣānta [pp. kṣam] a. m. n. f. kṣāntā patient | supportable, pardonné — n. patience.

क्षान्ति kṣānti [act. kṣam] f. patience, indulgence; constance | bd. la tolérance, une des 6 perfections [pāramitā] d'un accompli [bodhisattva].

क्षाम kṣāma a. m. n. f. kṣāmā brûlé; émacié, maigre; affaibli | faible; infirme.

क्षार kṣāra [agt. kṣar] a. m. n. f. kṣārā caustique, corrosif; âcre, amer, salé — m. n. soude, potasse; acide.

क्षाल kṣāla [act. kṣal] m. nettoyage, lavage.

क्षालन kṣālana [act. kṣal] n. nettoyage, lavage — agt. a. m. n. f. kṣālanā ifc. qui lave; qui nettoie, qui essuie.

क्षि kṣi v. [2] pr. (kṣeti) pf. (pari) véd. posséder, gouverner; être maître de <g.> — v. [1] pr. (kṣayati) id. — v. [6] pr. (kṣiyati) habiter, demeurer, résider | être tranquille; être caché.

क्षित kṣita [kṣī] a. m. n. f. kṣitā cf. kṣīṇa.

 kṣitāyus [āyus] a. m. n. f. dont l'existence est misérable | dont la vie est gâchée.
kṣita

क्षिति kṣiti_1 [act. kṣi] f. habitation, séjour | terre, sol; la Terre.

 kṣitigarbha [garbha] m. bd. np. de l'accompli [bodhisattva] Kṣitigarbha «Germe de la Terre»; il est le patron des enfants et des voyageurs; on le représente tenant le bâton [khakkhara] dans sa main droite.

 kṣitipa [pa_2] m. roi [«qui protège la terre»].

 kṣitibhuj [bhuj_3] m. roi [«qui jouit de la terre»].
kṣiti_1

क्षिति kṣiti_2 [act. kṣī] f. ruine, destruction | fin du monde; destruction de l'univers.
akṣiti śravaḥ véd. gloire impérissable.

क्षिप् kṣip v. [6] pr. (kṣipati) pft. (cikṣepa) pp. (kṣipta) abs. (kṣiptvā, -kṣipya) pf. (adhi, ava, ā, ut, ni, pra, prati, vi, sam) jeter, lancer; propulser | précipiter dans <2 acc.>; atteindre (avec un trait) | jeter au loin; écarter, se débarrasser de | rejeter la faute sur <loc.> | mépriser; insulter; frapper; détruire — ca. (kṣepayati) faire lancer; envoyer; faire descendre.

क्षिप kṣipa [agt. kṣip] a. m. n. f. kṣipā ifc. qui lance <iic.> — m. lanceur — f. kṣipā lancement; jet.

क्षिपक kṣipaka [agt. kṣip] m. archer.

क्षिप्त kṣipta [pp. kṣip] a. m. n. f. kṣiptā jeté, lancé.

 kṣiptayoni [yoni] a. m. n. f. soc. de mauvaise naissance; se dit d'une personne pour laquelle un brahmane ne peut officier comme prêtre [ṛtvij].
kṣipta

क्षिप्नु kṣipnu [agt. kṣip] a. m. n. f. [«qui lance des obstacles sur le chemin»] qui obstrue | qui méprise; qui insulte; syn. nirākariṣṇu.

क्षिप्र kṣipra [kṣip-ra] a. m. n. f. kṣiprā rapide — f. kṣiprā géo. np. de la rivière Kṣiprā «Rapide», coulant à Ujjayinī; cf. Siprā.
kṣipram adv. rapidement, vite, aussitôt.

क्षी kṣī v. [5] pr. (kṣiṇoti) v. [9] pr. (kṣiṇāti) pp. (kṣīṇa) pf. (apa, upa, pra, sam) détruire, endommager, diminuer; frapper, tuer — ps. (kṣīyate) périr; passer (dit du temps) — ca. (kṣapayati) détruire, ruiner, achever.

क्षीण kṣīṇa [pp. kṣī] a. m. n. f. kṣīṇā diminué, faible; usé, épuisé; détruit, ruiné; pauvre, misérable.

 kṣīṇatā [-tā] f. épuisement; diminution, usure, corruption.

 kṣīṇavat [-vat] a. m. n. f. kṣīṇavatī usé, épuisé; corrompu.

 kṣīṇavṛtti [vṛtti] a. m. n. f. sans emploi; qui n'a plus de moyen de subsistance.

 kṣīṇaśakti [śakti] a. m. n. f. épuisé, qui n'a plus de force.
kṣīṇa

क्षीब kṣība a. m. n. f. kṣībā ivre, intoxiqué — m. ivrogne.

