Previous page
 bh

bha [agt. bhā_1] ifc. a. m. n. f. bhā semblable à | suffixe de nom d'animal — nota. gram. [saṃjñā_2] mot fictif, variante morphologique intermédiaire qui a un comportement particulier en composition; opp. pada — f. cf. bhā_2.

भकार bhakāra [(bha)-kāra] m. le son ou la lettre ‘bha’.
bhakāraḥ kumbhakarṇe'sti bhakāro'sti vibhīṣaṇe | tasmāt rākṣasarājo'yam rābhaṇo na tu rāvaṇaḥ | | Il y a le son ‘bha’ dans Kumbhakarṇa, le son ‘bha’ est dans Vibhīṣaṇa; ainsi le roi des vampires doit être Rābhaṇa plutôt que Rāvaṇa (scolastique absurde d'un paṇḍita dans une légende sur le jeune Kālidāsa).

भक्त bhakta [pp. bhaj] a. m. n. f. bhaktā dévoué à <g.>, fidèle, aimant; dévot, pieux adepte de — m. adepte, pieux adorateur — n. nourriture, riz (cuit).

 bhaktapura [pura] n. géo. np. de la ville de Bhaktapura, ancienne capitale du Népal, fondée au 12e siècle par le roi Devamalla, à 13 km à l'est de Kathmandu.

 bhaktamāla [māla] n. lit. np. du Bhaktamāla, poème en langue braja de Nābhadāsa (vers 1600); il donne les hagiographies de plus de 200 saints.
bhakta

भक्ति bhakti [act. bhaj] f. amour, zèle, dévotion, ferveur, adoration; fidélité, hommage; extase | phil. culte, adoration; not. culte extatique de l'amour divin | ordre, série, séquence — ifc. cas de, part de.

 bhaktimat [-mat] a. m. n. f. bhaktimatī dévoué, attaché, fidèle à <loc. iic.> | dévot; adepte du culte de l'amour divin.

 bhaktiyoga [yoga] m. phil. réalisation spirituelle par la voie de la dévotion; cf. sāmīpya, sālokya.

 bhaktivedānta [vedānta] m. soc. np. de Bhaktivedānta, titre de lettré de la tradition gauḍīya vaiṣṇava; cf. Prabhupāda.

 bhaktisiddhānta [siddhānta] m. soc. np. de Bhaktisiddhānta, titre de lettrés et d'ouvrages | hist. np. de Bhaktisiddhānta Sarasvatī Ṭhākura (1874–1937), maître spirituel bengali; il fonda le Gauḍīyamaṭha et initia de nombreux disciples, dont Bhaktivedānta Svāmī.

 bhaktisūtra [sūtra] n. lit. np. du Bhaktisūtra, recueil d'aphorismes dévotionnels attribué à Śāṇḍilya.
bhakti

भक्ष् bhakṣ v. [1] pr. (bhakṣati) pr. md. (bhakṣate) pp. (bhakṣita) pfp. (bhakṣya, bhakṣaṇīya) manger, consommer; boire, absorber; dévorer, engloutir; épuiser, détruire — ca. (bhakṣayati) abs. (bhakṣayitvā) id.

भक्ष bhakṣa [act. bhakṣ] m. fait de manger ou de boire | nourriture, boisson, victuailles — ifc. fait de se nourrir de <iic.> — agt. f. bhakṣī ifc. qui se nourrit de <iic.>.

भक्षक bhakṣaka [agt. bhakṣ] a. m. n. f. bhakṣikā mangeur; vorace, gourmand, glouton — ifc. mangeur de <iic.> — m. nourriture; repas — act. f. bhakṣikā fait de manger; mastication.

भक्षण bhakṣaṇa [act. bhakṣ] n. fait de manger, de se nourrir; repas, restauration.
bhakṣaṇaṃ kṛ manger, consommer.

भक्षणीय bhakṣaṇīya [pfp. [2] bhakṣ] a. m. n. f. bhakṣaṇīyā qui peut être mangé, comestible.

भक्षित bhakṣita [pp. bhakṣ] a. m. n. f. bhakṣitā mangé, consommé, dévoré | mal prononcé, marmonné (mot) — n. fait d'avoir été mangé par <i.>.

भक्षितवत् bhakṣitavat [ppa. bhakṣ] a. m. n. f. bhakṣitavatī qui a mangé.
nāham bhakṣitavānambe ityuktavāñchrīkṛṣṇaḥ bhāgavate «Je n'(en) ai pas mangé Maman» dit śrī Kṛṣṇa dans le Bhāgavatapurāṇa.

भक्षिन् bhakṣin [agt. bhakṣ] a. m. n. f. bhakṣiṇī qui mange, qui dévore.

भक्ष्य bhakṣya [pfp. [1] bhakṣ] a. m. n. f. bhakṣyā bon à manger, comestible — n. aliment, nourriture.

भग bhaga [agt. bhaj] m. rétributeur; se dit not. de Savitā | chance, bonheur, fortune, prospérité; gloire; beauté; moralité; joie de la délivrance, énergie vitale | plaisir d'amour, volupté; vulve | myth. véd. np. de Bhaga «Fortune», radieux [āditya] mineur, adjoint de Mitra, garant de l'attribution des biens et des maux, dieu de l'hymen; Rudra-Bhaganetrahara lui creva les yeux; aveugle, il personnifie le Destin; astr. il préside le nakṣatra Pūrvaphalgunī (δ du Lion) | myth. np. de Bhaga_1 «Chance», l'un des 11 souffles divins [marut] | math. division — n. périnée masculin — f. bhagā ifc. majesté, dignité || slave bog.
aiśvaryasya samagrasya vīryasya yaśasaḥ śriyaḥ jñānavairāgyayoścaiva ṣaṇṇām bhaga itīraṇā [VP.] Le mot bhaga évoque les 6 opulences: souvenaineté universelle, puissance, gloire, beauté, savoir, et détachement.

 bhagakāma [kāma] a. m. n. f. bhagakāmā qui a un désir de rapports sexuels.

 bhagadatta [datta] m. myth. [Mah.] np. du roi Bhagadatta «Fortuné», fils de Naraka, roi de Prāgjyotiṣa; il s'allia aux kauravās dans la grande guerre; son éléphant de guerre Supratīka_2 était redoutable; il lança le missile [astra] vaiṣṇava sur Arjuna, mais Kṛṣṇa s'interposa et le reçut comme une guirlande sur la poitrine; Arjuna le tua alors d'une flèche dans le cœur.

 bhaganetrahara [netra-hara] m. myth. np. de Bhaganetrahara, épith. de Rudra-Śiva «qui a crevé les yeux de Bhaga».

 bhagāṅkura [aṅkura] m. clitoris.

 bhagāsya [āsya] m. [«qui pratique la fellation»] homosexuel.
bhaga

भगवत् bhagavat [bhaga-vat] a. m. n. f. bhagavatī fortuné, glorieux; bienheureux; vénérable, saint, divin | Votre Révérence, Votre Honneur, Monseigneur; Mon Dieu — m. myth. np. de Bhagavān, épith. de Viṣṇu-Kṛṣṇa (ou plus rarement de Śiva) «le Bienheureux»; Dieu — f. bhagavatī myth. np. de Bhagavatī «Bienheureuse», ou «Voluptueuse», forme tantrique de Lakṣmī; on lui consacre les cinq transgressions [makārapañcaka] | jn. np. de la Bhagavatī_1 ārādhanā, aussi appelée Mūlārādhanā.
bhagavos véd. Ô Dieu (voc. archaïc).

 bhagavatpadī [pada] f. géo. np. de la Bhagavatpadī, épith. de la source du Gange «Issue du pied de Viṣṇu».

 bhagavatprāpti [prāpti] f. phil. la Réalisation Divine.

 bhagavadgītā [gītā] f. lit. np. de la Bhagavadgītā «Chant du Seigneur», chant mystique du poème épique Mahābhārata où Dieu [Kṛṣṇa] enseigne son devoir libérateur [karmayoga] à l'homme [Arjuna].

  bhagavadgītābhāṣya [bhāṣya] n. lit. np. du Bhagavadgītābhāṣya, commentaire de la Bhagavadgītā dû à Bhāskara_1 | lit. son commentaire par Madhvācārya.
 bhagavadgītā

 bhagavadgovinda [govinda] m. lit. np. du Bhagavadgovinda, poème de Śaṅkara_1, aussi appelé Bhajagovindastotra.

 bhagavadgbhakti [bhakti] f. adoration du Seigneur [Kṛṣṇa].

  bhagavadgbhaktivilāsa [vilāsa] m. lit. np. du Bhagavadgbhaktivilāsa.
 bhagavadgbhakti
bhagavat

भगाल bhagāla n. crâne; syn. kapāla.

 bhagālin [-in] m. myth. np. de Bhagālin, épith. de Śiva «portant des crânes».
bhagāla

भगिन् bhagin [agt. bhaj] a. m. n. f. bhaginī fortuné, chanceux, glorieux — f. bhaginī sœur [«qui a la chance (d'avoir un frère)»].

 bhaginikā [-ika] f. petite sœur.
bhagin

भगिनी bhaginī iic. f. bhagin.

 bhaginīpati [pati] m. beau-frère (mari d'une sœur); syn. āvutta.
bhaginī

भगी bhagī [nom. bhagin] iic.

 bhagīratha [ratha] m. myth. np. de Bhagīratha «Chariot de gloire», roi d'Ayodhyā, fils de Dilīpa_1, petit-fils d'Aṃśumān de la lignée solaire [sūryavaṃśa]; il est l'exemple du roi très pieux; suivant les conseils de son directeur spirituel [guru] le sage Tritula, il suivit une pratique ascétique, et entreprit le sacrifice [yajña] d'agniṣṭoma pour donner l'ensemble de ses biens; il donna son royaume à son ennemi le roi voisin et devint un ascète errant, mendiant sa nourriture, dans des contrées lointaines où il était inconnu; il vint à passer par son ancien royaume, fut supplié de reprendre le trône, mais reprit son errance, en compagnie de Tritula; le ministre d'un lointain royaume dont le roi était mort sans héritier le persuada d'y régner; plus tard, à la mort du roi lui ayant succédé, il revint régner sur son royaume à la demande de ses anciens sujets; par ses austérités et ses prières à Gaṅgādevī [Rām.] il fit descendre [gaṅgāvatara] le Gange Céleste [Mandākinī] sur Terre par l'entremise de Śiva-Gaṅgādhara pour créer le Gange terrestre [Bhāgīrathī] qu'il conduisit à l'Océan pour purifier les cendres des 60000 fils de son arrière grand-père Sagara qui l'avaient creusé pour retrouver le cheval de son sacrifice; par son fils Śrutanābha (ou bien [Rām.] Kakutstha) il est ancêtre de Raghu et donc de Rāma.
bhagī

भग्न bhagna [pp. bhañj] a. m. n. f. bhagnā détruit, cassé, brisé | qui a subi une fracture — n. fracture de la jambe.

 bhagnapratijña [pratijñā_2] a. m. n. f. bhagnapratijñā parjure; syn. luptapratijña.

 bhagnāvaraṇa [āvaraṇa] n. phil. le lever du voile d'illusion; syn. āvaraṇabhaṅga.
bhagna

भङ्ग bhaṅga [agt. bhañj] a. m. n. f. bhaṅgā cassant; pétillant (soma) — m. fracture, brisure, rupture; action de casser; division, interruption; ruine, destruction; refus, rejet; réfutation | inflexion, courbure, contraction, froncement; cf. tribhaṅga, samabhaṅgaf. bhaṅgā bot. Cannabis sativa, chanvre indien, marijuana; boisson hallucinogène à base de chanvre broyé avec une meule et filtré.
tasyotsāhabhaṃgaṃ kṛthāḥ ne tempère pas son enthousiasme.

 bhaṅgāsura [asura] m. myth. [Mah.] np. de Bhaṅgāsura, père de Ṛtuparṇa.
bhaṅga

भङ्गि bhaṅgi [act. bhañj] f. fait de casser | tournant, courbe | manière détournée d'agir, circonlocution | manière, comportement | manière de vêtir, toilette; mode | apparence de, imitation de <iic.> | tromperie, fraude | ironie, répartie; humour | var. bhaṅgī id.
bhaṅgyā i. adv. d'une manière indirecte.

भङ्गुर bhaṅgura [bhaṅga-ra] a. m. n. f. bhaṅgurā fragile, éphémère; variable; périssable; qui finit.

भज् bhaj v. [1] pr. (bhajati) pft. (babhāja) pp. (bhakta) pfp. (bhajya) pf. (vi) diviser, partager, distribuer; allouer <acc.> à <dat. g.> | pratiquer; not. adorer, prier — pr. md. (bhajate) recevoir en partage, obtenir, recouvrer, posséder | servir, révérer, adorer, aimer | se rendre dans, sur; suivre (un chemin) — ca. (bhājayati) ca. md. (bhājayate) diviser, distribuer; faire profiter <acc.> de <acc. g.> — dés.md. (bhikṣate) cf. bhikṣ.
āsanaṃ bhaj s'asseoir.
nidrāṃ bhaj s'endormir.
mūrchāṃ bhaj s'évanouir.
maunaṃ bhaj se taire.
punar bhaj revenir à.
etan māṃ bhajati ceci me revient.
ajasraṃ bhaje je prie sans cesse.

भजक bhajaka [agt. bhaj] a. m. n. f. bhajikā distributeur | adorateur.

भजगोविन्द bhajagovinda [contr. bhagavadgovinda] n. lit. np. du poème dévotionnel Bhajagovinda; cf. Bhajagovindastotra.

 bhajagovindastotra [stotra] n. lit. np. du Bhajagovindastotra, poème philosophique en 31 stances; Śaṅkara_1 est l'auteur des 12 premiers, 14 de ses disciples ont en composé les 14 suivants; Śaṅkara_1 termina avec 5 stances finales; il exprime l'impermanence de toutes choses et prône le renoncement; parfois 2 stances supplémentaires sont ajoutées; cf. Mohamudgara.
bhajagovinda

भजन bhajana [agt. bhaj] n. partage, distribution | adoration, culte | soc. assemblée de chant dévotionnel [bhakti].

भजनीय bhajanīya [pfp. [2] bhaj] a. m. n. f. bhajanīyā que l'on doit honorer; vénérable.

भज्य bhajya [pfp. [1] bhaj] a. m. n. f. bhajyā que l'on doit honorer; vénérable.

