Previous page
 p

pa nota. le nombre 1; cf. kaṭapayādi.

pa_1 [agt. pā_1] ifc. m. f. qui boit <iic.> — act. m. f. acte de boire.
surāpa var. śīdhupa buveur d'alcool.

pa_2 [agt. pā_2] ifc. m. f. qui protège.
nṛpa [«qui protège les hommes»] roi.

पक paka [pa_2-ka] ifc. m. f. pakā qui protège.

पकार pakāra [(pa)-kāra] m. le son ou la lettre ‘pa’.

पक्कण pakkaṇa m. n. soc. hutte d'un hors-caste [cāṇḍāla] ou tribal; habitation d'un barbare; village de sauvages.

पक्ति pakti [act. pac] f. cuisson; préparation des mets | nourriture cuite | maturation; digestion; perfectionnement.

पक्तृ paktṛ [agt. pac] a. m. n. f. paktrī cuisinier.

पक्त्रिम paktrima [pac-trima] a. m. n. f. paktrimā cuit à point; complètement cuit.

पक्व pakva [pp. pac] a. m. n. f. pakvā cuit; digéré | mûr || hi. pakkā; ang. pucka.

 pakvānna [anna] n. nourriture cuite.

 pakvāśaya [āśaya] m. méd. intestin.
pakva

पक्ष pakṣa m. aile, plume | côté, flanc, épaule | faction, parti; multitude, troupe | point de vue, alternative; opinion, thèse; parti-pris | partisan, adhérent, sympathisant; adepte | moitié | astr. demi-lunaison, quinzaine; cf. śukla, kṛṣṇa | phil. [nyāya] hypothèse; terme mineur d'un syllogisme.
pakṣāntare dans l'autre cas, d'autre part.
pakṣīkṛ s'approprier; prendre position.
sandigdhasādhyavān pakṣaḥ phil. [Tarkasaṃgraha] Le sujet est ce qui est conjecturé du prédicat.

 pakṣaka [-ka] ifc. a. m. n. f. pakṣakā qui a pour point de vue <iic.>.

 pakṣatā [-tā] f. fait d'être partisan; adhésion à un parti | phil. adhésion à un argument; défense d'une thèse.
pakṣatāṃ gam prendre le parti de <g.>.

 pakṣatva [-tva] n. ifc. adhésion à.

 pakṣadhara [dhara] m. hist. np. du logicien Jayadeva_2 Pakṣadhara de Mithilā (~1424–~1500); Raghunātha_1 Śiromaṇi le prit pour maître, après des débuts difficiles dus à son insolence.

 pakṣadharmatā [dharmatā] f. phil. [nyāya] nature inhérente au sujet d'une prédication, montrant que le sujet vérifie le prédicat.
hetoḥ pakṣavṛttitvaṃ pakṣadharmatā phil. [Tarkasaṃgraha] La nature inhérente au sujet est la présence de la cause dans ce sujet.
vyāptiviśiṣṭapakṣadharmatā jñānam parāmarśaḥ phil. [Tarkasaṃgraha] L'inférence est la connaissance de la nature inhérente au sujet qualifié par la concomitance inévitable.

 pakṣapāta [pāta] m. partialité, parti-pris [«chute d'un côté»].

 pakṣaṣaṣṭhī [ṣaṣṭhī] f. myth. tantr. forme ailée de Ṣaṣṭhī-Śakunī.

 pakṣāntara [antara] m. alternative.
pakṣa

पक्षवत् pakṣavat [pakṣa-vat] a. m. n. f. pakṣavatī ailé | qui appartient à un parti.

पक्षस् pakṣas [pakṣa] n. aile | côté | encadrement d'une porte | aile d'une armée.

पक्षिन् pakṣin [pakṣa-in] a. m. n. f. pakṣiṇī ailé — ifc. partisan de — m. oiseau — f. pakṣiṇī période d'une nuit, le jour précédent, et le jour suivant.

पक्ष्मन् pakṣman [pakṣa-man] n. cil; poil | pétale.

पङ्क paṅka m. n. boue, fange | pâte, onguent | (au fig.) souillure.

 paṅkaja [ja] n. natu. [«né de la boue»] bot. Nelumbium speciosum, lotus rose.
paṅka

पङ्क्ति paṅkti [pañcan] f. série de 5, groupe de 5, pentade | série, collection, groupe; rang, rangée (not. pour s'asseoir à un repas) | mètre véd. de 5 fois 8 syllabes | myth. np. du cheval Paṅkti, attelé au char de Sūrya.
sarpapaṅkti nœud de serpents.
dantapaṅkti rangée de dents.

पङ्गु paṅgu a. m. n. f. paṅgū boiteux; infirme des jambes — m. myth. np. de Paṅgu, épith. de Śani «qui traîne la patte».
andhapaṅgunyāya maxime de l'aveugle et du paralytique.

 paṅgutā [-tā] f. claudication.
paṅgu

पच् pac v. [1] pr. (pacati) pft. (papāca) aor. ps. (apāci) aor. [3] (apīpacat) aor. [4] (apākṣīt) aor. [7] (apākṣat) pp. (pakva) ppft. (pecivas) abs. (paktvā) cuire, cuisiner; rôtir, bouillir | porter au feu (briques) | (au fig.) consumer, tourmenter | cuire <acc.> à partir de <acc.> — v. [1] pr. md. (pacate) cuire (pour soi) — v. [4] pr. md. (pacyate) mûrir; (intrans.) mijoter, devenir cuit — ps. (pacyate) mûrir (avec acc. du fruit) — ca. (pācayati) faire cuire — dés.(pipakṣati) vouloir cuire — int. md. (pāpacyate) cuire sans cesse || lat. coquo; ang. to cook.
taṇḍulān odanam pacati il cuit du riz à partir de grains.
lokaḥ pacyamānaḥ le monde en développement.
pacamānataraḥ qui cuit mieux.
pacyata odanaḥ le riz est en train de cuire (usage karmakartṛ).

पच् pac_1 [act. pac] ifc. m. n. f. cuisson de <iic.>.

पच paca [act. pac] m. cuisson — f. pacā cuisson; maturation — agt. f. pacā ifc. qui cuit <iic.>.
śvapacaḥ [«qui mange les chiens»] intouchable.

पचक pacaka [agt. pac] m. cuisinier.

 pacakastrī [strī] f. cuisinière.
pacaka

पचत् pacat [ppr. pac] a. m. n. f. pacantī en cuisant.

पचत pacata_1 [pacat-a] a. m. n. f. pacatā cuit.

पचत pacata_2 [imp. pac] ind. cuisez!

 pacatabhṛjjatā [bhṛjjata] f. cuissons et grillades continuelles.
pacata_2

पचन pacana [act. pac] n. cuisson.

पञ्च pañca iic. pañcan.

 pañcaka [-ka] a. m. n. f. pañcikā consistant en 5 composantes, de symétrie 5 | de 5 jours d'âge — m. collection de 5 objets — n. pentade, quinconce; catégorie de 5 notions | lit. not. poème en 5 vers; partie d'ouvrage en 5 chapitres | soc. jeu avec 5 dés (où les faces doivent être égales) | astr. conjonction défavorable de 5 planètes.

 pañcakapāla [kapāla] a. m. n. f. pañcakapālā offert dans 5 bols — m. soc. oblation ainsi offerte.

 pañcakarman [karman] n. f. pañcakarmī méd. [Āyurveda] les 5 traitements purificatoires: vomitif, purgatif, sternutatif, et laxatif avec ou sans huile.

 pañcakṛtya [kṛtya] n. phil. la manifestation de l'Être Suprême Śiva, en cinq activités: sṛṣṭi la création, sthiti la préservation, saṃhāra la destruction, tirobhāva l'illusion et anugraha karaṇa le pouvoir de la grâce ou libération.

 pañcakṛtvas [kṛtvas] adv. 5 fois.

 pañcakola [kola] m. pl. méd. les 5 épices: poivre long [pippalī], sa racine [pippalīmūla], poivre sauvage [cavya], plumbago rouge [citraka], gingembre sec [ārdraka].

