Previous page

सर sara [agt. sṛ] a. m. n. f. sarā fluide, liquide; purgatif, laxatif — f. sarī ifc. qui va, qui bouge — act. m. mouvement, jaillissement | corde; cascade; cordon (d'un collier).

सरक saraka [agt. sṛ] a. m. n. f. sarikā qui se déplace, qui coule — ins. m. n. gobelet | alcool, rhum; action de boire (une boisson alcoolisée).

सरङ्ग saraṅga [sa_1-raṅga] a. m. n. f. saraṅgā coloré.

सरण saraṇa [act. sṛ] n. course, mouvement rapide; poursuite — f. saraṇi route.

सरणि saraṇi [sṛ-ani] f. chemin, voie, route | ligne droite.

सरण्यु saraṇyu [saraṇa] a. m. n. f. rapide, véloce, agile — f. saraṇyū myth. np. de Saraṇyū «la Rapide», fille de Tvaṣṭā, épouse du Soleil Vivasvān; épuisée par son ardeur, elle fabriqua une femme à son image [Savarṇā] et se transforma en jument; Vivasvān la suivit et ils donnèrent naissance aux Aśvinau et à Revanta; cf. Sañjñā.

सरथ saratha [sa_1-ratha] a. m. n. f. sarathā compagnon de char.

सरमा saramā [sara-ma] f. myth. np. de Saramā «Rapide», chienne d'Indra; elle est mère de Śyāma et Śabala, les chiens des enfers de Yama; [RV.] elle découvrit sur une île de la rivière céleste Rasā la caverne Vala où était caché le Soleil, permettant ainsi son retour au solstice d'hiver [paritakmyā]; [Mah.] elle maudit Janamejaya pour avoir chassé l'un de ses petits lors d'un sacrifice; elle vole des fœtus humains; elle est associée à l'arbre karañja, qui est honoré par les femmes désirant un fils.

सरयु sarayu [sara] m. air, vent — f. géo. np. de la Sarayu, rivière du Kosala coulant à Ayodhyā, affluent (ou section avale) du Gharghara-Gogra (mod. Surjū), tributaire de la Gaṅgā | var. sarayū géo. np. de la Sarayū (id. plus tardif).

सरल sarala [sara-la] a. m. n. f. saralā [«qui coule»] droit; direct, franc; spontané | (moralement) honnête, droit, loyal, sincère; juste, correct; authentique — m. natu. bot. Pinus longifolia, variété de pin | hist. np. de Sarala, poète oriya du 15e siècle; il écrivit (en oriya) le Sārala Mahābhāratan. natu. résine de pin.

सरशन saraśana [sa_1-raśanā] a. m. n. f. saraśanā qui porte une ceinture.

सरस् saras [abstr. sṛ] n. eau | lac, étang.

 sarasvat [-vat] a. m. n. f. sarasvatī pareil à un lac; qui forme des étangs | élégant; sentimental; qui se plaît à <loc.> — m. fleuve, mer | myth. np. de Sarasvān, dieu gardien des eaux et de la fertilité — f. sarasvatī myth. np. de Sarasvatī «Gracieuse», épouse-śakti de Brahmā et déesse de la sagesse, de la parole sacrée et de la science; on la représente habillée de blanc et jouant de la vīṇā, et tenant un livre ou une épée symbolisant la connaissance; sa monture est le cygne [haṃsa]; on la dit parfois fille de Śiva; on la célèbre à la fête śrīpañcamī/vasantapañcamī: cf. Irā, Kutilā, Go, Vāk, Vāṇī, Śāradā, Brāhmī | géo. np. de la rivière Sarasvatī_1 «qui forme de nombreux lacs», autrefois affluent de l'Indus [Sindhu] ou fleuve parallèle se jetant dans le marais de Kutch; on pense qu'elle subsiste comme la Sarsutī et la rivière de mousson Ghaggar qui se perdent dans les sables du Rajasthan; myth. c'est une rivière céleste [divyagaṅgā]; cf. Brahmanadīm. sarasvatī soc. np. Sarasvatī_2, titre de renonçant; cf. Dayānanda_1, Brahmānanda, Madhusūdana_1, Satyānanda.
sarasvatī vandana hommage à Sarasvatī, prononcé lors des cérémonies d'inauguration de lieux de savoir ou d'éducation.

 sarasvatīkaṇṭhābharaṇa [kaṇṭhābharaṇa] n. lit. np. du Sarasvatīkaṇṭhābharaṇa_1 «Collier de Sarasvatī», traité sur le style poétique [alaṃkāra] du roi Bhojadeva | lit. np. du Sarasvatīkaṇṭhābharaṇa_2, grammaire de sanskrit du même roi; elle était destinée à supplanter l'Aṣṭādhyāyī; elle influença le Siddhahemaśabdānuśāsana de Hemacandra.

  sarasvatīkaṇṭhābharaṇaprāsāda [prāsāda] m. hist. palais du roi Bhojadeva.
 sarasvatīkaṇṭhābharaṇa

 sarasvatīvilāsa [vilāsa] m. lit. np. du Sarasvatīvilāsa «Divertissement de Sarasvatī», précis de droit [smṛti] de Pratāparudradeva; il a deux sections, le Vyavahārakāṇda et l'Ācārakāṇda.

 sarasvatīvīṇā [vīṇā] f. luth [vīṇā] d'Inde du Sud.
saras

सरस sarasa [sa_1-rasa] a. m. n. f. sarasā plein de sève, juteux, humide; tonique; vigoureux, puissant | frais, nouveau; succulent, savoureux; charmant, gracieux, élégant | passionné, amoureux, plein de désir — ifc. ayant le goût de.
sarasam passionnément.

 sarasatā [-tā] f. fait d'être plein de sève; vigueur.

 sarasatva [-tva] n. id. | fraîcheur.
sarasa

सरसि sarasi [loc. saras] iic.

 sarasija [ja] a. m. n. f. sarasijā produit par un lac ou étang; not. poisson — n. lotus; syn. saroja.
sarasi

सराघव sarāghava [sa_1-rāghava] a. m. n. f. sarāghavā myth. accompagné des rāghavās (se dit de Viśvāmitra).

सराजक sarājaka [sa_1-rājaka] a. m. n. f. sarājikā accompagné du roi, avec le roi.

सरित् sarit [sṛ-it] f. rivière, cours d'eau; source.
saritāṃ varā [«La meilleure des rivières»] Gange.

सरुदित sarudita [sa_1-rudita] a. m. n. f. saruditā sanglant.
saruditam adv. avec du sang.

सरूप sarūpa [sa_1-rūpa] a. m. n. f. sarūpā de même forme, pareil à, semblable à, à l'image de <g. iic.> | à la forme gracieuse, beau.

सरो saro iic. saras.

 saroja [ja] a. m. n. f. sarojā produit par un lac ou étang — n. lotus.

 saroruh [ruh_2] n. [«qui pousse dans un lac»] lotus | var. saroruha id.

 sarovara [vara_2] n. large étang (assez profond pour le lotus), lac.
saro

सरोष saroṣa [sa_1-roṣa] a. m. n. f. saroṣā irrité.
saroṣam adv. avec colère.

सर्ग sarga [act. sṛj_1] m. émission, création, émanation, production; créature, progéniture | le monde | phil. cycle de création du monde; cf. prākṛtasarga, pratisarga; pañcalakṣaṇa | phil. [sāṃkhya] l'évolution naturelle de la matière; cf. tattva | livre, chapitre, section | nature, disposition; effort, volonté — f. sargā ifc. id.
sarge adv. ici-bas.

 sargabandha [bandha] m. lit. division d'un mahākāvya en sections thématiques.
sarga

सर्प् sarp [ca. sṛp] v. [10] pr. (sarpayati) pp. (sarpita) faire ramper.

सर्प sarpa [agt. sṛp] a. m. n. f. sarpī qui rampe — m. serpent | myth. np. de Sarpa «Serpent», l'un des 11 souffles divins [marut] | pl. sarpās myth. catégorie d'êtres mythiques; astr. ils président le nakṣatra Āśleṣās (Hydre) | math. symb. le nombre 8 || fr. serpent.

 sarpagandhā [gandha] f. natu. bot. Rauvolvia serpentina, apocynacée arbuste à petites fleurs rouges et aux baies noires; ses racines sont utilisées en médecine; syn. candrikā.

 sarpadevajana [devajana] m. myth. la gent des dieux et des serpents.

  sarpadevajanavidyā [vidyā] f. phil. la science des êtres divins, un genre littéraire.
 sarpadevajana

 sarpapaṅkti [paṅkti] f. nœud de (plus ou moins 5) serpents.

 sarpabandha [bandha] m. lit. [«diagramme serpentin»] sculpture de serpent dans le temple Mahākāleśvara à Ujjayinī, qui illustre la morphologie flexionnelle du sanskrit.

 sarpabali [bali] m. soc. sacrifice de serpents.

 sarpamauli [mauli] m. style de représentation de la chevelure de Śiva avec des serpents.

 sarpavivara [vivara] m. n. trou de serpent.

 sarpasattra [sattra] n. myth. [Mah.] grand sacrifice des serpents, effectué par l'empereur Janamejaya pour venger son père Parīkṣit; il fut interrompu par Āstika.

  sarpasattrin [-in] a. m. n. f. sarpasattriṇī myth. [Mah.] np. de Sarpasattrī, épith. de Janamejaya «Qui célébra le sacrifice des serpents».
 sarpasattra
sarpa

सर्पण sarpaṇa [act. sṛp] n. action de ramper, de s'échapper | soc. véd. procession où les officiants lancent en l'air le prastara.

सर्पित sarpita [pp. ca. sṛp] n. morsure de serpent.

सर्पिन् sarpin [agt. sṛp] a. m. n. f. sarpiṇī qui rampe.

सर्पिस् sarpis [abstr. sṛp] n. beurre clarifié; graisse.

 sarpiḥkuṇḍikā [kuṇḍikā] f. pot de beurre clarifié.
sarpis

सर्व sarva pn. m. n. f. sarvā tout; tout entier, universel — m. myth. épith. de Śiva «qui imprègne tout» || gr. ολος; lat. sollus.
sarvam adv. complètement.
sarve'pi tous ensemble.
sarvaḥ ko'pi tous sans exception.
te sarve eux tous.
gavāṃ sarvam tout ce qui provient de la vache.
sarveṣāṃsvastirbhavatu sarveṣāṃśāntirbhavatu sarveṣāmpūrṇambhavatu sarveṣāmmaṅgalambhavatu Bonne chance à tous, paix à tous, abondance à tous, bonheur à tous.

 sarvakarman [karman] a. m. n. f. sarvakarmaṇī qui effectue tous les actes — m. myth. np. du roi Sarvakarmā, descendant de Kalmāṣapāda; Parāśara le sauva de l'extermination des kṣatriyās par Paraśurāman. pl. toutes sortes de travaux.

 sarvakarmaphalatyāga [karmaphala-tyāga] m. phil. [«renoncement à tout fruit de l'action»] désintéressement.

  sarvakarmaphalatyāgin [-in] a. m. n. f. sarvakarmaphalatyāginī [«qui renonce à tout fruit de ses actions»] désintéressé; qui agit sans intérêt.
 sarvakarmaphalatyāga

 sarvakāma [kāma] m. myth. [Mah.] np. du roi d'Ayodhyā Sarvakāma «Qui veut tout», fils de Ṛtuparṇa, père de Sudāsa_1.

 sarvakratu [kratu] m. pl. soc. sacrifices de toutes natures.

 sarvaga [ga_1] a. m. n. f. sarvagā omniprésent; immanent — n. phil. qualifie le brahman.

 sarvagata [gata] a. m. n. f. sarvagatā omniprésent; immanent; qui imprègne tout — n. tout ce qui se meut.

  sarvagatatva [-tva] n. omniprésence.
 sarvagata

 sarvagāmin [gāmin] a. m. n. f. sarvagaminī omniprésent; immanent; permanent; absolu — n. phil. qualifie le brahman.
sarvagāmī ayam niyamaḥ cette règle est universellement valide.

 sarvajit [jit] a. m. n. f. qui réussit tout, tout-victorieux; excellent — m. la mort | astr. np. de Sarvajit «Victorieux», personnifiant l'an 21 d'un cycle de vie [saṃvatsara] | soc. rituel véd. ekāha; not. rājasūya.

 sarvajña [jña] a. m. n. f. sarvajñā qui sait tout.

 sarvajñāna [jñāna] n. lit. [tantra] np. du Sarvajñāna ou Sarvajñānatantra.

  sarvajñānottama [uttama] n. lit. [tantra] np. du Sarvajñānottama ou Sarvajñānottamatantra.
 sarvajñāna

 sarvajyāni [jyāni] f. perte de tous ses biens.

 sarvatanu [tanu] a. m. n. f. sarvatanū dont le corps est intègre — m. sarvatanū phil. véd. qui renaît avec son propre corps.

 sarvatantra [tantra] n. pl. sarvatantrāṇi phil. toutes les doctrines — a. m. n. f. sarvatantrā phil. universellement admis par toutes les doctrines | phil. érudit en toute doctrine.

  sarvatantrasvatantra [svatantra] m. phil. indépendant de toute doctrine, titre honorifique d'érudition.
 sarvatantra

 sarvatva [-tva] n. totalité.

 sarvada [da] a. m. n. f. sarvadā qui accorde tout — m. myth. épith. de Śiva.

 sarvadamana [damana] n. myth. np. de Sarvadamana «qui peut tout dominer», fils de Śakuntalā répudiée par Duṣyanta; il vécut à l'ermitage de Kaṇva, et gagna son nom par son courage; reconnu plus tard par son père, il devint le cakravartin Bharata.

 sarvadarśana [darśana] a. m. n. f. sarvadarśanā œcuménique, universel.

  sarvadarśanasaṃgraha [saṃgraha] m. lit. np. du Sarvadarśanasaṃgraha «Panorama des points de vue», œuvre philosophique attribuée à Mādhavācārya et Sāyaṇa.

  sarvadarśanasiddhānta [siddhānta] m. lit. np. du Sarvadarśanasiddhānta «Compendium de tous les dogmes», œuvre philosophique attribuée à Śaṅkara_1.
 sarvadarśana

 sarvadṛś [dṛś_2] a. m. n. f. qui voit tout.

 sarvadharma [dharma] a. m. n. f. sarvadharmā relatif à toutes les lois — m. pl. toutes les lois.

  sarvadharmasamabhāva [samabhāva] m. soc. tolérance envers toutes les religions.
 sarvadharma

 sarvadhātu [dhātu] m. cf. sārvadhātuka.