भञ्ज् bhañj v. [7] pr. (bhanakti) pft. (babhañja) pp. (bhagna) pf. (vi) briser, casser, réduire en morceaux, détruire | battre, disperser, vaincre, anéantir — ps. (bhajyate) être détruit — ca. (bhañjayati) provoquer la destruction de || lat. frango; fr. briser.

भञ्जक bhañjaka [agt. bhañj] a. m. n. f. bhañjikā qui brise, qui détruit | en posture déhanchée.

भञ्जन bhañjana [agt. bhañj] a. m. n. f. bhañjanā destructeur — n. destruction, démolition; interruption — m. carie; perte de dents.

भञ्जयत् bhañjayat [ppr. ca. bhañj] a. m. n. f. bhañjayantī faisant détruire.

भट bhaṭa [pkt. bhṛta] m. mercenaire; serviteur, employé | soc. personne de caste mélangée | [āryabhaṭa] hist. le mathématicien Āryabhaṭa | pl. soc. np. de la tribu hors-caste des bhaṭās ou bhaṇḍās.

 bhaṭīya [-īya] a. m. n. f. bhaṭīyā relatif à Āryabhaṭa.
bhaṭa

भट्ट bhaṭṭa [pkt. bhartṛ] m. soc. titre honorifique de Bhaṭṭa «Maître»; seigneur, prince; lettré, docteur, savant; cf. Udbhaṭa, Kallaṭa, Kumārila, Kedāra_1, Kauṇḍa, Jayanta_1, Nāgeśa, Nārāyaṇa_3, Nīlakaṇṭha_5, Prājya, Mammaṭa, Mukula, Rāmakaṇṭha, Śrīdhara_1 | barde — a. m. n. f. bhaṭṭā vénérable.

 bhaṭṭanāyaka [nāyaka] m. lit. np. de Bhaṭṭanāyaka, critique littéraire du Kaśmīra (11e siècle); il critique Ānandavardhana, et redéfinit le rasa comme l'expression du sentiment chez l'auditeur ou lecteur (et non chez le héros); il est l'auteur du Hṛdayadarpaṇa.

 bhaṭṭanārāyaṇa [nārāyaṇa] m. hist. np. de Bhaṭṭanārāyaṇa, écrivain du 8e siècle, auteur du drame Veṇīsaṃhāra.

 bhaṭṭamata [mata] n. phil. [mīmāṃsā] école de Kumārila Bhaṭṭa.

 bhaṭṭamalla [malla] m. hist. np. du grammairien Bhaṭṭamalla, auteur du thésaurus de verbes Ākhyātacandrikā.

 bhaṭṭācārya [ācārya] m. np. de Bhaṭṭācārya, titre prestigieux donné aux érudits; docteur, savant.

 bhaṭṭotpala [utpala] m. hist. np. de Bhaṭṭotpala ou Bhaṭṭa Utpala, astronome du 10e siècle; il est l'auteur du Horāśāstra, et de la Bṛhatsaṃhitāvivṛti, commentaire de la Bṛhatsaṃhitā.
bhaṭṭa

भट्टार bhaṭṭāra [bhaṭṭa-ra] m. np. de Bhaṭṭāra, titre d'«Honorable».

 bhaṭṭāraka [-ka] a. m. n. f. bhaṭṭārikā vénérable — m. titre d'érudits, de princes ou de dieux | jn. supérieur sédentaire vêtu assistant les renonçants [digambara] dans l'organisation des pèlerinages, la consécration des images [pratiṣṭhācārya], l'administration des vœux et les rapports avec les laïcs — f. bhaṭṭārikā reine-mère, régente; cf. Vijayabhaṭṭārikā | soc. divinité tutélaire.
bhaṭṭāra

भट्टि bhaṭṭi [bhaṭṭa] m. hist. np. du poète Bhaṭṭi; son poème [mahākāvya] Rāvaṇavadha est une version du Rām. destinée à enseigner la composition poétique et la correction grammaticale selon Pāṇini; il vivait vers 600 à la cour de Vallabhī au Gurjara; il est qqf. identifié à Bhartṛhari.

 bhaṭṭikāvya [kāvya] n. lit. np. du Bhaṭṭikāvya, œuvre poétique de Bhaṭṭi; c'est le nom populaire du mahākāvya Rāvaṇavadha.
bhaṭṭi

भट्टिक bhaṭṭika [bhaṭṭa-ika] m. myth. np. de Bhaṭṭika, fils de Citragupta; il est donné comme l'ancêtre de la lignée des scribes [kāyastha].

भट्टोजी bhaṭṭojī [bhaṭṭa-] m. hist. np. de Bhaṭṭojī Dīkṣita, grammairien de Vārāṇasī (~1550–~1630); il est not. l'auteur de la Siddhāntakaumudī et de son commentaire Prauḍhamanoramā, du Śabdakaustubha et du Vaiyākaraṇamatonmajjana; il critiqua l'école de vedānta de Madhva dans son Tattvakaustubha.

भण् bhaṇ v. [1] pr. (bhaṇati) pp. (bhaṇita) parler, dire, adresser la parole à <acc.>; appeler.

भणित bhaṇita [pp. bhaṇ] a. m. n. f. bhaṇitā dit, prononcé | à qui on a adressé la parole — n. parole | lit. signature versifiée d'un poète à la fin d'un poème.

भण्टाकी bhaṇṭākī f. natu. bot. Solanum melongena, aubergine; syn. vaṅgana.

भण्ड् bhaṇḍ v. [1] pr. md. (bhaṇḍate) pp. (bhaṇḍita) plaisanter; faire le bouffon.

भण्ड bhaṇḍa [agt. bhaṇḍ] m. bouffon; mime.

भण्डित bhaṇḍita [pp. bhaṇḍ] a. m. n. f. bhaṇḍitā déridé, amusé.

भण्डिन् bhaṇḍin [agt. bhaṇḍ] m. hist. [Harṣacarita] np. de Bhaṇḍī, cousin aîné du roi Harṣa qu'il mit sur le trône à 16 ans à la mort de son frère Rājya.

भद्र bhadra [bhand-ra] a. m. n. f. bhadrā heureux, prospère, propice, fortuné | bon, plaisant, cher; vertueux, noble, pur, excellent; doué en <loc.> — voc. adr. mon bon ami, mon brave, mon cher; hé bien! | myth. [Rām.] np. de Bhadra «Prospérité», diśāgaja du Nord | type d'homme; cf. pañcamanuṣyavibhāga | type d'éléphant; bœuf de trait — n. bonheur, prospérité, fortune — f. bhadrā géo. np. de la rivière Bhadrā qui coule à Mysore.
bhadraṃ te salut à toi! heureux sois tu! bonne chance!

 bhadrakālī [kālī] f. myth. np. de Bhadrakālī «Kālī l'Auspicieuse», forme de Durgā née de l'œil frontal de Śiva; son temple à Sthāneśvara est l'un des 51 śaktipīṭha.

 bhadrapada [pada] n. phon. nom d'un mètre poétique — f. bhadrapadā cf. bhādrapadā.

 bhadrabāhu [bāhu] m. hist. np. de Bhadrabāhu Svāmī, né au Puṇḍravardhana, maître spirituel jaïne de Candragupta Maurya, auteur du Kalpasūtra.

 bhadramanas [manas] f. myth. np. de Bhadramanā, mère d'Airāvata.

 bhadramanda [mandra] m. race d'éléphants.

 bhadramandra [mandra] m. race appréciée d'éléphants de guerre.

 bhadramātṛ [mātṛ] f. myth. np. de Bhadramātā, fille de Kaśyapa et Krodhavaśā; elle engendra la lignée des éléphants par sa fille Irāvatī_2.

 bhadramukha [mukha] a. m. n. f. bhadramukhī [«visage de bonheur»] terme de politesse respectueuse | pl. bonnes personnes — n. arch. décoration de faîte d'un sanctuaire.

 bhadramusta [bhadra] m. f. bhadramustā natu. bot. Cyperus rotundus, souchet; cf. musta.

 bhadramṛga [mṛga] m. race appréciée d'éléphants de guerre.

 bhadrāśva [aśva] m. [bhadrāśvavarṣa] myth. l'un des 9 bassins versants [varṣa] du monde, au nord du mont Meru.

 bhadrāsana [āsana] n. trône | phil. [yoga] posture «bénéfique»: assis jambes écartées repliées, chevilles sous le scrotum, plantes des pieds jointes, mains tenant les pieds ou reposant sur les genoux.
bhadra

भद्रक bhadraka [bhadra-ka] a. m. n. f. bhadrikā bon, plaisant, brave; joli, fin; de belle prestance — f. bhadrikā phil. [tantr.] np. de Bhadrikā «Belle», l'une des 8 puissances divines [yoginī].

भद्रा bhadrā_1 [bhadra] iic. (avec kṛ_1) [«se faire beau»] se raser.

 bhadrākaraṇa [karaṇa] n. acte de se raser.
bhadrā_1

भन्द् bhand v. [1] pr. md. (bhandate) être loué; prospérer | être propice.

भय bhaya [act. bhī_1] n. peur, crainte, effroi | danger, péril, détresse — m. maladie | myth. np. de Bhaya l'«Effroi» personnifié, fils de Nirṛti — loc. pl. cf. bhayaṣu.
bhayāt adv. par peur.
bhayaṣu adv. dans les moments de peur.
bhayaṃ kṛ avoir peur (de <abl.>).
bhayaṃ gam avoir peur.
bhayaṃ faire peur, effrayer, épouvanter.
bhayādasyāgnistapati bhayāttapati sūryaḥ | bhayādindraśca vāyuśca mṛtyurdhāvati pañcamaḥ | | [KU.] Par peur de Lui, le feu brûle; par peur, le Soleil luit; par peur, aussi, Indra et Vāyu et en cinquième, la Mort qui court.

 bhayaṃkara [kara_1] a. m. n. f. bhayaṃkarā terrible, qui fait peur.

 bhayasamupeta [samupeta] a. m. n. f. bhayasamupetā pris de peur.

 bhayākula [ākula] a. m. n. f. bhayākulā inquiet; pris de peur.

 bhayātura [ātura] a. m. n. f. bhayāturā malade de peur.

 bhayānaka a. m. n. f. bhayānakā effrayant, épouvantable — n. terreur | phil. l'effroyable, un des 9 modes artistiques [rasa]; on lui associe la couleur noire et la divinité Kāla_2.

  bhayānakatā [-tā] f. fait d'être terrifiant.

  bhayānakatva [-tā] n. id.
 bhayānaka

 bhayāvaha [āvaha] a. m. n. f. bhayāvahā effrayant, terrible.
bhaya

भय्य bhayya [obj. bhī_1] a. m. n. f. bhayyā propre à être craint — n. (impers.) <abl.> est à craindre.

भर bhara [agt. bhṛ] a. m. n. f. bharā ifc. qui porte, qui soutient; qui supporte, qui maintient — obj. m. charge, fardeau, poids, masse | unité de poids; syn. bhāra | grande quantité, multitude — ifc. excès de.
bhareṇa var. bharāt adv. en masse, au maximum, à fond.
bharaṃ kṛ assumer une charge, prendre un fardeau; au fig. faire son possible.

भरट bharaṭa m. potier; serviteur.

 bharaṭaka [-ka] m. mendiant.

  bharaṭakadvātriṃśikā [dvātriṃśikā] f. lit. np. de la Bharaṭakadvātriṃśikā, collection jaina de 32 contes, satire des ascètes śaiva.
 bharaṭaka
bharaṭa

भरण bharaṇa [act. bhṛ] n. soutien, fait de nourrir; fait de soutenir | frais d'entretien, salaire — f. bharaṇī astr. np. de Bharaṇī «Celle qui enlève», 28e astérisme lunaire [nakṣatra], corr. à la Mouche; Yama y préside.

भरत् bharat [ppr. bhṛ] a. m. n. f. bharantī portant, soutenant.

भरत bharata [bhṛ] m. véd. «qui doit être entretenu (par l'homme)», épith. d'Agni | acrobate, danseur, acteur, mime | myth. np. de l'empereur [cakravartin] Bharata, roi de la lignée lunaire [somavaṃśa], il est Dauḥṣanti fils de Duṣyanta et de Śakuntalā, ancêtre de Kuru et des guerriers Bharatās; il donna son nom à l'Inde et aux indiens [bhārata]; avant d'être reconnu par son père, il vécut à l'ermitage de Kaśyapa qui le nomma Sarvadamana en reconnaissance de son courage; devenu empereur [cakravartin], il conquit le monde en établissant la justice; il avait trois femmes, mais leurs fils étant malformés elles les tuèrent tous; il pria les dieux d'avoir un fils, et adopta le fils issu du viol de Mamatā par Bṛhaspati, que celle-ci avait abandonné dans la forêt, et que les dieux recueillirent sous le nom de Bharadvāja_1; Bharata le nomma Vitatha et en fit son héritier | myth. np. du prince Bharata_1 fils de Daśaratha et Kaikeyī, demi-frère de Rāma; il fut régent du royaume en son absence, par la promesse que son père avait faite à Kaikeyī que son fils règnerait; son compagnon était Śatrughna; il eut pour fils Takṣā et Puṣkala | jn. np. de Bharata_2, fils de Ṛṣabhanātha, qui fit la guerre à son frère Gommaṭa | myth. np. du muni Bharata_3, dramaturge antique, qui reçut de Śiva les règles du théâtre [bharataśāstra] et composa le traité Nāṭyaśāstra sur la science de la danse | myth. [Rām.] np. du roi d'Ayodhyā Bharata_4, fils de Dhruvasandhi, père d'Asita | pl. bharatās véd. les Bharatās, clan des descendants de Bharata; ce sont des Pauravās, issus du peuple ārya; Viśvāmitra en était issu; les Kauravās et les Pāṇḍavās aussi, qui se livrèrent à la guerre fratricide contée dans le Mah.

 bharatakathāmañjarī [kathā-mañjarī] f. lit. np. du poème Barathakathāmañjarī, version du Mah. due à Kṣemendra.

 bharatakūpa [kūpa] m. géo. puits du prince Bharata_1 à Vārāṇasī; son eau sert à célébrer son couronnement lors de la rāmalīlā annuelle.

  bharatakūpajananī [jananī] f. soc. «mère puits», symboliquement mariée au pilier Lāṭ Bhairo symbolisant le liṅga de Bhairava.
 bharatakūpa

 bharatakhaṇḍa [khaṇḍa] m. [«partie de bharatavarṣa»] province de l'Inde.