क्षीर kṣīra [kṣar-īra] n. lait; eau, suc, sève — v. [11] pr. (kṣīrasyati) désirer du lait || hi. khīr.

 kṣīrataraṃgiṇī [taraṃgiṇī] f. lit. np. de la Kṣīrataraṃgiṇī, lexique de racines [Dhātuvṛtti] dû à Kṣīrasvāmī.

 kṣīrapāka [pāka] a. m. n. f. kṣīrapākā cuit avec du lait.

 kṣīramahārṇava [mahārṇava] m. cf. kṣīroda.

 kṣīrarāma [rāma] m. géo. np. de Kṣīrarāma, grand lieu de pèlerinage shivaïte à Palakollu en Āndhra, à l'ouest du delta de la Godāvarī; c'est un pañcarāmakṣetra, on dit que le śivaliṅga Kṣīrarāmeśvara y fut installé par Viṣṇu.

  kṣīrarāmeśvara [īśvara] m. géo. np. du Kṣīrarāmeśvara, śivaliṅga installé par Viṣṇu à Kṣīrarāma.
 kṣīrarāma

 kṣīrasagara [sagara] m. myth. océan de lait primordial; syn. kṣīrodadhi.

 kṣīrasvāmin [svāmin] m. hist. np. du grammairien Kṣīrasvāmī (11e siècle); il vécut au Kaśmīra à la cour de Jayāpīḍa, à qui il enseigna la grammaire du sanskrit; on lui doit l'Amarakoṣodghāṭana, commentaire du Nāmaliṅgānuśāsana, et la Kṣīrataraṃgiṇī, commentaire du pāṇinīya Dhātupāṭha.

 kṣīroda [uda] m. myth. océan de lait primordial | lit. [K.] np. du chambellan Kṣirodha, envoyé par Citraratha à Mahāśvetā pour consoler Kādambarī; il ramena Taralikā à cette dernière.

  kṣīrodamathana [mathana] n. myth. barattage de l'océan de lait; les dieux [deva] et les démons [asura] s'allièrent pour baratter la mer de lait primordiale, avec le mont Mandara comme baratte, le dragon [nāga] Vāsuki comme corde, et Viṣṇu-Kūrma comme support; tous les trésors de la Terre en sortirent, notamment Surabhī, Vāruṇī, Lakṣmī, l'arbre pārijāta, Uccaiḥśravā, Airāvata, Sudarśana, Kaustubha, et enfin Dhanvantari portant l'urne [kumbha] d'ambroisie [amṛta] que les dieux et les démons se disputèrent; Viṣṇu transformé en Mohinī les subjugua par sa magie [māyā] et servit les 33 dieux, Vāyu le premier; le démon Rāhuketū en vola et commença à boire, mais Viṣṇu le décapita en une tête éternelle Rāhu, et un corps éphémère Ketu; il en sortit aussi des maux, tels que Jyeṣṭhā la mauvaise sœur aînée de Lakṣmī, et le poison halāhala qui détruit tout, et qui fut avalé par Śiva dont la gorge en bleuit [Nīlakaṇṭha].
 kṣīroda

 kṣīrodaka [udaka] m. cf. kṣīroda.

  kṣīrodakaśāyin [śāyin] m. myth. np. de Kṣīrodakaśāyī épith. de Viṣṇu cosmique, reposant sur les eaux primordiales.
 kṣīrodaka

 kṣīrodadhi [udadhi] m. myth. océan de lait primordial; syn. kṣīroda.
kṣīra

क्षीरिन् kṣīrin [kṣīra-in] a. m. n. f. kṣīriṇī qui donne du lait; succulent (plante).

क्षु kṣu v. [2] pr. (kṣauti) pp. (kṣuta) éternuer | tousser — dés.(cukṣūṣati) avoir envie d'éternuer ou de tousser.

क्षुण्ण kṣuṇṇa [pp. kṣud] a. m. n. f. kṣuṇṇā écrasé, broyé, pulvérisé; cassé, troué; piétiné | violé (vœu).

क्षुत् kṣut iic. kṣudh_2.

 kṣutpipāsā [pipāsā] f. faim et soif.

  kṣutpipāsita [-ita] a. m. n. f. kṣutpipāsitā qui a faim et soif.
 kṣutpipāsā
kṣut

क्षुद् kṣud v. [1] pr. (kṣodati) v. [7] pr. (kṣuṇatti) pp. (kṣuṇṇa) écraser, broyer; piétiner, fouler aux pieds.

क्षुद्र kṣudra [kṣud-ra] a. m. n. f. kṣudrā petit, insignifiant; bas, vil, mauvais — n. petite chose, bassesse | pl. kṣudrāṇi phil. [ChU.] les êtres inférieurs qui tournent dans la ronde du saṃsāra, au contraire des réalisés qui s'en sont libérés.

 kṣudrapanasa [panasa] m. natu. bot. Artocarpus communis, arbre à pain, une moracée; grand arbre à l'écorce gris-jaune, à usage médical — n. son fruit, comestible.

 kṣudrabuddhi [buddhi] a. m. n. f. faible d'esprit — m. lit. [Hit.] np. du chacal Kṣudrabuddhi.
kṣudra

क्षुध् kṣudh_1 v. [4] pr. (kṣudhyati) pp. (kṣudhita) avoir faim.