 sarvadhārin [dhārin] m. np. de Sarvadhārī «qui possède tout», personnifiant l'an 22 d'un cycle de vie [saṃvatsara] | myth. épith. de Śiva.

 sarvanāman [nāman] n. gram. [«nom générique»] pronom ou a. à flexion pronominale — a. m. n. f. sarvanāmnī qui porte tous les noms.

 sarvanāśa [nāśa] m. destruction totale, ruine complète.
sarvanāśaṃ kṛ tout perdre.

 sarvanāśin [-in] a. m. n. f. sarvanāśinī qui détruit tout.

 sarvapārṣada [pārṣada] n. gram. doctrine linguistique agréée par toutes les écoles.

 sarvaprada [prada] a. m. n. f. sarvapradā qui donne tout.

 sarvaprabhuguṇa [prabhu-guṇa] m. [«toutes les bonnes qualités»] excellence.

 sarvaprasaṅga [prasaṅga] m. gram. application totale.

 sarvapriya [priya] a. m. n. f. sarvapriyā qui aime tout | cher à tous.

 sarvabāhya [bāhya] a. m. n. f. sarvabāhyā le plus extérieur.

 sarvabhakṣa [bhakṣa] a. m. n. f. sarvabhakṣā qui mange de tout; omnivore.

 sarvabhakṣaka [bhakṣaka] a. m. n. f. sarvabhakṣakā qui mange tout | myth. se dit d'Agni condamné par Bhṛgu à manger tout et n'importe quoi pour avoir révélé Pulomā_2 à Pulomā_1.

 sarvabhakṣin [bhakṣin] a. m. n. f. sarvabhakṣiṇī qui mange de tout; omnivore.

 sarvabhāva [bhāva] m. l'être complet; corps et âme | pl. tous les êtres.
sarvabhāvena var. sarvabhāvais de tout son cœur; corps et âme.

 sarvabhūta [bhūta] a. m. n. f. sarvabhūtā qui existe partout, universel — n. pl. toutes les créatures.
yac cāpi sarvabhūtānāṃ bījaṃ tad aham [BhG.] (Kṛṣṇa s'adressant à Arjuna) Cette source même de tous les êtres, c'est moi.

  sarvabhūtātman [ātman] m. phil. l'essence de tous les êtres, l'âme universelle | myth. épith. de Śiva.
 sarvabhūta

 sarvabhūmi [bhūmi] f. la Terre entière — a. m. n. f. qui possède la Terre entière.

 sarvabhoga [bhoga_2] m. pleine jouissance (d'un bien).

  sarvabhogasamanvita [samanvita] a. m. n. f. sarvabhogasamanvitā soc. doté de la pleine jouissance (d'un bien).
 sarvabhoga

 sarvabhogin [bhogin_2] a. m. n. f. sarvabhoginī qui a la pleine jouissance.

 sarvamaṅgalā [maṅgalā] f. myth. np. de Sarvamaṅgalā «Favorable à tous», forme de Devī; cf. Maṅgalā.

 sarvamūla [mūla] a. m. n. f. sarvamūlā lit. qualifie l'œuvre phil. de Madhva rassemblée en collections [grantha], servant de fondement à la tradition dvaita.

 sarvamedha [medha] m. véd. sacrifice de soma de 10 jours; le dernier jour de ce sacrifice total, le sacrifiant donne tous ses biens [viśvajit].

 sarvarasa [rasa] a. m. n. f. sarvarasā de tous les goûts; de tous les parfums | contenant tous les jus | pl. toutes sortes de goûtes ou de parfums.

 sarvarūpa [rūpa] a. m. n. f. sarvarūpā multiforme; multicolore | de toutes sortes.

 sarvarūpin [rūpin] a. m. n. f. sarvarūpiṇī qui prend toutes les formes.

 sarvaloka [loka] m. le monde entier; tout le monde, tous.

 sarvavarṇa [varṇa] a. m. n. f. sarvavarṇā de toutes couleurs | soc. de toutes classes sociales.

 sarvavarman [varman] m. hist. np. de Sarvavarmā «Tout-Protecteur», grammairien sanskrit du 1er siècle.

 sarvavidya [vidyā] a. m. n. f. sarvavidyā qui sait tout; omniscient — f. sarvavidyā toute la science | pl. toutes les sciences.

 sarvavidyāviśārada [viśārada] a. m. n. f. sarvavidyāviśāradā expert en tous savoirs.

 sarvavedas [vedas_2] a. m. n. f. qui fait don de toutes ses possessions — m. sarvavedasa véd. sacrifice de toutes ses possessions.

 sarvavedin [vedin] a. m. n. f. sarvavedinī omniscient | qui connaît tout le Veda.

 sarvasāra [sāra] n. phil. essence universelle.

  sarvasāropaniṣad [upaniṣad] f. lit. np. de la Sarvasāropaniṣad «Leçon sur l'essence universelle».
 sarvasāra

 sarvasva [sva] n. l'ensemble, le tout.
jīvitasarvasvam bilan de toute une vie.

 sarvasvāmiguṇa [svāmiguṇa] m. lit. np. du roi Sarvasvāmiguṇa «qui possède toutes les qualités d'un chef», héros du Hitopadeśa.

 sarvāṅga [aṅga_1] n. le corps entier — a. m. n. f. sarvāṅgī complet, qui a toutes ses parties; total; parfait || indonesian sarong.
sarvāṅgam adv. entièrement, totalement; sous tous ses aspects.

  sarvāṅgāsana [āsana] m. phil. [yoga] posture de la chandelle.
 sarvāṅga

 sarvāc [ac] a. m. n. f. sarvācī qui va dans toutes les directions.

 sarvātman [ātman] m. la personne toute entière | phil. l'Âme universelle.
sarvātmanā adv. entièrement, complètement | avec tout son cœur.

 sarvādi [ādi] m. phil. le commencement de toutes choses — a. m. n. f. quelqu'en soit le commencement.

 sarvānukrama [anukrama] m. lit. index complet d'un ouvrage, not. du Ṛgveda.

 sarvānukramaṇa [anukramaṇa] n. f. sarvānukramaṇī lit. index complet ou concordance d'un texte, not. du Ṛgveda | lit. np. de la Sarvānukramaṇī, concordance du Ṛgveda attribuée à Kātyāyana.

  sarvānukramaṇaka [-ka] a. m. n. f. sarvānukramaṇikā lit. qui donne un index complet.
 sarvānukramaṇa

 sarvānurakta [anurakta] a. m. n. f. sarvānuraktā envers qui tous sont dévoués.

  sarvānuraktaprakṛti [prakṛti] m. objet de la dévotion de tous ses sujets (se dit de Rāma).
 sarvānurakta

 sarvāpahāra [apahāra] m. fait de tout prendre.

  sarvāpahāralopa [lopa] m. gram. élision de tous les marqueurs d'un suffixe [pratyaya].
 sarvāpahāra

 sarvāstitvavādin [astitva-vādin] a. m. n. f. sarvāstitvavādinī cf. sarvāstivādin.

 sarvāstivāda [asti-vāda] m. bd. école du Kaśmīra professant la doctrine selon laquelle tout est réel; c'est l'une des 4 écoles du bouddhisme optionnel [vaibhāṣika]; on dit qu'elle fut fondée par Rāhula.

  sarvāstivādin [-in] m. bd. tenant de cette doctrine; opp. vijñānāstitvavādin, śūnyavādin.
 sarvāstivāda

 sarvāhna var. sarvāhṇa [ahna] n. la journée entière.

 sarvottama [uttama] a. m. n. f. sarvottamā meilleur parmi tous.
sarva

सर्वक sarvaka [sarva-ka] a. m. n. f. sarvikā tout, total; entier; universel.
sarvake adv. partout.

सर्वतस् sarvatas [sarva-tas] adv. de toutes parts, de tous côtés, partout; entièrement.

 sarvatobhadra [bhadra] a. m. n. f. sarvatobhadrā favorable de tous côtés — m. [Mah.] nom d'une formation d'armée | temple carré ayant une entrée aux 4 points cardinaux | cour ouverte d'un palais | diagramme carré mystique peint sur un tissu | lit. variété de poème géométrique [citrakāvya] dans lequel chaque demi-stance est dupliquée en miroir.

 sarvatomukha [mukha] a. m. n. f. sarvatomukhī [«qui fait face de tous côtés»] multiple, multiforme; complet, absolu, parfait.

 sarvaśūnyatvavādin [śūnyatva-vādin] a. m. n. f. sarvaśūnyatvādinī bd. tenant de la doctrine que tout est vide; syn. śūnyavādin.
sarvatas

सर्वत्र sarvatra [sarva-tra] adv. partout; en tout | toujours.

सर्वथा sarvathā [sarva-thā] adv. de toute manière, en tous cas, quoi qu'il en soit | absolument, tout à fait; au plus haut degré | autant que faire se peut.

सर्वदा sarvadā [sarva-dā] adv. toujours; tout le temps.

सर्वम् sarvam [acc. sarva] iic.

 sarvaṃsaha [saha_1] a. m. n. f. sarvaṃsahā qui supporte tout patiemment — f. sarvaṃsahā la Terre.
sarvam

सर्वशस् sarvaśas [sarva-śas] adv. complètement; entièrement | tous ensemble, collectivement; universellement | gram. indique qu'un nom collectif peut être utilisé à tous les cas ou iic. | toujours, dans tous les cas, partout.

सर्वाह्ण sarvāhṇa [sarvāhna] la journée entière.
sarvāhṇam adv. toute la journée.

सर्षप sarṣapa m. natu. bot. Sinapis dichotoma, moutarde | grain de moutarde; mesure de poids minime (= 3 rājika, il y en a 12 dans un yava, et 8 dans un taṇḍula).

सल sala m. myth. np. du jeune Sala, qui sauva son maître jaïne Sudatta en tuant un lion; il devint le héros fondateur de la dynastie Hoysala, le lion symbolisant les Colās vaincus par Viṣṇuvardhana.

सलज्ज salajja [sa_1-lajjā] a. m. n. f. salajjā honteux; pudique.

सलवि salavi cf. apasalavi.

सलिल salila [sṛ-ila] n. fluide, eau; larmes.
salilaṃ kṛ soc. offrir une libation d'eau aux mânes.

सलील salīla [sa_1-līlā] a. m. n. f. salīlā qui joue; qui fait des grâces, coquet — acc. salīlam adv. en se jouant; en faisant des grâces.
salīlam iva comme en se jouant, facilement.

सलुव saluva m. hist. np. de Saluva Narasiṃha_4, roi de Vijayanagara (1486–1491); il fonda la dynastie éponyme; il combattit sans succès Gajapati Puruṣottamadeva_1, roi du Kaliṅga, fut fait prisonnier, et relâché contre la reddition de la citadelle d'Udayagiri; à sa mort le ministre Narasa Nāyaka assura la régence; son fils aîné ayant été assassiné, son fils cadet Narasiṃha_5 lui succéda.

सलोक saloka [sa_1-loka] a. m. n. f. salokā partageant le même monde, dans le même pays | au même endroit que <g. loc.>.

सल्लकी sallakī [relié à śallā] f. natu. bot. Boswellia serrata, arbre dont la résine est utilisée pour faire de l'encens.

सव sava_1 [act. su_2] m. pressurage (not. du soma) — n. jus; suc, nectar.

सव sava_2 [agt. sū_1] m. instigateur; incitateur — act. m. incitation, impulsion, ordre | inauguration, consécration | myth. np. de Sava, épith. du Soleil Savitā l'Incitateur.

सवन savana_1 [act. su_2] n. action de pressurer (not. le soma) | jus de soma; libation soma.

सवन savana_2 [act. sū_1] n. incitation, instigation; commande — ifc. soc. prière pour obtenir.

सवर savara cf. śabara.

सवर्ण savarṇa [sa_1-varṇa] a. m. n. f. savarṇā qui est de la même couleur ou caste que; identique, qui a le même aspect que | homogène, uniforme | phon. (consonnes) du même groupe [varga] — f. savarṇā myth. np. de Savarṇā «Identique (à Saraṇyū)», fabriquée par Saraṇyū pour la remplacer auprès de son époux Vivasvān; elle est mère de Manu-Yama.

 savarṇana [-na] n. math. réduction au même dénominateur.
savarṇa

सविकल्प savikalpa [sa_1-vikalpa] a. m. n. f. savikalpā différencié | phil. [yoga] qualifie le samādhi où l'identification à l'objet se fait en restant conscient de son identité; opp. nirvikalpa.

 savikalpaka [-ka] a. m. n. f. savikalpakā phil. [nyāya] se dit de connaissance discriminante; opp. nirvikalpaka.

 savikalpapratyakṣa [pratyakṣa] n. phil. [nyāya] perception conceptualisée.
savikalpa

सविचार savicāra [sa_1-vicāra] a. m. n. f. savicārā avec réflexion, avec introspection; avec hésitation; opp. nirvicāra.

सवितर्क savitarka [sa_1-vitarka] a. m. n. f. savitarkā raisonné, avec réflexion | phil. [yoga] qualifie le premier stade de samādhi, où le yogin continue de raisonner sur le sujet de sa méditation.
savitarkam adv. en réfléchissant, à la réflexion.

सवितृ savitṛ [agt. sū_1] a. m. n. f. savitrī stimulateur, incitateur; producteur, créateur | myth. véd. np. du dieu créateur Savitā, radieux [āditya] du Soleil levant, «l'Incitateur» aux mains d'or [Hiraṇyahasta]; il symbolise le pouvoir magique du Verbe identifié au pouvoir procréateur du Soleil [Sūrya]; astr. il préside le nakṣatra Hasta (Corbeau); il est célébré dans la gāyatrī.

सविनय savinaya [sa_1-vinaya] a. m. n. f. savinayā modeste, bien élevé.
savinayam adv. modestement, poliment.

सविभ्रम savibhrama [sa_1-vibhrama] a. m. n. f. savibhramā (surtout au fem.) langoureux, sensuel; érotique, provoquant.
savibhramam adv. avec sensualité; en lançant des œillades provoquantes.

सविशेष saviśeṣa [sa_1-viśeṣa] a. m. n. f. saviśeṣā muni de propriétés spécifiques | singulier, particulier; extraordinaire | qui sait discriminer — n. math. racine carrée de deux.
saviśeṣam avec tous les détails | spécialement; excessivement.

सविष saviṣa [sa_1-viṣa] a. m. n. f. saviṣā empoisonné, venimeux.

सविस्तर savistara [sa_1-vistara] a. m. n. f. savistarā complet.
savistaram var. savistareṇa en détail; complètement, de manière exhaustive | lit. (le Véda) avec les textes afférents.