 bharatamuni [muni] m. myth. np. de Bharatamuni, inventeur de l'art de la danse; on lui attribue le Nāṭyaśāstra; cf. Bharata_3.

 bharatarṣabha [ṛṣabha] m. myth. [Mah.] np. de Bharatarṣabha «meilleur parmi les Bharatās», épith. de Dhṛtarāṣṭra et de Bhīṣma.

 bharatavarṣa [varṣa] m. géo. [«pays de Bharata»] Inde, l'un des 9 bassins versants [varṣa] du monde; cf. jambudvīpa, bhāratavarṣa.

 bharatavākya [vākya] n. soc. [«récitation par un acteur»] bénédiction finale appelant la grâce de la divinité sur le poète, le roi et ses sujets, dite à la fin d'une représentation théâtrale.

 bharataśāstra [śāstra] n. lit. manuel de l'art de la danse classique [nāṭyaśāstra], attribué à Bharata_3.

 bharatārṇava [arṇava] m. myth. np. du Bharatārṇava «Tourbillon indien», traité complet de danse selon Bharata_3, composé par Nandikeśvara à la demande d'Indra voulant surpasser Naṭaśekhara; Indra en demanda un condensé, et obtint l'Abhinayadarpaṇa.
bharata

भरद् bharad iic. bharat.

 bharadvāja [vāja] m. alouette | myth. véd. np. du patriarche [saptarṣi] Bharadvāja «Qui tient la Force (protectrice)»; [Rām.] il est dit fils d'Atri; il fut le disciple de Vālmīki, et l'accompagnait lorsqu'ils virent le couple de courlis [krauñca] endeuillé par le chasseur; Indra lui accorda des milliers d'années d'étude du Veda, et lui enseigna l'āyurveda, qu'il transmis au sage Ātreya; son ermitage [āśrama] se trouvait à Prayāga; Rāma s'y arrêta avec Sītā et Lakṣmaṇa lors de son exil; [Mah.] faisant ses ablutions au bord du Gange, il répandit sa semence à la vue de la nymphe [apsaras] Ghṛtācī, et la recueillit dans une coupe à ablutions [droṇa], où naquit Droṇa; son épouse est Śrutavatī, qui lui donna son fils Śunahotra; ami du roi Pṛṣata, il fut le précepteur [guru] de son fils Drupada; [BhP.] après des milliers d'années d'étude du Veda, il demanda une extension à Indra, qui lui apparut devant trois montagnes et prit trois poignées de sable, qu'il compara à sa connaissance infime du Veda par rapport aux trois montagnes; Bharadvāja ne se découragea pas, et continua son étude; on lui doit des hymnes du Ṛgveda | myth. véd. np. de Bharadvāja_1 «né de (celle qui était) doublement enceinte», épith. de Dīrghatamā, fils de Mamatā enceinte violée par son beau-frère Bṛhaspati; sa mère l'abandonna dans la forêt, les génies des vents [marutas] le recueillirent et le donnèrent à Bharata qui le nomma son héritier sous le nom de Vitatha.
bharad

भरि bhari [agt. bhṛ] ifc. a. m. n. f. qui entretient <iic.>.

भरु bharu [bhṛ-u] m. seigneur, maître; époux | myth. np. de Bharu «Seigneur», épith. de Śiva ou Viṣṇu | du. bharū myth. Śiva et Viṣṇu ensemble.

 bharuka [-ka] m. myth. np. du roi Bharuka, de la lignée solaire [sūryavaṃśa], fils de Sudeva; Bāhuka est son fils.

 bharukaccha [kaccha] m. n. géo. np. du pays et de la ville de Bharukaccha, corruption de Bhṛgukaccha «Rivage du Seigneur (Bhṛgu)», à l'embouchure de la Narmadā; mod. Broach/Baruch au Gujarāt.
bharu

भर्ग bharga [relié à bhargas] m. éclat, splendeur; effulgence | myth. np. de Bharga, épith. de Śiva «Resplendissant» — n. bhargas radiance; splendeur, gloire || lat. fulgur.

 bhargavat [-vat] a. m. n. f. bhargavatī splendide, éclatant.
bharga

भर्गस् bhargas [abstr. bhrāj] n. éclat, splendeur; gloire || lat. ṅulgur.

भर्तृ bhartṛ [agt. bhṛ] a. m. n. f. bhartrī qui supporte, qui préserve, qui maintient <iic. g.>; qui entretient, qui nourrit — m. maître, patron, chef; mari — f. bhartrī mère nourricière.

 bhartṛpiṇḍa [piṇḍa] m. n. soc. salaire payé par le maître à ses serviteurs.

 bhartṛprapañca [prapañca] m. hist. np. du philosophe Bhartṛprapañca, l'un des premiers commentateurs du Brahmasūtra, antérieur à Śaṃkara_1; cf. jñānakarmasamuccayavāda.

 bhartṛmatī [-mat] f. femme mariée.

 bhartṛmeṇṭha [meṇṭha] m. hist. np. du poète Bhartṛmeṇṭha (5e siècle); il vécut à Ujjayinī et au Kaśmīra; il est l'auteur not. du mahākāvya Hayagrīvavadha.

 bhartṛsneha [sneha] m. faveur du maître.

 bhartṛhari [hari_2] m. hist. np. de Bhartṛhari «Maître Hari», philosophe de la langue et poète d'Ujjayinī (?580–651); il est l'auteur d'un important traité de philosophie de la langue Vākyapadīya avec son commentaire [vṛtti], et du commentaire Mahābhāṣyadīpikā sur le Mahābhāṣya de Patañjali_1; cf. Harivṛṣabha | hist. np. du poète Bhartṛhari_1, frère présumé du roi Vikramāditya; il revint sept fois sur sa vocation bouddhiste; il composa trois centuries [Śatakatraya] de poèmes, resp. sur l'érotique [śṛṅgāra], la morale [nīti], et le renoncement [vairāgya]; on montre à Ujjayinī les caves où il aurait vécu comme ermite.
bhartṛ

भर्त्स् bharts v. [10] pr. (bhartsayati) pp. (bhartsita) pf. (ava, nis) menacer, injurier; gronder, railler.

भर्त्सित bhartsita [pp. bharts] a. m. n. f. bhartsitā menacé, injurié; grondé — n. menace.

भर्श्चु bharścu m. hist. np. de Bharścu ou Bhartsu ou Bharvu, guru de Bāṇa_2.

भल्ल bhalla m. sorte de flèche | natu. ours — a. m. n. f. bhallā favorable, auspicieux.

 bhallastambha [stambha] m. poteau d'exercice physique.

 bhallūka m. natu. ours.
bhalla

भव bhava [agt. bhū_1] m. existence, état; origine, naissance; prospérité, excellence | obtention, acquisition | le monde, la vie ici-bas | phil. qualité du sentiment exprimé par l'artiste et ressenti par le spectateur de l'œuvre artistique, l'un des 6 canons esthétiques des arts plastiques [ṣaḍaṅgaśilpa] | bd. continuité de l'existence | myth. np. de Bhava «l'Être», un nom de Śiva | du. bhavau myth. Bhava et Bhavānī.

 bhavacakra [cakra] m. bd. [«roue de l'existence»] représentation (not. au Tibet) du cycle des renaissances [saṃsāra]; ce diagramme circulaire a 6 parties, représentant les règnes respectifs des dieux [deva], des démons [asura], des spectres [preta], des créatures infernales [naraka], des animaux [tiryac] et des hommes [manuṣya]; cf. saṃsāracakra.

 bhavacchid [chid_2] a. m. n. f. phil. qui coupe net la chaîne des transmigrations.

 bhavanātha [nātha] m. hist. np. du grammairien Bhavanātha Miśra (1460–1530), auteur du Prayogapallava.

 bhavabhūti [bhūti] f. prospérité | hist. np. de Bhavabhūti «Prospère», poète et dramaturge du 8e siècle; il naquit à Padmapura au Vidarbha; il vécut à la cour du roi Yaśovarmā à Kanyākubjā, et portait le nom de Śrīkaṇṭha_1 Nīlakaṇṭha_1; il est l'auteur not. du Mahāvīracarita, du Mālatīmādhava et de l'Uttararāmacarita; on le range avec Kālidāsa et Bāṇa_2 parmi les gloires de la poésie sanskrite.
bhava

भवत् bhavat_1 [ppr. bhū_1] a. m. n. f. bhavantī étant, existant, présent.

भवत् bhavat_2 [contr. bhagavat] m. adr. Monsieur (présent, forme polie de tu/vous à la 3e pers.) | pl. bhavantas Messieurs — f. bhavatī Madame (voc. bhavati).
atrabhavat ce Monsieur-ci (ici-présent, forme polie de il).
tatrabhavat ce Monsieur-là (non-présent, forme polie de il).
ihabhavantaḥ ce grand homme.
bhavataḥ nāma kim adr. comment vous appelez-vous? (à un homme, bhavatyāḥ à une femme).

भवद् bhavad iic. bhavat_2.

 bhavadīya [-īya] a. m. n. f. bhavadīyā votre, le vôtre.
bhavadīyaḥ adr. bien à vous.
bhavad

भवन bhavana [act. bhū_1] n. maison, demeure, résidence; palais — ifc. siège de.

भवनीय bhavanīya [pfp. [2] bhū_1] n. (impers.) il faut que cela soit.

भवानी bhavānī [bhava-ānī] f. myth. np. de Bhavānī «Existence», forme pacifique de la Déesse; épith. de Pārvatī, épouse de Bhava-Śiva.

 bhavānīśaṅkara [śaṅkara] m. myth. np. de Bhavānīśaṅkara «Śiva avec Pārvatī»; il est adoré au monastère [maṭha] de Citrapura au Karṇāṭaka.
bhavānī

भवितव्य bhavitavya [pfp. [3] bhū_1] a. m. n. f. bhavitavyā qui doit être, qui doit s'accomplir.

 bhavitavyatā [-tā] f. ce qui doit s'accomplir, l'inévitable | destinée.
bhavitavya

भवितृ bhavitṛ [agt. bhū_1] a. m. n. f. bhavitrī qui va être, qui sera; futur, ultérieur.

भविन् bhavin [agt. bhū_1] a. m. n. f. bhavinī étant, vivant — m. être vivant; homme.

भविष्णु bhaviṣṇu [agt. bhū_1] a. m. n. f. qui va se produire, imminent; futur — ifc. (après acc.) en train de devenir.
andhaṃbhaviṣṇu en train de devenir aveugle.
āḍhyaṃbhaviṣṇu en train de s'enrichir.

भविष्य bhaviṣya [bhaviṣyat] a. m. n. f. bhaviṣyā qui va se produire, imminent; futur — n. le futur, l'avenir.

 bhaviṣyapurāṇa [purāṇa] n. lit. np. du Bhaviṣyapurāṇa «Ancienne histoire du futur», composé entre 500 et 1200; son compilateur Vyāsa y conte le kaliyuga selon la vision prophétique de Sūta_1 Gosvāmī; ce texte interprète la Genèse de la Bible, adaptant Adam [Adama] et Éve [Havyavatī], l'arbre du péché [pāpavṛkṣa], avec Kali dans le rôle du serpent; ils engendrèrent la race des mlecchās; Noé est Nyuha, Viṣṇu lui apparut en rêve au temps du Déluge, pour construire l'arche; Vikramāditya est ensuite évoqué, puis Mahomet [Mahāmāda], illusioniste béni par Śiva; il apparut en songe au roi Bhoja comme un fantôme [bhūta] pour annoncer qu'il fondait une religion impie; Śiva lui révéla que c'était le fantôme de Tripura, revenu pour diffuser une fausse doctrine; le roi Bhoja donna le saṃskṛta aux aryens [dvija] et laissa le prākṛta aux śūdrās; puis les bouddhistes prospérèrent avant de partir pour la Chine; Jayadeva est présenté comme incarnation de Tvaṣṭā composant le Nirukta puis le Gītagovinda; enfin les musulmans envahissent l'Inde et détruisent les temples.
bhaviṣya

भविष्यत् bhaviṣyat [pfu. bhū_1] a. m. n. f. bhaviṣyantī imminent; à venir; futur — n. gram. temps du futur — f. bhaviṣyantī gram. marque du futur; cf. lṛṭ.

भव्य bhavya [pfp. [1] bhū_1] a. m. n. f. bhavyā existant, présent, réel | qui va s'accomplir, qui va se produire; futur | adéquat, opportun; bon, juste; favorable; heureux, plaisant; gracieux, excellent | jn. se dit d'une âme qui peut atteindre la délivrance; opp. abhavyan. existence; avenir; résultat, récompense; succès — m. lit. np. du lettré bd. Bhavya «Bienheureux» (~500–~578), élève de Nāgārjuna, aussi appelé Bhavyaviveka; il est l'auteur de la Madhyamakahṛdayakārikā et de son commentaire le Tarkajvala | np. de nombreux personnages mythiques ou historiques.

भष् bhaṣ v. [1] pr. (bhaṣati) aboyer, hurler.

भस् bhas v. [3] pr. (babhasti) pp. (bhasita) mastiquer, dévorer; consumer, réduire en cendres.

भसद् bhasad f. postérieur, fesses | parties génitales; gland du pénis.
ābhasad en dessous des hanches.

 bhasattas [-tas] ind. en dessous du fessier | jusqu'aux fesses.
bhasad

भसित bhasita [pp. bhas] a. m. n. f. bhasitā consumé, réduit en cendres — n. cendres.

भस्त्रा bhastrā [bhas-tra] f. outre de peau | sac de cuir; gourde en cuir; soufflet | var. bhastrī id.

भस्त्रिक bhastrika [bhastrā-ika] a. m. n. f. bhastrikī qui emmène dans une outre — m. [yoga] technique de respiration intensive [prāṇāyāma] — f. bhastrikā petit sac de cuir.

भस्म bhasma iic. bhasman.

 bhasmasāt [-sāt] ind. (réduit) en cendres (avec kṛ_1, as_1, bhū_1, nī_1).

 bhasmāṅkura [aṅkura] m. progéniture d'un ascète śaiva et d'une prostituée śūdra.

 bhasmāsura [asura] m. myth. np. de Bhasmāsura, l'asura «des Cendres»; il obtint de Śiva une baguette magique permettant de réduire en cendres tout être touché par elle; il chercha à détruire Śiva avec, mais fut trompé par Viṣṇu qui l'incita à l'essayer sur lui-même pour constater qu'elle était inopérante.
bhasma

भस्मन् bhasman [bhas-man] n. cendres.
bhasmīkṛ réduire en cendres.
bhasmībhū être réduit en cendres.
bhasmībhūtā réduit en cendres.
bhasmībhāva condition d'être réduit en cendres.
bhasmībhāvaṃ gataḥ réduit en cendres.