 pañcakośa [kośa] m. pl. phil. les 5 enveloppes de l'âme; cf. kośa.

 pañcakrama [krama] m. soc. manière de réciter le Veda en 5 étapes | bd. la «voie en 5 étapes», enseignement de Naagaarjuna.

 pañcakrośa [krośa] m. distance de 5 lieues (environ 15 km) — f. pañcakrośī soc. pays dans un rayon de 15 km autour d'un lieu sacré [tīrtha], not. à Vārāṇasī et à Oṃkāreśvara.

 pañcagava [gava] n. f. pañcagavī collection de 5 vaches.

 pañcagavya [gavya] n. les 5 produits de la vache: le lait [payas], le caillé [dadhan], le beurre [ghṛta], l'urine [gomūtra] et la bouse [gomaya].

 pañcagauḍa [gauḍa] m. géo. les cinq peuples de l'Inde du Nord: Gauḍa, Kanyakubja, Maithila, Utkala, et Vaṅga; [Sahyādrikhaṇḍa] cette subdivision classe les brahmanes du Nord des Mts Vindhya; opp. pañcadrāviḍa.
brāmaṇā daśadhā proktaḥ pañcagauḍaś ca drāviḍāḥ [Skanda] On dit qu'il y a 10 sortes de brahmanes, 5 des pays gauḍa et 5 des pays drāviḍa.

 pañcacatvāriṃśa [catvāriṃśa] a. m. n. f. pañcacatvāriṃśī ord. 45e.

 pañcacatvāriṃśat [catvāriṃśat] f. 45.

 pañcacūḍā [cūḍā] f. lit. np. de Pañcacūḍā, nymphe [apsaras] qui décrit dans l'Umāsaṃhitā la mauvaise nature des femmes.

 pañcajana [jana] m. myth. [BhP.] np. du démon [asura] Pañcajana «Pentagène», fils de Saṃhrāda et Kṛti; il vivait dans les eaux caché dans la conque Pāñcajanya, et retenait prisonnier le fils du sage Sāndīpani qui s'était noyé à Prabhāsakṣetra; il fut tué par Kṛṣṇa, qui s'acquitta ainsi de ses devoirs envers son guru en ressuscitant son fils, avec l'assistance de Yama: il est père d'Asiknī; cf. Śaṅkhāsura | pl. pañcajanās myth. les 5 catégories d'êtres humanoïdes: dieux [devās], hommes [janās], êtres célestes (nymphes [apsarasas] et centaures [gandharvās]), dragons [nāgās] et ancêtres [pitaras] | soc. les 5 gents, constituées des 4 classes [caturvarṇa] auxquelles on ajoute les tribaux [niṣāda].

 pañcatantra [tantra] n. lit. np. du Pañcatantra, livre de contes instructifs destinés aux princes [nītiśāstra] attribué à Viṣṇuśarmā; il fut composé avant le 6e siècle; il comprend 5 parties: mitrabheda, mitraprāpti, kākolūkīya, labdhapranāśana et aparīkṣitakāritva; il fut traduit en arabe en 750 sous le nom «Kalīla wa Dimna» (adaptation du nom des chacals Karaṭaka et Damanaka); cf. Tantrākhyāyika, Pañcākhyāna, Hitopadeśa.

 pañcatapas [tapas] n. soc. [«les 5 feux»] dispositif de mortification, constitué de 4 brasiers disposés en carré (plus le soleil brûlant) entre lesquels un ascète s'expose.

 pañcataya [-taya] a. m. n. f. pañcatayī constitué de 5 parties.

 pañcatriṃśa [triṃśa] a. m. n. f. pañcatriṃśī ord. 35e | constitué de 35 parts.

 pañcatriṃśat [triṃśat] f. 35.

 pañcatriṃśati [triṃśati] f. 35.

 pañcatva [-tva] n. fait d'être cinq | phil. matérialité (essence des 5 éléments matériels [pañcabhūta]).
pañcatvaṃ gam mourir [«retourner aux 5 éléments»].
pañcatvaṃ tuer.

 pañcadaśan [daśan] num. * pl. quinze.

 pañcadevata [devatā] a. m. n. f. pañcadevatā myth. relatif aux 5 divinités (Gaṇeśa, Viṣṇu, Śiva, Pārvatī, Sūrya).
pañcadevata mantra évocation des 5 dieux; cf. ci-dessous.
namaḥ gaṇe nārāyaṇe rudre ambike bhāskare Gloire à Gaṇeśa, Viṣṇu, Śiva, Pārvatī, Sūrya.

 pañcadrāviḍa [drāviḍa] m. géo. les cinq peuples de l'Inde du Sud: Gurjara, Mahārāṣṭra, Tailaṅga, Karṇāṭaka, et Drāviḍa; [Sahyādrikhaṇḍa] cette subdivision classe les brahmanes du sud des Mts Vindhya; opp. pañcagauḍa.

 pañcadhā [-dhā] adv. cinq fois; en cinq parties; de cinq manières.

 pañcapañcāśa [pañcāśa] a. m. n. f. pañcapañcāśī ord. 55e.

 pañcapañcāśat [pañcāśat] f. 55.

  pañcapañcāśattama [-tama] a. m. n. f. pañcapañcāśattamī ord. 55e.
 pañcapañcāśat

 pañcaparvan [parvan] n. astr. les 5 conjonctions favorables et les jours de fête correspondants: caturdaśī (avec not. vaikuṇṭhacaturdaśī, fête de dīpāvali, et śivarātri); aṣṭamī (avec not. jyaiṣṭhāṣṭamī et janmāṣṭamī); amāvāsyā la nouvelle lune; pūrṇimā la pleine lune; et ravisaṃkrānti l'entrée du soleil dans un signe du zodiaque (avec not. makarasaṃkrānti, fête du nouvel an).

 pañcapādikā [pādikā] f. lit. np. de l'exégèse Pañcapādikā du commentaire Brahmasūtra bhāṣya de Śaṅkarācārya; son auteur est Padmapāda.

 pañcapādī [padī] f. gram. formulaire d'affixes primaires non compositionnels [uṇādi] en 5 sections; opp. daśapādī.

 pañcabāṇa [bāṇa] m. myth. np. de Pañcabāṇa, épith. de Kāma «aux cinq flèches de fleurs».

 pañcabhūta [bhūta] n. pl. pañcabhūtāni phil. [sāṃkhya] ensemble des 5 éléments matériels: ākāśa l'Éther ou Espace, vāyu l'Air, tejas le Feu, ap l'Eau et pṛthivī la Terre.

  pañcabhūtamahāliṅga [mahāliṅga] m. soc. les 5 signes de Śiva associés aux 5 éléments, et à 5 grandes manifestations de Śiva; cf. pañcabhūtasthala.

  pañcabhūtasthala [sthala] n. géo. sanctuaire de Śiva associé à l'un des 5 éléments: Ekāmreśvara à Kāñcīpuram pour pṛthivī, Jambukeśvara à Tiruvanaikka pour ap, Aruṇācaleśvara à Tiruvannamalai pour tejas, Kālahastīśvara près de Tirupati pour vāyu et Cidambara-Naṭarāja à Cidambaram pour ākāśa.
 pañcabhūta

 pañcamanuṣyavibhāga [manuṣya-vibhāga] m. [BS.] division en 5 types d'hommes pour la représentation canonique des arts plastiques [citra]: haṃsa, né sous Jupiter, de taille 96 pouces [aṅgula], śaśa, né sous Saturne, de taille 99 pouces, rucaka, né sous Mars, de taille 102 pouces, bhadra, né sous Mercure, de taille 105 pouces, et mālavya, né sous Vénus, de taille 108 pouces; il existe d'autres classifications.

 pañcamūla [mūla] n. méd. 5 racines médicinales; cf. bṛhatpañcamūla, hrasvapañcamūla.

 pañcayuddha [yuddha] m. les 5 armes de Viṣṇu: la masse [gadā], l'épée [khaḍga], la conque [śaṅkha], le disque de feu [cakra], et l'arc [sāraṅga] | myth. np. de Pañcayuddha, épith. de Kāma «aux Cinq armes» (ses flèches de fleurs).