सव्य savya a. m. n. f. savyā gauche; à gauche; opp. dakṣiṇa | opposé, contraire — m. main gauche, bras gauche, pied gauche — n. soc. cordon sacré porté sur l'épaule gauche.
savyaṃ kṛ porter le cordon sacré [yajñopavīta] sur l'épaule gauche.

 savyatas [-tas] adv. à gauche; du côté gauche; de la main gauche | du mauvais côté.

 savyaṣṭhā [sthā_2] m. guerrier se tenant à gauche d'un char.

 savyasācin [sācin] a. m. n. f. savyasācinī adroit [«qui atteint (même) de la (main) gauche»]; ambidextre — m. gaucher | myth. np. de Savyasācī, épith. d'Arjuna «l'Adroit» (qui peut tirer l'arc Gāṇḍīva même de la main gauche).
savya

सव्यपेक्ष savyapekṣa [sa_1-vyapekṣā] ifc. a. m. n. f. savyapekṣā qui requiert, qui suppose, qui dépend de <iic.>.
nimittasavyapekṣa qui requiert une cause.

सव्यभिचार savyabhicāra [sa_1-vyabhicāra] a. m. n. f. savyabhicārā de validité douteuse; dont la preuve est incorrecte — m. phil. [nyāya] utilisation d'un argument trop général.

सशब्द saśabda [sa_1-śabda] a. m. n. f. saśabdā bruyant.
saśabdam adv. avec fracas.

सशोक saśoka [sa_1-śoka] a. m. n. f. saśokā rempli de tristesse, en peine; opp. aśoka.
saśokam tristement.

सश्मश्रु saśmaśru [sa_1-śmaśru] a. m. n. f. barbu.

सस् sas [nom. sa_2] ind. il, ce, cet, celui là.
anyasas un autre, cet autre-là.

ससंदेह sasaṃdeha [sa_1-sasaṃdeha] a. m. n. f. sasaṃdehā qui a des doutes, qui hésite; avec confusion | lit. figure poétique [alaṃkāra] où le locuteur fait semblant de confondre l'upameya avec l'upamāna d'un simile [rūpaka].

ससंबन्धि sasaṃbandhi [sa_1-saṃbandhi] a. m. n. f. mis en relation avec, connecté avec.

 sasaṃbandhika [-ka] ifc. a. m. n. f. sasaṃbandhikā phil. [nyāya] qui est mis en relation avec <iic.>.
sasaṃbandhi

ससीम sasīma [sa_1-sīman] a. m. n. f. sasīmā de même frontière; contigu; voisin.

सस्त्रीक sastrīka [sa_1-strī-ka] a. m. n. f. sastrīkā accompagné de femmes; marié.

सस्पृह saspṛha [sa_1-spṛhā] a. m. n. f. saspṛhā rempli de désir; envieux; qui désire <loc. inf.> — ind. avec amour; avec envie.

सस्मित sasmita [sa_1-smita] a. m. n. f. sasmitā souriant.
sasmitam adv. avec un sourire.

सस्य sasya [relié à śasya] n. céréale, blé, grains | récolte, moisson | mérite, vertu; bonnes qualités.
sasyam iva ājāyate martyaḥ [KU.] Tout comme le grain, le mortel renaît.

 sasyaka [-ka] a. m. n. f. sasyakā abondamment pourvu de bonnes qualités; parfait — m. (joyau) de très grande qualité.

 sasyapūrṇa [pūrṇa] a. m. n. f. sasyapūrṇā abondant en grain.

 sasyamālin [mālin] a. m. n. f. sasyamālinī ceinturé de moissons, fertile.

 sasyaśālin [śālin] a. m. n. f. sasyasālinī abondant en grain.
kāle varṣatu parjanyaḥ pṛthivī sasyaśālinī Qu'à la saison des pluies la mousson couvre la Terre de moissons abondantes.
sasya

सस्वर sasvara [sa_1-svara] a. m. n. f. sasvarā bruyant, retentissant.
sasvaram adv. bruyamment; à haute voix.

सह् sah_1 v. [1] pr. md. (sahate) v. [1] pr. (sahati) pft. (sasāha) pp. (soḍha, sāḍha) pfp. (sahya) inf. (soḍhum) pf. (ut, pra, sam) pouvoir, être capable de | résister, supporter, endurer, soutenir | maîtriser, vaincre; réprimer — ca. (sāhayati) supporter, endurer.

सह् sah_2 [agt. sah_1] ifc. m. f. qui l'emporte sur, qui est maître de | qui supporte, qui endure.

सह saha_1 [agt. sah_1] ifc. a. m. n. f. sahā puissant; capable; endurant | qui l'emporte sur, vainqueur de <iic.>; capable de <iic. inf.> | qui supporte (patiemment), qui endure, indulgent envers | qui tient tête à, qui défie, à la hauteur de, qui triomphe de <g. iic.>.

सह saha_2 [relié à sadha] adv. ensemble, à la fois; simultanément; opp. vinā — prép. cl. avec, en compagnie de <i.> — iic. accompagné de, pourvu de, y compris — ifc. id. (rare).

 sahakāra_1 [kāra] m. coopération; assistance | natu. variété de manguier très odorant — n. son fruit.

  sahakāravṛkṣa [vṛkṣa] m. manguier.
 sahakāra_1

 sahakārin [kārin] a. m. n. f. sahakāriṇī qui assiste, qui coopère — m. assistant; accessoire; expédient.

 sahakṛtvan [kṛtvan] a. m. n. f. sahakṛtvarī qui agit avec.

 sahagamana [gamana] n. départ commun | soc. suicide d'une veuve sur le bûcher funéraire de son époux; syn. sahamaraṇa; cf. satī.

 sahacara [cara] a. m. n. f. sahacarī [«qui va avec»] qui accompagne, qui s'associe avec; similaire à — m. compagnon; serviteur | natu. bot. Nilgirianthus ciliatus (ou bot. Strobilanthus kunthiana), arbuste aux fleurs violettes, fleurissant tous les 12 ans dans les Ghats Occidentaux; il a donné son nom aux Monts Bleus [Nīlagiri_1]; son miel est renommé — f. sahacarī compagne, épouse, amante.

 sahacāra [cāra] m. agrément, harmonie; congruence, concomitance | phil. [nyāya] concomitance dans le syllogisme [pañcāvayava] des prémisses de cause [hetu] et de conclusion [sādhya]; opp. vyabhicāra.

 sahacārin [cārin] a. m. n. f. sahacāriṇī qui cohabite; associé, collègue; compagnon, proche, camarade.

 sahaja [ja] a. m. n. f. sahajā simultané (à <g.>) | spontané; inné, héréditaire, de naissance; naturel, facile — m. disposition naturelle | frère de sang.

  sahajakumbhakasthiti [kumbhaka-sthiti] f. phil. [yoga] «état naturel semblable à une jarre», sans respiration.

  sahajadeśa [deśa] m. lieu de naissance; lieu d'origine de la famille.

  sahajayāna [yāna] n. bd. doctrine tardive du Mahāyāna au Bengale; ses textes sacrés étaient des chants mystiques [caryāgīti] composés par des parfaits [siddha_1] du mouvement.

  sahajānanda [ānanda] m. hist. np. du Svāmī Sahajānanda (1781–1830), non de renonçant de Svāmīnārāyaṇa; cf. Śatānanda_1.

  sahajīya [-īya] a. m. n. f. sahajīyā soc. se dit d'une dérive tantrique de la secte vaiṣṇava gauḍīya prônant la satisfaction des sens et not. sexuelle.
 sahaja

 sahadeva [deva] m. myth. [Mah.] np. de Sahadeva «Qui a les dieux avec lui», l'un des 5 pāṇḍavās, fils des Aśvinau et de Mādrī, frère jumeau de Nakula; il conquit le Kaliṅga pour qu'il paye tribut à Yudhiṣṭhira; il tua le fourbe Śakuni; cf. Tantipāla | myth. [Mah.] np. de Sahadeva_1, fils de Jarāsandha; il lui succédera comme roi du Magadha; il mourut dans la guerre du Mah. et son fils Somādhi lui succéda | myth. [Rām.] np. du roi de Viśālā Sahadeva_2, fils de Sṛñjaya, père de Kuśāśva | lit. np. du rhétoricien Sahadeva_3, élève de Mukula (10e siècle) — f. sahadevā myth. np. de Sahadevā «Compagne des dieux», épith. de Devakī.

 sahadharma [dharma] m. devoir commun.

 sahapāṭhin [pāṭhin] m. camarade d'école.

 sahabahuvrīhi [bahuvrīhi] m. gram. composé exocentrique déterminatif comitatif.

 sahabrahmacārin [brahmacārin] m. du. sahabrahmacāriṇau compagnons d'étude.

 sahamaraṇa [maraṇa] n. soc. suicide d'une veuve sur le bûcher funéraire de son époux; syn. sahagamana; cf. satī.

 sahādhyāyin [adhyāyin] a. m. n. f. sahādhyāyinī compagnon d'étude; condisciple.

 sahokti [ukti] f. cacophonie | lit. figure de style de comparaison d'objets utilisant saha_2; opp. vinokti.

 sahodara [udara] a. m. n. f. sahodarā f. sahodarī co-utérin — m. frère — f. sahodarā var. sahodarī sœur.
saha_2

सहकार sahakāra_2 [sa_1-hakāra] a. m. n. f. sahakārā qui comporte la lettre ‘ha’ | avec appel.

सहन sahana [agt. sah_1] a. m. n. f. sahanā puissant | patient; qui supporte, qui endure — act. n. patience; résistance; longanimité.

सहस् sahas [abstr. sah_1] a. m. n. f. véd. puissant; victorieux — n. véd. puissance, force; victoire — m. nom d'un mois véd. (mārgaśīrṣa, novembre-décembre) — i. sahasā adv. cl. par force, puissamment; immédiatement; rapidement, précipitamment; tout d'un coup, soudainement; de manière inattendue.

 sahasvat [-vat] a. m. n. f. sahasvatī fort, puissant, victorieux.
sahas

सहस sahasa [sa_1-hasa] a. m. n. f. sahasā qui rie.

सहस्य sahasya [sahas-ya] a. m. n. f. sahasyā puissant, fort — m. nom d'un mois véd. (pauṣa, décembre-janvier).

सहस्र sahasra [sahas-ra] num. n. sg. mille, un millier || gr. χιλιοι.

 sahasracandradarśana [candra-darśana] n. soc. fête à l'occasion d'un 80e anniversaire (correspondant à 1000 mois lunaires).

 sahasrajit [jit] m. myth. np. du roi Sahasrajit «aux mille victoires», fils aîné du roi Yadu; il est père de Śatajit.

 sahasrada [da] a. m. n. f. sahasradā qui donne 1000 (vaches) (à un brahmane).

 sahasranāman [nāman] a. m. n. f. sahasranāmnī qui possède mille noms — n. pl. sahasranāmānas les mille noms (d'une divinité).

 sahasrapad [pad_2] a. m. n. f. sahasrapadī qui a mille pieds; qui a mille colonnes — m. véd. se dit not. de Puruṣa.

 sahasrapāda [pāda] m. Soleil [«qui a 1000 rayons»] | myth. np. du brahmane Sahasrapāda; ayant mis par jeu un faux serpent de paille dans le cou de son ami Khagama, celui-ci le maudit de devenir serpent [dundubha] et ne ne recouvrer forme humaine qu'à la vue de l'ascète Ruru | sahasrapād var. Sahasrapāt

 sahasraphaṇa [phaṇa] m. représentation «avec mille capuchons de cobra».

 sahasrabāhu [bāhu] m. qui a mille bras | myth. épith. du roi Arjuna_1 Kārtavīrya «aux mille bras».

 sahasramarīci [marīci] m. myth. np. de Sahasramarīci, épith. du Soleil «aux mille rayons».

  sahasramarīcimālin [mālin] m. myth. np. de Sahasramarīcimālī, épith. du Soleil «couronné de mille rayons».
 sahasramarīci

 sahasramukha [mukha] a. m. n. f. sahasramukhī qui a mille têtes.

  sahasramukhāsura [asura] m. myth. np. de l'asura Sahasramukhāsura «Hydre aux mille têtes».

  sahasramukhāsuracaritra [caritra] n. lit. np. du Sahasramukhāsuracaritra, texte attribué à Jaimini.
  sahasramukhāsura
 sahasramukha

 sahasraliṅgī [liṅga] f. la forme féminine du Sahasraliṅga «ornée de mille représentations du liṅga».

 sahasralocana [locana] a. m. n. f. sahasralocanā qui a mille yeux — m. myth. épith. d'Indra.

 sahasraśas [-śas] adv. par milliers.

 sahasrākṣa [akṣa] a. m. n. f. sahasrākṣī qui possède 1000 yeux | qui voit tout | myth. épith. d'Indra-Netrayoni maudit de devoir porter 1000 marques de vagin sur son corps (plus tard changées en 1000 yeux) | myth. épith. de plusieurs dieux.

 sahasrānīka [anīka] m. lit. [KSs.] np. du roi Sahasrānīka, fils de Śatānīka, premier roi de la dynastie Vatsa; il épousa la princesse du Videha Mṛgāvatī; celle-ci fut enlevée par un oiseau, et recueillie par Jamadagni dans son ermitage où elle mit au monde Udayana; un anneau d'or gravé à son nom permit de les retrouver; sentant la vieillesse venir, il abdiqua en faveur d'Udayana, et se retira avec son épouse et ses conseillers dans l'Himālaya.

 sahasrāra [ara] m. [sahasrāracakra] phil. [yoga] «(Cercle avec) mille rayons», 7e cakra du yoga tantr., situé au brahmarandhra, en haut de l'occiput; il s'ouvre dans le stade ultime du kuṇḍalinīyoga; il est représenté par un lotus de 1000 pétales d'or portant toutes les lettres de la devanāgarī; il est le centre psychique de l'Union Divine.

  sahasrāragranthi [granthi] m. méd. glande pinéale.
 sahasrāra
sahasra

सहस्रक sahasraka [sahasra-ka] a. m. n. f. sahasrikā ifc. ayant un millier de — a. m. n. f. sahasrakā aux mille têtes — n. sahasrika un millier — f. sahasrikī ifc. qui dure mille ans (année, avec varṣa, abda).

सहाय sahāya [saha_2-aya] m. compagnon de voyage; camarade, allié; confrère, associé; aide, assistant | soc. serviteur royal || lat. socius; fr. associé.

 sahāyavat [-vat] a. m. n. f. sahāyavatī qui a un (vrai) compagnon.
sahāya

सहाव sahāva [sa_1-hāva] a. m. n. f. sahāvā libertin; impudique, licencieux.