भा bhā_1 v. [2] pr. (bhāti) pft. (babhau) aor. [4] (abhāsīt) pp. (bhāta) pf. (ā, pra, prati, vi) briller, resplendir | paraître, se manifester, être en vue | (av. na) faire pauvre figure | plaire à <g.> — ps. (bhāyate) (impers.) la splendeur irradie (de <i.>) || gr. φαω; lat. fāri; fr. phare.

भा bhā_2 [agt. bhā_1] f. lumière, clarté; splendeur.

 bhāsarvajña [sarvajña] m. hist. np. de Bhāsarvajña, philosophe du Kaśmīra (9e siècle); il est l'auteur du Nyāyasāra et du Nyāyabhūṣaṇa; on lui doit aussi un commentaire des Gaṇakārikās.
bhā_2

भाग bhāga [obj. bhaj] m. portion, part, fraction | lot, destinée, sort; profit, bonne fortune | soc. part prélevée pour le roi.
mahābhāgaḥ Votre Éminence, Votre Excellence, Noble Sire [«qui a un grand destin»].
yathā bhāgam adv. conformément à son destin.

 bhāgadugha [dugha] m. véd. fonctionnaire répartiteur de dons ou de butin; il fait partie du cercle royal [ratnin].

 bhāgadheya [dheya] n. véd. portion, part; propriété, biens; fortune, destinée | soc. part royale; taxe, impôt | prospérité — m. soc. héritier, co-héritier — a. m. n. f. bhāgadheyī revenant comme part — f. bhāgadheyā soc. taxe royale, impôt.

 bhāgaśas [-śas] adv. par portions; chacun son tour; progressivement.
bhāgaśas kalp diviser en parts.
bhāga

भागवत bhāgavata [vr. bhagavat-a] a. m. n. f. bhāgavatī myth. relatif à Bhagavān, à Kṛṣṇa; relatif à Dieu — n. cf. bhāgavatapurāṇa.

 bhāgavatapurāṇa [purāṇa] n. lit. np. du Bhāgavatapurāṇa «Geste du Seigneur», aussi appelé Śrīmadbhāgavata; c'est la vie légendaire de Kṛṣṇa, racontée par Śuka, fils de Vyāsa, au roi Parīkṣit; ses 12 sections [skandha] sont une expansion des 6 tomes [aṃśa] du Viṣṇupurāṇa; il fut composé en majeure partie entre le 8e et le 10e siècles en Inde du Sud; la tradition l'attribue à Vyāsa; il est conforme [sāttvika] au canon vaiṣṇava; son 10e chapitre (4000 vers sur un total de 18000) est particulièrement révéré.
bhāgavata

भागिन् bhāgin [agt. bhaj] a. m. n. f. bhāginī qui a droit au partage; qui possède une part; fortuné — ifc. qui partage; concerné par; qui hérite de — m. partenaire; propriétaire; héritier | le tout (opp. aux parties).

भागिनेय bhāgineya [bhagin-īya] m. neveu (fils d'une sœur); syn. svasrīyaf. bhāgineyī nièce.

भागीरथ bhāgīratha [vr. bhagīratha] a. m. n. f. bhāgīrathī relatif à Bhagīrathaf. bhāgīrathī myth. np. de Bhāgīrathī, épith. de la Gaṅgā «descendue sur Terre grâce à Bhagīratha» | géo. rivière himalayenne formant le haut cours du Gange, en amont de Haridvāra; elle prend sa source à Gomukha.

भाग्य bhāgya_1 [bhāga-ya] a. m. n. f. bhāgyā_1 myth. relatif à Bhaga | qui mérite sa part | chanceux, fortuné — n. destinée; heureux destin, bonheur | phil. destin lié à son mérite [karman] dans des existences antérieures — f. bhāgyā ifc. chance de; destin de.
bhāgyena adv. par chance, heureusement.

भाग्य bhāgya_2 [pfp. [1] bhaj] a. m. n. f. bhāgyā_2 à diviser; divisible.

भाङ्गासुरि bhāṅgāsuri [vr. bhaṅgāsura] m. myth. [Mah.] np. de Bhāṅgāsuri, patr. de Ṛtuparṇa «fils de Bhaṅgāsura».

भाज् bhāj [vr. bhaj] ifc. a. m. n. f. qui a en partage, qui possède, qui jouit de | qui habite, qui fréquente; qui adore.
śokabhāk affligé par le chagrin.

भाज bhāja [agt. bhaj] a. m. n. f. bhājā ifc. qui prend part, qui participe à; relatif à; appartenant à — act. n. réceptacle, vase, vaisseau | personne de grand mérite, de grande vertu ou intelligence — f. bhājī bouillie de riz.

भाजन bhājana [act. bhaj] n. vase, récipient, pot; réceptacle | (au fig.) là où un bien afflue.

भाजिन् bhājin [agt. bhaj] ifc. a. m. n. f. bhājinī qui partage; qui participe à.

भाट्ट bhāṭṭa [vr. bhaṭṭa] a. m. n. f. bhāṭṭā hist. concernant Kumārila Bhaṭṭam. phil. mīmāṃsaka de son école | pl. géo. le peuple des Bhaṭṭāsn. lit. l'œuvre de Kumārila.

 bhāṭṭatantrarahasya [tantra-rahasya] n. lit. np. du Bhāṭṭatantrarahasya de Khaṇḍadeva, œuvre de philosophie de la langue selon la mīmāṃsā; il établit l'énergie créatrice [bhāvana] comme base du sens de la phrase à l'optatif [liṅ].
bhāṭṭa

भाण bhāṇa [act. bhaṇ] n. récitation; monologue | soc. représentation théâtrale en un acte sous forme de monologue; cf. Caturbhāṇī | bd. récitation de la Loi.

भाणक bhāṇaka [agt. bhaṇ] m. récitant; hérault — f. bhāṇikā sorte de drame.

भाण्ड bhāṇḍa n. vase; récipient, pot, boîte | outil, instrument, ustensile; ornement, trésor — m. pl. biens, marchandises, denrées — f. bhāṇḍā ifc. récipient de; testicule de.

 bhāṇḍaka [-ka] m. n. petit récipient, tasse, bol — ifc. marchandises, quantité de — f. bhāṇḍikā outil, instrument.

 bhāṇḍaśālā [śālā] f. entrepôt || portugais bancasal.

 bhāṇḍāgāra [āgāra] n. trésor; recueil.

 bhāṇḍāra [-ra] m. jn. bibliothèque de manuscripts; not. à Paṭṭana.

 bhāṇḍārakara [kara_1] m. hist. np. de Rāmakṛṣṇa Gopala Bhāṇḍārakara (1837–1925), paṇḍita marathe et réformateur social, enseignant au Deccan College; le Bandharkar Institute de Pune est nommé en son honneur.
bhāṇḍa

भाण्डि bhāṇḍi [bhāṇḍa] f. étui de rasoir.

 bhāṇḍivāha [vāha] m. barbier.

 bhāṇḍiśālā [śālā] f. salon de coiffure.
bhāṇḍi

भात bhāta [pp. bhā_1] a. m. n. f. bhātā brillant, resplendissant | ayant apparu.

भाति bhāti [act. bhā_1] f. éclat, splendeur | évidence; perception, connaissance.

भाद्र bhādra [vr. bhadra] m. abréviation du mois de bhādrapadaf. bhādrī sa pleine lune; cf. visarjana.

 bhādrapada [pada] m. astr. nom du mois de bhādrapada (août-septembre), mois des Bhādrapadāsf. bhādrapadā pl. astr. np. de Bhādrapadās «les pieds (du lit) de bon augure», astérisme lunaire [nakṣatra] du Carré de Pégase, aussi appelé proṣṭhapadā; cf. Pūrvabhādrapadās, Uttarabhādrapadāsf. bhādrapadī cf. bhādrī.
bhādra

भान bhāna [act. bhā_1] n. apparence, perception | lustre, brillance.

भानु bhānu [agt. bhā_1] m. apparence; splendeur, brillance, éclat | le Soleil | roi, prince, seigneur | myth. np. de Bhānu, Soleil, épith. de Sūrya et de divers dieux | soc. titre honorifique — f. jolie épouse.

 bhānucandra [candra] m. hist. np. du paṇḍita jaina Bhānucandra (fin 16e siècle); il était patronné par l'empereur moghol Akbar; son élève Siddhicandra écrivit sa biographie Bhānucandracarita.

 bhānucandracarita [candra] n. lit. np. du Bhānucandracarita, biographie de Bhānucandra due à Siddhicandra; son dernier chapitre est l'autobiographie de l'auteur.

 bhānudatta [datta] m. hist. np. de Bhānudatta, brahmane lettré du 15e siècle originaire du Videha; il composa des œuvres d'esthétique de la poésie à la cour de Devagiri-Daulatābād, not. la Rasamañjarī, la Rasataraṅgiṇī, et l'Alaṅkāratilaka.

 bhānumat [-mat] a. m. n. f. bhānumatī brillant.
bhānu

भाम bhāma_1 [bhā_1-ma] m. lumière, splendeur.

भाम bhāma_2 m. colère, passion, rage — f. bhāmā femme passionnée | myth. cf. Satyabhāmā.

भामत् bhāmat [ppr. bhā_1] a. m. n. f. bhāmatī brillant — f. bhāmatī lit. np. de la Bhāmatī, «Brillante» exégèse du Brahmasūtra bhāṣya de Śaṅkarācārya, due à Vācaspati_1 Miśra; par ext. école phil. advaita qui en découle (opp. vivaraṇa); cf. Kalpataru.

भामह bhāmaha m. hist. np. de Bhāmaha, théoricien de poétique du Kaśmīra (fin du 7e siècle); il est l'auteur du Kāvyālaṃkāra.

भामित bhāmita [bhāma_2-ita] a. m. n. f. bhāmitā véd. en colère; en rage.

भामिन् bhāmin [bhāma_2-in] a. m. n. f. bhāminī passionné — f. bhāminī femme passionnée; belle femme | hist. np. de Bhāminī «Belle», épouse de Jagannātha_1 Paṇḍitarāja.

 bhāminīvilāsa [vilāsa] m. lit. np. du Bhāminīvilāsa «Divertissement de Bhāminī», poème en 384 stances de Jagannātha_1 Paṇḍitarāja en mémoire à sa femme disparue prématurément.
bhāmin

भार bhāra [obj. bhṛ] m. charge, fardeau; corvée, labeur | poids, masse, grande quantité | unité de poids, valant 20 tulā || gr. φορος; fr. -phore.

 bhārahāra [hāra_1] a. m. n. f. bhārahārā qui porte un fardeau — m. porteur; portefaix | brute; bête de somme.
bhāra

भारत bhārata [vr. bharata] a. m. n. f. bhāratī relatif à ou issu de Bharata; indien — m. myth. [BhG.] np. de Bhārata «Héros des bharatās», adresse d'Arjuna par Kṛṣṇa le yādava | [bhāratavarṣa] cf. bharatavarṣa | pl. les Bhāratās, descendants de Bharatan. [bhāratākhyāna] lit. np. du Bhārata_1, poème de 24000 vers, ancêtre du Mah., issu du poème Jaya_2 de Vyāsa | [bhāramaṇḍala] [«pays de Bharata»] l'Inde — f. cf. bhāratī.

 bhāratabhāvadīpa [bhāva-dīpa] m. lit. np. du Bhāratabhāvadīpa, commentaire influent du Mah. dû à Nīlakaṇṭha_4 Caturdhara qui en fixa le texte standard, précurseur de l'édition critique.

 bhārataratna [ratna] n. mod. «Joyau de l'Inde», plus haute distinction civile indienne.

 bhāratavarṣa [varṣa] m. géo. np. de Bhāratavarṣa, l'Inde; cf. bharatavarṣa.

 bhāratasamara [samara] m. myth. guerre entre les Kauravās et les Pāṇḍavās.

 bhāratānuvarṇana [anuvarṇana] n. lit. np. du Bhāratānuvarṇana «Description de l'Inde» de Mahāmahopādhyāya T. Gaṇapati Śāstrī (1905).

 bhāratīya [-īya] a. m. n. f. bhāratīyā indien.

  bhāratīyavidvatpariṣad [vidvat-pariṣad_2] f. mod. association d'indologie indienne.
 bhāratīya
bhārata

भारती bhāratī [f. bhārata] f. éloquence; composition littéraire, art dramatique | soc. np. de l'ordre Bhāratī, l'un des 10 ordres de moines mendiants fondé par Śaṅkara_1; cf. Caitanya | lit. commentaire du Nāṭyaśāstra.

 bhāratītīrtha [tīrtha] m. hist. np. de Bhāratītīrtha, guru de Sāyaṇa; on lui doit l'Adhikaraṇamālā.
bhāratī

भारद्वाज bhāradvāja [vr. bharadvāja] a. m. n. f. bhāradvājī (patr.) issu de Bharadvāja | soc. np. de lignée [gotra] Bhāradvāja; cf. Garga, Droṇa, Śāsa, Śunahotra | pl. soc. np. d'un clan de brahmanes, d'une école védique; le 6e maṇḍala du RV. est leur œuvre.

भारवि bhāravi m. lit. np. de Bhāravi, poète antérieur au 7e siècle, auteur du mahākāvya Kirātārjunīya.

भारुण्ड bhāruṇḍa var. bhāraṇḍa m. lit. [PT.] np. de Bhāruṇḍa, oiseau à deux têtes; une tête mangea un fruit délicieux sans partager avec l'autre; l'autre se vengea en mangeant un fruit empoisonné, provoquant la mort de l'animal; la fable illustre la nécessité de la solidarité.