क्षुध् kṣudh_2 [act. kṣudh_1] f. faim.
kṣudhā kliśyamānaḥ souffrant de la faim.

 kṣudhākula [ākula] a. m. n. f. kṣudhākulā agité par la faim.
kṣudh_2

क्षुधा kṣudhā [act. kṣudh_1] f. faim.

क्षुधित kṣudhita [pp. kṣudh_1] a. m. n. f. kṣudhitā affamé.

क्षुब्ध kṣubdha var. kṣubhita [pp. kṣubh] a. m. n. f. kṣubdhā secoué, agité; expulsé (not. roi) | perturbé; inquiet, excité — m. bâton de baratte.

क्षुभ् kṣubh v. [4] pr. (kṣubhyati) pp. (kṣubdha, kṣubhita) pf. (vi, sam) trembler, être agité — ca. (kṣobhayati) secouer, agiter || all. schieben; ang. to shake.

क्षुभित kṣubhita var. kṣubdha [pp. kṣubh] a. m. n. f. kṣubhitā secoué, agité; lancé, mis en mouvement; expulsé | perturbé; inquiet, excité; en colère.

क्षुर kṣura m. rasoir, couteau affilé, cimeterre | [khura] sabot de vache ou de cheval — f. kṣurī couteau, poignard, dague.

क्षेत्र kṣetra [instr. kṣi] n. propriété, domaine; champ, plaine, campagne | endroit, emplacement, lieu; figure géométrique; lieu de pèlerinage | épouse; corps || pali khetra.

 kṣetrajña [jña] a. m. n. f. kṣetrajñā [«qui connaît son domaine»] habile, expert, adroit — m. âme, conscience | phil. conscience spirituelle animant le corps et l'esprit.

 kṣetriya [-iya] m. homme adultère.
kṣetra

क्षेप kṣepa [act. kṣip] m. jet, tir | offense, injure — v. [11] pr. md. (kṣepāyate) injurier.

क्षेपक kṣepaka [agt. kṣip] m. lit. passage interpolé ou douteux — f. kṣepikā ifc. qui jette, qui renvoie <iic.> | qui insulte, qui manque de respect envers | lit. inséré, interpolé.

क्षेपण kṣepaṇa [act. kṣip] n. action de jeter, de déplacer, de propulser — f. kṣepaṇī rame; aviron.
kṣepaṇe gram. verbe (employé dans le sens de) jeter.

क्षेपिष्ठ kṣepiṣṭha [super. kṣipra] a. m. n. f. kṣepiṣṭhā le plus rapide.

क्षेपीयस् kṣepīyas [compar. kṣipra] a. m. n. f. kṣepīyasī plus rapide — adv. au plus vite, aussi vite que possible.

क्षेम kṣema [kṣi] a. m. n. f. kṣemā habitable; sûr, confortable, serein, tranquille — m. n. paix, tranquillité; sécurité, bien-être, bonheur, prospérité | myth. [SP.] np. de Kṣema «Prospérité», fils de Siddhi_2 et Gaṇeśa | myth. fils de Titikṣā.

 kṣemayoga [yoga] m. du. kṣemayogau la quiétude et l'action; le repos et l'effort.

 kṣemarāja [rāja] m. hist. np. de Kṣemarāja, philosophe du Kaśmīra du 11e siècle, élève d'Abhinavagupta; il est l'auteur du Pratyabhijñāhṛdaya, de l'exégèse Vimarśinī_1 du Śivasūtra, du commentaire Spandanirṇaya des Spandakārikās, et d'un commentaire du Stavacintāmaṇi.

 kṣemendra [indra] m. hist. np. de Kṣemendra, poète du Kaśmīra du 11e siècle, auteur de nombreuses œuvres, not. de manuels de composition [kaviśikṣā] comme l'Aucityavicāracarcā, le Kavikaṇṭhābharaṇa et le Suvṛttatilaka; sa Bṛhatkathāmañjarī est une versification de la Bṛhatkathā; il est aussi l'auteur d'ouvrages satiriques comme la Samayamātṛkā et la Narmamālā; on lui doit aussi la Rāmayaṇamañjarī et la Barathakathāmañjarī, versions resp. du Rām. et du Mah.
kṣema

क्षेमम् kṣemam [acc. kṣema] iic. .

 kṣemaṃkara [kṣema] a. m. n. f. kṣemaṃkarī qui apporte la sérénité, qui réconforte — f. kṣemaṃkarī myth. np. de Kṣemaṃkarī, aspect favorable de Durgā.
kṣemam

क्षेमीश्वर kṣemīśvara [kṣema-īśvara] m. hist. np. de Kṣemīśvara, auteur dramatique du 9e-10e siècle; on lui doit les drames Caṇḍakauśika_1 et Naiṣadhānanda.

