Previous page
 d

da [agt. dā_1] ifc. a. m. n. f. qui donne <iic.>.
sukhada qui donne du bonheur.

दंश् daṃś v. [1] pr. (daśati) pft. (dadaṃśa) pp. (daṣṭa) pf. (sam) mordre | piquer — ps. (daśyate) être mordu, être piqué — int. md. (dandaśyate) mordre mauvaisement || gr. δακνω.

दंश daṃśa [act. daṃś] m. morsure, piqûre; endroit mordu, piqué | insecte qui pique, taon.

दंशन daṃśana [act. daṃś] n. morsure, piqûre; fait de mordre, de piquer | armure; harnais; équipement.

दंशित daṃśita [pp. daṃś] a. m. n. f. daṃśitā mordu | harnassé, protégé par une armure.

दंष्ट्रा daṃṣṭrā [instrumentdaṃś] f. grosse dent, croc, défense | myth. [Vahni_1] np. de Daṃṣṭrā, épouse de Kaśyapa; elle engendra la race des tigres.

 daṃṣṭrin [-in] a. m. n. f. daṃṣṭriṇī (éléphant) muni de défenses.
daṃṣṭrā

दंसन daṃsana n. pouvoir merveilleux, exploit | var. daṃsas id.

दकार dakāra [(da)-kāra] m. le son ou la lettre ‘da’.

दक्ष् dakṣ v. [1] pr. md. (dakṣate) pft. (dadakṣe) véd. être utile, être capable, servir; renforcer.

दक्ष dakṣa [agt. dakṣ] a. m. n. f. dakṣā capable, adroit, habile, compétent; expert en <loc.>; zélé — m. adéquation, efficacité; compétence, expertise | myth. np. du radieux [āditya] Dakṣa «Expert (en rituel)», dieu du sacrifice, issu du pouce de Brahmā, aussi appelé Pracetā «Savant»; il est à la fois père et fils d'Aditi, et père de Diti; chef des géniteurs [prajāpati], il personnifie le rituel et la magie efficace; il est père par Asiknī de Satī, l'épouse de Śiva, qu'il refusa d'inviter à un sacrifice dédié à Viṣṇu, car il était impur comme Kapālī; Vīrabhadra-Śiva détruisit ce sacrifice, dans le feu duquel se jeta Satī; décapité par le gaṇa, Dakṣa fut rendu à la vie avec une tête de bouc; il donna en mariage 13 de ses filles à Kaśyapa, 10 à Dharma, 27 à Soma-Candra (les astérismes [nakṣatra]), 4 à Ariṣṭanemi et sa cadette Satī à Śiva; il eut également 24 filles de son épouse Prasūti.

 dakṣayajña [yajña] m. myth. le sacrifice de Dakṣa; Śiva, qui en fut exclu, le détruisit de sa colère personnifiée en Vīrabhadra.

  dakṣayajñavināśa [vināśa] m. myth. destruction du sacrifice de Dakṣa.
 dakṣayajña

 dakṣasāvarṇa [sāvarṇa] m. myth. np. de Dakṣasāvarṇa, 9e manu du kalpa.
dakṣa

दक्षिण dakṣiṇa [dakṣ-na] a. m. n. f. dakṣiṇā à droite; opp. savya | méridional, vers le Sud [«à main droite (en faisant face à l'Est)»] | droit, franc, sincère — m. n. le Sud — f. cf. dakṣiṇā || lat. dexter; pkt. Dekkan.
dakṣiṇam adv. à droite.
dakṣiṇā adv. à droite, au Sud.
dakṣiṇena adv. id. | à droite de <acc. g.>.
dakṣiṇāt adv. issu de la droite; venant du Sud.
dakṣiṇe adv. du côté droit.
dakṣiṇā diś la direction du Sud.
dakṣiṇaṃ kṛ placer qqn. à sa droite (en signe de respect).
dakṣiṇīkṛ mettre à droite, au Sud.

 dakṣiṇakālī [kālī] f. géo. np. du sanctuaire de Dakṣiṇakālī au Népal; il est situé au sud de Kathmandu, près des gorges de Chobar; on y sacrifie divers animaux.

 dakṣiṇakāśi [kāśi] m. géo. np. de Dakṣiṇakāśi, épith. de Drākṣārāma «Bénarès du Sud».

 dakṣiṇatas [-tas] adv. à droite.

 dakṣiṇāgni [agni] m. soc. feu méridional du sacrifice védique; syn. anvāhāryapacana | myth. [BhP.] np. de Dakṣiṇāgni, monstre de feu créé par Sudakṣiṇa, grâce à un mantra que lui avait donné Śiva; il échoua à combattre Kṛṣṇa, et finit par détruire son créateur.

 dakṣiṇācāra [ācāra] m. phil. [tantra] la voie tantrique [śākta] «droite» ou orthodoxe; opp. vāmācāra.

 dakṣiṇāmnāya [āmnāya] m. myth. [«le chemin du Sud»] voie vers la demeure de Yama | phil. «doctrine du Sud», ordre de Śaṅkara_1 dont le maṭha se trouve à Śṛṅgeri.

 dakṣiṇāyana [ayana] n. myth. [«le chemin du Sud»] voie vers la demeure de Yama | astr. période (défavorable) entre le solstice d'été et le solstice d'hiver (où le soleil paraît se déplacer vers le Sud, et les jours raccourcissent); solstice d'hiver; opp. uttarāyaṇa.

 dakṣiṇeśvara [īśvara] m. géo. np. du temple Dakṣiṇeśvara, près de Calcutta, au bord du Gange (branche Hūglī), construit en 1855, consacré à Bhava-Tāriṇī, aspect de Kālī; Rāmakṛṣṇa en fut le prêtre.
dakṣiṇa

दक्षिणा dakṣiṇā [f. dakṣiṇa] f. la direction [dik] du Sud | soc. [«prix du service»] honoraire payé au prêtre par le sacrifiant; don, donation, aumône | not. don d'une bonne vache laitière.