भार्गव bhārgava [vr. bhṛgu-a] a. m. n. f. bhārgavī issu de, relatif à Bhṛgum. myth. np. de Bhārgava «De la race de Bhṛgu», patr. de Paraśurāma, Jamadagni, Śukra, Gṛtsamada, etc. | myth. lignée des descendants de Bhṛgu; les Bhārgavās étaient les précepteurs [guru] héréditaires des rois Haihayās; cf. Aurva | soc. nom de lignée [gotra] brahmane | myth. [Mah.] nom d'une arme donnée par Paraśurāma à Karṇa.

 bhārgavarāghavīya [rāghavīya] a. m. n. f. bhārgavarāghavīyā à propos de Paraśurāma et de Rāma.
bhārgava

भार्य bhārya [pfp. [1] bhṛ] a. m. n. f. bhāryā devant être entretenu ou nourri — m. serviteur — f. bhāryā épouse, femme (aussi collectif au pl.).
bhāryā bhū se marier (pour une femme).
gatavati vāyau dehāpāye bhāryā bibhyati tasmin kāye [Bhajagovindastotra] Dès que le souffle a quitté ce corps, même l'épouse en est effrayée.

भाल bhāla n. front.

भाव् bhāv [ca. bhū_1] v. [10] pr. (bhāvayati) pp. (bhāvita) pfp. (bhāvya) faire se manifester; produire, créer, causer | encourager, réconforter; animer; promouvoir; montrer, manifester; considérer, reconnaître, savoir; honorer — dés.(bibhāvayiṣati) vouloir créer.

भाव bhāva [act. bhū_1] m. existence, présence; mode d'être; état, condition | état d'esprit; disposition; tempérament | situation; devenir; transition vers, transformation en <loc. iic.> | caractère, nature, essence; réalité; vérité | comportement, conduite | disposition psychologique, sentiment; pensée, intention | émotion, cœur; penchant, affection, amour | bd. l'instinct de survie et la copulation, 10e cause de souffrance [pratītyasamutpāda] | gram. résultat du procès lié à un verbe | astr. aspect d'une planète | astr. np. de Bhāva «Affectueux», qui personnalise l'an 8 d'un cycle de vie [saṃvatsara] | phil. [nyāya] relation discriminante (ex. pitṛputrabhāva) — ifc. état de (ex. bālabhāva jeunesse).
x y bhāva lien entre x et y.
bhāvaṃ kṛ éprouver de l'affection envers <loc.>.
bhāvaṃ dṛḍham kṛ prendre une ferme résolution.
bhāve prayoga gram. voix impersonnelle (usage d'un vb. intransitif au passif).
iti bhāvaḥ lit. il en est ainsi (conclue une explication dans un commentaire).
anyam bhāvam āpadyate il meurt.
bhāvo bhāvaṃ nigacchati Qui se ressemble s'assemble.

 bhāvaprakāśa [prakāśa] m. lit. np. du Bhāvaprakāśa, ouvrage de poétique en 10 chapitres dû à Śāradātanaya: il est aussi appelé Bhāvaprakāśana et Bhāvaprakāśikā | méd. [Āyurveda] np. du Bhāvaprakāśa_1, traité encyclopédique d'āyurveda de Bhāvamiśra (1550).

 bhāvamiśra [miśra] m. hist. np. du médecin Bhāvamiśra (Vārāṇasī, 16e siècle), auteur du Bhāvaprakāśa_1.

 bhāvalakṣaṇa [lakṣaṇa] n. gram. se dit du locatif absolu, quantifiant le déroulement temporel de l'action.

 bhāvavacana [vacana] n. gram. se dit du datif infinitif, exprimant une action ou un état.

 bhāvasvabhāva [svabhāva] m. phil. nature de l'être.

  bhāvasvabhāvanityatva [nityatva] n. phil. inaltérabilité [«éternité de la nature de l'être»].
 bhāvasvabhāva

 bhāvānubandha [anubandha] m. amour fidèle.

 bhāvābhāsa [ābhāsa] m. phil. [esthétique] semblant, prétention d'une émotion.

 bhāvābhinaya [abhinaya] m. gestuelle de l'émotion.

 bhāvābhivyañjana [abhivyañjana] n. manifestation de l'émotion.

 bhāvārtha [artha] m. gram. glose, signification synthétique d'une phrase; opp. śabdārtha.

  bhāvārthadīpikā [dīpikā] f. lit. np. de la Bhāvārthadīpikā, glose classique du Bhāgavatapurāṇa due à Śrīdhara_2 Svāmī.
 bhāvārtha
bhāva

भावक bhāvaka [agt. ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvikā qui cause, qui effectue | qui imagine <g. iic.> | qui a le goût artistique — m. appréciateur d'un œuvre d'art | sentiment; affection.

 bhāvakatva [-tva] n. créativité | phil. [esthétique] capacité à reproduire (une émotion).
bhāvaka

भावन bhāvana [agt. ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvanī qui produit, qui fait apparaître; producteur, créateur — act. n. production, création — f. cf. bhāvanā.
bhāvanam bandh fixer l'imagination sur <loc.>.

भावना bhāvanā [f. bhāvana] f. production, création | gram. action exprimée par le verbe | lit. efficacité de la langue; imagination créative | phil. création mentale, conception, imagination | phil. [mīmāṃsā] énergie créatrice comme support du sens de la phrase injonctive [liṅ] | pouvoir de la parole en gén. | dévotion, foi (en <loc.>).

 bhāvanāviveka [viveka] m. lit. np. du Bhāvanaviveka, œuvre mīmāṃsaka de Maṇḍana Miśra.
bhāvanā

भावनीय bhāvanīya [pfp. [2] ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvanīyā qui doit être effectué ou entrepris | qui doit être enduré (souffrance); qui doit être chéri; qui doit être conçu ou imaginé ou supposé; qui doit être enseigné.

भावयत् bhāvayat [ppr. bhāv] a. m. n. f. bhāvayantī devenant, qui se développe; produisant, créant.
parasparaṃ bhāvayantaḥ śreyaḥ paramavāpsyatha [BhG.] C'est en vous portant assistance mutuelle que vous atteindrez le but suprême.

भावयितव्य bhāvayitavya [pfp. [3] ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvayitavyā qui doit être chéri ou protégé ou élevé.

भावयितृ bhāvayitṛ [agt. ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvayitrī qui fait être; qui chérit, qui protège, qui élève | qui va appeler à la vie — f. bhāvayitrī lit. qualifie l'inspiration réceptive du poète; cf. pratibhā_1.

भावागनेश bhāvāganeśa m. hist. np. de Bhāvāganeśa dīkṣita, élève de Vijñānabhikṣu, auteur du Sāṃkhyatattvayāthārthyadīpana.

भावि bhāvi iic. bhāvin.

 bhāvitā [-tā] f. état de devenir; prédestination — ifc. fait de se conformer à.

 bhāvitva [-tva] n. état de devenir | nécessité, inévitabilité.
bhāvi

भाविक bhāvika [bhāva-ika] a. m. n. f. bhāvikā réel, naturel | sensible; expressif — n. langage expressif ou passionné | lit. style de description du futur donnant l'illusion du présent.

 bhāvikatva [-tva] n. lit. figure de style [alaṃkāra] où le futur est raconté au présent.
bhāvika

भावित bhāvita [pp. ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvitā créé, produit, obtenu, manifesté; transformé en <iic.> | bien disposé, réjoui, de bonne humeur; honoré | occupé de, dévoué à, rempli de, absorbé par <i. iic.>.

भाविन् bhāvin [agt. ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvinī ifc. qui existe, qui devient, qui a l'habitude d'être | futur; imminent; prédestiné, inévitable | comme il se doit, bien; capable; illustre | qui manifeste, qui exhibe — f. bhāvinī belle femme; femme noble.

भावुक bhāvuka [bhāva-uka] a. m. n. f. bhāvukā en train de devenir; disposé à être — ifc. (après acc.) heureux de devenir — n. bonheur, bien-être.
āḍhyaṃbhāvukaḥ en train de devenir riche.

भाव्य bhāvya [pfp. [1] ca. bhū_1] a. m. n. f. bhāvyā qui doit être effectué ou accompli — n. il faut que ce <i.> soit — m. futur.

भाष् bhāṣ v. [1] pr. md. (bhāṣate) pft. (babhāṣe) pp. (bhāṣita) pfp. (bhāṣya) inf. (bhāṣṭum) pf. (abhi, ā, pari, pra, prati, vi, sam) parler, raconter, dire qqc. à qqn. <2 acc.>.

भाषण bhāṣaṇa [act. bhāṣ] n. action de parler; bavardage | bonnes paroles, gentillesses | lit. (théâtre) expression de satisfaction d'avoir atteint un but — f. bhāṣaṇā ifc. id.

भाषा bhāṣā [obj. bhāṣ] f. parole, langage parlé; langue ordinaire, vernaculaire.

 bhāṣācitraka [citraka] n. jeu de mots; charade.

 bhāṣādvaya [dvaya] m. paire de langues.

  bhāṣādvayottara [uttara_1] n. lit. figure de style poétique, où le mot formant la réponse est le même dans une langue vernaculaire.
 bhāṣādvaya

 bhāṣāpariccheda [pariccheda] m. lit. np. du Bhāṣāpariccheda «Jugement sur la langue», manuel de philosophie nyāya-vaiśeṣika dû à Viśvanātha_3, aussi appelé la Kārikāvalī.

 bhāṣāpāda [pāda] m. plainte en justice.

 bhāṣāvṛtti [vṛtti] f. gram. np. de la Bhāṣāvṛtti «Glose (des règles grammaticales) de la langue», traité linguistique de Puruṣottamadeva.

 bhāṣāsama [sama] m. lit. énonciation pouvant être interprétée comme saṃskṛta ou prākṛta.
bhāṣā

भाषिक bhāṣika [bhāṣā-ika] a. m. n. f. bhāṣikā concernant la langue vulgaire — f. bhāṣikā langue; langage.

 bhāṣikasūtra [sūtra] n. gram. np. du Bhāṣikasūtra, recueil de règles d'accentuation du Śatapatha brāhmaṇa.
bhāṣika

भाषित bhāṣita [pp. bhāṣ] a. m. n. f. bhāṣitā dit, parlé, énoncé — n. langage; not. vernaculaire.

 bhāṣitapuṃska [puṃska] m. gram. thème masculin d'un mot féminin utilisé en composition; cf. puṃvadbhāva.
bhāṣita

भाषितृ bhāṣitṛ [agt. bhāṣ] a. m. n. f. bhāṣitrī locuteur.

भाषिन् bhāṣin [agt. bhāṣ] a. m. n. f. bhāṣiṇī qui parle.

भाष्य bhāṣya [pfp. [1] bhāṣ] n. parole, discours | commentaire, annotation; glose, interprétation | gram. explication détaillée [vyākhyāna] d'un sūtra avec réfutation des thèses contraires; cf. Mahābhāṣya.
bhāṣyaṃ sūtroktārthaprapañcakam [Abhidhānacintāmaṇi] Le commentaire est une explication détaillée du sens de l'énonciation d'un aphorisme.

 bhāṣyapradīpa [pradīpa] m. lit. np. du Bhāṣyapradīpa «Lumière sur la glose», commentaire du Mahābhāṣya dû à Kaiyaṭa; cf. Uddyotana.

  bhāṣyapradīpoddyota [uddyota] m. lit. np. du Bhāṣyapradīpoddyota «Révélation de la lumière sur la glose», commentaire par Nāgojī Bhaṭṭa du commentaire Pradīpa de Kaiyaṭa du Mahābhāṣya.
 bhāṣyapradīpa
bhāṣya

भास् bhās_1 [relié à bhā_1] v. [1] pr. (bhāsati) pp. (bhāsita) pf. (ava, ā, ut, pra, prati) briller, resplendir; paraître — pr. md. (bhāsate) s'éclairer, devenir évident ou manifeste, être compris — ca. (bhāsayati) ca. md. (bhāsayate) faire briller, illuminer.
yatra yat bhāsate tatra tat nāsti Tout ce qui brille n'est pas or.

भास् bhās_2 [agt. bhās_1] f. lumière, splendeur.
tasya bhāsā sarvamidaṃ vibhāti [ZU.] D'une telle lumière en vérité tout resplendit.

भास bhāsa [agt. bhās_1] m. lumière, splendeur | phil. impression mentale, évocation; imagination | natu. zoo. vautour | hist. np. de Bhāsa, important dramaturge antérieur au 5e siècle; on connaît une douzaine de ses pièces, dont Svapnavāsavadatta, Cārudatta_1, Karṇabhāra, et Ūrubhaṅga — ifc. semblance de, illusion de; évocation de.

भासुर bhāsura [bhāsvara] a. m. n. f. bhāsurā brillant, éclatant; splendide — ifc. excellent en, distingué par.

 bhāsuratva [-tva] n. splendeur.
bhāsura

भास्कर bhāskara [bhās_2-kara_1] a. m. n. f. bhāskarā qui éclaire, brillant, lumineux — m. soleil | myth. np. de Bhāskara, épith. de Sūrya «Qui illumine» | hist. np. du philosophe Bhāskara_1 «Lumineux» (9e siècle), auteur du Bhāskarabhāṣya-Śārīrakamīmāṃsābhāṣya, commentaire sur le Brahmasūtra; il professait la doctrine bhedābhedavāda sous sa forme aupādhika, rejetait la théorie de l'illusion [māyā] et croyait en l'évolution [pariṇāma]; on lui doit aussi le commentaire Bhagavadgītābhāṣya | lit. np. du logicien Bhāskara_2; cf. Laugākṣi | cf. bhāskarācārya | cf. bhāskarakaṇṭha.

 bhāskarakaṇṭha [kaṇṭha] m. hist. np. du philosophe shivaïte du Kaśmīra Bhāskarakaṇṭha (18e siècle), auteur du Cittānubodhaśāstra et de la Mokṣopāyaṭīkā.

 bhāskarabhāṣya [bhāṣya] n. lit. np. du Bhāskarabhāṣya, glose du Brahmasūtra due à Bhāskara_1; cf. Śārīrakamīmāṃsābhāṣya.

 bhāskararāya [rāya] m. hist. np. de Bhāskararāya, philosophe du 18e siècle, spécialiste du culte de Śakti; il est l'auteur not. du Setubandha.

 bhāskarācārya [ācārya] m. hist. np. de Bhāskarācārya, philosophe du 9e siècle; cf. Bhāskara_1 | hist. np. de Bhāskarācārya_1, mathématicien du 6e siècle | hist. np. de Bhāskarācārya_2, mathématicien et astronome du 12e siècle (1114–1185); il dirigeait l'observatoire d'Ujjayinī; il est l'auteur du Siddhāntaśiromaṇi.
bhāskara

भास्वत् bhāsvat [bhās_2-vat] a. m. n. f. bhāsvatī brillant, resplendissant — m. Soleil; éclat; lumière — f. bhāsvatī myth. np. de Bhāsvatī «Splendide», capitale de Sūrya.