सहित sahita [saha_2-ita] a. m. n. f. sahitā réuni; réuni à, accompagné de, avec <i. iic.> | pourvu, doué de | astr. en conjonction avec <i. iic.> | pl. sahitāh tous ensemble | du. sahitau les deux ensemble.
sahitam adv. ifc. près de | ensemble; avec, en compagnie de.

सहिष्णु sahiṣṇu [agt. sah_1] a. m. n. f. patient; qui supporte <acc. g. iic.> | humble.

 sahiṣṇutā [-tā] f. patience, tolérance; résignation | humilité.

 sahiṣṇutva [-tva] n. patience, tolérance; résignation | humilité.
sahiṣṇu

सहृदय sahṛdaya [sa_1-hṛdaya] a. m. n. f. sahṛdayā [«qui a du cœur»] affectueux; sensible, not. à la beauté; intelligent — m. sage; homme de cœur | phil. amateur éclairé, qui apprécie l'émotion exprimée lors d'une expérience esthétique [rasa].

 sahṛdayalīlā [līlā] f. lit. np. de la Sahṛdayalīlā, ouvrage d'esthétique littéraire de Ruyyaka (Kaśmīra, 12e siècle).

 sahṛdayāloka [āloka] m. lit. np. du Sahṛdayāloka «Éclairage sur l'émotion littéraire», ouvrage d'esthétique d'Ānandavardhana.
sahṛdaya

सह्य sahya [pfp. [1] sah_1] a. m. n. f. sahyā à endurer; tolérable | capable de supporter, endurant; fort, puissant — m. géo. np. de Sahya ou Sahyādri, chaîne des Ghats Occidentaux — n. assistance; guérison.

 sahyādri [adri] m. géo. massif montagneux Sahyādri «Puissant», ou Ghats Occidentaux.

  sahyādrikhaṇḍa [khaṇḍa] m. n. lit. np. du Sahyādrikhaṇḍa, section tardive du Skandapurāṇa; on y conte not. les exploits de Paraśurāma pour créer le Koṅkaṇa en lançant sa hache du Mt Sahyādri; suit une description souvent hostile des différents clans brahmaniques ayant peuplé la région.
 sahyādri
sahya

सा sā_1 v. [4] pr. (syati) pp. (sita) pf. (ava) détruire, tuer; terminer.

सा sā_2 [f. tad] pn. 3ème pers. f. elle, cette, celle-là.

सांयोगिक sāṃyogika [vr. saṃyoga-ka] a. m. n. f. sāṃyogikā relié | gram. (sens) figuré ou métaphorique; opp. auddeśika.

सांवत्सर sāṃvatsara [vr. saṃvatsara] a. m. n. f. sāṃvatsarā annuel | qui prend un an — m. astrologue — f. sāṃvatsarī soc. rite funéraire un an après le décès.

सांवत्सरिक sāṃvatsarika [vr. saṃvatsara-ika] a. m. n. f. sāṃvatsarikā annuel; produit en un an; dû annuellement — m. astrologue.

साकम् sākam adv. à la fois, simultanément, ensemble — prép. cl. en même temps que, de concert avec, en commun avec <i.>; syn. samam, saha_1.

 sākamedha [edha] m. pl. sākamedhās soc. 3e rite de cāturmāsya à la pleine lune du mois kārttika, où l'on «embrase les feux tous à la fois».
sākam

साकाङ्क्ष sākāṅkṣa [sa_1-ākāṅkṣa] a. m. n. f. sākāṅkṣā gram. possédant une dépendance syntaxico-sémantique.

साकार sākāra [sa_1-ākāra_1] a. m. n. f. sākārā qui a une forme; défini | qui a une jolie forme, beau.

 sākāravāda [vāda] m. bd. doctrine enseignant la réalité de l'objet de la conscience; opp. nirākāravāda; cf. Jñānaśrīmitra.
sākāra

साकेत sāketa n. géo. np. de la ville de Sāketa, proche d'Ayodhyā; elle fut renommée en Faizabad comme capitale du Nawab d'Avadh en 1722.

साक्ष sākṣa iic. sākṣāt.

साक्षात् sākṣāt [sa_1-akṣa] adv. de visu, de ses propres yeux; sous les yeux; visiblement, réellement, directement | en réalité, en personne, en chair et en os, sous forme corporelle.
sākṣāt kṛ voir de ses propres yeux.
sākṣāt kṛtya ind. lui ayant mis sous les yeux.
sākṣād bhū apparaître en personne, se matérialiser, devenir visible.
sākṣātkāvyārtha sens littéral d'un poème.

 sākṣātkāra [kāra] a. m. n. f. sākṣātkārī phil. dont on a l'expérience directe.

 sākṣādupāya [upāya] m. voie directe.

 sākṣāddṛṣṭa [dṛṣṭa] a. m. n. f. sākṣāddṛṣṭā vu de ses propres yeux.
sākṣāt

साक्षि sākṣi iic. sākṣin.

 sākṣicaitanya [caitanya] n. phil. [«conscience de témoin»] pure conscience.

 sākṣivat [-vat] ind. comme un témoin.
sākṣi

साक्षिन् sākṣin [sākṣa-in] m. spectateur, témoin oculaire; témoin désintéressé | phil. sujet pensant; ego.
sākṣīkṛ citer comme témoin; faire témoigner.
sākṣībhū être témoin.

साक्षिप्तम् sākṣiptam [sa_1-ākṣipta] adv. de manière étourdie, par distraction.

सागर sāgara [vr. sagara] m. mer, océan | (au fig.) immensité | myth. np. de Sāgara l'Océan; il fut creusé par les 60000 fils du roi Sagara pour retrouver le cheval de son sacrifice égaré aux enfers, puis rempli par la Gaṅgā descendue des cieux; cf. Bhagīratha | pl. sāgarās myth. les 60000 fils de Sagara.

 sāgaraka [-ka] a. m. n. f. sāgarikā qui habite le bord de mer — f. sāgarikā lit. [Ratnāvalī_1] np. de Sāgarikā «Océane», nom d'emprunt de Ratnāvalī_2, fille du roi de Ceylan, naufragée, sauvée et introduite à la cour du roi Udayana comme dame de compagnie de la reine Vāsavadattā_2.
sāgara

साग्निक sāgnika [sa_1-agni-ka] a. m. n. f. sāgnikā accompagné d'Agni.

सांख्य sāṃkhya var. sāṅkhya [vr. saṃkhya] n. «le mesurable», doctrine philosophique fondée sur la discrimination, et attribuée à Kapila; c'est l'un des 6 points de vue [ṣaḍdarśana] de l'Hindouisme orthodoxe; il traite des structures universelles, ou macrocosme; il postule un principe suprême [āstika] bien qu'athée [nirīśvara]; cf. tattva, puruṣa, prakṛti, Īśvarakṛṣṇa.

 sāṃkhyakārikā [kārikā] f. pl. lit. np. des Sāṃkhyakārikās ou Sāṃkhyasaptati, collection de 72 strophes due à Īśvarakṛṣṇa, première élaboration systématique de la doctrine du sāṃkhya; elle enseigne comment l'homme peut se libérer en supprimant les trois sortes de souffrance [tāpatraya]: psychique [ādhyātmika], matérielle [ādhibhautika], et surnaturelle [ādhidaivika]; Gauḍapāda en fit un commentaire [vṛtti], Māṭhara aussi; la Yuktidīpikā est considérée comme son exégèse majeure [Rājavārttika].

 sāṃkhyatattvakaumudī [tattva-kaumudī] f. lit. np. de la Sāṃkhyatattvakaumudī, exposition de la doctrine sāṃkhya due à Vācaspati_1 Miśra.

 sāṃkhyapravacanabhāṣya [pravacana-bhāṣya] n. lit. np. du Sāṃkhyapravacanabhāṣya, commentaire du Sāṃkhyasūtra par Vijñānabhikṣu; il élabore la théorie de l'équilibre des trois qualités [triguṇasāmya].

 sāṃkhyasāra [sāra] m. lit. np. du Sāṃkhyasāra, œuvre phil. de Vijñānabhikṣu.

 sāṃkhyasūtra [sūtra] n. pl. lit. np. du Sāṃkhyasūtra ou Sāṃkhyapravacanasūtra, œuvre fondatrice du sāṃkhya, attribuée à Kapila; le texte actuel est tardif (14e siècle).
sāṃkhya

सांग्रहसूत्रिक sāṃgrahasūtrika [vr. saṃgrahasūtra-ika] a. m. n. f. sāṃgrahasūtrikā soc. qui étudie les aphorismes du Saṃgrahasūtra.

सांघिक sāṃghika [vr. saṃgha-ika] a. m. n. f. sāṃghikī bd. qui concerne la communauté des moines.

साचि sāci [sa_1-ac] adv. de côté, obliquement; en coin (regard).
sācīkṛ se détourner; agir furtivement.
sācīdṛś détourner le regard.

 sācivilokita [vilokita] n. coup d'œil furtif; (théâtre) regard oblique (langoureux).
sāci

साचिन् sācin [agt. sac] a. m. n. f. sācinī qui atteint; cf. savya.

साचिव्य sācivya [vr. saciva-ya] n. compagnonnage, amitié, assistance | charge de ministre ou de conseiller d'un prince.

साची sācī iiv. sāci.

 sācīkṛta [kṛta] a. m. n. f. sācīkṛtā détourné, furtif — n. dissimulation, distorsion; perversion.
sācīkṛtam de manière détournée.

 sācīsūtra [sūtra] n. méd. frein du prépuce.
sācī

साञ्ची sāñcī f. géo. np. de Sāñcī, au Madhya Pradesh, lieu de construction d'un stūpa important (1er siècle ant.); il fait 12,80 m de haut et 32,20 m de diamètre.

साञ्जलि sāñjali [sa_1-añjali] a. m. n. f. qui a les mains jointes (en salut).

साढ sāḍha [pp. sah_1] a. m. n. f. sāḍhā conquis, vaincu.

॰सात् -sāt réduit en (forme des adverbes pour auxiliaires).

सात sāta n. plaisir, délice — m. myth. np. du centaure [gandharva] Sāta «Plaisir».

 sātavāhana [vāhana] m. myth. np. du roi Sātavāhana, qui enfant chevauchait le gandharva Sāta | pl. sātavāhanās hist. np. du peuple et de la dynastie Andhra des Sātavāhanās, qui régnèrent sur le Deccan après la chute de l'empire Maurya, et jusque vers l'an 200; leur capitale était Pratiṣṭhānapura; cf. Śālivāhana.
sāta

सात्त्व sāttva [vr. sattva] a. m. n. f. sāttvā concernant la qualité sattva.

 sāttvika [-ika] a. m. n. f. sāttvikī qui a du caractère, ferme; vigoureux, énergique | phil. [«dont le guṇa prépondérant est sattva»] vertueux, pur; naturel; honnête, authentique | [théâtre] expression | soc. qualifie une nourriture végétarienne sans ail ni oignons, et un mode de vie vertueux | lit. qualifie 6 recueils mythologiques [purāṇa] d'obédience vaiṣṇava: Padmapurāṇa, Viṣṇupurāṇa, Nāradapurāṇa, Bhāgavatapurāṇa, Garuḍapurāṇa et Vārāhapurāṇam. cf. sāttvikānubhāva.

 sāttvikānubhāva [anubhāva] m. [esthétique] état physiologique résultant d'une émotion; on en compte 8: la voix brisée [svarabheda], l'évanouissement [pralaya], l'horripilation [romāñca], la pâleur [vaivarṇya] (ou le changement de complexion [varṇavikāra]), la paralysie [stambha], la sueur [sveda], le tremblement [vepathu], et les larmes [aśru].
sāttva

सात्म sātma [sa_1-ātma] a. m. n. f. sātmā avec sa propre personne; de sa propre nature.

 sātmatā [-tā] f. fait d'être de la même essence que <g. i. iic.>.
sātma

सात्म्य sātmya [sātma-ya] n. communauté de nature; appropriation | soc. conformité à la norme | méd. traitement approprié; habitude de vie; régime.

सात्य sātya [vr. satya] a. m. n. f. sātyā dont la nature est la vérité; de confiance.

सात्यकि sātyaki [vr. satyaka] m. myth. [Mah.] np. de Sātyaki, patr. du vṛṣṇi Yuyudhāna «fils de Satyaka», ami de Kṛṣṇa.

सात्वत sātvata [vr. satvat-a] a. m. n. f. sātvatī géo. concernant le peuple satvat; qui appartient à ce peuple | myth. [Mah.] épith. de Kṛṣṇa, leur prince.

साद् sād [ca. sad_1] v. [10] pr. (sādayati) pp. (sādita) asseoir, faire asseoir; placer dans ou sur <loc.> | ruiner, abattre, détruire, faire périr, réduire à néant.

साद sāda [act. sad_1] m. véd. équitation | affaissement, enlisement; fatigue, affaiblissement; découragement, désespoir.

 sādin [agt. sad_1] m. cavalier | destructeur.
sāda

सादर sādara [sa_1-ādara] a. m. n. f. sādarā respectueux | qui montre de la considération ou de la dévotion envers <iic.>.
sādaram respectueusement.

सादित sādita [pp. sād] a. m. n. f. sāditā assis, installé; en selle | fatigué, déprimé, découragé; détruit.

सादृश्य sādṛśya [sa_1-dṛśya] n. ressemblance, similarité | phil. le fait d'être à l'image de Dieu; un des buts du karmayoga.

साद्य sādya [pfp. [1] ca. sad_1] a. m. n. f. sādyā sellé, harnaché — m. cheval à monter.

साद्यःक्र sādyaḥkra [vr. sadyaḥkrī] a. m. n. f. sādyaḥkrā cf. sādyaḥskra.

साद्यःस्क्र sādyaḥskra [vr. sadyaḥkrī] a. m. n. f. sādyaḥskrā soc. (rite solennel) accompli avec du soma acheté le jour même — n. soc. cérémonie abrégée en un jour | myth. lors d'une compétition entre les radieux [ādityās] et les lumineux [aṅgirasas] pour la possession du Ciel, les seconds proposèrent aux premiers d'officier au rituel solennel où eux-mêmes seraient sacrifiants [yajamāna]; les ādityās inventèrent alors le rituel accéléré sādyaḥskra où ils invitèrent les aṅgirasas à officier, gagnant ainsi la compétition.