क्षेय kṣeya [pfp. [1] kṣī] a. m. n. f. kṣeyā qui doit être détruit.

क्षोभ kṣobha [act. kṣubh] m. tremblement, agitation; trouble, inquiétude, émotion | fort courant d'eau, torrent, houle.

क्षोभ्य kṣobhya [pfp. [1] ca. kṣubh] a. m. n. f. kṣobhyā agité, troublé, inquiet.

क्षौर kṣaura [vr. kṣura] a. m. n. f. kṣaurā effectué avec un rasoir — n. rasage; not. fait de se raser le crâne — f. kṣaurī rasoir.
kṣauraṃ kṛ raser.
kṣauraṃ kār se faire raser.

 kṣaurakaraṇa [karaṇa] n. rasage.

 kṣaurakarma [karma] n. rasage.
kṣaura

क्ष्मा kṣmā f. Terre || gr. χθων; fr. chtonien, autochtone.

क्ष्विड् kṣviḍ v. [1] pr. (kṣveḍati) pp. (kṣveḍita) ca. (kṣveḍayati) émettre un son inarticulé; bourdonner, murmurer, grogner, rugir, siffler.

क्ष्वेड kṣveḍa [act. kṣviḍ] m. sifflement, bruit — f. kṣveḍā rugissement; cri de bataille.

 kh

kha [obj. khan] n. trou, cavité; l'une des 9 ouvertures du corps humain; organe des sens; blessure | moyeu d'une roue | espace vide, air, éther | math. symb. le nombre 0 | [lex.] état d'humeur; cf. duḥkha, sukha — loc. cf. khe.
khapuṣpāṇi ci [«cueillir des fleurs dans le vide»] bâtir des châteaux en Espagne.

 khaga [ga_1] a. m. n. f. khagā qui se meut dans l'air — m. oiseau; insecte volant | soleil; air, vent | myth. np. de Khaga le Soleil mobile, un nom de Sūrya.

 khagama [gama] a. m. n. f. khagamā qui se meut dans l'air (se dit not. des gandharvās et des armes-missiles) — m. oiseau; insecte volant | myth. [Mah.] np. du brahmane Khagama; un jour qu'il officiait à l'agnihotra, son ami Sahasrapāda lui mit par jeu un serpent de paille dans le cou; il le maudit à devenir serpent [dundubha], et ne pouvoir retrouver forme humaine qu'à la vue de l'ascète Ruru.

 khagoḍa m. natu. bot. Saccharum spontaneum, espèce de roseau.

 khacara [cara] a. m. n. f. khacarā qui vole, qui se meut dans l'air — m. oiseau | planète; le Soleil; nuage; vent; être céleste aérien | math. symb. le nombre 9 (pour les 9 planètes).

 khajyotis [jyotis] m. natu. ver luisant; syn. khadyota.

 khadyota [dyota] m. natu. ver luisant; syn. khajyotis.

 khayoga [yoga] m. astr. cf. yogās.

 khasūci [sūci] a. m. n. f. [«aiguille à percer l'espace»] enfonceur de porte ouverte, stupide.
vaiyākaraṇakhasūci [Mah.] Un grammairien stupide.
kha

खकार khakāra [(kha)-kāra] m. le son ou la lettre ‘kha’.

खक्खर khakkhara m. bd. bâton de moine bouddhiste; il porte des anneaux qui annoncent son approche.

खङ्ग khaṅga iic. khaḍga.

खट khaṭa m. phlegme; syn. kapha, kheṭa.

खट्वा khaṭvā f. lit, couche; balançoire, hamac.

 khaṭvāṅga [aṅga_1] m. n. soc. [«en forme de pied de lit»] massue combinant un crâne et un humérus, arme de Bhairava, et des ascètes de la secte bhairavam. myth. [BhP.] np. du roi Khaṭvāṅga «Armé d'une massue», fils de Mūlaka de la lignée solaire [sūryavaṃśa], aussi appelé Dilīpa_2.

 khaṭvārūḍha [ārūḍha] a. m. n. f. khaṭvārūḍhā paresseux [«monté sur le lit»].
khaṭvā

खड khaḍa [obj. khaṇḍ] a. m. n. f. khaḍī cassé, brisé | fêlé, fissuré; qui a des trous, des intervalles — m. division; section | math. terme dans une équation — f. khaḍī craie — v. [11] pr. (khaḍayati) casser, briser, diviser.
hāte khaḍi soc. cérémonie de début des études primaires, vers 4 ou 5 ans, le jour de vidyārambha; le maître remet un bâton de craie à l'élève et commence à lui apprendre à écrire.

 khaḍadevakula [devakula] n. temple en ruines.
khaḍa

खडन khaḍana [agt. khaṇḍ] a. m. n. f. khaḍanā qui casse, qui brise — act. n. bris; casse; destruction.