 dakṣiṇāpatha [patha] m. géo. la région du Sud, le Deccan | hist. la route du Sud de l'empire d'Aśoka.

 dakṣiṇāmūrti [mūrti] m. myth. np. de Dakṣiṇāmūrti, aspect de Śiva «célébrant l'offrande», maître de la musique, du yoga et du savoir; il est représenté sur la face Sud des temples; il accorde le svātmavijñāna.
vīṇādharadakṣiṇāmūrti myth. Śiva enseignant la musique et les arts.
yogadakṣiṇāmūrti myth. Śiva enseignant le yoga.
jñānadakṣiṇāmūrti myth. Śiva dispensant la connaissance.
vyākhyānadakṣiṇāmūrti myth. Śiva expliquant les textes sacrés.

  dakṣiṇāmūrtistotra [stotra] n. lit. np. du Dakṣiṇāmūrtistotra, hymne à Śiva en dix stances dû à Śaṅkara_1; Sureśvara en fit un commentaire [vārttika].
 dakṣiṇāmūrti
dakṣiṇā

दग्ध dagdha [pp. dah_1] a. m. n. f. dagdhā consumé; brûlé.
dagdhajihva a. m. n. qui a brûlé sa langue.

दघ् dagh v. [5] pr. (daghnoti) pp. (daghna) atteindre.

दघ्न daghna [pp. dagh] ifc. après (aśva, ā, upakakṣa, upastha, ūru, kaṇṭha, kulpha, gaja, gulpha, jānu, nābhi, puruṣa, mukha, stana) a. m. n. f. daghnā f. daghnī jusqu'à hauteur de <iic.>.

दङ्क्ष्णु daṅkṣṇu [daṃś] a. m. n. f. mordant, piquant.

दण्ड daṇḍa m. n. bâton, massue; manche; sceptre | mât; mesure de longueur (environ 2 m) | tige (not. de lotus) | châtiment, punition; amende | force légitime, pouvoir de la justice; police, armée (en ligne) | gram. signe de ponctuation (|) marquant la fin d'une phrase ou la moitié d'une stance | myth. np. de Daṇḍa «Châtiment», fils de Dharma et de Kriyā — v. [11] pr. (daṇḍayati) pp. (daṇḍita) pfp. (daṇḍanīya) punir qqn. <acc.> avec qqc. <acc.> || gr. δενδρον.
daṇḍaṃ payer une amende | punir.

 daṇḍaka [-ka] m. bâton | ligne d'écriture | myth. np. de Daṇḍaka «muni du Sceptre», fils d'Ikṣvāku; son royaume fut transformé en une forêt — f. daṇḍakā géo. np. de la forêt [araṇya] Daṇḍakā, dans le Deccan, entre la Narmadā et la Godāvarī (mod. Madhya Pradesh); myth. [Rām.] Rāma y vécut en ermite pendant son exil avec Sītā et Lakṣmaṇa.

  daṇḍakāraṇya [araṇya] n. géo. la forêt Daṇḍakā.
 daṇḍaka

 daṇḍakāṣṭha [kāṣṭha] n. soc. bâton de brahmacārin.

 daṇḍadhāra [dhāra_1] a. m. n. f. daṇḍadhārā qui administre la justice — m. roi | myth. épith. de Yama.

 daṇḍadhāraka [dhāraka] a. m. n. f. daṇḍadhārikā qui administre la justice.

 daṇḍadhāraṇa [dhāraṇa] n. port du sceptre ou du bâton | [«administration du bâton»] punition.

 daṇḍanīti [nīti] f. administration du châtiment | maintien de l'ordre; justice administrée par le roi | politique.

 daṇḍapāṇi [pāṇi] a. m. n. f. qui a le sceptre en main; qui tient un bâton — m. policier.

 daṇḍapāruṣya [pāruṣya] n. châtiment brutal, justice sévère.

  daṇḍapāruṣyavat [-vat] a. m. n. f. daṇḍapāruṣyavatī qui inflige un châtiment sévère.
 daṇḍapāruṣya

 daṇḍapāla [pāla] m. soc. surintendant des peines; bourreau.

 daṇḍapraṇāma [praṇāma] m. prosternation face contre terre en signe de soumission.

 daṇḍavat [-vat] a. m. n. f. daṇḍavatī qui porte un bâton | muni d'un manche | raide comme un bâton | ayant une grande armée — adv. comme un bâton | en ligne droite.
daṇḍavat praṇam se prosterner face contre terre (allongé à plat ventre sur le sol, bras tendus croisés au niveau des poignets).

 daṇḍavadha [vadha] m. peine capitale.

 daṇḍāsana [āsana] n. phil. [yoga] posture assise, jambes allongées sur le sol, mains de chaque côté du corps, doigts vers l'avant.
daṇḍa

दण्डका daṇḍakā cf. daṇḍaka.

 daṇḍakāraṇya [araṇya] n. forêt Daṇḍakā.

 daṇḍakāvana [vana] n. forêt Daṇḍakā.
daṇḍakā

दण्डनीय daṇḍanīya [pfp. [2] daṇḍa] a. m. n. f. daṇḍanīyā qui doit être puni.

दण्डिन् daṇḍin [daṇḍa-in] a. m. n. f. daṇḍinī qui tient un bâton; armé d'un bâton | brâhmane au 4e stade de vie ascétique [sannyāsin] | ordre mendiant fondé par Śaṅkara_1; cf. daśanāmīdaṇḍinm. myth. np. de Daṇḍī «Justicier», serviteur de Sūrya; il punit les pécheurs et défend la justice divine | hist. np. de Daṇḍī_1, poète du 8e siècle, originaire de Kāñcī, auteur not. du traité de composition littéraire Kāvyādarśa et du roman en prose Daśakumāracarita; il est renommé pour sa maîtrise du sandhi.

दत् dat [relié à danta] m. dent.