 pañcaratna [ratna] n. lit. np. du Pañcaratna «Cinq vers offerts comme joyaux», poème dévotionnel consacré à Gaṇeśa | lit. collection de 5 épisodes du Mah.: Bhagavadgītā, Bhīṣmastavarāja, Viṣṇusahasranāmastotra, Anusmṛti et Gajendramokṣaṇa.

 pañcaratha [ratha] m. arch. plan de temple.

 pañcarātra [rātra] a. m. n. f. pañcarātrā qui dure 5 nuits — m. période de 5 nuits; not. rite durant 5 nuits | soc. tradition vaiṣṇava instituée par Rāmānuja | pl. pañcarātrās soc. livres sacrés de tradition vaiṣṇava; cf. Hayaśīrṣapañcarātra.

  pañcarātrāgama [āgama] n. lit. recueil [saṃhitā] de tradition vaiṣṇava fixant les observances du culte.

  pañcarātrin [-in] a. m. n. f. pañcarātriṇī soc. membre de la communauté vaiṣṇava pañcarātra.
 pañcarātra

 pañcarāmakṣetra [rāmakṣetra] n. pl. géo. les 5 lieux de pèlerinage de Rāma; cf. rāmakṣetra.

 pañcalakṣaṇa [lakṣaṇa] n. lit. les 5 sujets traités par les recueils mythologiques [purāṇa]: sarga la création de l'Univers, pratisarga les créations secondaires, vaṃśa la généalogie des dieux et des sages, manvantara la création de la race humaine et des premiers hommes, et vaṃśānucarita les généalogies et histoires dynastiques | collection de 5 signes — a. m. n. f. pañcalakṣaṇī (ouvrage) qui traite des 5 sujets philosophiques — f. pañcalakṣaṇī phil. not. ouvrage de logique [nyāya], tel que le Pañcalakṣaṇīsarvasva.
kākacakṣur bakadhyāyī śvānanidras tathaiva ca | alpāhārī gṛhatyāgī vidyārthipañcalakṣaṇam || Attentif comme un corbeau, méditant comme un héron, manquant de sommeil comme un chien, se contentant de peu et ayant quitté son foyer, voici les cinq caractéristiques d'un étudiant.

  pañcalakṣaṇīsarvasva [sarvasva] n. lit. np. du Pañcalakṣaṇīsarvasva, ouvrage de logique [navyanyāya] de Mathurānātha_1.
 pañcalakṣaṇa

 pañcavaṭa [vaṭa] m. soc. cordon sacré des brahmanes, constitué de 5 brins — f. pañcavaṭī les 5 arbres sacrés: le pipal [aśvattha], le cognassier du Bengale [bilva], le banian [vaṭa], le myrobolan [dhātrī] et l'ashok [aśoka] | géo. np. de la Pañcavaṭī, forêt du Sud de l'Inde où prend sa source la Godāvarī; myth. [Rām.] là se trouvait l'ermitage d'AgastiRāma séjourna durant son exil; c'est dans cette forêt que Lakṣmaṇa coupa le nez de Śūrpaṇakhā; cf. Nāsika.

 pañcavarṣa [varṣa] a. m. n. f. pañcavarṣā âgé de 5 ans.

  pañcavarṣaka [-ka] a. m. n. f. pañcavarṣakī âgé de 5 ans.
pañcavarṣakadeśīyaḥ d'à peu près 5 ans.
 pañcavarṣa

 pañcavarṣīya [varṣīya] a. m. n. f. pañcavarṣīyā âgé de 5 ans.

 pañcaviṃśa [viṃśa] a. m. n. f. pañcaviṃśī ord. 25e | constitué de 25 parts.

  pañcaviṃśabrāhmaṇa [brāhmaṇa] n. lit. np. du Pañcaviṃśabrāhmaṇa, épith. du Tāṇḍyabrāhmaṇa, texte rituel en 25 livres.
 pañcaviṃśa

 pañcaviṃśat [viṃśat] num. f. vingt-cinq.

 pañcaviṃśati [viṃśati] num. f. vingt-cinq.

  pañcaviṃśatika [-ka] a. m. n. f. pañcaviṃśatikā qui consiste en 25 parties.

  pañcaviṃśatisahasrikā [sahasrikā] f. bd. np. de la Pañcaviṃśatisahasrikā Prajñāpāramitā «Perfection de la sagesse en 25000 formules [sūtra]».
 pañcaviṃśati

 pañcavīra [vīra] m. pl. myth. [Mah.] les 5 héros du clan vṛṣṇi: Vāsudeva, Saṃkarṣaṇa, Sāmba, Pradyumna et Aniruddha.

 pañcavṛkṣa [vṛkṣa] m. myth. les 5 arbres du paradis Svarga d'Indra: kalpavṛkṣa, pārijātaka, mandāra, kalpavṛkṣa-saṃtāna, haricandana.

 pañcavṛtti [vṛtti] f. gram. mode de formation d'un mot; on distingue: kṛt_2 (suffixe primaire) taddhita (suffixe secondaire) samāsa (composé) ekaśeṣa (forme duelle ou plurielle) et sanādyanta (conjugaison secondaire).

 pañcaśata [śata] n. 105 — a. m. n. f. pañcaśatī pl. 500.

 pañcaśataka [śataka] a. m. n. f. pañcaśatikā cinq-centième — n. ensemble de 500 strophes — f. pañcaśatikā bd. np. de la Pañcaśatikā Prajñāpāramitā, ou Perfection de Sagesse en 500 strophes.

 pañcaśikha [śikhā] a. m. n. f. pañcaśikhā qui a cinq mèches (not. coiffure de religieux) — m. lion | myth. np. de Pañcaśikha, musicien d'Indra.

 pañcaśīla [śīla] n. bd. les 5 interdits de la doctrine bauddha: ne pas tuer, ne pas voler, ne pas avoir de rapports sexuels illicites, ne pas mentir, ne pas s'intoxiquer.

 pañcaśīlasamādhāna [samādhāna] n. bd. engagement à respecter les 5 interdits.

 pañcaṣa [ṣaṣ] a. m. n. f. pañcaṣā pl. pañcaṣās au nombre de cinq ou six.

 pañcaṣaṣṭi [ṣaṣṭi] f. 65.

 pañcasandhi [sandhi] m. lit. les 5 articulations de récits dramatiques; ils combinent un ressort dramatique ou moyen d'action [arthaprakṛti] et une étape de déroulement [kāryāvasthā]; ils se nomment: mukha «en tête» (germe de l'intrigue), pratimukha «faire face» (épreuve à surmonter lors du crescendo de l'action, incident perturbateureur, épitasis) garbha «matrice» (paroxysme, nœud de l'intrigue), avamarśa «contact» (coup de théâtre), et upasaṃhṛti/nirvahaṇa «catastrophe» (dénouement).
nāṭakaṃ khyātavṛttaṃ syāt pañcasandhisamanvitam On postule que les récits dramatiques sont dotés de 5 articulations.

 pañcasaptata [saptata] a. m. n. f. pañcasaptatī ord. 75e.

 pañcasaptati [saptati] f. 75.

  pañcasaptatitama [-tama] a. m. n. f. pañcasaptatitamī ord. 75e.
 pañcasaptati

 pañcasaptan [saptan] num. * pl. 5×7=35.

 pañcaskandha [skandha] m. bd. les 5 agrégats ou facteur constitutif de l'ego: la forme matérielle [rūpa], la sensation [vedanā], la perception cognitive [saṃjñā_2], la formation mentale (émotion, pensée, opinion, compulsion) [saṃskāra] et la prise de conscience active [vijñāna]; Buddha enseigna qu'il faut s'en libérer, en réalisant leur vacuité — f. pañcaskandhī (collectif) ensemble des 5 agrégats.

 pañcahotṛ [hotṛ] m. pl. pañcahotāras véd. les 5 prêtres ayant sacrifié pour qui? (question classique d'une énigme rituelle [brahmodya]).