भास्वर bhāsvara [bhās_1-vara] a. m. n. f. bhāsvarī brillant, resplendissant | myth. np. de Bhāsvara «Resplendissant», un serviteur de Sūrya.

भिक्ष् bhikṣ [dés. bhaj] v. pr. md. (bhikṣate) pft. (bibhikṣe) pp. (bhikṣita) demander qqc. <acc. g.> à qqn. <acc. abl.> | mendier, quêter, demander l'aumône.

भिक्षा bhikṣā [act. dés. bhaj] f. mendicité; aumône.
bhikṣāṃ car demander l'aumône; mendier.
kṛṣito nāsti bhikṣām Qui travaille la terre n'a pas besoin de mendier.

 bhikṣācara [cara] a. m. n. f. bhikṣācarī mendiant.

 bhikṣāṭana [aṭana] n. errance de mendicité — m. myth. np. de Bhikṣāṭana, épith. de Śiva «qui erre en Mendiant»; nu, il mendie sa nourriture dans une calotte crânienne; cf. Dārukavana.

 bhikṣārtha [artha] m. mendicité; aumône.

  bhikṣārthin [-in] a. m. n. f. bhikṣārthinī mendiant.
 bhikṣārtha
bhikṣā

भिक्षु bhikṣu [agt. dés. bhaj] m. mendiant | soc. homme au 4e stade de la vie brahmanique [āśrama], mendiant errant, ascétique; le puruṣārtha associé est mokṣa; cf. sannyāsin | bd. moine bouddhiste, vivant d'aumônes || pali bhikkhu.

 bhikṣuka [-ka] m. soc. mendiant errant; not. brahmane d'un ordre mendiant — f. bhikṣukī soc. mendiante | bd. nonne buddhiste.

 bhikṣuṇī [-nī] f. bd. nonne buddhiste.

 bhikṣuṇīsaṅga [saṅga] m. bd. congrégation des nonnes bouddhistes; elle est éteinte aujourd'hui.
bhikṣu

भित्ति bhitti [act. bhid_1] f. [séparation] mur, muraille, paroi.

 bhitticcheda [cheda] m. brèche dans un mur.
bhitti

भिद् bhid_1 v. [7] pr. (bhinatti) pr. md. (bhintte) pp. (bhinna) pfp. (bhedya, bhidya) abs. (bhittvā) pf. (ut, nis, pra, prati, vi, sam) fendre, briser, percer, fracturer; violer; séparer, interrompre; détruire — ps. (bhidyate) se fendre — ca. (bhedayati) ca. md. (bhedayate) fendre, briser; détruire; diviser; vaincre — dés.(bibhitsati) dés.md. (bibhitsate) vouloir briser; vouloir disperser; vouloir vaincre || lat. findere; all. beissen; ang. to bite; fr. fendre.
sūtraṃ tarhi bhidyate gram. s'il en est ainsi, la règle est à formuler différemment.

भिद् bhid_2 [act. bhid_1] ifc. a. m. n. f. qui perce, qui fend, qui détruit.

भिदक bhidaka [agt. bhid_1] m. [«qui coupe»] épée | myth. foudre d'Indra.

भिदा bhidā [act. bhid_1] f. destruction, éclatement | distinction; séparation, différence.

भिदुर bhidura [bhid_1-ra] a. m. n. f. bhidurā qui casse, qui perce, qui détruit <iic.> | cassant, fragile.

भिद्य bhidya [pfp. [1] bhid_1] a. m. n. f. bhidyā qui détruit — f. bhidyā rivière impétueuse.

भिन्दत् bhindat [ppr. bhid_1] a. m. n. f. bhindatī cassant, perçant, détruisant.

भिन्दिपाल bhindipāla [bhid_1-pāla] m. javelot | catapulte.

भिन्न bhinna [pp. bhid_1] a. m. n. f. bhinnā fendu, brisé, fracturé, détruit | transgressé, violé | divisé en parties; éclaté | perturbé, interrompu; changé, altéré | détaché; libre | séparé, différencié; séduit, corrompu | distinct, différent de <iic. abl> | mélangé avec <iic. i.> — m. math. fraction — n. fragment, morceau | blessure à l'arme blanche, coup de poignard — f. bhinnā natu. bot. Sansevieria roxburghiana, sorte d'agave; cf. mūrvā.
bhinno'ṣṭadhā divisé en 8 parts.
nāsāvṛṣir yasya mataṃ na bhinnam Il n'est pas un sage celui qui ne change jamais d'avis.

 bhinnakaṭa [kaṭa] m. éléphant en rut [«dont les tempes ont éclaté»].

 bhinnakaraṭa [karaṭa] m. id.

 bhinnakarīndrakumbha [karīndrakumbha] m. éléphant de combat en rut.
bhinnakarīndrakumbhamuktāmaya fait des perles tombant des bosses frontales des éléphants de guerre en rut.

 bhinnakrama [krama] a. m. n. f. bhinnakramā gram. dont l'ordre (normal) est rompu.

 bhinnaruci [ruci] a. m. n. f. qui a un goût différent ou varié.
bhinnarucir hi lokaḥ [Ragh.] Tous les goûts sont dans la nature.
bhinna

भिल्ल bhilla m. géo. nom d'une race tribale montagneuse des monts Vindhya | soc. hors-caste; fils d'un śabara et d'une andhrīf. bhillī femme de race bhilla.

भिषज् bhiṣaj m. médecin, guérisseur — v. [11] pr. (bhiṣajyati) pp. (bhiṣajyita) traiter (méd.); guérir | être un remède pour, être maître de <loc.>.

भिषज्य bhiṣajya [bhiṣaj-ya] a. m. n. f. bhiṣajyā qui guérit; salubre; sain, en bonne santé.

भिषज्यित bhiṣajyita [pp. bhiṣaj] a. m. n. f. bhiṣajyitā guéri.

भी bhī_1 v. [3] pr. (bibheti) aor. [4] (abhaiṣīt) pp. (bhīta) pfp. (bhetavya, bheya) pf. (vi) craindre <abl. g.>; être effrayé — ca. (bhīṣayati) ca. md. (bhīṣayate) ca. (bhāyayati) ca. md. (bhāyayate) faire peur, effrayer, terrifier || gr. φοβος; all. beben; fr. phobie.
mābhaiṣīḥ var. mābhaiḥ n'aie pas peur.

भी bhī_2 [act. bhī_1] f. peur, crainte, effroi, terreur.

भीत bhīta [pp. bhī_1] a. m. n. f. bhītā effrayé, terrifié.

भीति bhīti [act. bhī_1] f. peur, crainte, effroi.
bhītiḥ māstu n'aie pas peur.

 bhītitas [-tas] adv. de crainte.
bhīti

भीम bhīma [bhī_1-ma] a. m. n. f. bhīmā redoutable; terrible, épouvantable, formidable — m. myth. [Mah.] np. de Bhīma «Terrifiant», frère d'Arjuna; cf. Bhīmasena | myth. épith. de Rudra-Śiva | myth. [Mah.] np. du roi Bhīma_1 du pays Vidarbha, père de Damayantī | hist. np. du roi Cālukya Bhīma_2 (892–921) | cf. bhīmadeva.

 bhīmadeva [deva] m. hist. np. du roi Solaṅkī Bhīmadeva I, successeur de Mūlarāja; il régna à Aṇahilapāṭaka (1022–1064); il construisit un temple à Sūrya à mod. Modhera; son général en chef Vimala Shah construisit à Arbuda_1 le premier de 5 temples jaïnes de marbre, dédié à Ṛṣabhanātha (1031); son épouse la reine Udayamatī fit édifier à sa mémoire le puits à gradins Rāṇī vāva; son successeur est Karṇadeva.

 bhīmaparākrama [parākrama] m. courage ou force terrible — a. m. n. f. bhīmaparākramā au terrible héroïsme.

 bhīmaratha [ratha] m. myth. np. du roi Bhīmaratha «au char terrible», fils de Ketumān, père de Divodāsa.

 bhīmaśaṅkara [śaṅkara] m. géo. np. de Bhīmaśaṅkara, l'un des 12 signes radieux de Śiva [jyotirliṅga], établi près de Pune au Mahārāṣṭra.

 bhīmasena [senā] m. myth. [Mah.] np. de Bhīmasena «à l'arme terrible» alias Bhīma, second des 5 pāṇḍavās, fils du dieu Vāyu et de Kuntī; il est doué d'une force prodigieuse; il possédait la conque Pauṇḍra; il tua les rākṣasās Baka_1, Kirmīra et Hiḍimba; il s'unit à la sœur Hiḍimbā de ce dernier, qui enfanta du monstre Ghaṭotkaca; lors de l'exil des pāṇḍavās à la cour du roi Virāṭa, il se cacha comme le cuisinier Ballava; il massacra le général Kīcaka pour défendre l'honneur de Draupadī; lors de la grande bataille il tua Duḥśāsana, dont il avait juré de boire le sang; à la fin de la bataille, il combattit Duryodhana en combat singulier à la massue et lui brisa la cuisse, réalisant son vœu de venger l'insulte faite à Draupadī, mais provoquant la colère de Balarāma par ce coup déloyal, indigne d'un kṣatriya; lorsque Dharmarāja décida leur renoncement [tyāga], il suivit ses frères dans leur marche vers le Ciel, mais mourut en chemin, son dharma n'étant pas parfait, car il était glouton [Vṛkodara] et égoïste; cf. Ballava.

 bhīmācārya [ācārya] m. hist. np. du mahāmahopādhyāya Bhīmācārya Jhallakīkara auteur du Nyāyakośa (19e siècle).

 bhīmeśvara [īśvara] m. géo. np. du śivaliṅga Bhīmeśvara, établi au rāmakṣetra Drākṣārāma par Indra.
bhīma

भीरु bhīru [bhī_1-ru] a. m. n. f. bhīrū timide, peureux, craintif; lâche | qui craint, intimidé par <abl. iic.> — voc. bhīru f. adr. Mademoiselle (façon gracieuse d'aborder une jeune femme).

भीष् bhīṣ [ca. bhī_1] v. [10] pr. md. (bhīṣayate) faire peur, effrayer, terrifier.

भीष्म bhīṣma [bhīṣ-ma] a. m. n. f. bhīṣmā terrible, effrayant — m. myth. [Mah.] np. de Bhīṣma «le Terrible», surnom du prince Devavrata, fils aîné du roi Śāṃtanu et de la déesse Gaṅgā, et comme tel, don du Ciel [devadatta]; il est l'incarnation du vasu Ciel [Dyau]; son guru étant Paraśurāma, il devint invincible aux armes; pour permettre à son père d'épouser la belle Satyavatī en lui promettant d'enfanter l'héritier du royaume, il renonça au trône et fit vœu de brahmacarya; son père le récompensa en lui donnant le pouvoir de choisir l'heure de sa mort; après la mort tragique du premier héritier Citrāṅgada, il plaça sur le trône le jeune Vicitravīrya; à sa majorité, il lui choisit ses épouses par rapt des filles du roi de Kāśi lors d'une cérémonie de svayaṃvara; l'aînée, Ambā, étant promise au roi Śālva, il maria Vicitravīrya aux deux cadettes Ambikā_1 et Ambālikā_1; pour avoir provoqué la répudiation d'Ambā, Paraśurāma le combattit sans succès dans un combat titanesque de 23 jours; à la mort de Vicitravīrya sans héritier, il maria les deux veuves à l'ascète Vyāsa que Satyavatī avait enfanté autrefois du sage [ṛṣi] Parāśara; l'aîné de cette union Dhṛtarāṣṭra étant aveugle, il couronna le cadet Pāṇḍu; lorsque celui-ci renonça au trône, le royaume fut disputé entre ses 5 fils, les pāṇḍavās, et leurs cousins kauravās, menés par Duryodhana, fils aîné de Dhṛtarāṣṭra; Bhīṣma, l'invincible patriarche des kauravās, et leur commandant en chef, fut blessé mortellement par Arjuna accompagné de Śikhaṇḍī, car il ne voulait pas combattre une femme (réincarnation d'Ambā); il attendit la fin de la guerre, couché sur son lit de flèches, pour s'éteindre à l'uttarāyaṇa, après avoir prodigué sa sagesse aux pāṇḍavās.

 bhīṣmapañcaka [pañcaka] n. soc. 5 jours sacrés à Bhīṣma (du 11e au 15e jour de la quinzaine claire du mois kārttika).

  bhīṣmapañcakavrata [vrata] n. soc. observance suivie dans cette période.
 bhīṣmapañcaka

 bhīṣmaparvan [parvan] n. lit. 6e livre du Mah., «traitant de Bhīṣma»; il conte les combats et la mort du patriarche.

 bhīṣmastavarāja [stava-rāja] m. lit. np. du Bhīṣmastavarāja «Hymne de louanges à Kṛṣṇa de Bhīṣma (mourant sur son lit de flèches)», épisode du Mah. [12-47].

 bhīṣmāṣṭamī [aṣṭamī] f. soc. 8e jour de la quinzaine claire du mois māgha; c'est une fête en l'honneur de Bhīṣma, qui choisit ce jour pour sa mort; on y célèbre le service funéraire ekoddiṣṭa śrāddha.
bhīṣma

भीष्मक bhīṣmaka [bhīṣma-ka] m. myth. [Mah.] np. du roi Bhīṣmaka, père de Rukmī et Rukmiṇī; il régnait sur le Vidarbha.

भु bhu [agt. bhū_2] ifc. a. m. n. f. qui devient, qui est; produit par.

भुक्त bhukta [pp. bhuj_2] a. m. n. f. bhuktā dont on a joui ou usé; possédé; mangé — ifc. qui se nourrit de — n. nourriture, repas; jouissance.

भुक्ति bhukti [act. bhuj_2] f. profit, possession, consommation; plaisir, jouissance, usufruit; victuailles | phil. attachement aux plaisirs profanes; opp. mukti | astr. trajet d'un objet céleste.

भुग्न bhugna [pp. bhuj_1] a. m. n. f. bhugnā courbé, tordu; froncé (sourcils).

भुज् bhuj_1 v. [6] pr. (bhujati) pft. (bubhoja) pp. (bhugna) courber, ployer, plier, fléchir, tordre || gr. φευγω; lat. fugio; all. biegen.