दत्त datta [pp. dā_1] a. m. n. f. dattā donné, accordé, fourni, offert; reçu en donation — n. don, donation, cadeau — ifc. donné par | donné à | qui a reçu, doué de; forme des np. not. de vaiśya — iic. auquel on a donné.
dattavadhyacihna qui porte la marque du condamné.

 dattātreya [ātreya] m. myth. [BhP.] np. du sage [ṛṣi] Dattātreya «Issu d'Atri», fils d'Anasūyā comme incarnation [avatāra] de Viṣṇu; il devint ermite dès son plus jeune âge près de la Narmadā; il accorda à Arjuna_1 Kārtavīrya 1000 bras, et la jeunesse éternelle pour défendre le dharma; il est considéré comme le patron des lettrés [paṇḍita]; on l'appelle aussi Guru Datta, et il est célébré à gurudvādaśī; on lui attribue l'Avadhūtagītā.
datta

दत्त्वा dattvā [abs. dā_1] ind. ayant donné.

दद् dad cf. dā_1.

दद dada [agt. dā_1] ifc. a. m. n. f. dadā qui donne.
dhanaṃdadā f. bd. déesse accordant la richesse.

ददत् dadat [ppr. dā_1] a. m. n. f. dadatī donnant, qui donne.

दद्रु dadru m. natu. tortue — f. dadrū dermatose; lèpre.

 dadruka [-ka] m. dermatose; lèpre.
dadru

दधन् dadhan [dhā_1] n. lait caillé, petit-beurre; yaourt | var. dadhi id. || hi. dohi.

दधान dadhāna [ppr. md. dhā_1] a. m. n. f. dadhānā tenant, portant.

दधि dadhi iic. pour dadhan.

 dadhikrā [krā] m. véd. [RV.] np. du cheval céleste Dadhikrā ou Dadhikrāvan; il personnifie le Soleil levant | var. dadhikrāvan id.

 dadhipayas [payas] n. du. dadhipayasī lait et petit-lait.

 dadhīca var. dadhīci, dadhyañc [īc] m. myth. véd. np. du sage [ṛṣi] Dadhīca ou Dadhīci ou Dadhyaṅ «Qui aime ou répand le dadhi», fils de Bhṛgu [Mah.] ou d'Atharvā [BP.]; il vivait au bord de la Sabarmatī; Indra lui révéla des mystères qu'il ne devait pas dévoiler sous peine d'avoir la tête tranchée; les Cavaliers jumeaux [Aśvinau] lui donnèrent une tête de cheval, et il leur apprit à trouver le soma dans la maison de Tvaṣṭā et à reconstituer le sacrifice Makha décapité; quand Indra lui coupa la tête, les Cavaliers lui rendirent sa tête d'origine; il donna les os de sa tête de cheval à Tvaṣṭā pour forger le vajra d'Indra qui servit à tuer Vṛtra; il se sacrifie pour les justes causes; on lui attribue l'invention du miel; lorsque Viṣṇu essaya de l'attaquer avec Sudarśana, celui-ci perdit son tranchant et devint aussi inoffensif qu'une roue de potier.

 dadhyac var. dadhīca [ac] m. myth. véd. np. du sage [ṛṣi] Dadhyaṅ «Qui répand le dadhi»; cf. Dadhīci.

 dadhyodana [odana] n. mélange de riz cuit et de lait caillé.
dadhi

दनायु danāyu [relié à danu] f. myth. [véd.] np. de Danāyu, fille de Dakṣa; elle eut comme fils de Kaśyapa les démons [asura] Vala, Vikṣara_1, Vīra et Vṛtra.

दनु danu [dānava] f. myth. np. de Danu ou Danū «Naïade», fille de Dakṣa, mère des démons ondins [dānavās] par Kaśyapa; c'est une divinité des eaux; elle est aussi appelée Danāyu, et on la dit not. mère de Vṛtram. myth. np. de Danu_1, épith. du dānava Viśvāvasu-Kabandha.

दन्त danta var. dat m. dent | défense d'éléphant | math. symb. le nombre 32 || lat. dens; ang. tooth; all. zahn; fr. dent.

 dantakāra [kāra] m. artisan de l'ivoire.

 dantakāṣṭha [kāṣṭha] n. cure-dents.

 dantadhāvana [dhāvana_2] n. brossage des dents.

 dantavakra [vakra] m. myth. [Mah.] np. du dānava Dantavakra, roi des karūṣās; il s'opposa à Kṛṣṇa qui le tua.

 dantavīṇā [vīṇā] f. bruit fait en claquant des dents.
dantavīṇām vād claquer des dents.
danta

दन्त्य dantya [danta-ya] a. m. n. f. dantyā dental — m. phon. phonème dental.

दभ् dabh var. dambh v. [1] pr. (dabhati) tromper, décevoir.

दम् dam_1 v. [4] pr. (dāmyati) pp. (dānta) contrôler, apprivoiser, discipliner, dompter; maîtriser, soumettre, punir — ca. (damayati) id. || gr. δαμνημι; lat. domo; ang. to tame; all. zähmen; fr. dompter.
dāmyata datta dayadhvam [BU.] Disciplinez vous, soyez charitables, compatissez.