 pañcākṣara [akṣara] a. m. n. f. pañcākṣarī formé de 5 syllabes — f. pañcākṣarī soc. [śaiva] formule d'adoration de Śiva oṃ namaḥ śivāya.

 pañcākhyāna [ākhyāna] n. lit. np. du Pañcākhyāna «Cinq histoires»; cf. Pañcatantra.

  pañcākhyānaka [-ka] m. lit. np. du Pañcākhyānaka, version du Pañcatantra compilée en 1199 par Pūrṇabhadra.
 pañcākhyāna

 pañcāgni [agni] n. soc. les 5 feux sacrés: anvāhāryapacana-dakṣiṇa, gārhapatya, āhavanīya, sabhya et āvasathya — a. m. n. f. soc. qui maintient les 5 feux | qui pratique l'austérité des 5 feux; syn. pañcatapas | phil. qui connaît la doctrine des 5 feux.

 pañcāṅga [aṅga_1] a. m. n. f. pañcāṅgā constitué de 5 parties, en 5 étapes — n. astr. almanach [«qui traite de 5 sujets»]: les jours solaires [vāra], les jours lunaires [tithi], les stations lunaires [nakṣatrāṇi], les conjonctions astrales [yogās], et les périodes lunaires [karaṇās]; cf. pañjī.

 pañcāṅguli [aṅguli] a. m. n. f. large de 5 doigts.

  pañcāṅgulika [-ka] m. marque de main droite imprimée ou gravée dans le sol d'un sanctuaire.
 pañcāṅguli

 pañcānana [ānana] a. m. n. f. pañcānanī [«qui a 5 faces»] fougueux, passionné — m. myth. np. de Pañcānana, forme farouche de Śiva | lion — ifc. soc. forme des titres d'érudits; cf. Viśvanātha_4f. pañcānanī myth. épith. de Durgā.

 pañcāyatana [āyatana] n. arch. plan de temple avec 5 sanctuaires en quinconce; ils sont traditionnellement consacrés à Śiva, Viṣṇu, Sūrya, Gaṇeśa et Ambikā-Durgā | soc. autel domestique comprenant ces 5 divinités, la principale étant au centre du carré formé par les 4 autres | soc. cérémonie utilisant 5 symboles | soc. assemblée de caste ou de village, dirigée par 5 notables (moderne pañcāyat) || hi. pañcāyat.

  pañcāyatanapūjā [pūjā] f. soc. service religieux domestique quotidien offert sur l'autel pañcāyatana; cf. ṣaṇmata.
 pañcāyatana

 pañcāyudha [āyudha] m. myth. np. de Pañcāyudha, épith. de Kāma «aux cinq armes»; syn. pañcabāṇa.

 pañcāvayava [avayava] m. consistant en 5 parties | phil. [nyāya] le syllogisme en 5 parties: pratijñā_2 la thèse à démontrer, (sous la forme du prédicat [sādhya] appliqué au sujet [pakṣa]) hetu la raison hypothétique, udāharaṇa la concomitance inévitable [vyāpti] suivie de l'exemple à l'appui [dṛṣṭānta], upanaya l'application, et nigamana la conclusion.
parvato vahnimān dhūmāt yo yo dhūmavān sa sa vahnimān yathā mahānasaḥ tathā ca ayam vahnivyāpyadhūmavān ca ayam parvataḥ tasmāt tathā dhūmavattvāt ca parvataḥ vahnimān Le feu.

 pañcāvaraṇastava [āvaraṇa-stava] n. lit. np. du Pañcāvaraṇastava d'Agoraśivācārya, texte śaiva d'Inde du Sud du 12e siècle, traitant de prescriptions pour la représentation de Sadāśiva.

 pañcāśīta [aśīta] a. m. n. f. pañcāśītī ord. 85e.

 pañcāśīti [aśīti] f. 85.

  pañcāśītitama [-tama] a. m. n. f. pañcāśītitamī ord. 85e.
 pañcāśīti

 pañcāsya [āsya] a. m. n. f. pañcāsyā qui a 5 visages ou 5 têtes | avec 5 pointes (flèche).
pañca

पञ्चदश pañcadaśa [pañcadaśan] a. m. n. f. pañcadaśī quinzième — f. pañcadaśī astr. 15e jour d'une demi-lunaison, jour de pleine ou nouvelle lune.

 pañcadaśavārṣika [vārṣika] a. m. n. f. pañcadaśavārṣikī âgé de 15 ans.

 pañcadaśika [-ika] a. m. n. f. pañcadaśikā de longueur 15; au nombre de 15.

 pañcadaśin [-in] a. m. n. f. pañcadaśinī constitué de 15 parties — m. lit. np. du Pañcadaśī, œuvre d'advaita vedānta de Vidyāraṇya, en 3 parties de 5 chapitres chacune [pañcaka].

 pañcanakha [nakha] a. m. n. f. pañcanakhā (animal) à 5 griffes.
pañcapañcanakhā bhakṣyāḥ il n'y a que 5 animaux à 5 griffes qui peuvent être mangés.

 pañcanada [nada] n. géo. np. du Pañcanada «Pays des 5 rivières» (Śatadru-Sutlej, Vipāśā-Beās, Irāvatī-Rāvī, Candrabhāgā-Chenāb et Vitastā-Jhelum); mod. Pañjāb.

 pañcanalīya [nala-īya] n. lit. np. du Pañcanalīya «Histoire des cinq Nala», épisode du Naiṣadhacarita en style śleṣa.

 pañcanavata [navata] a. m. n. f. pañcanavatī ord. 95e.

 pañcanavati [navati] f. 95.

  pañcanavatitama [-tama] a. m. n. f. pañcanavatitamī ord. 95e.
 pañcanavati
pañcadaśa

पञ्चन् pañcan num. * le nombre cinq || gr. πεντε; lat. quinque; all. fünf; ang. five, punch; fr. cinq.

पञ्चम pañcama [pañca-ma] a. m. n. f. pañcamī ord. cinquième — m. (mus.) 5e note de l'octave indienne | phon. 5e consonne d'un varga, nasale — f. pañcamī gram. ablatif (5e déclinaison) | soc. 5e jour d'une quinzaine lunaire; not festival des couleurs [raṅgapañcamī] dans la quinzaine claire suivant phālgunī.

 pañcamaveda [veda] m. lit. ensemble des recueils traditionnels [purāṇa], considérés comme formant le 5e Veda.

 pañcārtha [artha] m. phil. [pāśupata] les 5 concepts: l'effet [kārya], la cause [kāraṇa], l'union [yoga], les injonctions rituelles [vidhi] et la cessation de la souffrance [duḥkhānta].

  pañcārthabhāṣya [bhāṣya] n. lit. np. du Pañcārthabhāṣya, commentaire du Pāśupatasūtra dû à Kauṇḍinya.
 pañcārtha
pañcama

पञ्चाल pañcāla m. géo. pays Pañcāla, habité par une tribu de 6 clans de guerriers du Nord de l'Inde, à l'est des Kuravas et des Matsyās; sa capitale était Kāmpilyā | myth. [Mah.] le Pañcāla était le royaume de Drupada; son ancien condisciple Droṇa le combattit, et confisqua la partie du pays au nord du Gange [Ahicchattra] pour y faire régner son fils Aśvatthāmā | pl. pañcālās son peuple, les Pañcālās ou Pāñcālās.

 pañcāleśvara [īśvara] m. géo. np. de la cave de Pañcāleśvara à Pune, abritant le Pātāleśvara.
pañcāla

पञ्चाश pañcāśa [pañca-daśa] a. m. n. f. pañcāśī cinquantième.

 pañcāśaka [-ka] a. m. n. f. pañcāśikā 50 — f. pañcāśikā ifc. collection de 50; cinquantaine de | lit. forme de noms d'ouvrages.

 pañcopāsana [upāsana] n. soc. les 5 actes de dévotion selon Rāmānuja: abhigamana l'approche, upādāna le prélude au don, ijyā l'oblation, svādhyāya la récitation, et yoga la dévotion.
pañcāśa