भुज् bhuj_2 v. [7] pr. md. (bhuṅkte) pft. (bubhoja) pp. (bhukta) ppr. md. (bhuñjāna) inf. (bhoktum) pfp. (bhoktavya, bhogya, bhojya) pf. (anu, upa) jouir de, posséder <acc.>; jouir charnellement de | manger, goûter; boire | utiliser, employer, exploiter; gouverner, régir — ca. (bhojayati) ca. (bhuñjāpayati) nourrir; nourrir qqn. <acc.> avec qqc. <acc. i.> — dés.(bubhukṣati) désirer manger ou posséder || lat. fungor, fructus; fr. fruit.
bhavān bhunaktu c'est le moment de vous nourrir.
bhojaṃ bhojaṃ vrajati il marche après avoir mangé plusieurs fois.
udarapūram bhuṅkte il mange tout son soûl.

भुज् bhuj_3 [agt. bhuj_2] ifc. a. m. n. f. qui jouit de, qui aime, qui mange, qui gouverne, qui régit.

भुज bhuja [agt. bhuj_1] m. bras; trompe d'éléphant; tronc d'arbre — f. bhujā courbe, repli; anneau de serpent | math. côté d'une figure géométrique | math. symb. le nombre 2.
bhujais tṝ traverser à la nage.

 bhujaga [ga_1] m. serpent [«qui serpente»] — f. bhujagī serpent femelle.
bhuja

भुजम् bhujam [acc. bhuja] iic.

 bhujaṃga var. bhujaṅga [ga_1] m. serpent | compagnon de débauche; compagnon dissolu d'un prince; amant; souteneur | myth. np. du génie-serpent [nāga] Bhujaṅga | math. symb. le nombre 8.

  bhujaṃgaprayāta [prayāta] n. phon. mètre de l'«allure du cobra».
bhujaṃgaprayātam caturbhiryakāraiḥ définition du mètre bhujaṃgaprayāta «consistant en quatre bacchées» (11011011011).
 bhujaṃga

 bhujaṃgama [gama] m. serpent.
bhujam

भुजिष्य bhujiṣya [bhuj_2] m. serviteur — f. bhujiṣyā servante.

भुज्यु bhujyu [bhuj_2] a. m. n. f. riche, opulent | véd. [RV.] np. du prince Bhujyu, «l'Opulent», fils du roi Tugra; [Sāyaṇa] son père l'envoya sur mer pour attaquer ses ennemis réfugiés dans une île lointaine; ayant fait naufrage au large, il implora les Aśvinau qui le sauvèrent de la noyade.

भुञ्जान bhuñjāna [ppr. md. bhuj_2] a. m. n. f. bhuñjānā qui mange.

भुव bhuva [bhuvas] m. myth. np. de Bhuva, épith. d'Agni l'«Incréé» — n. atmosphère — ifc. cf. bhu.

भुवन bhuvana [act. bhū_1] n. être vivant, être humain, humanité | univers, terre, un des 3 mondes [tribhuvana] | math. symb. le nombre 14 (7 mondes [loka] et 7 enfers [pātāla]) — m. la Terre, le Monde.

 bhuvanagiri [giri] m. géo. np. de la ville de Bhuvanagiri, près de Cidambaram au Tamil Nadu; c'est le lieu de naissance de śrī Rāghavendra Svāmī.

 bhuvanatraya [traya] n. les trois mondes, l'Univers; syn. tribhuvana.
svadeśo bhuvanatrayam L'Univers est notre patrie.

 bhuvanadīpaka [dīpaka] m. astr. np. du Bhuvanadīpaka, ouvrage de jyotiṣa de Padmaprabha_1 Sūri; Siṃhatilaka Sūri en fit un commentaire [vṛtti] en 1269.

 bhuvanapati [pati] m. phil. véd. le Maître du Monde.

 bhuvanavijaya [vijaya] n. hist. np. du Bhuvanavijaya, cour des poètes de l'empereur Kṛṣṇadeva Rāya à Vijayanagara; cf. aṣṭadiggaja.

 bhuvanābhyudaya [abhyudaya] m. lit. np. du Bhuvanābhyudaya «Triomphe du Monde», poème de cour de śrī Śaṅkuka (vers 850).

 bhuvaneśvara [īśvara] m. myth. np. de Bhuvaneśvara, épith. de Śiva «Seigneur de l'Univers» — f. bhuvaneśvarī phil. [tantr.] np. de Bhuvaneśvarī, l'une des 10 puissances [mahāvidyā] de la Déesse [Śakti] | géo. np. de Bhuvaneśvarī_1, ville sacrée du Kaliṅga-Utkala (mod. Bhubaneśvar, capitale de l'Orissa); cf. Liṅgarāja.
bhuvana

भुवस् bhuvas [voc. pl. bhū_2] ind. air, atmosphère | bhuvar [bhuvarloka] myth. np. de Bhuvar l'«Entre-Ciel-et-Terre», monde céleste [loka] intermédiaire, où demeurent les accomplis [siddha_1]; cf. lokatraya, vyāhṛti.

भुशुण्डी bhuśuṇḍī f. sorte d'arme | var. bhuśuṇḍi id.

भू bhū_1 v. [1] pr. (bhavati) pr. md. (bhavate) imp. (bhava) fut. (bhaviṣyati) fut. péri. (bhavitā) pft. (babhūva) aor. [1] (abhūt) cond. (abhaviṣyat) pp. (bhūta) ppr. (bhavat_1) pfp. (bhavanīya, bhavitavya, bhavya, bhāvya) abs. (bhūtvā, -bhūya) pf. (ati, anu, abhi, ā, ut, tiras, parā, pari, pra, bahis, vi, sam) se produire, avoir lieu | devenir, naître | être, exister, se trouver (être en devenir, opp. as_1 être réalisé) | appartenir à — ca. (bhāvayati) pp. (bhāvita) pfp. (bhāvya) faire se manifester; produire, créer, causer | encourager, réconforter; reconnaître, honorer — ps. (bhūyate) être créé — int. (bobhoti) int. (bobhavīti) int. md. (bobhūyate) être fréquemment, avoir l'habitude de | être transformé en <acc.> — dés.(bubhūṣati) dés.md. (bubhūṣate) vouloir devenir || gr. εφυν; lat. fui; ang. to be; all. bin; fr. physique.
bhavatu adv. soit! eh bien! marché conclu (marque une résolution prise).
abhaviṣyat s'il y a.
kṛtavān bhaviṣyati tu auras fait.
evaṃ bhavatu qu'il en soit ainsi.
yadbhāvi tadbhavatu advienne que pourra.
bhavati bhavān yājayiṣyati il est possible que vous puissiez faire accomplir un sacrifice.
anuvakṣyan bhavati il va réciter.
kiṃ bhāvayet [mīmāṃsā] que faut-il accomplir?
kena bhāvayet par quel moyen peut-on y arriver?
kathaṃ bhāvayet comment faut-il s'y prendre?

भू bhū_2 [bhū_1] f. la Terre; sol, terrain | région, endroit, lieu, emplacement | fait de devenir ou d'apparaître — ind. bhūr [bhūrloka] myth. np. de Bhū la Terre, premier monde céleste [loka]; cf. lokatraya, vyāhṛti | pl. bhuvas les mondes; voc. cf. bhuvas — loc. bhuvi adv. sur Terre.
bhūr bhuvar svar par la terre, les mondes et le ciel (exclamation rituelle [vyāhṛti]); cf. Prajāpati.
rahobhuvi adv. en un lieu secret.

 bhūtala [tāla] n. sol; la Terre.

 bhūtṛṇa [tṛṇa] m. cf. bhūstṛṇa.

 bhūpati [pati] m. roi [«maître de la Terre»].

 bhūpāla [pāla] m. roi [«gardien de la Terre»].

 bhūbhuj [bhuj_3] m. roi, prince [«qui régit la terre»].

 bhūbhṛt [bhṛt] m. roi | montagne.

 bhūrāla [rāla] m. lave.

 bhūruh [ruh_2] m. [«qui pousse de la terre»] plante, arbre.

 bhūruha [ruha] m. [«qui pousse de la terre»] plante, arbre.

 bhūsvarga [svarga] m. le paradis sur Terre | myth. épith. du Mt Sumeru — v. [11] pr. md. (bhūsvargāyate) devenir un paradis sur Terre.
bhūsvargāyamānametatsthalam var. bhūlokagataḥ svargaḥ ce sol est un paradis sur Terre.
bhū_2

भूत bhūta [pp. bhū_1] a. m. n. f. bhūtā été; devenu, qui a existé, qui s'est produit; passé; vrai, réel — ifc. qui est devenu, qui est pareil à, qui consiste en — n. être vivant, âme, créature | myth. esprit, fantôme, génie | phil. [sāṃkhya] cf. bhūtatattva | phil. [vaiśeṣika] cf. bhūtadravya | math. symb. le nombre 5 — m. myth. esprit d'un défunt, spectre; les bhūtās sont une classe d'êtres maléfiques.
... bhūta étant ...

 bhūtatattva [tattva] n. phil. [sāṃkhya] élément [tattva] grossier; on en compte 5 [pañcabhūtāni]: ākāśa l'Éther ou Espace, vāyu l'Air ou Vent, tejas le Feu, ap l'Eau et pṛthivī la Terre; ils dérivent des 5 perceptions [tanmātra]; cf. sūkṣmabhūta, sthūlabhūta.

 bhūtadravya [dravya_1] n. phil. [vaiśeṣika] substance [dravya_1] tangible; on en compte 5: la Terre [pṛthivī], les Eaux [āpas], le Feu [tejas], l'Air [vāyu], l'Éther [ākāśa].

 bhūtadhāra [dhāra_1] a. m. n. f. bhūtadhārā qui garde à l'esprit, qui se souvient — f. bhūtadhārā la Terre [«base des éléments»] | bhūtadhāriṇī id.

 bhūtanātha [nātha] m. myth. np. de Bhūtanātha, épith. de Śiva «Maître des créatures».

 bhūtabhavyabhavat [bhavya-bhavat_1] iic. le passé, le futur et le présent.

  bhūtabhavyabhavatprabhu [prabhu] m. myth. maître du passé, du futur et du présent; Nahuṣa s'en vantait.
 bhūtabhavyabhavat

 bhūtayajña [yajña] m. [SB.] véd. le sacrifice aux esprits [bhūta], un des cinq rites majeurs [mahāyajña]; cf. bali.

 bhūtalipi [lipi] f. gram. [tantra] «alphabet des éléments», disposition particulière de l'alphabet sanskrit (sans voyelles longues) associée à l'évolution des éléments matériels.

 bhūtavikriyā [vikriyā] f. possession par des esprits malins; épilepsie.

 bhūtavijñāna [vijñāna] n. spiritisme; démonologie.

 bhūtavidyā [vidyā] f. phil. le spiritisme ou science des esprits, un genre littéraire.

 bhūtasaṃkhya [saṃkhya] m. chronogramme, système de numération par analogie; par ex. abhra, ambara, ākāśa, kha, gagana, bindu, viyat, vyoman ou śūnya pour 0, ādi, indu, ka_2, candra, bhūmi, rūpa ou soma pour 1, akṣi, netra, locana, pakṣa, aśvin, dasra, phaṇīndra, dos, doṣan, bhuja, yama_2 ou yamala pour 2, agni, krama, guṇa, grāma, bhuvana, mūrti, rāma ou loka pour 3, veda, yuga, varṇa, abdhi, ambudhi, koṇa, śruti, samudra_1 ou ambhāṃsi pour 4, indriya, bhūta, putra, pavana, vāyu, śara, iṣu ou suta_2 pour 5, aṅga_1, ṛtu, rasa, darśana, ou tarka pour 6, sindhu, adri, turaga/turaṃga, giri/parvata, śaila, mahīdhra, muni/ṛṣi, svara ou aśva pour 7, anuṣṭubh_2, kumbhin, gaja/mataṃgaja, sarpa/bhujaṃga, maṅgala, vasu ou siddhi pour 8, chidra, randhra, graha, nanda, nidhi, khacara/nabhaścara, aṅka ou saṃkhyā_2 pour 9, āśā_1/diśā, avatāra ou rāvaṇaśiras pour 10, maheśvara ou rudra pour 11, āditya, arka, māsa ou ravi/sūrya pour 12, viśve pour 13, manu, indra ou bhuvana pour 14, tithi pour 15, dhṛti pour 18, kṛti pour 20, tattva pour 25, rada ou danta pour 32, deva/sura pour 33; ce système est employé not. par Varāhamihira.
śūnyarasa math. 60.
śarayamarasa math. 625.
śrutīndriyarasair [stèle] en l'an 654 (de l'ère śāka_3).

 bhūtārtha [artha] m. fait ayant eu lieu, fait réel.

  bhūtārthavāda [vāda] m. phil. réalisme; matérialisme.
 bhūtārtha

 bhūteśa [īśa] m. myth. np. de Bhūteśa «Maître des esprits», épith. de Brahmā, Kṛṣṇa ou Śiva.

 bhūtokti [ukti] f. phil. parole divine infaillible.
bhūta

भूति bhūti [act. bhū_1] f. existence, bien-être | bonheur, prospérité, fortune, réussite; salut.

भूम bhūma ifc. bhūman.
dhruvāya bhūmāya namaḥ Hommage à la Terre éternelle.

भूमन् bhūman [bhū_2-man] n. la Terre, le Monde | territoire, sol, terrain; pays, contrée — m. plénitude, abondance; richesse; multitude | phil. [vedānta] l'infini | gram. pluriel — ifc. rempli de.
bhūmnā adv. généralement, en général.
bhūmni adv. gram. au pluriel.