साध् sādh [ca. sidh_1] v. [10] pr. (sādhayati) pp. (sādhita) pfp. (sādhya) arranger, régler; accomplir, effectuer, réaliser; partir (faire ce qu'on a à faire) | pratiquer, s'exercer à, s'efforcer d'atteindre | aller droit au but; obtenir, gagner, acquérir | gagner à sa cause, conjurer, s'emparer de; subjuguer; l'emporter sur <acc.> | démontrer, prouver — ps. (sādhyate) être soumis, être dominé — dés.(siṣādhayiṣati) vouloir l'emporter.
mantraṃ sādh réciter un mantra.
maruṃ sādh s'abstenir de boisson.
vākyaṃ sādh tenir sa parole, accomplir une promesse.
tatkāryaṃ sādhayitumalam saḥ il est à la hauteur de cette tâche.

साधक sādhaka [agt. sidh_1] a. m. n. f. sādhikā qui opère, qui effectue, qui influence, qui maîtrise | efficace, utile; rationnel — m. phil. pratiquant du yoga | soc. pratiquant spirituel établi dans une voie de salut | magicien.

 sādhakatama a. m. n. f. sādhakatamā super. le plus efficace | gram. moyen qui caractérise la cause principale de l'action, associé au rôle sémantique [kāraka] d'instrument [karaṇa]; il est marqué par l'instrumental [tṛtīya] | phil. [nyāya] facteur causal d'efficacité maximale engendrant une connaissance correcte [pramā_2].
sādhaka

साधन sādhana [agt. sidh_1] a. m. n. f. sādhanā efficace — ifc. qui effectue, qui produit, qui procure <iic.> — act. n. exécution, réalisation, accomplissement; acquisition, obtention | moyen, instrument, facteur; preuve, résultat | soc. pratique spirituelle | gram. formatif, facteur de réalisation d'un suffixe kṛt_2; il exprime un acteur [kāraka] de l'action tel que son agent [kartṛ] ou son objet/but [karma] ou l'action elle même [bhāva] | (adj.) qui réalise le facteur <iic.> (se dit d'un suffixe kṛt_2 ou d'un kṛdanta) — f. sādhanā phil. maîtrise du yoga; en gén. pratique d'une discipline spirituelle.
sādhanīkṛ employer comme moyen pour <loc.>.
sādhanībhū devenir un moyen ou un instrument.
karmasādhana gram. qui exprime l'objet de l'action (exprimée par le verbe).
bhāvasādhana gram. qui exprime l'action complétée (comme le kṛt_2 ap).

 sādhanacatuṣṭaya [catuṣṭaya] n. phil. [vedānta] les quatre qualifications de l'aspirant à la libération: savoir distinguer dans le réel entre le permanent et l'éphémère [nityānityavastuviveka], être indifférent au profit des fruits de son action [arthaphalabhogavirāga] ici et dans l'au-delà [ihāmutra], avoir accompli les 6 perfections [ṣaṭkasampatti], et désirer la libération [mumukṣutva].

 sādhanapañcaka [pañcaka] n. lit. np. du Sādhanapañcaka «Cinq versets sur la discipline spirituelle», où Śaṃkara_1 donne 40 conseils à ses disciples pour atteindre l'Éveil.

 sādhanapāda [pāda] m. phil. [yoga] np. du Sādhanapāda, section du Yogasūtra traitant de la Voie de la réalisation.

 sādhanamālā [mālā] f. lit. np. de la Sādhanamālā «Guirlande de réalisation spirituelle», ouvrage [tantra] bd. donnant 300 instructions pour la visualisation des divinités et les formules [mantra] qui leur sont appropriées, composé entre le 5e et le 11e siècle.
sādhana

साधनीय sādhanīya [sādhana-īya] a. m. n. f. sādhanīyā qui doit être accompli ou exécuté | gram. qui doit être formé (mot) | phil. qui être être acquis (savoir); à démontrer.

साधर्म्य sādharmya [vr. sadharma-ya] n. égalité d'attributions; identité de nature | phil. la participation aux œuvres de Dieu, un des devoirs du karmayoga.

साधार sādhāra [sa_1-ādhāra] a. m. n. f. sādhārā qui a un support.

साधारण sādhāraṇa [sa_1-ādhāraṇa] a. m. n. f. sadhāraṇā f. sadhāraṇī [«ayant une base commune»] ordinaire, général, générique; collectif; commun à <g. dat. i. iic.>; commun à tous, universel | ayant la même base que, analogue à, similaire à <i. iic.> | moyen (entre deux extrêmes, chaud et froid, etc.); not. terroir intermédiaire entre les terres sèches [jāṅgala] et les terres paludéennes [anūpa] | phil. [nyāya] caractérise la perception [pratyakṣa] ordinaire, par les 5 sens et l'esprit; opp. asādhāraṇa | phil. [vaiśeṣika] qui appartient à plus d'instances que celle présentée, partie du paradoxe anaikāntikan. propriété générique — m. astr. np. de Sādhāraṇa «Solidaire», personnifiant l'an 44 d'un cycle de vie [saṃvatsara].
sādhāraṇīkṛ mettre en commun; partager.
sādhāraṇīkaraṇa mise en commun; généralisation | phil. [esthétique] universalisation des émotions humaines; ce concept, dû à Bhaṭṭanāyaka, fut développé par Abhinavagupta.
sādhāraṇīkṛta mis en commun, partagé, collectif.
sādhāraṇībhū devenir l'égal de; s'identifier à.

 sādhāraṇadharma [dharma] m. phil. le devoir moral universel, supérieur à celui de sa propre condition [svadharma].
sādhāraṇa

साधित sādhita [pp. sādh] a. m. n. f. sādhitā accompli; effectué; provoqué; complété | maîtrisé, soumis; puni, contraint à payer une amende | appointé | phil. démontré | ordonné (punition, amende).

साधु sādhu [vr. sādh-u] a. m. n. f. sādhvī bon, bienveillant; honnête, vertueux, excellent; apte, capable, compétent, efficace; accompli | habile en, apte à <loc.> — m. homme de bien, saint homme, saint; mod. ascète errant — n. le bien, l'honnêteté.
sādhu acc. adv. bien | excl. bien!
sādhu man approuver.
sādhu kṛ bien faire.
sādhu sādhu très bien!
sāmasu sādhu habile dans le chant védique.

 sādhukarman [karman] a. m. n. f. sādhukarmaṇī qui agit bien.

 sādhukāritva [kāritva] a. m. n. f. sādhukāritvā qui fait bien qq.

 sādhukārin [kārin] a. m. n. f. sādhukāriṇī qui agit bien; doué, intelligent.

 sādhutā [-tā] f. correction, validité; bonté; excellence.

 sādhutva [-tva] n. correction, validité; excellence.

 sādhumata [mata] a. m. n. f. sādhumatā porté en haute estime.

 sādhvanuśāsana [anuśāsana] n. enseignement correct (not. de l'usage de la langue, but de la grammaire).

 sādhvācāra [ācāra] m. bonne conduite; comportement vertueux — a. m. n. f. sādhvācārī qui se conduit bien.
sādhu

साध्य sādhya [pfp. [1] ca. sidh_1] a. m. n. f. sādhyā à soumettre, que l'on peut ou doit gagner | à accomplir, à atteindre, à réaliser; qui doit se réaliser; pouvant être exécuté | à déduire, à démontrer — m. but, objectif | phil. [tantra] partie d'une formule [mantra] exprimant le but souhaité | phil. [nyāya] proposition logique à établir; thèse; cf. pratijñā_2 | pl. sādhyās véd. les «perfectibles», classe d'êtres divins ayant précédé les dieux; on leur offre ce qui est surabondant [atirikta] dans le sacrifice; les sādhyās sont associés au zénith [upariṣṭāt]; opp. āptyās.

 sādhyaka [-ka] ifc. a. m. n. f. sādhyakā qui doit atteindre <iic.>.

 sādhyanāma [nāman] n. soc. «nom» d'un mantra, exprimant son but.
sādhya

साध्यता sādhyatā [sādhya-tā] f. faisabilité, réalisabilité, atteignabilité | gram. caractère non accompli d'une action; opp. siddhatā.

 sādhyatāvacchedaka [avacchedaka] m. phil. [nyāya] caractéristique du fait à établir.
sādhyatā

साध्यत्व sādhyatva [sādhya-tva] n. curabilité; fait d'être améliorable ou réussi.

साध्यवत् sādhyavat [sādhya-vat] a. m. n. f. sādhyavatī qui comprend le but à atteindre | phil. [nyāya] qui vérifie le prédicat — m. soc. partie d'un procès à qui il incombe de faire la preuve.

साध्यीय sādhyīya [sādhya-īya] a. m. n. f. sādhyīyā phil. [nyāya] concernant la thèse.

साध्वस sādhvasa [sa_1-dhvaṃsa] n. alarme, terreur; peur de <g. iic.> | (théâtre) fausse alerte, peur soudaine, panique.
sādhvasaṃ gam être pris de terreur.

सानय sānaya [vr. sana_2-ya] a. m. n. f. sānayā vieux; ancien; durable.

सानु sānu m. n. sommet, crête, chaîne de montagne; plateau; forêt.

 sānumat [-mat] a. m. n. f. sānumatī montagneux; possédant un plateau ou un sommet — f. sānumatī lit. [Abhijñānaśakuntalā] np. de la nymphe [apsaras] Sānumatī, amie de Śakuntalā.
sānu

सान्तर sāntara [sa_1-antara] a. m. n. f. sāntarā ayant un intervalle ou des interstices | multiforme, non uniforme (opp. ekarūpa); non compact, discontinu | gram. non dans la portée de la règle par une clause additionnelle.

सान्त्व sāntva [vr. sat-va] a. m. n. f. sāntvā gentil, réconfortant — n. consolation, conciliation | pl. sāntvāni bonnes paroles, paroles d'apaisement ou de réconfort — v. [11] pr. (sāntvayati) pfp. (sāntvya) pf. (pari) consoler, réconforter; apaiser, calmer.

सान्त्वन sāntvana [act. sāntva] n. acte d'apaisement ou de réconciliation; consolation de <g. iic.> | pl. sāntvanāni id. — f. sāntvanā id.

सांदीपनि sāṃdīpani var. sāndīpani [vr. saṃdīpana] m. myth. [VP.] np. du sage Sāndīpani «l'Illuminateur», précepteur de Kṛṣṇa, Balarāma, Sudāma, Uddhava et Śvetaketu_1; son āśrama était situé près d'Ujjayinī; il réclama à Kṛṣṇa comme prix de son service la libération de son fils, prisonnier sous les eaux du démon Pañcajana; cf. Aṅkapāta.

सान्द्र sāndra a. m. n. f. sāndrā visqueux, onctueux, huileux; tendre; suintant de <iic.> | solide, compact, dense; regroupé | fort, robuste; intense; véhément; excessif, abondant — iic. garni de, couronné par, plein de <i. iic.> — n. taillis, bois; tas, grappe.

सांनिध्य sāṃnidhya var. sānnidhya [vr. saṃnidhi-a] n. vicinité, proximité, voisinage | gram. cooccurrence, collocation.
sāṃnidhyaṃ kṛ apparaître, se présenter | (causatif) faire se rapprocher.
sāṃnidhyaṃ s'approcher.
sāṃnidhyaṃ vraj s'approcher.
sāṃnidhyapakṣe jan prendre la place de <g.>.

 sāṃnidhyatas [-tas] adv. par proximité.

 sāṃnidhyatā [-tā] f. proximité, vicinité, voisinage.
sāṃnidhya

सान्वय sānvaya [sa_1-anvaya] a. m. n. f. sānvayā avec la famille; avec les descendants | parent, proche | sensé | de même occupation.

सापत्न sāpatna [vr. sapatna] m. fils d'une épouse rivale — f. sāpatnī fille d'une épouse rivale.

सापत्न्य sāpatnya [vr. sapatna-ya] a. m. n. f. sāpatnyā basé sur la rivalité; né d'une autre épouse — m. demi-frère; rival, ennemi — n. inimitié entre femmes d'un même mari | relation entre demi-frères.

सापवाद sāpavāda [sa_1-apavāda] a. m. n. f. sāpavādā qui insulte, qui contredit | qui provoque le scandale | gram. qui possède des exceptions.
sāpavādam adv. en reproche, avec blâme.
utsargāḥ sāpavādaḥ les règles possèdent des exceptions.

सापिण्ड्य sāpiṇḍya [vr. sapiṇḍa-ya] n. degré de consanguinité.

सापेक्ष sāpekṣa [sa_1-apekṣā] a. m. n. f. sāpekṣā concerné par, ayant du respect pour <iic. loc.> | attentif; intéressé; partiel; opp. nirapekṣa | gram. ayant une dépendance ou présupposition — f. nirapekṣā intérêt.
sāpekṣam adv. avec intérêt; intentionnellement.

 sāpekṣatā [-tā] f. intérêt | gram. dépendance.

 sāpekṣatva [-tva] n. id.
sāpekṣa

साफल्य sāphalya [vr. saphala-ya] n. fécondité; profitabilité; avantage; bon résultat; succès.

साभिनय sābhinaya [sa_1-abhinaya] a. m. n. f. sābhinayā faisant des gestes.
sābhinayam par gestes.

साम sāma iic. sāman.

 sāmaga [ga_2] m. véd. chantre, brāhmaṇa qui chante le Sāmaveda | var. sāmagā id. — f. sāmagī épouse d'un chantre.

 sāmaveda [veda] m. lit. le Sāmaveda, ou Veda des hymnes [sāman], recueil de chants, l'une des 4 parties du Veda; il y a trois écoles de chant: kauthuma, rāṇāyanīya et jaiminīya.
sāma

सामग्री sāmagrī [vr. samagra] f. totalité, intégralité; complétude; not. collection complète, matériel complet, totalité des bagages, des effets ou des meubles | moyens disponibles | soc. moyens requis pour un rituel.
te sāmagrī de quels moyens disposez vous?

सामग्र्य sāmagrya [vr. samagra-ya] n. cf. sāmagrī.

सामन् sāman [relié à sāntva] n. aménité; accueil bienveillant | conciliation, négociation à l'amiable | phil. la négociation, un des stratagèmes [upāya] pour se concilier un adversaire | soc. hymne de louange; not. chant védique, mélodie liturgique pour le Ṛgveda; cf. udgātṛ | pl. sāmāni cf. sāmaveda.
sāmnā i. adv. avec aménité, de bon cœur | pl. sāmabhis par des moyens amicaux.

सामन्त sāmanta [vr. samanta] m. voisin | soc. vassal; chef de district (payant tribut à un roi) | capitaine, meneur | soc. not. prince retenu en otage par un roi ennemi — n. voisinage, alentours.

सामयिक sāmayika [vr. samaya-ika] a. m. n. f. sāmayikī usuel, coutumier, conventionnel | de même opinion, d'accord | qui se conforme à ses engagements | précis, exact; à temps, ponctuel; récurrent, périodique; temporaire.
devi sāmayikā bhavāmaḥ [MAl.] Majesté, soyons ponctuels au rendez-vous.