दम् dam_2 [objetdam_1] m. véd. maison.

 dampati [pati] m. du. dampatī [«les deux maîtres de maison»] le couple, mari et femme.
dam_2

दम dama [act. dam_1] m. n. maison, demeure | maîtrise de soi, empire sur soi-même, contrôle de ses passions | discipline, fermeté; domination, domptage; punition | phil. [vedānta] l'ascèse, comprenant l'abstinence, l'une des 6 vertus cardinales [ṣaṭsampad] — ifc. qui dompte, qui maîtrise, qui contrôle || gr. δομος; lat. domus; ang. to tame; all. zähmen; fr. dompter, domaine, domicile.

 damaghoṣa [ghoṣa] m. myth. [Mah.] np. de Damaghoṣa, prince des Cedayas, père de Śiśupāla.

  damaghoṣaja [ja] m. myth. np. de Damaghoṣaja, épith. de Śiśupāla «né de Damaghoṣa».

  damaghoṣasuta [suta_2] m. myth. np. de Damaghoṣasuta, épith. de Śiśupāla «né de Damaghoṣa».
 damaghoṣa
dama

दमन damana [agt. dam_1] a. m. n. f. damanī qui réprime, qui soumet, qui l'emporte — m. dompteur, cocher | natu. bot. Artemisia vulgaris, armoise; elle est utilisée en médecine, pour contrôler les humeurs vāta et kaphan. discipline; domptage; répression, punition.

 damanaka [-ka] m. lit. [PT.] np. du chacal Damanaka «Manipulateur», conseiller du roi-lion Piṅgalaka_1; sa mauvaise influence prévaut sur les sages conseils de son frère Karaṭaka.

 damanāropaṇa [āropaṇa] n. soc. np. d'une cérémonie d'initiation, le 12e jour de la quinzaine claire du mois caitra.
damana

दमयत् damayat [ca. ppr. dam_1] a. m. n. f. damayantī qui dompte (not. ses passions); qui domine — f. myth. [Mah.] np. de Damayantī «Qui domine (en beauté toutes ses rivales)» fille du roi Bhīma_1 du pays Vidarbha, d'une très grande beauté; elle épousa le roi Nala.

दम्भ् dambh cf. dabh.

दम्भ dambha [act. dabh] m. tromperie, fraude | hypocrisie | myth. np. de Dambha «Hypocrite», personnifiant la tromperie, fils d'Adharma et de Mṛṣā, père de Lobha par Puṣṭi.

दय् day v. [1] pr. md. (dayate) pp. (dayita) compatir; partager; avoir pitié de, éprouver de la compassion pour <acc. g.> | éprouver de la sympathie ou de l'affection pour <acc.>; aimer || gr. δαιοω.

दया dayā [act. day] f. compassion, pitié; pitié envers <loc. g. iic.> | myth. [BhP.] np. de Dayā «Pitié», fille de Dakṣa, une des épouses de Dharma.
dayāṃ kṛ prendre pitié de <loc. g.>.

 dayānanda [ānanda] a. m. n. f. dayānandā qui éprouve la joie de la compassion | hist. np. de Dayānanda «Joie de compassion», nom de renonçant; mod. not. le Svāmī Dayānanda_1 Sarasvatī_2 (1824–1883), né au Gujarāt, qui fonda le mouvement de renouveau hindou Āryāsamāja en 1875; il est l'auteur not. du Satyārthaprakāśa; son maître était le Svāmī Virajānanda Sarasvatī_2.

 dayāvat [-vat] a. m. n. f. dayāvatī compatissant, miséricordieux.
dayā

दयालु dayālu [dayā-lu] a. m. n. f. compatissant, sympathisant, gentil.
hare dayālo naḥ pāhi [SK.] Ô, gentil Hari, protège-nous.

दयित dayita [pp. day] a. m. n. f. dayitā aimé, bien-aimé, chéri — m. bien-aimé, époux.

दर dara [agt. dṝ] a. m. n. f. darā ifc. qui déchire, qui fend, qui détruit — m. cavité, cave, caverne | conque; nombril | crainte — f. darī cavité, caverne.

दरद darada n. vermillon.

दरिद्र् daridr [int. drā_1] int. (daridrāti) être pauvre [errer].

दरिद्र daridra [agt. daridr] a. m. n. f. daridrā pauvre, nécessiteux — m. miséreux; vagabond [errant].

 daridratā [-tā] f. indigence, pénurie; fait d'être privé de <iic.>.

 daridratva [-tva] n. id.
daridra

दर्प् darp [ca. dṛp] v. [10] pr. (darpayati) affoler, rendre orgueilleux.

दर्प darpa [act. dṛp] m. orgueil, vanité; arrogance, folie | myth. np. de Darpa l'Orgueil personnifié, fils d'Adharma.

 darpādhmāta [ādhmāta] a. m. n. f. darpādhmātā bouffi d'orgueil.
darpa

दर्पण darpaṇa [agt. darp] m. miroir [«qui rend vain»] — ifc. lit. forme des titres d'ouvrages [«réflexion sur»].

दर्भ darbha [objetdṛbh] m. soc. véd. gerbe d'herbe kuśa employée dans le rituel; cf. prastara.

 darbhavāhaṇa [vāhana] n. véd. charrette d'herbe.
darbha

दर्वि darvi [dru_3] f. [«en bois»] cuiller, spatule.
darvi pākarasaṃ yathā [Mah.] Comme une cuiller en bois dans la sauce (bien qu'immergée dedans elle en ignore le goût).

दर्श् darś [ca. dṛś_1] v. [10] pr. (darśayati) faire voir, montrer — ps. (darśyate) être montré.

दर्श darśa [act. dṛś_1] m. ifc. vision de; regard sur, contemplation de — m. apparition (not. de la nouvelle lune) | astr. nouvelle lune | soc. rite célébré à la nouvelle lune.

 darśapūrṇamāsa [pūrṇamāsa] m. du. pūrṇamāsau la nouvelle lune et la pleine lune | soc. cérémonies de nouvelle et pleine lune; [ChU.] le beurre clarifié y est versé dans le feu dakṣiṇāgni pour servir d'aliment à la Lune.
darśa

दर्शक darśaka [agt. dṛś_1] a. m. n. f. darśikā qui voit, qui regarde | qui montre, qui éclaircit — m. spectateur | lit. [KSs.] np. du roi Darśaka du Magadha, père de Padmāvatī_2.

दर्शत darśata [darśa-ta] a. m. n. f. darśatā visible; à voir; digne d'être vu.