खड्ग khaḍga [khaṇḍ] m. épée, glaive, poignard; couteau de sacrificateur | (corne de) rhinocéros — n. fer.

 khaḍgachinna [chinna] a. m. n. f. khaḍgachinnā tranché par l'épée.
khaḍgachinnārikaṇṭha qui tranche par l'épée le cou des ennemis.

 khaḍgabandha [bandha] m. lit. poème géométrique [citrakāvya] en forme d'épée.

 khaḍgarāvaṇa [rāvaṇa] m. phil. [tantra] np. de Khaḍgarāvaṇa, divinité-mantra; on célébrait son culte dans la Grande Inde du 10e au 13e siècle.

 khaḍgin [-in] m. natu. zoo. rhinocéros; syn. gaṇḍaka.
khaḍga

खण्ड् khaṇḍ v. [1] pr. md. (khaṇḍate) ca. (khaṇḍayati) pp. (khaṇḍita) pf. (pari) casser, briser; couper, diviser; écraser | mettre en pièces, déchirer; détruire, supprimer | réfuter; déranger.

खण्ड khaṇḍa [obj. khaṇḍ] a. m. n. f. khaṇḍā cassé, brisé, fissuré; mutilé, estropié; déficient; castré — m. n. partie, fragment, morceau, lacune | section, chapitre, division.

 khaṇḍakhādya [khādya] n. mets délicat; chose agréable.

 khaṇḍagiri [giri] m. géo. np. des collines de Khaṇḍagiri, site de cavernes creusées par des moines jaïns (2e siècle ant.), à 8 km au nord de mod. Bhubaneśvar en Orissa; elle est jumelle de la colline d'Udayagiri_2, qui porte une inscription du roi Khāravela.

 khaṇḍadeva [deva] m. hist. np. du philosophe Khaṇḍadeva, d'obédience pūrvamīmāṃsā (17e siècle); il est l'auteur du Bhāṭṭatantrarahasya.

 khaṇḍamañjūṣā [mañjūṣā] f. lit. recueil varié.

 khaṇḍasādhaka [sādhaka] m. expertise aux armes.

 khaṇḍānvaya [anvaya] m. gram. style de commentaire grammatical au niveau structurel [vākyayojanā] partant du verbe, puis remplissant les roles de ses dépendances par les formes nominales, les adjectifs étant rattachés ensuite aux substantifs qu'ils qualifient; il est approprié à la méthode dialectique par questions et réponses [kathambhūtinī]; opp. daṇḍānvaya.
khaṇḍa

खण्डक khaṇḍaka [agt. khaṇḍ] a. m. n. f. khaṇḍikā ifc. qui détruit, qui brise — obj. m. fragment, pièce, morceau.

 khaṇḍakāluka [āluka] n. patate douce.
khaṇḍaka

खण्डन khaṇḍana [act. khaṇḍ] n. destruction, fragmentation, mise en pièces; battage | fait de blesser (not. avec les dents) | interruption; frustration; opposition, rébellion; insurrection | réfutation d'un argument, contradiction; déception, ruse | lit. [bhāṣya] démolition de la thèse adverse — f. khaṇḍanā rejet — agt. a. m. n. f. khaṇḍanā ifc. qui casse, qui divise; qui détruit, qui supprime.

 khaṇḍanakhaṇḍakhādya [khaṇḍakhādya] n. lit. np. du Khaṇḍanakhaṇḍakhādya «Friandises de sophisme», œuvre de philosophie due à Śrīharṣa; il vise à critiquer le réalisme des logiciens [naiyāyika] de l'école de Gotama_1, en réfutant toute tentative de définition du réel, le monde étant par essence inexplicable [anirvacanīya]; cf. Dīdhiti.
khaṇḍana

खण्डल khaṇḍala [khaṇḍa-la] m. n. morceau.

खण्डिक khaṇḍika [khaṇḍa-ika] m. [«qui apprend section par section»] élève | hist. np. de Khaṇḍika, maître fondateur d'une école du Yajurveda noir.

 khaṇḍikopādhyāya [upādhyāya] m. enseignant de classe d'étude.
khaṇḍikopādhyāyaḥ śiṣyāya capetaṃ dadāti [Mah.] Le professeur donne une gifle à l'élève.
khaṇḍika

खण्डित khaṇḍita [pp. ca. khaṇḍ] a. m. n. f. khaṇḍitā cassé, brisé, en morceaux | détruit, en ruines; perdu, abîmé — f. khaṇḍitā soc. femme furieuse à la vue de marques d'ongles ou de dents d'une autre femme sur le corps de son mari.