पञ्चाशत् pañcāśat [pañca-daśat] num. f. pl. cinquante, cinquantaine.
pañcāśat lipi les 50 lettres de l'alphabet utilisées dans les charmes [mantra].
vanaṃ pañcāśato vrajet À l'âge de 50 ans, on doit prendre sa retraite au bois.

 pañcāśattama [-tama] a. m. n. f. pañcāśattamī ord. 50e.
pañcāśat

पञ्ची pañcī iiv. pañcan.

 pañcīkaraṇa [karaṇa] n. phil. création à partir des 5 éléments.

 pañcīkṛta [kṛta] a. m. n. f. pañcīkṛtā phil. créé à partir des 5 éléments.
pañcī

पञ्जर pañjara n. cage | cage thoracique; squelette.
pañjaravartin en cage.

 pañjaraka [-ka] m. n. cage.

 pañjastha [stha] a. m. n. f. pañjasthā en cage.
pañjara

पञ्जि pañji f. balle de coton à filer | var. pañjī id. | [pañcāṅga] almanach, calendrier; registre.

 pañjikā [-ka] f. registre; livre de comptes | gram. commentaire analytique, avec analyse mot-à-mot du texte | myth. livre de comptes du juge des âmes Yama.

  pañjikābhāṣya [bhāṣya] n. gram. np. d'un commentaire de la Pāṇinīyaśikṣā.
 pañjikā
pañji

पट् paṭ v. [1] pr. (paṭati) pf. (ut) se fendre, crever — ca. (pāṭayati) pp. (pāṭita) fendre, déchirer, arracher.

पट paṭa [agt. paṭ] m. étoffe, tissu; vêtement; couverture; habit monastique | soc. enregistrement de propriété sur tissu; opp. tāmrapaṭṭaf. paṭī bande de tissu; bord d'un vêtement, ourlet.

पटपटा paṭapaṭā [onomatopée] ind. imite un déchirement — v. [11] pr. (paṭapaṭāyati) v. [11] pr. md. (paṭapaṭāyate) se mettre à faire le son paṭapaṭā.
paṭapaṭā kṛ faire le son paṭapaṭā.
paṭapaṭā bhū se mettre à faire le son paṭapaṭā.

पटल paṭala [paṭa-la] n. toit, chaume; voile, bâche, couverture | couverture de nuages | lit. section d'un ouvrage.

पटह paṭaha m. tambour de guerre; tambour de proclamation; tambour-horloge | soc. tambour utilisé lors d'un sacrifice animal.
paṭahaṃ proclamer au son du tambour.

 paṭahaghoṣaka [ghoṣaka] m. hérault qui bat le tambour avant sa proclamation.

 paṭahaghoṣaṇā [ghoṣaṇā] f. proclamation avec tambour.
paṭaha

पटिका paṭikā [agt. paṭ] f. tissu.

 paṭikāvetravāna [vetra-vāṇa] m. cf. paṭṭikāvetravāṇa.
paṭikā

पटिमन् paṭiman [paṭu] m. acuité; âcreté | habileté.

पटीयस् paṭīyas [compar. paṭu] a. m. n. f. paṭīyasī plus habile.

पटीर paṭīra m. bois de santal.

पटु paṭu [paṭ] a. m. n. f. paṭu f. paṭvī aigu, pointu, perçant; âcre | pénétrant, habile, adroit; fort, intense.
bahupaṭuḥ pas tout à fait habile.

 paṭutva [-tva] n. acuité; adresse, habileté, ruse.

 paṭubhārya [bhāryā] a. m. n. f. paṭubhāryā qui a une épouse habile.
paṭu

पट्ट paṭṭa [pp. paṭ] m. table, tablette (pour écrire); damier; édit | bande, bandeau (de tissu); bandage, sangle | intersection de deux routes; syn. catuṣpatha.

 paṭṭaka [-ka] m. id. — n. document présenté sur un plateau | bandage; bande de tissu — f. cf. paṭṭikā.
paṭṭa

पट्टन paṭṭana cf. pattana.

पट्टिका paṭṭikā [f. paṭṭaka] f. tablette; plateau | bande, bandeau (de tissu), filet; bandage, sangle | planchette utilisée par paire comme reliure d'un manuscrit en feuilles de palme.

 paṭṭikāvetravāṇa [vetra-vāṇa] m. tressage d'étoffes et de joncs.

  paṭṭikāvetravāṇavikalpa [vikalpa] m. l'art du tressage d'étoffes et de joncs, l'un des 64 arts [kalā].
 paṭṭikāvetravāṇa
paṭṭikā

पठ् paṭh v. [1] pr. (paṭhati) fut. (paṭhiṣyati) pft. (papāṭha) aor. [3] (apīpaṭhat) aor. [5] (apaṭhīt) pp. (paṭhita) pfp. (paṭhitavya) ppft. (peṭhivas) pf. (sam) lire, lire à haute voix, réciter | répéter, étudier; enseigner — pr. md. (paṭhate) étudier — ca. (pāṭhayati) faire lire; enseigner; instruire en <2 acc.> — int. (pāpaṭhīti) réciter souvent — int. md. (pāpaṭhyate) étudier assidûment — dés.(pipaṭhiṣati) vouloir étudier.

पठन paṭhana [act. paṭh] n. récitation; lecture, étude.

पठितव्य paṭhitavya [pfp. [3] paṭh] a. m. n. f. paṭhitavyā à étudier.
māṇavakaiḥ pāṭhaḥ paṭhitavyaḥ la leçon doit être étudiée par les élèves.

पठ्यमान paṭhyamāna [ppr. ps. paṭh] a. m. n. f. paṭhyamānā étant récité, en train d'être lu.

पण् paṇ v. [1] pr. md. (paṇate) pp. (paṇita) pfp. (paṇya) pf. (vi) jouer, parier qqc. <g.>; risquer, gagner au jeu qqc. <i.> à qqn <acc.> — ca. (paṇayati) négocier, marchander; vendre, faire du commerce | faire des affaires (au montant de <g. acc.>) || lat. vendo; fr. vendre.

पण paṇa [act. paṇ] m. jeu, mise, pari (de <g. loc. iic.>) | contrat, convention, traité | enjeu; salaire, prix, récompense; richesse | poids de cuivre utilisé comme monnaie, valant 20 fèves [māṣa] — f. paṇā ifc. id.
paṇaṃ kṛ parier.

पणन paṇana [act. paṇ] n. fait d'acheter; transaction | vente, troc, trafic (de <iic.>).
śatasya vyavaharaṇaṃpaṇanam [S.K.] Transaction commerciale (ou pari au jeu) en centaines.

 paṇanīya [-īya] a. m. n. f. paṇanīyā négociable | à laisser en gage.
paṇana

पणव paṇava m. tambour.

पणि paṇi [paṇ] m. avare, ladre | véd. [RV.] classe de démons avides gardiens de trésors; il gardaient l'aurore Uṣā prisonnière dans la caverne Vala, et ses rayons étaient leurs vaches.

पण्ड paṇḍa m. eunuque; mauviette, impuissant | var. paṇḍu id. | var. paṇḍra id.

 paṇḍaka [-ka] m. homme efféminé; homosexuel passif; syn. klība, ṣaṇḍha | myth. np. de Paṇḍaka «Minet», un fils de Manu Sāvarṇa.
paṇḍa

पण्डा paṇḍā [relié à paṇḍita] f. science, connaissance, sagesse.

 paṇḍāvat [-vat] a. m. n. f. paṇḍāvatī savant.
paṇḍā

पण्डित paṇḍita [paṭh-ita] a. m. n. f. paṇḍitā sage, savant, maître; lettré, érudit en textes sacrés | malin, intelligent; opp. bālam. soc. np. de Paṇḍita, titre d'érudit || ang. pundit.

 paṇḍitaka [-ka] a. m. n. f. paṇḍitakā (sarcastique) qui se prétend lettré.

 paṇḍitatama a. m. n. f. paṇḍitatamā le plus instruit; très savant — m. terme d'adresse respectueuse.

 paṇḍitatā [-tā] f. science, instruction.

 paṇḍitatva [-tva] n. science, instruction

 paṇḍitarāja [rāja] m. soc. np. de Paṇḍitarāja, titre de «Prince des érudits»; il fut décerné not. à Jagannātha_1 par Shah Jahān.

 paṇḍitasabhā [sabhā] f. assemblée de lettrés, débat d'érudits; conseil des sages.

 paṇḍitasarvasva [sarvasva] n. lit. np. du Paṇḍitasarvasva «Vademecum du lettré [paṇḍita]», manuel de rituels hindous selon la tradition de l'Orissa.
paṇḍita

पण्ढरपुर paṇḍharapura cf. puṇḍarīkapur.