सामर्थ्य sāmarthya [vr. samartha-ya] n. conformité, adéquation | ce qui est conforme | motifs suffisants pour <loc. iic.> | puissance, efficacité; aptitude; capacité à <inf. dat. loc. iic.> | gram. unicité d'objet (syn. ekārthībhāva); accord (syn. vyapekṣā); co-référence; aptitude à évoquer un sens spécifique d'après le contexte.
sāmarthyāt selon les circonstances; de par la situation; pour cette raison | en vertu du fait que <iic.>; par suite de <iic.>.
sāmarthyaṃ kṛ faire son possible.
sāmarthyaṃ bhaj s'efforcer.

 sāmartyatas [-tas] adv. ainsi que la situation l'exige — ifc. à la suite de, conformément à.

 sāmarthyavat [-vat] a. m. n. f. sāmarthyavatī capable, puissant.
sāmarthya

सामाजिक sāmājika [vr. samāja-ika] a. m. n. f. sāmājikī qui fait partie d'une assemblée — m. participant; spectateur.

सामानाधिकरण्य sāmānādhikaraṇya [vr. samānādhikaraṇa-ya] n. gram. congruence, accord; apposition; corrélation; co-référence, fait de dénoter un même objet | phil. [navyanyāya] inhérence dans le même substrat ou réceptacle, colocation.

सामान्य sāmānya [vr. samāna_2-ya] a. m. n. f. sāmānyā semblable, similaire; commun à plusieurs ou à tous | commun, ordinaire, usuel — n. identité, similitude; trait commun | phil. [vaiśeṣika] catégorie [padārtha] des universaux ou substrats génériques; un tel substrat peut être supérieur [para] s'il est général, comme l'existence [sattā] ou inférieur [apara] s'il l'est moins, comme la substantialité [dravyatva]; cf. anuvṛttipratyayahetu | lit. fonds de textes sacrés commun, libre d'accès aux 4 classes sociales; il comprend les deux épopées Mah. et Rām., et les recueils mythologiques [purāṇa]; opp. sāmānyaviśeṣa.

 sāmānyaka [-ka] ifc. a. m. n. f. sāmānyakā qui est similaire à <iic.>.

 sāmānyakāṇḍa [kāṇḍa] n. lit. np. du Sāmānyakāṇḍa, 3e tome de l'Amarakoṣa; il comprend cinq sections [varga]: viśeṣyanighnavarga traitant des adjectifs, saṃkīrṇavarga traitant de divers sujets, nānārthavarga traitant des homonymes, ayayavarga traitant des indéclinables, et liṅgādisaṃgrahavarga traitant du genre des substantifs et autres sujets divers.

 sāmānyakriyā [kriyā] f. gram. emploi d'un verbe à la voix impersonnelle.

 sāmānyalakṣaṇa [lakṣaṇa] n. phil. [nyāya] perception spécifique de reconnaissance d'un type universel par son signe (analogie).

 sāmānyaviśeṣa [viśeṣa] n. lit. textes sacrés réservés aux 3 classes dvija, comprenant les textes révélés [śruti] (Veda et textes associés) et les recueils de loi [smṛti] (dharmaśāstra).

 sāmānyābhāva [abhāva] m. phil. [nyāya] inégalité, négation; absence générique.
sāmānya

सामान्यतम sāmānyatama [super. sāmānya] a. m. n. f. sāmānyatamā extrêmement similaire, pareil.

सामान्यतर sāmānyatara [compar. sāmānya] plus commun; très commun, banal.

सामान्यीय sāmānyīya [sāmānya-īya] a. m. n. f. sāmānyīyā phil. [nyāya] qui concerne le substrat générique [sāmānya].

सामायिक sāmāyika [vr. samaya-ika] n. équanimité, sérénité | [sāmāyikavrata] jn. la pratique de la méditation, un śikṣāvrata.

सामि sāmi adv. prématurément, incomplètement | à moitié || lat. semi.

 sāmikṛta [kṛta] a. m. n. f. sāmikṛtā à moitié fini.
sāmi

सामीप्य sāmīpya [vr. samīpa-ya] a. m. n. f. sāmīpyā voisin, avoisinant, connexe — n. voisinage, proximité | gram. temps connexe à celui de la narration | phil. la proximité de Dieu, un des buts du bhaktiyoga; un des 4 états de libération [mukti]; cf. sālokyādicatuṣṭaya.

सामुद्र sāmudra_1 [vr. samudra_1] a. m. n. f. sāmudrā relatif à la mer, maritime, marin — m. marin, navigateur.

सामुद्र sāmudra_2 [vr. samudra_2] n. marque corporelle.

 sāmudraka [-ka] m. interprète de signes corporels, devin.

  sāmudrakavidyā [vidyā] f. science de l'interprétation des signes et des présages [śubhalakṣaṇa].
 sāmudraka
sāmudra_2

सामूहिक sāmūhika [vr. samūhikā] a. m. n. f. sāmūhikā rassemblé en masse, mis en rangs — m. gram. suffixe formant des noms collectifs.

सांप्रत sāṃprata var. sāmprata [vr. saṃprati-a] a. m. n. f. sāṃpratā approprié, adéquat, convenable, correct.
sāṃpratam var. sāmpratam acc. adv. actuellement, à présent, maintenant; immédiatement.

साम्ब sāmba m. myth. [Mah.] np. de Sāmba ou Śāmba, fils de Kṛṣṇa et Jāmbavatī; il menait une vie dissolue à Dvārakā et se moquait des dévotions de Viśvāmitra, Durvāsā et Nārada; il se déguisa en femme enceinte et leur demanda de prédire s'il allait accoucher d'une fille ou d'un garçon; ils le condamnèrent à enfanter d'un pieu de fer qui serait la perte de la race de Yadu; Ugrasena le fit réduire en poudre et jeter à la mer, mais un morceau fut trouvé dans un poisson par un pêcheur qui le vendit au chasseur Jarā_2 qui s'en servit à faire la pointe de la flèche avec laquelle il tua Kṛṣṇa; maudit par Durvāsā il devint lépreux; il en fut délivré par Sūrya, auquel il construisit un temple sur les rives de la Chenab.

 sāmbadaśamī [daśamī] f. soc. 10e jour de la quinzaine claire du mois pauṣa; on y célèbre la sūryapūjā, qui fête la guérison de la lèpre de Sāmba par Sūrya.

 sāmbapurāṇa [purāṇa] n. lit. np. du Sāmbapurāṇa, un récit d'antan mineur [upapurāṇa].

 sāmbopapurāṇa [upapurāṇa] n. cf. sāmbapurāṇa.
sāmba

साम्य sāmya [vr. sama-ya] n. égalité, identité; accord parfait (avec <i. loc. iic.>) | équilibre; état normal; égalité d'humeur, sang froid; impartialité (envers [prati-loc.]) — a. m. n. f. sāmyā ordinaire, moyen, normal; impartial.
sāmyam i devenir identique à, ne faire qu'un avec.
sāmyaṃ kṛ rendre justice à <loc.>.
sāmyaṃ calmer.

 sāmyatā [-tā] f. égalité.

 sāmyatva [-tva] n. égalité.
sāmya

साम्राज्य sāmrājya [vr. samrāj-ya] n. souveraineté, empire | pouvoir suprême (sur <g. loc. iic.>).

साय sāya n. soir, soirée.
sāyam adv. le soir.
hyaḥ sāyam adv. hier soir.
sāyaṃ prātar adv. le soir et le matin, matin et soir.
sāyaṃ sāyam adv. chaque soir, tous les soirs.
sāyaṃ kṛ passer la nuit.

 sāyāhan [ahan] n. le soir — m. sāyāhna id.
sāya

सायक sāyaka m. flèche.
sa lakṣyacyutasāyako'bhūt sa flèche a raté son but.

सायण sāyaṇa m. hist. np. de Sāyaṇa ou Sāyaṇācārya, ministre du roi Harihara_2 de Vijayanagara, élève de Śaṃkarānanda, érudit commentateur de textes védiques, et not. du Ṛgveda, mort en 1387; cf. Mādhavīyadhātuvṛtti, Vedārthaprakāśa, Bhāratītīrtha.

सायन sāyana [sa_1-ayana] n. astr. zodiaque tropique [«avec mouvement»], lié à l'année terrestre; opp. nirayana.

सायम् sāyam [acc. sāya] iic.

 sāyaṃsaṃdhyā [saṃdhyā] f. rite du coucher du soleil.

 sāyamaśana [aśana_2] n. repas du soir.
sāyam

सायुज्य sāyujya [sa_1-yujya] n. union, communion avec, absorption dans <g. loc.> | phil. absorption dans l'Essence Divine, union avec Dieu; but ultime du jñānayoga; un des 4 états de libération [mukti]; cf. sālokyādicatuṣṭaya.

सार sāra [agt. sṛ] a. m. n. f. sārā précieux, excellent; solide, fort — m. n. noyau, essence; mœlle, quintessence; le meilleur d'une chose | partie solide d'un corps | crème; nectar | résine; épanchement, pus; excrément | phil. l'un des 7 constituants du corps, dont la proportion détermine le tempérament: sattva l'intelligence, śukra le sperme, majjan la mœlle, asthi les os, medas la graisse, māṃsa la chair, et rakta le sang | fortune, richesse; force, vigueur, puissance; énergie; solidité, dureté | pion du jeu d'échecs | lit. sommaire — ifc. constitué essentiellement de; qui a l'essence de; plein de <i.> || lat. serum.
candanasāra essence de santal.
khadirasāra essence de cachou.
dharmasāraṃ jagat Le Monde repose sur la Justice.

 sāratā [-tā] f. solidité.

 sāranātha [nātha] m. géo. np. de Sāranātha, lieu au nord de Vārāṇasī, où Buddha révéla son enseignement par son premier sermon, dans le parc aux gazelles.

 sārabhāṇḍa [bhāṇḍa] n. bien précieux, trésor.

  sārabhāṇḍabhūmigṛha [bhūmigṛha] n. soc. cachot où la reine emprisonne ses rivales.
 sārabhāṇḍa

 sāravat [-vat] a. m. n. f. sāravatī fort, solide; résilient | substantiel; nourrissant; plein de sève | précieux.

  sāravattā [-tā] f. force, vigueur, résilience | solidité (not. flèche).
 sāravat

 sārasaṃgraha [saṃgraha] m. lit. [tantra] np. du Sārasaṃgraha, compendium de rituel vaiṣṇava.

 sārāvalī [āvalī] f. lit. titre d'ouvrages.

 sārāsāra [asāra] a. m. n. f. sārāsārā relativement substantiel; plus ou moins fort — n. force relative; plus ou moins bonne qualité.

 sāroddhāra [uddhāra] m. réceptacle d'écoulement; recueil de l'essence d'une matière — ifc. lit. [«quintessence de»] titre d'ouvrages.
sāra

सारङ्ग sāraṅga [vr. saraṅga] a. m. n. f. sāraṅgī tacheté, moucheté — m. myth. np. de Śāraṅga, arc de Viṣṇu, façonné par Viśvakarmā; cf. cf. pañcayuddha, hum | natu. zoo. Cucculus melanoleucus ou zoo. Clamator jacobinus, coucou jacobin, oiseau noir et blanc; toujours assoiffé, on dit qu'il se nourrit des gouttes de pluie; syn. cātakaf. sāraṅgī mus. instrument à cordes (sarangi).

सारण sāraṇa [agt. sṛ] a. m. n. f. sāraṇī craqué, fendu; qui fuit — act. m. diarrhée, dysenterie; fuite | vent d'automne | myth. [Mah.] np. de Sāraṇa, frère de Kṛṣṇa.

सारथि sārathi [vr. saratha] m. cocher — ifc. qui guide, qui dirige.

सारथ्य sārathya [vr. saratha-ya] n. condition de cocher; fait de conduire comme un cocher.

सारमेय sārameya [vr. saramā-īya] m. [«fils de Saramā»] chien.

सारल sārala [vr. sarala] a. m. n. f. sāralā relatif à Saralam. lit. np. du Sārala Mahābhārata, dû à Sarala.

सारशन sāraśana [vr. saraśana] m. cf. sārasana.

सारस sārasa [vr. saras-a] m. f. sārasī natu. zoo. Grus antigone, grue de l'Inde du Nord.

सारसन sārasana [relié à sāraśana] m. n. gaine, corset; ceinture (not. militaire); armure de poitrine.

सारस्वत sārasvata [vr. sarasvat-a] a. m. n. f. sārasvatī relatif à Sarasvān, à Sarasvatī, ou à la Sarasvatī_1 | du pays des Sārasvatās | éloquent; instruit — m. bâton de bilva | myth. np. du sage [ṛṣi] Sārasvata «issu de Sarasvatī» | pl. sārasvatās géo. np. du peuple des Sārasvatās, qui vivaient sur les bords de la Sarasvatī_1 | soc. tribu de brahmanes originaires de cette région; ils se disent descendants de Sārasvata; les brahmanes lettrés [paṇḍita] du Kaśmīra sont des sārasvatās | mod. communauté de brahmanes de la région de Goa et de la côte nord du Karṇāṭaka; ils suivent la doctrine dvaita de Madhvācārya; cf. Citrapura.

 sārasvatīprakriyā [prakriyā] f. gram. np. de la grammaire Sārasvatīprakriyā d'Anubhūtisvarūpācārya, aussi appelée Sārasvatavyākaraṇa.
sārasvata

सारिक sārika [sāra-ika] m. f. sārikā natu. zoo. Turdus Salika, merle | natu. zoo. Gracula Religiosa, mainate — f. sārikā confidente.

सारूप्य sārūpya [vr. sarūpa-ya] n. fait d'avoir la même forme que, similarité, ressemblance avec <g.> | phil. conformité avec l'Essence Divine, fait d'être à l'image de Dieu; un des 4 états de libération [mukti]; cf. sālokyādicatuṣṭaya.

सार्थ sārtha [sa_1-artha] a. m. n. f. sārthā riche; profitable; significatif, sensé; qui réussit — m. caravane; compagnie, troupe, entreprise.

 sārthaka [-ka] a. m. n. f. sārthakā utile; significatif | qui a du succès.
sārtha

सार्ध sārdha [sa_1-ardha] a. m. n. f. sārdhā augmenté de moitié.
sārdham adv. de moitié, avec, en compagnie de <i.>; ensemble.
sārdham ādā prendre avec soi.
brāhmaṇaiḥ sārdham avec les prêtres.
dve śate sārdhe 250.

सार्प sārpa [vr. sarpa] a. m. n. f. sārpā relatif aux serpents.