खण्डिन् khaṇḍin [khaṇḍa-in] a. m. n. f. khaṇḍinī en morceaux, divisé.

खण्डोबा khaṇḍobā m. myth. np. de Khaṇḍobā «Père à l'épée», divinité dravidienne pastorale de la communauté Dhangar du Mahārāṣṭra; il est identifié à Rudra puis à Śiva comme Mārtaṇḍa Bhairava; on le représente à cheval, portant l'épée, avec un chien.

खदिर khadira m. natu. bot. Acacia catechu, arbre dont on produit le cachou; son bois, très dur, était utilisé comme âme d'icônes en argile et comme poteau sacrificiel.
kaṇṭakavān khadiraḥ le khadira porte des épines.

खन् khan var. khā v. [1] pr. (khanati) pr. md. (khanate) fut. (khaniṣyati) pft. (cakhāna) aor. [5] (akhānīt) pp. (khāta) pfp. (kheya) pf. (ut, ni, vi) fouir, fouiller, creuser | bêcher — ps. (khāyate) var. khanyate être bêché, être creusé — ca. (khānayati) faire creuser || lat. canālis; fr. canal.

खनक khanaka [agt. khan] m. f. khanakī mineur; terrassier; laboureur.

खनन khanana [act. khan] n. action de creuser, excavation; enterrement.

खनितृ khanitṛ [agt. khan] a. m. n. f. khanitrī qui creuse, qui bèche.

खनित्र khanitra [instr. khan] n. bèche, pelle — f. khanitrā id.

खम्भात khambhāta [pkt. skambha] m. géo. np. du golfe de Khambhāta, au Gurjara (ang. Cambaye).

खर khara a. m. n. f. kharā dur, rude; rêche, rugueux; âpre; acide; désagréable | dense; solide; opp. drava | coupant; dangereux; injurieux — m. natu. zoo. âne (du fait de son braiement); syn. gardabha, rāsabha | soc. monticule de terre quadrangulaire servant à recevoir les récipients du sacrifice véd. | plateforme de construction d'une habitation | myth. [Rām.] np. de Khara «Rude», ogre-vampire [rākṣasa], jeune frère de Rāvaṇa; il habitait au Janasthāna dans la forêt Daṇḍakā avec sa sœur Śūrpaṇakhā; il fut tué par Rāma; Khara avait été Madhu_1 dans une vie antérieure | astr. np. de Khara_1 «Rebelle», personnifiant l'an 25 d'un cycle de vie [saṃvatsara].

खरु kharu [khara-u] a. m. n. f. idiot; pervers; sadique — f. soc. (femme) qui choisit elle-même son mari.

खरोष्ठी kharoṣṭhī f. hist. écriture indienne antique, empruntée à l'écriture araméenne de l'empire Achéménide, sous le règne d'Aśoka; elle fut remplacée par la brāhmī.

खर्खोद kharkhoda var. khārkhoṭa n. exorcisme.

खर्जूर kharjūra m. natu. bot. Phoenix sylvestris, palmier-dattier — f. kharjūrī palmier-dattier sauvage — n. kharjūra datte.

 kharjūrapura [pura] n. géo. np. de la ville de Kharjūrapura «Ville des dattes», capitale culturelle de la dynastie rājput Candela (9e au 12e siècles), aussi appelée Kharjuravāhaka; elle possède de nombreux temples, jaïns et hindous; mod. Khajurāho, au Madhya Pradesh.
kharjūra

खर्पर kharpara m. crâne; calotte crânienne | bol à aumônes.

खर्बूज kharbūja n. pastèque; syn. tarambuja.

खर्व kharva n. math. dix milliards | myth. l'«innombrable» trésor [nidhi] gardé par Kubera; cf. navanidhi.

खल khala a. m. n. f. khalā méchant — m. n. sol; emplacement | grenier; aire de battage; tourteau.

खलति khalati a. m. n. f. chauve — m. calvitie.

खलु khalu adv. certes, en vérité; certainement | voilà que; or | cessons de <abs.>.
na khalu adv. nullement, certainement pas.
kiṃ nu khalu adv. il se peut en effet que.
suṣṭhu khalu très certainement.

खल्ल khalla m. poche de papier ou de tissu; gourde de cuir | mortier à épices.

खल्व khalva m. bot. Dolichos spicatus, légumineuse dont les lentilles sont comestibles | mortier à épices; syn. khalla.

खल्वाट khalvāṭa a. m. n. f. khalvāṭā chauve || lat. calvus; fr. chauve, calvitie.