पण्य paṇya [pfp. [1] ca. paṇ] a. m. n. f. paṇyā valable; à vendre; à négocier — n. marchandise, commodité; commerce, trafic.

 paṇyakambala [kambala] m. couverture propre à la vente.

 paṇyajana [jana] m. marchand, commis de magasin.

 paṇyatā [-tā] f. valeur marchande.

 paṇyapati [pati] m. patron de commerce.

 paṇyaphala [phala] n. bénéfice.

  paṇyaphalatva [-tva] n. profit, prospérité.
 paṇyaphala

 paṇyabhūta [bhūta] a. m. n. f. paṇyabhūtā qui est un objet de commerce.

 paṇyabhūmi [bhūmi] f. magasin; entrepôt.

 paṇyamūlya [mūlya] n. prix d'une marchandise.
paṇya

पत् pat_1 v. [1] pr. (patati) pft. (papāta) pp. (patita) abs. (patitvā, -patya) pf. (ati, ava, ā, ut, upa, ni, nis, pari, pra, vi, sam) aller d'un mouvement rapide ou continu | tomber | (au fig.) déchoir; pécher | voler — ca. (pātayati) ca. md. (pātayate) faire tomber, abattre, jeter — dés.(pipatiṣati) s'apprêter à voler; risquer de tomber — int. (pāpatīti) fondre sur || lat. peto, impetus.
aśvāt patati il tombe de cheval.
narakaṃ patati il tombe en enfer.
kūlaṃ pipatiṣati la berge risque de s'effondrer.

पत् pat_2 [vn. pati] v. [4] pr. md. (patyate) gouverner, contrôler, posséder, être maître de || lat. potior.

पत pata [act. pat_1] m. vol; chute.

 pataga [ga_1] m. oiseau [«qui vole»].
pata

पतक pataka [agt. pat_1] a. m. n. f. patakā qui tombe, qui descend.

पतञ्जलि patañjali m. hist. np. de Patañjali_1, grammairien du 2e siècle ant., originaire de Gonarda; il bénéficia du patronage de Puṣyamitra; il est l'auteur du grand commentaire Mahābhāṣya sur la grammaire de Pāṇini et les aphorismes supplémentaires de Kātyāyana | hist. np. du philosophe Patañjali_2, auteur antique du Yogasūtra, compilation d'aphorismes sur le yoga, de date controversée (4e siècle?) | myth. np. du sage Patañjali, forme déifiée identifiant les deux précédents avec Caraka; il est à la fois initiateur du yoga, transmetteur de l'āyurveda et grammairien suprême du sanskrit; en tant que réincarnation d'Ādiśeṣa, on le représente en Ādināga avec un buste humain sur un corps de serpent, en posture d'añjali et tenant la conque [śaṅkha].

पतत् patat [ppr. pat_1] a. m. n. f. patantī qui vole — m. oiseau.

पतत्र patatra [pat_1-tra] n. aile; plume.

 patatrin [-in] a. m. n. f. patatriṇī qui a des ailes; qui a des plumes, qui vole — m. oiseau | var. patatri oiseau.
patatra

पतन patana [act. pat_1] n. chute; descente; fait de se jeter sur <loc. iic.> | déclin; coucher (soleil); descente aux enfers; ruine | math. soustraction | astr. latitude d'une planète.

पतम् patam [acc. pata] iic.

 pataṃga var. pataṅga [ga_1] m. oiseau; animal volant; not. insecte volant (papillon, mouche, mite, etc.).
yathā pradīptāṃ jvalanaṃ pataṃgā viśanti nāśāya samṛddhavegāḥ [BhG.] Comme les papillons véloces se ruent à leur trépas dans le feu de la flamme.

  pataṃgaka [-ka] m. id.
 pataṃga
patam

पताक patāka [pat_1-āka] m. position de la main lors du jet d'une flèche; geste de la main au théâtre — f. patākā drapeau, bannière, emblème, marque | chance, bonne fortune | lit. (dramaturgie) épisode ou évènement d'un récit ou d'une pièce de théâtre.

पति pati [pā_2] m. mari; syn. bhartṛ — ifc. maître, seigneur de || lat. potis; gr. ποσις.

 patighnī [ghnī] f. soc. femme meurtrière de son mari.

 patitva [-tva] n. qualité d'époux.

 pativrata [vrata] n. loyauté et fidélité à son maître — f. pativratā femme fidèle et vertueuse.

  pativrataguṇa [guṇa] m. vertu de loyauté ou fidélité.
 pativrata
pati

पतित patita [pp. pat_1] a. m. n. f. patitā tombé.

पतित्वा patitvā [abs. pat_1] ind. étant tombé.

पत्तन pattana n. ville, cité | var. paṭṭana id. | géo. not. ville de Paṭṭana au Gujarāt, grand centre jaïne; cf. Aṇahilapāṭakaf. pattanī ifc. id.

पत्ति patti [agt. pad_1] m. fantassin | peloton (comprenant un éléphant, un char, 3 cavaliers, 5 fantassins); cf. senāmukha.

पत्त्र pattra [instr. pat_1] n. aile, plume; plumes d'une flèche | feuille, pétale; not. feuille odorante | feuille (pour écrire); feuillet d'un livre | lettre, document écrit | lame (d'une épée) | var. patra id. || lat. penna; ang. feather; all. Feder.

 pattrabhaṅga [bhaṅga] m. décoration du corps et du visage par des lignes parfumées (not. au musc).

 pattralekhā [lekhā] f. cf. pattrabhaṅga | lit. [K.] np. de la belle princesse Pattralekhā «Fardée», fille d'un roi de Kulūta soumis par le roi Tārāpīḍa, ramenée captive à sa cour, et présentée par la reine Vilāsavatī au prince Candrāpīḍa_1 comme compagne porteuse de bétel; elle est une incarnation de Rohiṇī_1.
pattra

पत्त्रिका pattrikā [pattra-ika] f. feuille; lettre, document, bulletin | mod. magazine | var. patrikā id.

पत्नी patnī [f. pati] f. épouse; maîtresse de maison, patronne; femme || gr. ποτνια.
sapatnīka a. m. n. accompagné de sa femme.

 patnīvat [-vat] a. m. n. f. patnīvatī marié | accompagné de ses épouses.
patnī

पत्र patra dégéminée pattra.

पत्रिका patrikā dégéminée pattrikā.

पथ् path v. [1] pr. (pathati) aller, se déplacer — ca. (pāthayati) envoyer.

पथ patha [pathin] ifc. m. chemin, voie, route, cours.

पथि pathi iic. pathin.

 pathika [-ka] a. m. n. f. pathikā qui connaît la route; piéton; voyageur.

 pathiprajña [prajña] qui connaît bien le chemin.
pathi

पथिन् pathin var. panthan m. voie, chemin, route; conduite, manière; secte, doctrine — m. patha ifc. voie de || gr. πατος; lat. pontis; ang. path.
pathi adv. en route.
panthānaṃ céder le pas à <g.>.
panthānena de cette façon.
śubhāste panthānaḥ santu (souhaits lors d'un adieu) fais bonne route.

पथ्य pathya [path-ya] a. m. n. f. pathyā approprié, convenable; sain, salubre, salutaire | régulier, normal — n. diète; bien-être — f. pathyā route, chemin, voie | phon. forme régulière d'un mètre; opp. vipulā.