सार्व sārva [vr. sarva] a. m. n. f. sārvā général, universel.

 sārvabhauma [bhauma] a. m. n. f. sārvabhaumā universel — m. [«roi de toute la terre»] empereur; cf. Lalitāditya | myth. np. de l'éléphant céleste Sārvabhauma «Empereur», diggaja du Nord, au service de Kubera | hist. np. du logicien Vāsudeva_3 Sārvabhauma_1, maître bengali du 15e siècle, auteur du Sārvabhaumanirukta.

  sārvabhaumanirukta [nirukta] n. lit. [nyāya] np. du Sārvabhaumanirukta, œuvre de Vāsudeva_3 Sārvabhauma_1.
 sārvabhauma
sārva

सार्वधातुक sārvadhātuka [vr. sarvadhātu-ka] a. m. n. f. sārvadhātukā gram. [«propre à la totalité de la racine»] se dit des terminaisons verbales des temps du système du présent (présent, imparfait, impératif et optatif); aussi de l'aoriste, du futur et du conditionnel; opp. ārdhadhātuka.

 sārvavarṇika [vr. sarvavarṇa-ika] a. m. n. f. sārvavarṇikā soc. qui convient à toute la population.
sārvadhātuka

सार्ष्टि sārṣṭi [sa_1-ārṣa] a. m. n. f. de même rang ou condition.

 sārṣṭitā [-tā] f. égalité de rang ou de valeur | phil. atteinte du rang Divin, obtention du Pouvoir Divin, un des 4 états de libération [mukti]; cf. sālokyādicatuṣṭaya.

 sārṣṭya [-ya] n. id.
sārṣṭi

साल sāla cf. śāla.

 sālagrāma [grāma] m. cf. śālagrāma.
sāla

सालक sālaka [sa_1-alaka] a. m. n. f. sālakā orné de mèches de cheveux.

सालङ्कायन sālaṅkāyana m. myth. patr. du ṛṣi Sālaṅkāyana ou Śālaṅkāyana, fils de Viśvāmitra.

सालोक्य sālokya [vr. saloka-ya] n. cohabitation avec, fait d'être dans le même monde, le même pays, au même endroit que <g. i.-saha_2 iic.> | phil. immersion dans l'Être suprême [brahman]; cohabitation avec l'Essence Divine, fait d'être en présence de Dieu, un des buts du bhaktiyoga; un des 4 états de libération [mukti]; cf. sālokyādicatuṣṭaya.

 sālokyādicatuṣṭaya [ādi-catuṣṭaya] n. phil. les 4 états de libération [mukti]: la proximité de Dieu [sāmīpya], le fait d'être en présence de Dieu [sālokya], le fait d'être à l'image de Dieu [sārūpya], l'absorption dans l'Essence Divine [sāyujya]; parfois on ajoute l'obtention du Pouvoir Divin [sārṣṭitā].
sālokya

साव sāva [act. su_2] m. véd. libation de soma.

सावधान sāvadhāna [sa_1-avadhāna] a. m. n. f. sāvadhānā attentif (à <loc.>), vigilant, prudent | qui a l'intention de <inf.> — v. [11] pr. (sāvadhānayati) faire attention, être sur ses gardes.
sāvadhānam adv. attentivement; prudemment.
sāvadhānībhū faire attention (à <loc.>).
sāvadhānīkṛ avertir, mettre sur ses gardes.

 sāvadhānatā [-tā] f. attention, prudence.
sāvadhāna

सावन sāvana [vr. savana_1] a. m. n. f. sāvanā soc. qui détermine les 3 libations de soma quotidiennes — m. patron d'un sacrifice — n. temps solaire vrai.

सावयव sāvayava [sa_1-avayava] a. m. n. f. sāvayavā composé de parts | phil. d'extension limitée; non éternel.

सावर्ण sāvarṇa [vr. savarṇa] a. m. n. f. sāvarṇā qui est de la même couleur ou caste que | phon. homophone (se dit de phonèmes de même point d'articulation) — m. myth. np. de Sāvarṇa ou Sāvarṇi, fils de Sūrya et de Chāyā, 8e manu du kalpa.

सावर्ण्य sāvarṇya [vr. savarṇa-ya] n. identité de couleur ou de caste | phon. homophonie de phonèmes.

सावशेष sāvaśeṣa [sa_1-avaśeṣa] a. m. n. f. sāvaśeṣā incomplet, non terminé — n. reste, résidu.
sāvaśeṣam jusqu'au bout.
śṛṇu me sāvaśeṣaṃ vacaḥ écoute mon discours jusqu'au bout.

सावित्र sāvitra [vr. savitṛ-a] a. m. n. f. sāvitrī relatif au Soleil; descendant du Soleil (désigne divers êtres célestes) — m. myth. [Rām.] not. np. de Sāvitra, épith. de la Lumière Prabhāsa, huitième vasu; il pulvérisa le rākṣasa Sumāli de sa massue — f. sāvitrī lit. l'un des hymnes les plus sacrés du Ṛgveda, louant Savitā; syn. gāyatrī | myth. np. de Sāvitrī l'Incitatrice, épouse de Savitā; elle est la muse personnifiant l'inspiration et l'intuition | myth. [Mah.] np. de Sāvitrī_1, épouse de Satyavān; elle demanda à Sūrya de ne pas se lever pour que Yama ne vienne pas prendre son mari, mordu par un serpent mortel; elle représente le modèle de l'amour conjugal; on la célèbre à la pleine lune de jyaiṣṭha [vaṭapūrṇimā] avec la vaṭasāvitrīpūjā.

सास्ना sāsnā f. fanon (signe caractéristique [lakṣaṇa] du bétail).

 sāsnāvat [-vat] a. m. n. f. sāsnāvatī phil. [«porteur de fanon»] qualifie le bétail par son signe caractéristique [lakṣaṇa].

  sāsnāvattva [-tva] n. phil. [vaiśeṣika] universel du bétail; syn. gotva.
 sāsnāvat
sāsnā

साह् sāh [ca. sah_1] v. [10] pr. (sāhayati) supporter, endurer.

साहचर्य sāhacarya [vr. sahacara-ya] n. compagnie, société, association (avec <i. iic.>) | gram. co-location.

साहय sāhaya [agt. sāh] a. m. n. f. sāhayā qui supporte, qui endure.

साहस sāhasa [vr. sahas-a] a. m. n. f. sāhasā hâtif, irréfléchi; audacieux, téméraire; imprudent — n. audace, témérité; précipitation; violence, agression, cruauté.
sāhase śrīḥ prativasati la fortune sourit aux audacieux.

साहसिक sāhasika [sāhasa-ika] a. m. n. f. sāhasikī audacieux, téméraire; impétueux, fougueux | brutal, féroce, cruel.

साहस्र sāhasra [vr. sahasra] a. m. n. f. sāhasrā f. sāhasrī composé de mille parts; très nombreux — n. millier.
sāhasreṇa adv. par milliers.

साहस्रक sāhasraka [sāhasra-ka] a. m. n. f. sāhasrikā constitué d'un millier.

साहायक sāhāyaka [vr. sahāya-ka] n. aide, secours.

साहाय्य sāhāyya [vr. sahāya] n. aide, secours.
sāhāyyam kṛ donner assistance.
sāhāyyam sthā id.

 sāhāyyārtha [artha] m. occupation à porter secours.
sāhāyya

साहित्य sāhitya [vr. sahita-ya] n. fait d'être ensemble, union, unité | rhétorique; art poétique; composition, littérature.

 sāhityadarpaṇa [darpaṇa] m. lit. np. du Sāhityadarpaṇa, ouvrage de poétique dû à Viśvanātha_1 Kavirāja (14e siècle).

 sāhityaratnākara [ratnākara] m. lit. np. du Sāhityaratnākara «Mine de joyaux d'art poétique», ouvrage de poétique dû à Dharmasūri (15e siècle), en 10 chapitres [taraṅga]; aussi appelé Sāhityaratnākaramīmāṃsā.

 sāhityotsava [utsava] m. mod. festival.
sāhitya

सि si v. [9] pr. (sināti) pp. (sita_1) pf. (vi) lier, attacher.

सिंह siṃha m. lion | astr. signe zodiacal [rāśi] du Lion | myth. [Mahāvaṃśa] np. de Siṃha «le Lion», ancêtre mythique des Singhalais [Siṃhalās]; on dit qu'il épousa Suppadevī, princesse du Vaṅga; il vivait dans une caverne fermée par un rocher; Suppadevī s'en échappa avec son fils et sa fille; plus tard son fils Siṃhabāhu revint pour le tuer d'une flèche — ifc. le premier, le meilleur des («un lion parmi les») — f. siṃhī lionne.

 siṃhaghoṣa [ghoṣa] m. rugissement | lit. [DKC.] np. du prince Siṃhaghoṣa, fils du roi Caṇḍasiṃha; cf. Kāmapāla.

 siṃhatilaka [tilaka] m. hist. np. du mathématicien et astronome jaïne Siṃhatilaka Sūri; il vécut à Vijāpur au Gujarāt au 13e siècle; il est l'auteur de commentaires du Gaṇitatilaka et du Bhuvanadīpaka.

 siṃhadeva [deva] m. hist. np. de Siṃhadeva, roi du Kaśmīra (1286–1301); il succéda à Lakṣmaṇadeva (1273–1286); sa dynastie Damara remplaça les Lohara; Sūhadeva lui succéda.

 siṃhanāda [nāda] m. rugissement | bd. enseignement de la Loi par le Buddha.

 siṃhapura [pura] n. géo. np. de Siṃhapura «Ville du Lion»; plusieurs villes antiques portent ce nom, not. au Lāṭa et au Kaliṅga | mod. np. de Siṃhapūr ou Singapour, la «Ville du Lion» — f. siṃhapurī cf. vikramasiṃhapurī.

 siṃhabāhu [bāhu] m. myth. np. du roi Siṃhabāhu «aux bras de lion», fils du lion Siṃha; il tua son père pour une récompense, et on lui proposa le trône du Vaṅga, mais créa sa propre capitale Siṃhapura au Kaliṅga; et épousa sa propre sœur, dont il eut 32 enfants; il bannit son fils aîné dissolu Vijaya_2, qui partit en mer avec 700 compagnons pour devenir Siṃhala le fondateur de Ceylan [Siṃhaladvīpa].

 siṃhastha [stha] m. astr. se dit de Jupiter entrant dans le signe du Lion | soc. np. du festival de Siṃhastha, pèlerinage à Ujjayinī de kumbhamela, avec bain dans la Kṣiprā; il commence à la pleine lune de caitra et finit à celle de vaiśākha.

 siṃhādivarga [ādi-varga] m. lit. section du Bhūmyādikāṇḍa, traitant des animaux (lions, etc.).

 siṃhāvalokana [avalokana] n. regard rétrospectif (not. sur l'œuvre d'une vie); réexamen.
siṃhāvalokananyāya [«maxime du regard du lion»] qui regarde en arrière pour voir ce qu'il a laissé.

 siṃhāsana [āsana] n. trône royal (aux accoudoirs décorés de têtes de lion) | phil. [yoga] posture «du lion»: assis jambes croisées, chaque cheville sous le testicule opposé, mains posées sur les genoux, doigts écartés, bouche grande ouverte, langue pendante, en concentration oculaire [nāsāgradṛṣṭi].

  siṃhāsanadvātriṃśikā [dvātriṃśikā] f. lit. np. de la Siṃhāsanadvātriṃśikā ou Siṃhāsanadvātriṃśikakathā, collection de 32 récits en prose à la gloire du roi Vikramāditya; chaque exploit est conté par l'une des nymphes supportant son trône magique, qui surgit de terre quand Bhoja_1 s'y assit; l'œuvre exprime que seul mérite le trône un roi possédant toutes les vertus de Vikramāditya; l'original est perdu; une recension est d'auteur Kṣemendra, une autre est attribuée à Vararuci; syn. Vikramacarita.

  siṃhāsanabhraṣṭa [bhraṣṭa] a. m. n. f. siṃhāsanabhraṣṭā détrôné.
 siṃhāsana
siṃha

सिंहल siṃhala [siṃha-la] m. bd. np. de Siṃhala «De la race du lion», patr. du marchand Vijaya_2, petit-fils de Siṃha; il était parti en mer à la recherche de pierres précieuses avec 700 nobles compagnons; ils firent naufrage, et échouèrent sur l'île de Ceylan [Tāmradvīpa] le jour où Buddha passa en parinirvāṇa; ils y furent accueillis par les ogresses [rākṣasī] qui se transformèrent en jolies nymphes pour les séduire; l'accompli [bodhisattva] Lokeśvara vint les sauver sous la forme du cheval volant Balāha; ils devaient s'envoler avec lui, les yeux fermés, sans céder aux appels des nymphes; seul Siṃhala eut la foi et fut sauvé; l'île de Ceylan porte son nom en son honneur | [siṃhādvīpa] géo. Ceylan | pl. siṃhalās np. des Siṃhalās, les Singhalais.

 siṃhaladvīpa [dvīpa] m. géo. np. de Siṃhaladvīpa, l'île de Ceylan.
siṃhala

सिंहिका siṃhikā [siṃha--ika] f. myth. np. de l'asurī Siṃhikā «Lionne», sœur de Hiraṇyakaśipu, épouse de Vipracitti, mère de Rāhu.

सिकता sikatā f. pl. sikatās sable || lat. siccus.

सिकतिल sikatila [sikatā-ila] a. m. n. f. sikatilā sablonneux.

सिक्त sikta [pp. sic] a. m. n. f. siktā répandu, versé.

 siktasaṃmṛṣṭa [saṃmṛṣṭa] a. m. n. f. siktasaṃmṛṣṭā mélangé en versant.
sikta

सिक्थ siktha m. n. riz cuit égoutté; boule de riz — n. cire.

 sikthavartinī [vartinī] f. mod. bougie.
siktha

सिच् sic v. [6] pr. (siñcati) pft. (siṣeca) aor. [2] (asicat) pp. (sikta) pf. (abhi, ava, ā, ut, ni) verser, répandre, faire couler (not. jala, retas) | arroser, asperger — ps. (sicyate) être versé, couler — ca. (secayati) répandre, arroser || all. seichen.
vṛkṣaṃ vṛkṣaṃ siñcati il arrose chaque arbre l'un après l'autre.

सित sita_1 [pp. si] a. m. n. f. sitā_1 lié, attaché, enchaîné; captif | accompagné de <i.>.