दर्शन darśana [act. dṛś_1] n. vue, vision; aspect | visite; spectacle | soc. vision de l'idole dans le sanctuaire d'un temple | phil. méthode, point de vue doctrinal, école de pensée, système philosophique, doctrine de salut; cf. ṣaḍdarśana | soc. grande boucle d'oreille plate identifiant un nāthayogin || pali dassana.
punar darśanāya (adr.) au revoir.

दर्शनीय darśanīya [pfp. [2] dṛś_1] a. m. n. f. darśanīyā visible; qu'on doit voir, qui mérite d'être vu | agréable à voir, plaisant, joli, beau.

दर्शिन् darśin [agt. dṛś_1] ifc. a. m. n. f. darśinī qui voit, qui regarde, qui observe, qui examine; qui comprend, qui sait.

दल् dal v. [1] pr. (dalati) fut. (daliṣyati) pp. (dalita) pf. (ut) crever, éclater; fendre, s'ouvrir brusquement; s'épanouir.

दल dala [agt. dal] n. pétale, feuille; bourgeon, jeune pousse | fragment, morceau, portion.

दलन dalana [act. dal] n. éclatement, rupture | action de fendre, de faire éclater, de rompre; destruction.

दलित dalita [pp. dal] a. m. n. f. dalitā fendu, éclaté; ouvert, épanoui (bouton), éclaté (bourgeon); déplié, déployé | brisé, broyé; dispersé, pulvérisé, détruit, mis en pièces | en poudre | mod. opprimé; qualifie les intouchables sans référence à leur caste (Ambedkar).

दवथु davathu [du-athu] m. tourment, vexation.

दश daśa iic. pour daśan.

 daśaka [-ka] a. m. n. f. daśikā consistant en 10 composantes — n. dizaine, décade; catégorie de 10 objets | lit. not. poème en 10 vers | lit. np. du Daśaka, attribué au sage Vyāghrapāda.

 daśakaṇṭha [kaṇṭha] m. myth. [Rām.] np. de Daśakaṇṭha, épith. de Rāvaṇa «aux dix gorges» || thai thoskonth.

 daśakumāracarita [kumāra-carita] n. lit. np. du Daśakumāracarita «Aventures des dix princes», roman d'aventures et d'émancipation de Daṇḍī_1; cf. Rājavāhana, Arthapāla.

 daśagītikā [gītikā] f. lit. np. de la Daśagītikā, section de l'Āryabhaṭīya.

 daśagrantha [grantha] m. pl. lit. les dix livres essentiels au ṛgvedin: saṃhitā, brāhmaṇa, āraṇyaka, śikṣā, kalpa, vyākaraṇa, nighaṇṭu, nirukta, chandas et jyotiṣa; ou bien les 4 Veda et les 6 vedāṅga.

  daśagranthin [-in] a. m. n. f. daśagranthinī soc. se dit d'un brâhmane qui a étudié les 4 Savoirs [Veda] et les 6 disciplines annexes [vedāṅga].
 daśagrantha

 daśagrīva [grīvā] m. myth. [Rām.] np. de Daśagrīva, épith. de Rāvaṇa «aux dix têtes».

  daśataya [-taya] n. dizaine.
 daśagrīva

 daśanāma [nāma_2] a. m. n. f. daśanāmnī qui a dix noms.

  daśanāmīdaṇḍin [daṇḍin] m. soc. ordre mendiant de la doctrine advaita fondé par Śaṅkara_1.
 daśanāma

 daśama [-ma] a. m. n. f. daśamī ord. dixième — f. daśamī astr. le 10e jour d'une quinzaine lunaire; cf. vijayadaśamī, sāmbadaśamī.

  daśamāṃśa [aṃśa] m. dîme.
 daśama

 daśamahāvidyā [mahāvidyā] f. phil. [kaula] les dix aspects terribles ou pouvoirs cosmiques de la Déesse [Śakti]: Kālī-Kālikā, Tārā, Ṣoḍaśī (ou Rājarājeśvarī), Bhuvaneśvarī, Bhairavī, Chinnamastā (ou Caṇḍī-Caṇḍikā), Dhūmavatī, Vagalā, Mātaṅgī, et Kamalā-Siddhilakṣmī; parfois on liste aussi Cāmuṇḍī, et Tripurasundarī-Lalitā | myth. np. de Daśamahāvidyā, épith. de Durgā «aux dix grands pouvoirs».

 daśamūla [mūla] n. méd. préparation tonique mélangeant les 5 grandes racines [bṛhatpañcamūla] et les 5 petites racines [hrasvapañcamūla].

 daśaratha [ratha] m. myth. [Rām.] np. de Daśaratha «au Char victorieux dans les dix directions», roi du Kosala, fils d'Aja de la lignée solaire [sūryavaṃśa]; à l'âge de 60000 ans, malgré ses 3 épouses, il n'avait pas d'héritier; pour sa conduite vertueuse il reçut une bouillie fécondante qu'il partagea entre ses épouses; sa première épouse Kausalyā en reçut la moitié, et donna naissance à l'aîné Rāma, incarnation [avatāra] de Viṣṇu; sa seconde épouse Sumitrā, qui en reçut un quart et un huitième, donna naissance aux jumeaux Lakṣmaṇa et Śatrughna; sa troisième et favorite épouse Kaikeyī, qui en reçut un huitième, donna naissance au cadet Bharata_1; sur ses vieux jours il fit de Rāma son héritier; mais sa favorite Kaikeyī, lui rappelant sa promesse ancienne d'exhaucer un vœu, l'obligea à léguer le royaume à son fils Bharata_1, qui régnera au nom de Rāma; Rāma étant parti en exil avec ses frères jumeaux et son épouse Sītā, Daśaratha mourut de chagrin [putraśoka]; cf. Śravaṇakumāra.

 daśarātra [rātra] a. m. n. f. daśarātrā qui dure dix jours — m. soc. période de dix jours terminant l'année véd. [gavāmayana]; le dernier jour, on célèbre le mahāvrata; la dernière nuit en est l'atirātra.