पद् pad_1 v. [4] pr. md. (padyate) fut. md. (patsyate) pft. (papāda) pft. md. (pede) pp. (panna) pf. (ati, anu, ā, ut, upa, nis, pra, prati, vi, sam) aller, marcher, se rendre à <acc.> | tomber, plonger — ca. (pādayati) pp. (pādita) faire aller; faire tomber — int. md. (panīpadyate) int. md. (panīpadīti) aller rapidement — dés.(pitsati) dés.md. (pitsate) vouloir aller.

पद् pad_2 [agt. pad_1] m. pied, pas — ifc. [pāda] qui a tant <iic.> de pieds — f. padī ifc. id.

 paddhati [hati] f. [«frappé par le pied»] trace, chemin, sentier | guide, manuel, ouvrage d'apprentissage; bréviaire, liturgie; not. guide de rituel védique; syn. prayoga | moyen, technique; système | lit. [KM.] commentaire de glose [vṛtti] | anthologie; cf. Śārṅgadharapaddhati | soc. titre caractéristique d'une classe utilisé dans les noms propres, comme gupta [vaiśya] ou dāsa [śūdra] | paddatī id.
pad_2

पद pada [act. pad_1] m. n. pas, enjambée; case d'échiquier | (empreinte de) pied; pied (mesure de longueur) | lieu, place, séjour | trace, signe; position, rang, titre | quart de strophe, vers | gram. mot (fléchi); aussi thème nominal [syn. prātipadika] faible (devant suffixes commençant par une consonne); opp. bha | gram. forme de conjugaison d'un verbe déterminant ses suffixes (parasmaipada pour la voix active, ātmanepada pour la voie moyenne ou réfléchie) | math. racine carrée; quadrant.
padena adv. à pied.
padaṃ faire un pas, se déplacer.
padaṃ kṛ faire un pas dans <loc.>, entrer.
kutūhalena tasya cetasi padaṃ kṛtam la curiosité vint à son esprit.
padam ātan s'étendre, améliorer sa position.
padaṃ dhā suivre les traces de, rivaliser avec <g. iic.>.
padaṃ nidhā poser le pied sur <loc.>; (au fig.) faire impression.
pade pade adv. à chaque pas; en toute occasion.
trīṇi padāni viṣṇoḥ myth. les trois enjambées de Viṣṇu-Trivikrama.
viṣṇoḥ pādau myth. les pieds de Viṣṇu (emplacement entre les deux sourcils où l'on appose la marque sectaire [ūrdhvapuṇḍra] de Viṣṇu, c.-à-d. deux marques verticales).
suptiṅantam padam [Pāṇini] Un mot est une forme fléchie nominale ou verbale.
śaktaṃ padam phil. [Tarkasaṃgraha] Un mot, c'est ce qui a un pouvoir expressif.
ākṛtiviśeṣeṣvādaraḥ padaṃ karoti Les bonnes manières commandent le respect.

 padakṛtya [kṛtya] n. lit. np. du Padakṛtya, commentaire du Tarkasaṃgraha dû à Candrasiṃha.

 padakrama [krama] m. suite de pas; marche; allure | suite de vers; manière de réciter le Veda | pl. lit. le Padapāṭha et ses récitations [kramapāṭha].

 padaccheda [cheda] m. gram. segmentation, décomposition en mots d'une phrase; analyse de composés.

 padadarśin [darśin] a. m. n. f. padadarśinī gram. tenant de la théorie selon laquelle le mot est l'unité de signification; opp. vākyadarśin.

 padaniṣpatti [niṣpatti] f. gram. dérivation morphologique.

 padaparicaya [paricaya] m. gram. analyse morphologique d'un mot ou d'un texte.

 padapāṭha [pāṭha] m. soc. récitation du Veda par la lecture mot à mot sans application du sandhi; opp. saṃhitāpāṭha | lit. np. du Padapāṭha du Ṛgveda, dû à Śākalya | gram. plus gén. décomposition en mots d'une énonciation par inversion des règles euphoniques [sandhiviccheda]; syn. sandhirahita.

 padapūrvārdha [pūrvārdha] m. n. gram. thème (opp. padottarārdha suffixe).

  padapūrvārdhavakratā [vakratā] f. lit. [Kuntaka] qualité oblique de l'usage lexical.
 padapūrvārdha

 padamañjarī [mañjarī] f. lit. np. de la Padamañjarī «Bouquet de mots», commentaire de la Kāśikā vṛtti, composé par Haradatta vers 1100.

 padayātrā [yātrā] f. pèlerinage à pied.

 padarakṣa [rakṣa] m. sandale de bois.

 padavākya [vākya] n. gram. le mot et la phrase.

  padavākyapramāṇa [pramāṇa] n. phil. le mot, la phrase et le jugement.

  padavākyapramāṇajña [jña] a. m. n. f. padavākyapramāṇajñā phil. [«qui connaît le mot la phrase et le jugement»] savant.
  padavākyapramāṇa

  padavākyaviveka [viveka] m. gram. analyse des mots et des phrases.
 padavākya

 padavādin [vādin] m. gram. expert en morphologie.

 padavibhāga [vibhāga] m. gram. division en mots d'une phrase (par analyse du sandhi).

 padaviśleṣaṇa [viśleṣaṇa] n. gram. analyse morphologique.
samastapadaviśleṣaṇa gram. analyse morphologique d'un mot composé.

 padavī [vī_2] m. véd. guide; prophète — f. trace, sentier, chemin | situation, endroit, site | (au fig.) voie; niveau, statut | var. padavi id.
padavyāṃ nidhā suivre les traces de, rivaliser avec <g. iic.>.
vivādapadavīṃ prāptau samau sāmānyabhūmipau [KSs.] Au tribunal, les rois et les gens ordinaires sont traités pareillement.

 padasphoṭa [sphoṭa] m. gram. pouvoir évocatif d'un mot.

 padānukrama [anukrama] m. lit. concordance.

 padārtha [artha] m. gram. signification d'un mot, dénotation; notion, concept; entité | phil. [vaiśeṣika] catégorie ou modalité; on en compte 6: dravya_1 des substances, guṇa des propriétés ou espèces, karman des activités, sāmānya des substrats génériques, viśeṣa des substrats discriminatifs, et samavāya des inhérences | phil. [nyāya] entité concevable et nommable; concept dénotable; on en compte 7 catégories: dravya_1 (substance), guṇa (qualité), kriyā (action), jāti (généricité), viśeṣa (individualité), samavāya (inhérence) et abhāva (absence); Raghunātha_1 conteste ces catégories et en propose d'autres | phil. [Bhartṛhari] catégorie ontologique du lexique; on en compte 8: dravya_1, guṇa, kriyā, saṃbandha (relation), sādhana (rôle sémantique), dik (espace), saṃkhyā (nombre) et kāla_1 (temps) | phil. [Śivānanda] objet qui peut être conceptualisé et nommé — ifc. gram. catégorie de mot composé; Patañjali_1 distingue les types pūrvapadārtha, uttarapadārtha, anyapadārtha, et ubhayapadārtha, suivant la dépendance sémantique du composé envers ses constituants.
vyaktyākṛtijātayastu padārthāḥ phil. [Nyāyadarśana] Les entités signifiantes combinent trois aspects: le caractère générique [jāti], l'aspect [ākṛti] et l'objet individuel [vyakti].

  padārthaka [-ka] a. m. n. f. padārthikā qui a pour signification.

  padārthakhaṇḍana [khaṇḍana] n. lit. np. du Padārthakhaṇḍana «Réexamen des catégories sémantiques»; cf. Padārthatattvanirūpaṇa.

  padārthatattvanirūpaṇa [tattva-nirūpaṇa] n. lit. np. du Padārthatattvanirūpaṇa «Investigation à propos du sens», ouvrage de sémantique [navyanyāya] de Raghunātha_1 Śiromaṇi; aussi appelé Padārthakhaṇḍana par les commentateurs.

  padārthadharmasaṃgraha [dharma-saṃgraha] m. lit. np. du Padārthadharmasaṃgraha «Traité des lois de la classification des concepts», ouvrage de Praśastapāda commentant le Vaiśeṣikasūtra, mais apportant aussi d'importantes contributions nouvelles à la doctrine discriminative [vaiśeṣika].

  padārthokti [ukti] f. gram. explication de la signification d'un mot.
 padārtha

 padottarārdha [uttarārdha] m. n. gram. suffixe (opp. padapūrvārdha thème).

  padottarārdhavakratā [vakratā] f. lit. [Kuntaka] qualité oblique de l'usage des suffixes.
 padottarārdha
pada

पदातिन् padātin [pada-tin] a. m. n. f. padātinī qui va à pied, piéton; fantassin | var. padāti id. | pion des échecs [caturaṅgā].