खस khasa m. démangeaison; cicatrice | homme du pays des khasās | pl. khasās ce pays, au nord de l'Inde.

 khasatila [tila] m. natu. bot. Papaver somniferum, pavot; syn. khaskhasa.

 khasabīja [bīja] n. natu. bot. Papaver somniferum, pavot; syn. khasatila.

 khaskhasa m. natu. bot. Papaver somniferum, pavot; syn. khasatila.
khasa

खाण्डव khāṇḍava [vr. khaṇḍa-va] m. n. sucre candi, sucrerie — n. myth. [Mah.] np. de Khāṇḍava «(forêt de) Sucre», bois sacré du Kurukṣetra, symbolisant le désir de jouir du monde des dualités || fr. candi; ang. candy.

 khāṇḍavadahana [dahana] m. myth. [Mah.] incendie par Agni, aidé de Kṛṣṇa et Arjuna, de la forêt Khāṇḍava.

 khāṇḍavaprastha [prastha] m. myth. [Mah.] np. de Khāṇḍavaprastha, «Plateau de Khāṇḍava», ville fondée par les pāṇḍavās dans la forêt Khāṇḍava; son architecte était Maya.

 khāṇḍavāyana [āyana_1] m. soc. famille de brahmanes, descendants des officiants de Paraśurāma lors de son grand sacrifice, ainsi nommés parce qu'ils se partagèrent [khaṇḍa] l'autel de Kaśyapa.
khāṇḍava

खाण्डिक khāṇḍika [vr. khaṇḍika] n. hist. école du Yajurveda noir fondée par Khaṇḍikam. marchand de sucre et de confiseries.

 khāṇḍikīya [-īya] m. pl. élèves de Khaṇḍika | var. khāṇḍikeya id.
khāṇḍika

खाण्डिक्य khāṇḍikya [vr. khaṇḍika-ya] m. lit. [VP.] np. de Khāṇḍikya, un roi Janaka.

खात khāta [pp. khan] a. m. n. f. khātā creusé; fouillé, déterré | enterré — m. fosse, fossé — n. fossé; canal, douve; puits, bassin, étang | excavation; caverne | creusement — f. khātā étang artificiel.

 khātaka [-ka] a. m. n. f. khātikā qui creuse — m. terrassier; débiteur — n. fossé; digue — f. khātikā fossé.

 khātamūla [mūla] a. m. n. f. khātamūlā dont on arrache la racine.
khāta

खाद् khād v. [1] pr. (khādati) pp. (khādita) mordre, mâcher; manger, dévorer.
khāda khādeti khādati mange! mange! se dit-t-il en mangeant (il s'empiffre).

खाद khāda [agt. khād] ifc. a. m. n. f. khādā qui dévore.

खादक khādaka [agt. khād] m. f. khādikā qui mange, qui dévore — act. m. fait de manger, repas.

खादत khādata [imp. khād] ind. mangez!

 khādatamodatā [modata] f. festivité (où l'on mange et se réjouit sans cesse).
atra khādatācamatā vartate «Mangez et réjouissez-vous» est la règle ici.

 khādatavamatā [vamata] f. excès festif (où l'on mange et vomit sans cesse).

 khādatācamatā [ācamata] f. festin (où l'on mange et se rince la bouche sans cesse).
khādata

खादि khādi m. bracelet | anneau de cheville.

खादित khādita [pp. khād] a. m. n. f. khāditā mangé.

खादितृ khāditṛ [agt. khād] a. m. n. f. khāditrī qui mange, qui dévore; affamé.

खाद्य khādya [pfp. [1] khād] a. m. n. f. khādyā mangeable — n. nourriture; vivres, victuailles.

खान्य khānya [pfp. [1] khan] a. m. n. f. khānyā qui doit être déterré | obtenu en creusant.

खार khāra m. minot, mesure de grain; il vaut 3 boisseaux [droṇa] (environ 40 l) — f. khāri id. — f. khārī id.

खारवेल khāravela m. hist. np. du roi Khāravela, qui régna au Kaliṅga au 2e siècle ant.; il était de la lignée Meghavahana; sous son règne le site bd. de Toṣalī prospéra, ainsi que les monastères jaina; il favorisait toutes les religions; il étendit son empire sur une large portion de l'Inde de l'Est et du Sud.

खारिम् khārim [acc. khāri] iic.

 khāriṃpaca [paca] a. m. n. f. khāriṃpacā se dit d'une marmite de 40 litres (pouvant contenir une khāri).
khārim

खार्खोट khārkhoṭa var. kharkhoda n. exorcisme.

खिद् khid v. [6] pr. (khidati) pp. (khinna) pf. (ut, pari) presser; pressurer, tourmenter — ps. (khidyate) se fatiguer, être déprimé — ca. (khedayati) tourmenter, molester.

खिन्न khinna [pp. khid] a. m. n. f. khinnā déprimé, fatigué; souffrant, mal à l'aise, perturbé.
ratikhinna épuisé de plaisirs sexuels.