सित sita_2 [relié à asita] a. m. n. f. sitā_2 blanc, clair, brillant; limpide — m. la couleur blanc | astr. la «quinzaine claire» [śuklapakṣa] — f. sitā myth. np. de la Sitā, une divyagaṅgā; c'est une branche de la Voie lactée ou Gange céleste [Mandākinī].

 sitadhyāna [dhyāna] n. jn. pure méditation; syn. śukladhyāna.

 sitotpala [utpala] n. natu. bot. Nelumbium speciosum, lotus blanc de jour.

 sitopala [upala] m. n. [«pierre blanche»] craie; cristal de roche — f. sitopalā sucre raffiné.
sita_2

सिति siti [act. si] f. fait de lier, d'attacher.

सिद्ध siddha_1 [pp. sidh_1] a. m. n. f. siddhā_1 accompli, réalisé; gagné, obtenu; parfait | qui a atteint son but, réalisé son objectif, accompli sa mission | achevé, à point, prêt; not. riz | stable, immuable, éternel; syn. nitya; opp. kārya | phil. qui a atteint le but suprême | doué de vertus surnaturelles, merveilleux, magique — m. qui a atteint la perfection; saint, bienheureux | magicien; expert | phil. Accompli, être humain devenu immortel et omniscient après avoir obtenu la libération [mokṣa], et doué de pouvoirs magiques [siddhi]; les siddhās habitent Bhuvar, l'Entre-Ciel-et-Terre | gram. (règle) mutuellement applicable | soc. efficace (mantra, rite) — n. magie, surnaturel.
iti siddham fin; j'en ai terminé | phil. [nyāya] CQFD.
arthaprāptiśca pratyakṣasiddhā [Viśvanātha_1] L'acquisition de richesses seule est évidence de réussite.

 siddhakāṇḍa [kāṇḍa] n. gram. partie de l'Aṣṭādhyāyī précédant la deuxième section du huitième livre; l'ordre d'application de ses règles dépend de critères de priorité; opp. asiddhakāṇḍa.

 siddhagraha [graha] m. phil. [tantra] possession par un accompli.

 siddhatā [-tā] f. perfection | phil. condition d'un être accompli [siddha_1] | validité (d'une doctrine, d'une règle) | fait d'être reconnu ou compris | gram. caractère accompli d'une action; opp. sādhyatā.

 siddhatva [-tva] n. id.

 siddhapadasāṃnidhya [pada-sāṃnidhya] n. gram. fait de désambiguïser un mot par collocation.

 siddhapura [pura] n. f. siddhapurī myth. np. de Siddhapura ou Siddhapurī, ville des accomplis; on la situe souvent dans le grand Nord.

 siddhaprāya [prāya] a. m. n. f. siddhaprāyā presque accompli.

 siddhayoga [yoga] m. phil. [tantra] réalisation d'actes miraculeux par la pratique du yoga.

  siddhayogeśvaratantra [īśvara-tantra] n. lit. np. du Siddhayogeśvaratantra, ouvrage tantr. sur le yoga.

  siddhayogeśvarīmata [īśvarī-mata] n. lit. np. du Siddhayogeśvarīmata, ouvrage de la doctrine kaula.
 siddhayoga

 siddharasa [rasa] m. mercure | alchimiste; magicien.

 siddharāja [rāja] m. hist. np. du roi Jayasiṃha Siddharāja «Accompli», de la dynastie Caulukya (12e siècle); il régnait à Aṇahilapāṭaka au Gurjara; il fit une campagne militaire sur Avantī au Mālava pour en ramener comme butin la bibliothèque de sanskrit fondée par le roi Bhojadeva.

 siddharṣi [ṛṣi] m. hist. np. du poète et philosophe jaïne Siddharṣi Gaṇī, auteur de l'Upamitibhavaprapañcakathā (10e siècle).

 siddhasāra [sāra] m. n. lit. np. du Siddhasāra «Connaissance des humeurs», traité de médecine [āyurveda] dû à Ravigupta (vers 650).

 siddhasiddhāntapaddhati [siddhānta-paddhati] f. lit. np. de la Siddhasiddhāntapaddhati «Manuel de doctrine accomplie», texte ancien de haṭhayoga, attribué à Gorakṣanātha; il décrit le renonçant [avadhūta] comme apte à incarner tous les rôles sociaux, du roi à l'ascète.

 siddhahemacandra [hemacandra] m. lit. np. du Siddhahemacandra ou Siddhahemaśabdānuśāsana «(grammaire de) Hemacandra (dédiée à) Siddha (-rāja)».

 siddhahemaśabda [hema-śabda] iic. lit. grammaire de Hema (-candra) dédiée à Siddha (-rāja).

  siddhahemaśabdānuśāsana [anuśāsana] n. lit. np. du Siddhahemaśabdānuśāsana, synthèse des grammaires du sanskrit due à Hemacandra, sur la commande du roi Siddharāja, qui la fit copier par 300 scribes; on l'appelle aussi Siddhahaima et Siddhahemacandra; ses 7 premiers chapitres [adhyāya] concernent le sanskrit, le 8e est une grammaire du prākṛta.
 siddhahemaśabda

 siddhahaima [haima_2] m. cf. siddhahemacandra.

 siddhānta [anta] m. but suprême; conclusion | axiome, truisme; dogme, doctrine; savoir; enseignement | nom générique de certains traités (not. math. astr. et gram.) | phil. [«argumentation conclusive»] textes tantr. shivaïstes respectant la pureté brahmanique, de tendance dualiste; Śiva y révèle la connaissance qui mène à la délivrance; cf. Kāmika.

  siddhāntakaumudī [kaumudī] m. lit. np. de la Siddhāntakaumudī «Élucidation de la doctrine» (de la grammaire de Pāṇini); son auteur est Bhaṭṭojī Dīkṣita (17e siècle); son élève Varadarāja_1 en fit une version simplifiée pour les étudiants, la Laghusiddhāntakaumudī; cf. Laghukaumudī, Tattvabodhinī, Śabdenduśekhara.

  siddhāntabindu [bindu] m. lit. np. du Siddhāntabindu de Madhusūdana_1 Sarasvatī_2, aussi appelé Siddhāntatattvabindhu.

  siddhāntamuktāvalī [muktāvalī] f. lit. np. de la Siddhāntamuktāvalī; cf. Nyāyasiddhāntamuktāvalī.

  siddhāntalakṣaṇa [lakṣaṇa] n. phil. [nyāya] définition exacte; définition acceptée.

  siddhāntaśikhāmaṇi [śikhāmaṇi] m. lit. np. du Siddhāntaśikhāmaṇi, texte vīraśaiva du 8e siècle, dû à Śivayogī Śivācārya.

  siddhāntaśiromaṇi [śiromaṇi] m. math. np. du Siddhāntaśiromaṇi «Couronnement de science», traité de mathématique et d'astronomie de Bhāskarācārya_2; il comprend 4 parties: Līlāvatī (calcul arithmétique), Bījagaṇita (algèbre), Grahagaṇitādhyāya (calcul des planètes) et Golādhyāya (trigonométrie sphérique appliquée aux globes terrestre et céleste).

  siddhāntasārāvalī [sārāvalī] f. lit. np. de la Siddhāntasārāvalī, traité métrique du śaivasiddhānta dû à Trilocanaśiva ācārya.

  siddhāntasundara [sundara] m. math. np. du Siddhāntasundara, traité de Jñānarāja (vers 1500).

  siddhāntin [-in] a. m. n. f. siddhāntinī expert (en science, grammaire ou textes sacrés) | soc. adepte de la doctrine siddhānta.
 siddhānta

 siddhārtha [artha] a. m. n. f. siddhārthā qui a du succès, qui réussit, efficace; qui a atteint le but — m. bd. np. du prince népalais Siddhārtha Gautama «l'Accompli», qui deviendra le Buddha.

 siddhārthin [arthin] m. astr. np. de Siddhārthī «qui cherche la perfection», personnifiant l'an 53 d'un cycle de vie [saṃvatsara].
siddha_1

सिद्ध siddha_2 [pp. sidh_2] a. m. n. f. siddhā_2 empêché, écarté, repoussé.

सिद्धि siddhi [act. sidh_1] f. accomplissement, perfection acquise, habileté; confection, préparation (des aliments) | efficacité, succès, réussite | phil. [nyāya] démonstration, preuve, conclusion, validité | science, connaissance parfaite | chance, avantage, prospérité | phil. [yoga] pouvoir surnaturel, puissance magique; l'un des 8 pouvoirs surnaturels canoniques; cf. aṣṭasiddhi | phil. [tantr.] np. de Siddhi «Parfaite», l'une des 8 puissances divines [yoginī] | math. symb. le nombre 8 | myth. np. de Siddhi_1, la Perfection personnifiée, fille de Prajāpati | myth. [SP.] np. de Siddhi_2, épouse de Gaṇeśa, dont elle enfanta de Kṣema.
siddhir astu (formule de bénédiction concluant un édit) qu'il en soit ainsi.

 siddhicandra [candra] m. hist. np. du renonçant jaina Siddhicandra «Pleine lune» (1587–1666); ce lettré du sanskrit, de grande intelligence et beauté, élève de Bhānucandra, était un intime de la cour des empereurs moghols.

 siddhitraya [traya] n. lit. np. du Siddhitraya «Triple connaissance», œuvre phil. de Yāmunācārya (10e siècle); elle eut une grande influence sur son élève Rāmānuja.

 siddhiprāya [prāya] a. m. n. f. siddhiprāyā presque parfait.

 siddhimat [-mat] a. m. n. f. siddhimatī qui a atteint la perfection.

 siddhilakṣmī [lakṣmī] f. myth. [kaula] np. de Siddhilakṣmī, aspect terrible [mahāvidyā] de la Déesse [Śakti], aussi appelée Kamalā; principale divinité Newar au Népal, son temple principal est à Bhaktapura.

 siddhivināyaka [vināyaka] m. myth. np. de Siddhivināyaka, épith. de Gaṇeśa «Maître des pouvoirs».
siddhi

सिध् sidh_1 v. [4] pr. (sidhyati) pft. (siṣedha) pp. (siddha_1) pf. (pra, sam) réussir, aboutir, atteindre le but | avoir de la valeur, être démontré, être valide, s'ensuivre — ca. (sādhayati) cf. sādh.
iṣavaḥ sidhyanti lakṣye cale les flèches atteignent la cible en mouvement.
vinā puruṣakāreṇa divaṃ na sidhyati aide toi, le Ciel t'aidera.

सिध् sidh_2 v. [1] pr. (sedhati) aor. [5] (asedhīt) pp. (siddha_2) pf. (apa, ut, ni, prati) pousser, chasser, repousser, écarter, empêcher.

सिध्म sidhma a. m. n. f. sidhmā qui a des taches blanches; lépreux — m. lèpre; on en dénombre 18 cas — n. tache de lèpre — f. sidhmā méd. lésion de lèpre.

 sidhmala [-la] a. m. n. f. sidhmalā méd. lépreux — f. sidhmalā sorte de lèpre.
sidhma

सिध्य sidhya [sidh_1-ya] m. astr. np. de Sidhya «Délivrance» ou «Réussite», l'un des noms du nakṣatra Puṣya le Cancer.

सिनीवाली sinīvālī f. véd. np. de Sinīvālī, une déesse de la fécondité; elle préside le premier jour de la nouvelle lune.

सिन्दुवार sinduvāra [sindhuvāra] m. natu. bot. Vitex negundo, arbuste aromatique aux feuilles opposées en 5 folioles, aux fleurs pourpres en longs panicules; utilisé en médecine; syn. nirguṇḍīn. sa baie, ovoïde, noire.

सिन्दूर sindūra n. minium; vermillon | soc. par sa couleur, symbolique du brahmacārin; on en peint les images de Hanumān et de Gaṇeśa; on emploie aussi ce sel de plomb en médecine, not. pour guérir des blessures.

 sindūrita [-ita] a. m. n. f. sindūritā couvert de minium, rouge vermillon.
sindūra

सिन्धु sindhu f. fleuve, rivière (en gén.) — m. f. l'Indus; c'est une rivière sacrée [divyagaṅgā] — m. la mer, l'océan | géo. le Sindhu, vallée de l'Indus | pl. sindhavas les habitants du Sindhu || fr. Inde, hindou.

 sindhudvīpa [dvīpa] m. myth. [Mah.] np. de Sindhudvīpa, roi d'Ayodhyā, fils de Śrutanābha, père de Ayutāyu, ancêtre de Raghu et donc de Rāma | myth. np. de Sindhudvīpa_1, fils de Jahnu, aussi appelé Aja_1; par ses pénitences au pèlerinage de Pṛthūdakatīrtha il aurait accédé au statut de brahmane; il est père de Balākāśva.

 sindhurāja [rāja] m. hist. np. de Sindhurāja, roi Paramāra qui régnait à Dhārā à la fin du 10e siècle; il succcéda à son frère aîné Muñja; Bhojadeva et Udayāditya sont ses fils.

 sindhuvāra [vāra] m. natu. bot. Vitex negundo, arbuste aromatique aux feuilles opposées en 5 folioles, aux fleurs pourpres en longs panicules; utilisé en médecine; syn. nirguṇḍī, sinduvāran. sa baie, ovoïde, noire.
sindhu

सिप् sip nota. gram. modificateur [vikaraṇa_2] de formation du subjonctif [leṭ].

सिप्र sipra m. sueur, transpiration — f. siprā géo. np. de la rivière Siprā, coulant à Ujjayinī; cf. Kṣiprā.

सिरा sirā [sṛ] f. cours d'eau; drain, canal étroit | méd. vaisseau du corps; veine, artère, nerf; tendon.

सिषाधयिष् siṣādhayiṣ [dés. sādh] v. pr. (siṣādhayiṣati) vouloir l'emporter.

सिषाधयिषा siṣādhayiṣā [act. dés. sādh] f. désir de convaincre | phil. [nyāya] intention de faire une inférence.

सिषाधयिषु siṣādhayiṣu [agt. dés. sādh] a. m. n. f. désireux d'accomplir, visant <acc.> | phil. [nyāya] qui désire faire une preuve.

सिसृक्ष् sisṛkṣ [dés. sṛj_1] v. pr. (sisṛkṣati) désirer créer, vouloir émettre.

सिसृक्षा sisṛkṣā [act. dés. sṛj_1] f. désir de créer.

सिसृक्षु sisṛkṣu [agt. dés. sṛj_1] a. m. n. f. désireux de créer, qui veut émettre; prolifique; not. dit de Brahmā.
sisṛkṣurvividhāḥ prajāḥ Désireux de créer les diverses créatures.

Next page

Le chameau Ocaml
Top | Index | Stemmer | Grammar | Sandhi | Reader | Corpus | Help | Portal
© Gérard Huet 1994-2017
Logo Inria