पद्म padma m. n. natu. bot. Nelumbium speciosum, lotus rose; c'est un symbole de beauté et de pureté — f. padmā myth. np. de Padmā, épith. de Lakṣmī «pure comme le lotus» — n. math. un milliard.

 padmacaraṇa [caraṇa] m. cf. padmapāda.

 padmanābha [nābhi] m. myth. np. de Padmanābha, aspect de Viṣṇu-Nārāyaṇa «dont le nombril porte le lotus (de la Création)».

  padmanābhatīrtha [tīrtha] m. hist. np. de Padmanābhatīrtha, disciple principal de Madhva; à la mort du maître, il devint le pontife de l'ordre.

  padmanābhasvāmin [svāmin] m. géo. temple vaiṣṇava de Padmanābhasvāmī, à Anantaśayana (mod. Trivandrum) au Kerala; le temple d'origine est du 8e siècle, le gopura construit en 1566; le temple présent fut construit en 1750 par le roi Mārtaṇḍa_1 Varmā qui prit le titre, avec ses descendants, de Padmanābha Dāsa; la statue couchée de Padmanābha y fait 6 m de long; on dit qu'elle est faite de 12008 śālagrāma.
 padmanābha

 padmanidhi [nidhi] m. myth. np. de Padmanidhi, l'un des 9 trésors de Kubera [navanidhi].

 padmapāṇi [pāṇi] a. m. n. f. qui tient un lotus — m. bd. np. de Padmapāṇi, épith. d'Avalokiteśvara «tenant un lotus».

 padmapāda [pāda] m. hist. np. de Padmapāda ou Padmacaraṇa «Pied de lotus», disciple de Śaṅkarācārya; on lui doit l'exégèse Pañcapādikā de son commentaire Brahmasūtra bhāṣya.

 padmapurāṇa [purāṇa] n. lit. np. du Padmapurāṇa ou Pādmapurāṇa [PP.], énorme recueil mythologique, en 5 parties [khaṇḍa]: Sṛṣṭi, Bhūmi, Svarga, Pātāla, Uttara; il inculque le culte de Viṣṇu; il en existe deux recensions; sa rédaction s'étend sur plusieurs siècles à partir du 4e, ses parties tardives sont postérieures au Bhāgavatapurāṇa; cf. sāttvika | lit. np. d'un texte sacré jaina du 6e siècle; il relate les exploits de Rāma.

 padmaprabha [prabha] m. jn. np. de Padmaprabha «Splendeur de Lotus», 6e tīrthaṅkara mythique; son symbole est une fleur de lotus rouge | hist. np. de l'astronome jaïne Padmaprabha_1 Sūri, auteur du Bhuvanadīpaka.

 padmabandha [bandha] m. lit. poème géométrique [citrakāvya] en forme de lotus.

 padmabhūṣaṇa [bhūṣaṇa] n. mod. décoration civile (légion d'honneur indienne).

 padmarāga [rāga] m. rubis [«de la couleur du lotus»] — f. padmarāgī myth. l'une des 7 langues d'Agni [saptajihva].

 padmavat [-vat] a. m. n. f. padmavatī plein de fleurs de lotus.

 padmavarṇa [varṇa] a. m. n. f. padmavarṇā au teint de lotus — m. myth. np. de Padmavarṇa, un fils de Yadu.

 padmavibhūṣaṇa [vibhūṣaṇa] n. mod. décoration civile (officier de la légion d'honneur indienne).

 padmaśrī [śrī] m. bd. épith. d'Avalokiteśvara «qui a la beauté du lotus» | mod. (titre) honorable (décoration civile, mérite indien).

 padmasambhava [sambhava] m. bd. np. de Padmasambhava «Issu du lotus», moine fondateur de la secte des bonnets rouges au Tibet.

 padmāvatī [-vat] f. padmāvatī myth. np. de Padmāvatī, épith. de Lakṣmī «portant le lotus» | hist. np. de Padmāvatī_1, une épouse d'Aśoka | lit. [KSs.] np. de Padmāvatī_2, fille du roi Pradyota_1 du Magadha; [Svapnavāsavadatta] elle est fille du roi Darśaka; le roi Pradyota demanda sa main pour son fils, mais elle épousa Udayana après bien des péripéties.

 padmāsana [āsana] n. phil. [yoga] posture des jambes croisées «en lotus» (jambe gauche repliée sur l'aine droite, jambe droite symétrique au-dessus).
padma

पद्मिन् padmin [padma-in] a. m. n. f. padminī qui tient un lotus — f. padminī natu. bot. Nelumbium speciosum, lotus rose | excellente femme, noble dame.

पद्य padya [pad_2-ya] a. m. n. f. padyā relatif au pied; relatif à un vers; en vers | qui porte des marques de pas | de telle longueur en pieds — n. vers; stance de 4 vers [pada] | mètre; poésie (opp. gadya) — f. padyā pl. traces de pas; enjambées.

 padyacūḍāmaṇi [cūḍāmaṇi] m. lit. np. du Padyacūḍāmaṇi, œuvre bd. de Buddhaghoṣa.
padya

पनस panasa m. natu. bot. Artocarpus heterophyllus, arbre jacquier, une moracée; grand arbre à l'écorce noire, au bois jaune au grain fin; nombreux usages médicaux — n. son fruit, une drupe pouvant peser jusqu'à 25 kg, à la saveur douce et à l'odeur forte; comestible, riche en minéraux.

पन्थन् panthan cf. pathin.

पन्न panna [pp. pad_1] a. m. n. f. pannā tombé, allé.

 pannaga [ga_1] m. serpent.
panna

पम्पा pampā f. géo. np. de la Pampā, rivière du sud de l'Inde; elle prend sa source dans les Ghats Occidentaux (cf. Kiṣkindha), et se jette dans le lac Vembanad au Kerala; myth. Ayyappā-Ayonija serait apparu enfant au roi Rājaśekhara_1 sur ses berges; on s'y baigne avant de faire le pèlerinage de Sabarimalā; elle est personnifiée comme épouse de Virūpākṣa | myth. lac près de l'ermitage d'Agastya.

 pampāsaras [saras] n. lit. [K.] np. du lac Pampā_1, au bord duquel se trouvait l'arbre où naquit le perroquet Vaiśampāyana_1.
pampā

पय paya iic. payas.

 payoṣṇī [uṣṇa] f. géo. np. de la rivière Payoṣṇī, qui descend des monts Vindhya; myth. on dit que son eau est mêlée de soma; [Mah.] le roi Gaya offrit aux pāṇḍavās cinq aśvamedha sur les rives de la Payoṣṇī.
paya

पयस् payas [abstr. pi_2] n. lait; liquide, pluie | sperme, force virile — v. [11] pr. md. (payāyate) avoir le goût du lait — v. [11] pr. (payasyati) se répandre.

 payasvat [-vat] a. m. n. f. payasvatī juteux; succulent, riche en lait.

 payodhara [dhara] m. sein [«qui porte le lait»].

 payonidhi [nidhi] m. océan.

 payovrata [vrata] n. myth. rituel du lait, enseigné par Nārāyaṇa à Aditi pour qu'elle donne naissance à Vāmana.
payas

Next page

Le chameau Ocaml
Top | Index | Stemmer | Grammar | Sandhi | Reader | Help | Portal
© Gérard Huet 1994-2017
Logo Inria