 daśarūpa [rūpa] a. m. n. f. daśarūpā qui a 10 aspects | myth. les 10 aspects de Viṣṇu; par ext., épith. de Viṣṇu «aux dix aspects» | lit. les 10 genres principaux de composition littéraire; cf. Daśarūpaka.

  daśarūpāvaloka [avaloka] m. lit. np. du Daśarūpāvaloka «Analyse des dix genres dramatiques»; cf. Daśarūpaka.
 daśarūpa

 daśarūpaka [rūpaka] n. lit. np. du Daśarūpaka «Les dix structures dramatiques», ouvrage de rhétorique de Dhanañjaya_1; il discute de la composition dramatique et de la structure des récits, not. de la théorie des 5 articulations [pañcasandhi]; aussi appelé Daśarūpāvaloka.

 daśaharā [harā] f. géo. [«celle qui enlève les 10 péchés»] épith. de Gaṅgā | soc. festival en honneur de la Gaṅgā, le 10e jour de la quinzaine claire du mois jyaiṣṭha | soc. np. du festival de Daśaharā en l'honneur de Durgā, au mois āśvina (mod. Dassera); cf. navarātra.

 daśākṣara [akṣara] a. m. n. f. daśākṣarī constitué de 10 syllables.

  daśākṣaramantra [mantra] n. mantra de 10 syllabes utilisé not. pour le vibhūtipañjaranyāsa (gopījanavallabhāya svāhā).
 daśākṣara

 daśānana [ānana] m. myth. [Rām.] np. de Daśānana, épith. de Rāvaṇa «aux Dix bouches».

 daśārṇa [arṇa] m. pl. géo. [«Dix lacs»] np. du pays et du peuple des daśārṇās, au Sud-Est du Madhyadeśa; cf. Hiraṇyavarmā.

 daśāvatāra [avatāra] m. myth. épith. de Viṣṇu «aux dix avatars» | pl. daśāvatārās myth. les dix incarnations de Viṣṇu: Matsya le Poisson sauveur du Veda, Kūrma la Tortue socle du monde, Varāha le Sanglier sauveur de la Terre, Narasiṃha l'Homme-lion qui détruit l'injustice, Vāmana-Trivikrama le Nain aux trois enjambées cosmiques, Paraśurāma le Brâhmane à la Hache, Rāma le Roi Charmant, Kṛṣṇa le Prince Noir, Balarāma le Prince Blanc et Kalkī le Cavalier de l'Apocalypse; parfois on remplace Balarāma par Buddha | géo. np. du temple Daśāvatāra «des dix avatars» (de Viṣṇu), de période Gupta (5e siècle), de style pañcāyatana; il se trouve au village fortifié de Deogarh (au sud du mod. Uttar Pradesh).

 daśāśvamedha [aśvamedha] m. géo. np. du quai [ghaṭṭa] Daśāśvamedha sur le Gange à Bénarès, ainsi nommé car le bain à cet endroit vaut «10 sacrifices de cheval».

 daśāha [aha] m. dix jours | soc. (10e jour) festival de victoire de Rāma sur Rāvaṇa; il clôt le festival de durgāpūjā; cf. navarātra, vijayadaśamī || hi. daśāra.

 daśaika [eka] a. m. n. f. daśaikā pl. onze.

 daśaikādaśa [ekādaśan] n. [«onze à la dizaine»] (prêt) qui rapporte à dix pour cent.

  daśaikādaśika [-ika] a. m. n. f. daśaikādaśikī [«qui prête à dix pour cent»] usurier.
 daśaikādaśa
daśa

दशत् daśat [daśan] f. dizaine.

दशन् daśan num. * le nombre dix — a. m. n. daśa f. daśā ifc. dizième || gr. δεκα; lat. decem; ang. ten; all. zehn; fr. dix.

दशन daśana [daṃś] m. dent; dentition.

 daśanavasanāṅgarāga [vasana_2-aṅgarāga] m. la coloration des dents et des vêtements, un des 64 arts [kalā].
daśana

दशा daśā [daṃś] f. frange de fils de trame; mèche de lampe | (au fig.) condition, état, destin; circonstance, âge de la vie | astr. configuration de naissance en astrologie prédictive [jyotiṣa]; cf. ulkā.

 daśāpavitra [pavitra] n. véd. filtre en laine.
daśāpavitreṇa grahaṃ saṃmārṣṭi On essuie la cuiller avec un filtre en laine.
daśā

दशिन् daśin [daśa-in] a. m. n. f. daśinī constitué de 10 parties.

दष्ट daṣṭa [pp. daṃś] a. m. n. f. daṣṭā mordu, piqué.

दस् das v. [4] pr. (dasyati) v. [1] pr. (dāsati) pft. (dadāsa) aor. [2] (adasat) pp. (dasta) pf. (vi) être en manque de; être épuisé — ca. (dāsayati) pp. (dāsita) épuiser.

दस्त dasta [pp. das] a. m. n. f. dastā épuisé.

दस्यु dasyu [das-yu] m. ennemi des dieux, impie | sauvage, barbare; voleur, brigand, scélérat; hors-caste, manant; syn. dāsa.

दस्र dasra m. myth. véd. np. de Dasra, un aśvin.

दह् dah_1 v. [1] pr. (dahati) pr. md. (dahate) pft. (dadāha) pft. md. (dehe) fut. (dhakṣyati) aor. [3] (adīdahat) aor. [4] (adhākṣīt) pp. (dagdha) ppr. (dahat) abs. (dagdhvā, -dahya) pf. (nis, vi) brûler, consumer, mettre au feu | (au fig.) détruire — ps. (dahyate) être consumé | être brûlant — v. [4] pr. (dahyati) brûler, être en feu | (au fig.) être consumé | s'affliger, se tourmenter — ca. (dāhayati) faire brûler — int. (dandahīti) détruire par le feu || ang. day; all. Tag.

दह् dah_2 [agt. dah_1] ifc. a. m. n. f. qui brûle; brûlant.
grāmadhak qui brûle le village.