भूमि bhūmi [bhū_2] f. terre, sol, terrain | lieu, place, terroir; emplacement, terrain; position, poste, situation | myth. np. de Bhūmi la Terre | rôle, personnage | math. symb. le nombre 1 | lit. np. de la section [khaṇḍa] Bhūmi d'un purāṇa traitant de mythes se passant sur Terre — ifc. objet propre à, réceptacle de.
bhūmau adv. par terre.

 bhūmigṛha [gṛha] n. chambre souterraine; cachot; caveau — a. m. n. f. bhūmigṛhā [«dont la terre est la résidence»] mort.

 bhūmicchattra [chattra] n. champignon.

 bhūmicchidra [chidra] n. défrichage, première culture de la terre.

  bhūmicchidranyāya [nyāya] m. soc. droit du sol à celui qui le cultive en premier.
 bhūmicchidra

 bhūmija [ja] a. m. n. f. bhūmijā issu de la terre; né du sol — m. astr. np. de Bhūmija «né de la Terre», un nom de Mars; cf. Aṅgāraka, Kuja, Maṅgala.

 bhūmipa [pa_2] m. roi [«protecteur de la terre»].

 bhūmipati [pati] m. roi [«maître (ou époux) de la terre»].

 bhūmipāla [pāla] m. roi [«protecteur de la terre»] || thai Bhumibol.

 bhūmipūjā [pūjā] f. soc. rite de consécration du terrain d'un édifice, not. d'un temple.

 bhūmibhāga [bhāga] m. terrain; portion de terre; emplacement.

 bhūmivarga [varga] m. lit. section du Bhūmyādikāṇḍa, traitant de la Terre.

 bhūmisuta [suta_2] m. np. de Bhūmisuta, épith. de Maṅgala «fils de la Terre».

 bhūmisparśa [sparśa] m. toucher de la terre.

  bhūmisparśamudrā [mudrā] f. bd. geste du «toucher de la terre», par lequel Buddha prit la Terre à témoin de ses mérites au moment de son Éveil (en padmāsana, main droite sur le genou droit, doigts étendus touchant le sol).
 bhūmisparśa

 bhūmihāra [hāra_1] m. soc. sous-classe de brahmanes agriculteurs des plaines indo-gangétiques; ils font des dons, mais ne quêtent pas, et n'officient pas comme prêtres.

 bhūmyādikāṇḍa [ādi-kāṇḍa] n. lit. np. du Bhūmyādikāṇḍa, 2e tome de l'Amarakoṣa; il comprend dix sections [varga]: bhūmivarga traitant de la Terre, puravarga traitant des villes, śailavarga traitant des montagnes, vanauṣadhivarga traitant des herbes sauvages, siṃhādivarga traitant des animaux, nṛvarga traitant de l'homme, brahmavarga traitant des brahmanes, kṣatriyavarga traitant des guerriers, vaiśyavarga traitant des marchands, et śūdravarga traitant des serviteurs.
bhūmi

भूमिका bhūmikā [bhūmi-ka] f. terre, sol | préface, introduction d'un ouvrage; (théâtre) liste des rôles des acteurs — ifc. emplacement de; sol en; plancher, étage; niveau.
bhūmikāyām adv. ifc. dans le rôle de <iic.>.
saptabhūmikāḥ prāsādaḥ palais de 7 étages.
lakṣmībhūmikāyāṃ vartamānā jouant le rôle de Lak.smii.

भूमिम् bhūmim [acc. bhūmi] iic.

 bhūmiṃjaya [jaya] m. myth. [Mah.] np. de Bhūmiñjaya «Conquérant de la Terre», titre du prince Uttara.
bhūmim

भूय bhūya [act. bhū_1] n. l'être, le devenir — ifc. fait de devenir <iic.> | état de <iic.>.
kuśalaṃ bhūyāt adr. souhait de prospérité.

भूयशस् bhūyaśas [bhūyas-śas] adv. principalement; généralement | de nouveau; encore.

भूयस् bhūyas [compar. bhūri] a. m. n. f. bhūyasī plus nombreux, plus abondant, plus grand | qui abonde en <i. iic.> — adv. plus, davantage, encore, beaucoup, très.
bhūyasā généralement; au plus haut degré.
kiṃ bhūyas à quoi bon épiloguer?
bhūyo'pi de plus; encore plus.
bhūyo bhūyas encore et encore; bien des fois.

 bhūyastva [-tva] n. profusion, abondance.
bhūyas

भूयिष्ठ bhūyiṣṭha [super. bhūri] a. m. n. f. bhūyiṣṭhā le plus grand, le plus abondant, principal — acc. bhūyiṣṭham adv. pour la plupart | au plus haut degré.
bhūyiṣṭhena adv. principalement.
abhirūpabhūyiṣṭhā pariṣat une assemblée composée principalement de gens cultivés.
kṣīṇabhūyiṣṭhāyāṃ kṣapāyām la nuit étant presque épuisée.
bhūyiṣṭhāṃ te nama uktiṃ vidhema [Īśā] Nous t'offrons l'hommage de notre meilleure salutation.

भूरि bhūri a. m. n. f. nombreux, abondant; grand, important.

 bhūriśas [-śas] adv. multiplement, en abondance.

 bhūriśravas [śravas] m. myth. [Mah.] np. du prince Bhūriśravā «Tonitruant», fils de Somadatta; il rallia le clan des kauravās comme général [akṣauhiṇīpati]; alors qu'il tenait son compatriote Yuyudhāna à sa merci, Arjuna lui coupa le bras d'une flèche, et Yuyudhāna le décapita.
bhūri

भूर्ज bhūrja m. natu. bot. Botula bhojpatra, bouleau; on écrit sur son écorce — n. feuille d'écorce de bouleau utilisée pour écrire | document, contrat écrit || ang. birch.

 bhūrjapattra [pattra] n. écorce de bouleau servant à écrire.
bhūrja

भूष् bhūṣ v. [1] pr. (bhūṣati) pp. (bhūṣita) pf. (pari) faire des efforts pour <dat.>, s'efforcer d'obtenir — ca. (bhūṣayati) pf. (vi) orner, parer, décorer; embellir.

भूषण bhūṣaṇa [agt. bhūṣ] a. m. n. f. bhūṣaṇā ifc. qui orne, qui décore — m. myth. épith. de Viṣṇun. ornement, parure, décor | lit. commentaire.

 bhūṣaṇabhaṭṭa [bhaṭṭa] m. hist. np. de Bhūṣaṇa Bhaṭṭa, fils de Bāṇa_2; après la mort de son père, il compléta la Kādambarī suivant ses plans.

 bhūṣaṇayojana [yojana] n. l'art de la parure, l'un des 64 arts [kalā].
bhūṣaṇa

भूषा bhūṣā [act. bhūṣ] f. ornement, décoration.

भूषिन् bhūṣin [agt. bhūṣ] a. m. n. f. bhūṣiṇī ifc. orné de.

भूष्णु bhūṣṇu [agt. bhū_1] a. m. n. f. qui profite, qui croît; prospère | désireux de prospérité.

भूस्तृण bhūstṛṇa [bhūtṛṇa] m. natu. bot. Cymbopogon citratus, citronnelle; cette plante aromatique a de nombreux usages médicinaux; cf. uśīra.

भृ bhṛ v. [3] pr. (bibharti) ppr. (bibhrat) v. [1] pr. (bharati) pr. md. (bharate) ppr. (bharat) pp. (bhṛta) pfp. (bhārya, bhṛtya) pf. (ā, pra, sam) soutenir, porter; supporter (au propre et au fig.); entretenir | porter sur soi, avoir — ca. (bhārayati) faire supporter || gr. φερω; lat. fero; ang. to bear; all. gebären; fr. -fère.
rājyaṃ bhṛ exercer la royauté.

भृग् bhṛg [onomatopée] ind. imite le craquement du feu.

भृगु bhṛgu [bhṛg-u] m. myth. np. du maharṣi Bhṛgu «Crépitant», géniteur [prajāpati], né de la poitrine de Brahmā, ou bien né d'Agni au cours d'un brahmayajña dirigé par Varuṇa; il fut élevé par Varuṇa et Carṣaṇī; son épouse était la belle et vertueuse Pulomā_2; il est père de Śukra et de Cyavana; au mariage de Ṛcīka, il enseigna à son épouse Satyavatī_1 un rite pour permettre à elle et à sa mère d'avoir un fils; [Mah.] il officia au sacrifice de Dakṣa, et Śiva lui arracha la barbe; [SB.] comme il s'estimait supérieur en connaissances à son père Varuṇa, celui-ci l'envoya dans l'au-delà; il y vit un homme coupant un autre avec sa hache, un homme mangeant un homme qui criait et un homme mangeant un homme silencieux; son père lui apprit qu'il étaient respectivement l'esprit d'un arbre, celui d'un animal, et celui d'une plante, se vengeant sur leur bourreau de ce qu'il leur avait fait subir en ce monde; [PP.] les sages [ṛṣi], ne pouvant décider quel dieu était le plus digne de vénération par les brahmanes, lui demandèrent d'arbitrer; ne pouvant accéder à Śiva occupé maritalement, il le condamna à être adoré sous la forme du liṅga; méprisé par Brahmā imbu de sa grandeur, il le condamna à ne pas être l'objet d'un culte; enfin il frappa du pied la poitrine de Viṣṇu endormi pour le réveiller; celui-ci le traita néanmoins avec respect, gagnant ainsi son suffrage; Bhṛgu avait un 3e œil sous son pied qui signifiait son ego orgueilleux; Viṣṇu le détruisit et lui montra la vanité de sa prétention à juger la trimūrti; Bhṛgu est le patron des astrologues, et on lui attribue la Bhṛgusaṃhitā | pl. myth. [RV.] les bhṛgavas sont une race d'êtres divins associés au feu, que Mātariśvā leur apporte; cf. Bhārgavās.
bhṛgor caru myth. bouillie rituelle de Bhṛgu, absorbée par une épouse pour avoir un fils.

 bhṛgukaccha [kaccha] n. géo. np de la ville sacrée de Bhṛgukaccha «Rivage de Bhṛgu» sur la rivière Narmadā (connue des grecs comme Barygaśa, mod. Broach/Bharuch au Gujarāt), où se trouve le temple de Bhṛgurṣi; cf. Bharukacchaf. bhṛgukacchā id.

 bhṛguprasravaṇa [prasravaṇa] m. myth. [Rām.] np. du Mont Bhṛguprasravaṇa «Cascade de Bhṛgu», dans l'Himālaya; Sagara y fit pénitence 100 ans avec ses épouses pour obtenir des fils.

 bhṛgurṣi [ṛṣi] m. myth. np. de Bhṛgurṣi, le ṛṣi Bhṛgu.

 bhṛguvallī [vallī] f. lit. 3e chapitre de la TU.

 bhṛgusaṃhitā [saṃhitā] f. lit. np. de la Bhṛgusaṃhitā, œuvre d'astrologie prédictive ancienne attribuée à Bhṛgu.
bhṛgu

भृङ्ग bhṛṅga m. f. bhṛṅgī natu. zoo. abeille, bourdon; gros hyménoptère bleu foncé | passereau.

 bhṛṅgarāja [rāja] m. natu. zoo. grande pie-grièche.

 bhṛṅgāra [āra] m. myth. vase d'or offert par Varuṇa à Bharatamuni et ses fils après leur première représentation théâtrale | soc. vase purificateur utilisé lors de la consécration d'un roi; il est composé des 8 alliages [aṣṭadhātu] | soc. [nāṭya] vase utilisé par le directeur de théâtre [sūtradhāra] lors du prologue [pūrvaraṅga] d'une pièce pour purifier le jarjara afin qu'il serve de bannière sacrée [indradhvaja] — n. girofle | or | cf. bhṛṅga.
bhṛṅga

भृङ्गि bhṛṅgi iic. bhṛṅgin.

 bhṛṅgiriṭi m. myth. np. de Bhṛgiriṭi ou Bhṛgīriṭi; cf. Bhṛṅgī.

 bhṛṅgirīti [rīti] m. myth. np. de Bhṛṅgirīti-Bhṛṅgī; lit. il est mis en scène dans le Bālarāmāyaṇa, comme émissaire de Śiva pour éviter un combat entre Rāvaṇa et Paraśurāma que Nārada cherchait à inciter.

 bhṛṅgīśasaṃhitā [īśa-saṃhitā] f. lit. np. de la Bhṛṅgīśasaṃhitā, recueil de textes d'éloges de pèlerinages [māhātmya] du nord du Kaśmīra; cf. Śāradāmāhātmya.
bhṛṅgi

भृङ्गिन् bhṛṅgin [bhṛṅga-in] m. myth. np. du preta Bhṛṅgī, adorateur de Śiva qui, ayant fait le vœu de n'adorer qu'un dieu, négligeait d'honorer Pārvatī; ne pouvant circumambuler Śiva seul, enlacé par celle-ci, il se transforma en insecte [bhṛṅgī] pour ce faire; Pārvatī le maudit à être réduit à un squelette; ne pouvant plus se soutenir, il obtint une troisième jambe de Śiva; pour l'obliger à honorer Pārvatī, Śiva s'unit à elle sous la forme androgyne Ardhanārīśvara; on dit aussi qu'il représente le démon Andhaka vidé de son sang; on le représente comme un squelette; il est aussi appelé Bhṛgiriṭi, Bhṛṅgirīti, et autres variations.

भृज्ज् bhṛjj [relié à bhṛg] v. [6] pr. (bhṛjjati) pp. (bhṛṣṭa) griller, rôtir; frire.

भृज्जत bhṛjjata [imp. bhṛjj] ind. rôtissez!

भृत् bhṛt [agt. bhṛ] ifc. a. m. n. f. qui porte, qui soutient; qui a, qui ait.

भृत bhṛta [pp. bhṛ] a. m. n. f. bhṛtā porté, supporté, transporté; élevé | acquis; payé, rémunéré — ifc. plein de — m. salarié.

 bhṛtaka [-ka] m. domestique, serviteur; salarié.
bhṛta

भृति bhṛti [act. bhṛ] f. entretien, fait d'élever ou de nourrir; salaire.

भृत्य bhṛtya [pfp. [1] bhṛ] a. m. n. f. bhṛtyā devant être entretenu — m. domestique, serviteur — ifc. qui élève <iic.>.
bhṛtyībhū devenir serviteur, entrer au service de.

भृथ bhṛtha m. véd. oblation (de soma).

भृश bhṛśa a. m. n. f. bhṛśā fort, puissant, violent; intense, excessif — v. [11] pr. md. (bhṛśāyate) devenir vigoureux; s'intensifier.
bhṛśam adv. fortement, puissamment, intensément; beaucoup, en grand nombre; fréquemment | énergiquement, violemment; avec excès.

भृष्ट bhṛṣṭa [pp. bhṛjj] a. m. n. f. bhṛṣṭā frit; grillé, rôti.

Next page

Le chameau Ocaml
Top | Index | Stemmer | Grammar | Sandhi | Reader | Corpus | Help | Portal
© Gérard Huet 1994-2017
Logo Inria