खिल khila a. m. n. f. khilā insuffisant; incomplet; insoluble — m. friche — n. lacune; supplément, reste | math. problème insoluble | pl. khilāni lit. hymnes supplémentaires du Ṛgveda.
khilīkṛ rendre désertique; rendre impuissant.
khilībhūta a. m. n. abandonné.

 khiladhātu [dhātu] m. gram. racine verbale irrégulière.

 khilaparvan [parvan] n. lit. np. du Khilaparvan «Section supplémentaire» du Mah., aussi appelé Harivaṃśa.
khila

खिल्य khilya [khila-ya] m. friche; masse, tas.

खुर khura m. sabot (d'un cheval).

खे khe [loc. kha] ind. dans les airs.

 khecara var. khacara [cara] a. m. n. f. khecarī qui vole, qui se meut dans les airs — m. oiseau | planète | myth. gandharva ou vidyādhara ou autre messager divin — f. khecarī myth. vidyādharī | phil. [yoga] technique de lévitation; enseignement ésotérique; cf. khecarīmudrā.
khe

खेचरी khecarī iic. f. khecara.

 khecarīmudrā [mudrā] f. phil. [yoga] position où la langue, retournée en arrière au fond du palais, pénètre par la porte de Brahmā [brahmadvāra] dans la cavité palatale [kapālakuhara] pour y boire l'amṛta.

 khecarīvidyā [vidyā] f. lit. np. de la Khecarīvidyā, ouvrage tantr. de haṭhayoga attribué à Ādinātha_1; l'enseignement y est révélé par un dialogue entre Śiva et Devī; il est antérieur au 13e siècle, et comporte 4 sections [paṭala].

 khecarīsiddhi [siddhi] f. phil. [yoga] pouvoir magique de se déplacer dans l'espace (lévitation intérieure); état d'hibernation yogique, permettant de vivre en isolation de longue durée.
khecarī

खेट kheṭa m. village, hameau | méd. phlegme; glandes | myth. np. de Kheṭa, massue de Balarāma — ifc. misérable <iic.>.

 kheṭaka [-ka] m. petit village, hameau | habitant d'un hameau.
kheṭa

खेद kheda [act. khid] m. fatigue.

खेय kheya [pfp. [1] khan] a. m. n. f. kheyā à creuser — n. fossé.

खेल् khel v. [1] pr. (khelati) trembler, remuer, s'agiter; se balancer | jouer — ca. (khelayati) agiter, secouer.

खेल khela [agt. khel] a. m. n. f. khelā qui tremble, qui remue — f. khelā jeu, sport — v. [11] pr. (khelāyati) jouer, pratiquer un sport.

खेलन khelana [act. khel] n. fait d'agiter, de secouer | clignement (des yeux) | passe-temps, jeu — f. khelanā mouvement de va-et-vient.

खोल khola m. n. casque; couvre-chef en tissu.

 kholaka [-ka] m. casque.
khola

ख्या khyā v. [2] pr. (khyāti) pp. (khyāta) pfp. (khyātavya) pf. (ā, vi, sam) regarder, voir — ps. (khyāyate) être nommé, s'appeler — ca. (khyāpayati) faire connaître, dire, annoncer, déclarer.

ख्यात khyāta [pp. khyā] a. m. n. f. khyātā nommé; appelé; connu; fameux, célèbre.
devadattaḥ iti kyātaḥ nommé Devadatta.

ख्यातव्य khyātavya [pfp. [3] khyā] a. m. n. f. khyātavyā à nommer; à dire; à célébrer.

ख्याति khyāti [act. khyā] f. déclaration, assertion; opinion, vue, idée | perception, connaissance | notoriété, renommée, célébrité | myth. np. de Kyāti, la Renommée personnifiée, fille de Dakṣa, épouse de Bhṛgu; Dhātā et Vidhātā sont ses fils.

ख्यान khyāna [act. khyā] n. perception, connaissance | phil. conceptualisation par nommage.

ख्याप् khyāp [ca. khyā] v. [10] pr. (khyāpayati) pp. (khyāpita) faire connaître, dire, annoncer, déclarer.

ख्यापक khyāpaka [agt. ca. khyā] ifc. a. m. n. f. khyāpakā qui fait savoir, qui indique; qui confesse.

ख्यापन khyāpana [act. ca. khyā] n. déclaration; divulgation; fait de porter à la connaissance | confession | célébration.

ख्यापनीय khyāpanīya [pfp. [2] ca. khyā] a. m. n. f. khyāpanīyā qui doit être révélé; qui doit être avoué.

ख्यापित khyāpita [pp. ca. khyā] a. m. n. f. khyāpitā déclaré; annoncé; avoué; dénoncé | célébré.

ख्यापिन् khyāpin [agt. ca. khyā] ifc. a. m. n. f. khyāpinī qui révèle <iic.>.

Next page

Le chameau Ocaml
Top | Index | Stemmer | Grammar | Sandhi | Reader | Help | Portal
© Gérard Huet 1994-2017
Logo Inria