दहत् dahat [ppr. dah_1] a. m. n. f. dahantī ardent.
dahannaiva diśo daśa myth. [BhP.] Brûlante dans toutes les directions (dit de la fièvre que Śiva envoya à Kṛṣṇa, qui lui envoya en retour une fièvre glaçante [śīta]).

दहन dahana [agt. dah_1] m. feu | myth. np. de Dahana «Brûlant», l'un des 11 souffles divins [marut]; épith. d'Agnin. action de brûler, combustion | myth. «brûlure d'amour», l'une des 5 flèches érotiques [puṣpabāṇa] de Kāma — ifc. qui brûle, qui consume, qui calcine, qui détruit | mise au feu de.

दा dā_1 v. [3] pr. (dadāti) pr. md. (datte) imp. (dehi) v. [1] pr. (dadati) v. [2] pr. (dāti) fut. (dāsyati) pft. (dadau) aor. [1] (adāt) aor. [3] (adīdadat) pp. (datta) ppr. (dadat) pfp. (dātavya, dānīya, deya) abs. (dattvā, -dāya) pf. (anu, ā, pari, pra, prati, sam) donner, accorder, fournir, offrir qqc. <acc.> à qqn. <dat. g. loc.> — ps. (dīyate) être donné — ca. (dāpayati) aor. [3] (adīdapat) faire donner, faire payer, recouvrer — dés. (ditsati) vouloir donner, être prêt à donner || lat. do; fr. donner.
agnīn disposer les feux du sacrifice.
anuyātrāṃ accompagner.
argalaṃ tirer le verrou.
avakāśaṃ faire de la place, laisser passer.
ājñāṃ donner un ordre.
ātmānaṃ se sacrifier | se donner à, se consacrer à <dat.>.
āsanaṃ céder sa place.
ṛṇaṃ payer sa dette.
karṇaṃ prêter l'oreille.
jānu s'agenouiller | mettre le genou sur le corps.
talaṃ gifler.
daṇḍaṃ payer l'amende | punir.
dṛṣṭiṃ jeter un coup d'œil.
mano fixer l'esprit sur <loc.>.
mārgaṃ céder le chemin.
vacaṃ dire une parole, parler.
varaṃ accorder un don.
viśaṃ empoisonner.
śabdaṃ élever la voix, appeler.
śokaṃ causer du chagrin.
saṃdeśaṃ donner un renseignement, informer.
samayaṃ proposer un accord, convenir.
prema bhikṣāṃ dehi Donne nous l'Amour Divin en aumône.

दा dā_2 v. [2] pr. (dāti) v. [4] pr. (dyati) pft. (dadau) aor. [1] (adāt) pp. (dita) pf. (ava, ni) diviser, partager | couper; mettre en pièces, déchirer, détruire | lier — ps. (dīyate) être rejeté.

दा dā_3 v. [1] pr. (dāyati) pf. (ava) [inusité sans pf.].

॰दा -dā fois (forme des adv. de temps).

दाक्ष dākṣa [vr. dakṣa] a. m. n. f. dākṣī_1 myth. relatif à Dakṣa | méridional — m. n. le Sud.

 dākṣāyaṇa [āyana] a. m. n. f. dākṣāyaṇī myth. descendant de Dakṣa; relatif à Dakṣaf. dākṣāyaṇī myth. np. de Dākṣāyaṇī «Fille de Dakṣa», épith. not. de Satī et des nakṣatrāṇi; cf. Auṣadhī.
dākṣa

दाक्षि dākṣi [vr. dakṣa] m. f. dākṣī_2 [gotra] descendant de Dakṣa.

दाक्षिण dākṣiṇa [vr. dakṣiṇā] a. m. n. f. dākṣiṇī soc. relatif aux honoraires du prêtre — f. dākṣiṇā géo. l'Inde du Sud, le Deccan.

दाक्षिणात्य dākṣiṇātya [vr. dakṣiṇā-tya] a. m. n. f. dākṣiṇātyā du Sud, méridional; not. issu du Deccan | pl. habitants du Deccan.

दाक्षिण्य dākṣiṇya [vr. dakṣiṇā-ya] a. m. n. f. dākṣiṇyā qui concerne ou qui mérite le paiement d'honoraires rituels — n. dextérité, habileté, adresse | politesse, considération, piété.

दाक्ष्य dākṣya [vr. dakṣa-ya] n. habileté, adresse; capacité; zèle.

दाडिम dāḍima m. f. dāḍimī grenadier — n. grenade.
dāḍimāni daṃś [«mordre dans une grenade»] faire une corvée, avoir une tâche infaisable.

दातव्य dātavya [pfp. [3] dā_1] a. m. n. f. dātavyā qui doit être donné ou offert.

दातृ dātṛ [agt. dā_1] a. m. n. f. dātrī qui accorde, qui permet; qui donne, qui prête; libéral, généreux; donateur, mécène, fondateur; prêteur, créancier — f. dātrī généreuse, donatrice.

दात्र dātra [instrumentdā_2] n. faucille.

दाद dāda [dā_1] m. cadeau; don.

 dādada [da] a. m. n. f. dādadā qui donne des cadeaux.
dāda

दान dāna [act. dā_1] n. don, présent; générosité, libéralité; charité | bd. la générosité, une des 6 perfections [pāramitā] d'un accompli [bodhisattva] | liquide exhudant des tempes de l'éléphant en rut.

 dānadharma [dharma] m. soc. devoir de charité.

 dānastuti [stuti] f. lit. [RV.] louange pour le don, remerciement rituel.
dāna

दानव dānava [dānu] m. f. dānavī myth. [«fils de Danu»] démon ondin, variété d'asura aquatique sous les ordres de Rāhu; cf. Vṛṣaparvan | pl. dānavās la classe de ces démons; ils sont fils de Kaśyapa et Danu; Indra demanda à Duṣmanta de les combattre | myth. cf. Danu_1.

 dānavapati [pati] m. myth. np. de Dānavapati, épith. de Rāhu «Roi des dānavās».
dānava

दानिन् dānin [agt. dā_1] a. m. n. f. dāninī qui donne; généreux.

दानीय dānīya [pfp. [2] dā_1] a. m. n. f. dānīyā qui doit être donné ou offert.

दानु dānu [dā_1-nu] a. m. n. f. libéral | courageux; vaillant, victorieux, conquérant — m. donateur | prospérité | vent, courant d'air | eau, courant de fluide.

दान्त dānta [pp. dam_1] a. m. n. f. dāntā dompté, dressé | qui a dompté ses passions.

दाप् dāp [ca. dā_1] v. [10] pr. (dāpayati) faire donner, faire payer, recouvrer.

दाम dāma iic. pour dāman_2.

 dāmodara [udara] m. myth. np. de Dāmodara, épith. de Kṛṣṇa enfant «attaché par une corde autour de sa taille» (par sa nourrice Yaśodā pour ses espiègleries).

  dāmodaragupta [gupta] m. hist. np. de Dāmodaragupta, poète et premier ministre du roi du Kaśmīra Jayāpīḍa (fin 8e siècle); il est l'auteur du Kuṭṭanīmata.

  dāmodarāṣṭaka [aṣṭaka] n. soc. festival célébrant Kṛṣṇa-Dāmodara, le 8e jour du mois kārttika; cf. gopāṣṭamī.
 dāmodara
dāma

दामन् dāman_1 [dā_1-man] m. donneur; homme généreux.

दामन् dāman_2 [dā_2-man] n. lien, corde, entrave; ceinture | guirlande; collier, chapelet.

दाय dāya_1 [agt. dā_1] a. m. n. f. dāyā ifc. qui donne <iic.> — m. don, cadeau | soc. héritage, dot; don au maître après les études.

 dāyāda [āda] a. m. n. f. dāyādā qui hérite de <g. loc iic.> — m. héritier — f. dāyādā héritière.

  dāyādya [-ya] n. héritage.
 dāyāda
dāya_1

दाय dāya_2 [act. dā_2] m. portion, part; part d'héritage | division; destruction — ifc. division en <iic.> parts.

दायक dāyaka [agt. dā_1] a. m. n. f. dāyikā qui donne; qui octroie — ifc. qui cause, qui permet, qui affecte <iic.>.

दार dāra m. épouse (rare) | pl. dārās (collectif) les épouses.
darān kṛ var. darānprakṛ prendre pour épouse, épouser.

 dāraka [-ka] m. fils, jeune garçon | du. dārakau garçon et fille — f. dārikā fillette.
dāra

दारिद्र्य dāridrya [vr. daridr-ya] n. pauvreté.

दारु dāru [dru_3] m. n. bois; morceau de bois; poteau.

 dārubrahman [brahman] m. myth. np. de Dārubrahmā, épith. de Jagannātha «le Dieu de bois».

 dārumaya [maya] a. m. n. f. dārumayī en bois.
dārumayī pratimā idole en bois.

 dāruśilā [śilā] f. bois et pierre.

  dāruśilāgrahaṇa [grahaṇa] n. soc. critères de sélection des matériaux destinés aux images sacrées.
 dāruśilā
dāru

दारुक dāruka [dāru-ka] n. natu. bot. Cedrus deodara, cèdre de l'Himālaya.

 dārukavana [vana] n. myth. np. de la forêt de cèdres Dārukavana, où vivaient de nombreux ermites [ṛṣi]; ils étaient infatués de leurs rituels Védiques et ne vénéraient que le Śabdabrahman; Śiva visita l'ermitage comme mendiant nu sous sa forme de Bhikṣāṭana, pour humilier ces hérétiques; les épouses des sages tombèrent amoureuses de sa grande beauté; les sages voulurent le faire disparaître, et firent surgir un tigre, qu'il tua et dont il se para de sa peau; ils firent surgir un daim, qu'il prit dans sa main gauche comme attribut; ils produisirent un fer chauffé au rouge, qu'il garda en main comme arme; un démon-éléphant [gajāsura] nommé Gaya_1 ayant acquis de grands pouvoirs par ses austérités fit fuir les sages à Vārāṇasī, où ils se réfugièrent dans un temple de Śiva; celui-ci tua le démon-éléphant avec son trident, et se para de sa dépouille comme d'une cape.
dāruka

दारुण dāruṇa [dāru-na] a. m. n. f. dāruṇā f. dāruṇī dur, rude; sévère, implacable; intense; cruel, violent | pénible, douloureux; effrayant, terrible, épouvantable — n. dureté, rudesse, sévérité; horreur.

दार्ढ्य dārḍhya [vr. dṛḍha-ya] a. m. n. f. dārḍhyā solidité, résistance; stabilité.

दार्तेय dārteya [vr. dṛti-īya] a. m. n. f. dārteyā qui se trouve dans une outre.

दार्व dārva [vr. dāru] a. m. n. f. dārvī en bois.

दाव dāva [agt. du] a. m. n. f. dāvā qui brûle | forêt, parc — m. incendie, not. d'une forêt.

दाश् dāś_1 v. [1] pr. (dāśati) pft. (dadāśa) véd. honorer un dieu <acc. dat.> avec <i.> | véd. donner, accorder à <dat.> — ca. (dāśayati) offrir, donner.

दाश् dāś_2 [act. dāś_1] f. soc. véd. culte, vénération — m. soc. dévot.

 dāśaspati [pati] m. soc. [«maître des offrandes»] grand donateur.

  dāśaspatya [-ya] a. m. n. f. dāśaspatyā prolifique; not. bonne laitière (vache).
 dāśaspati
dāś_2

दाश dāśa [dāś_1] m. donataire (à qui l'on donne) | pêcheur; batelier; cf. dāsa.

दाशरथ dāśaratha [vr. daśaratha] a. m. n. f. dāśarathā relatif à Daśaratham. myth. np. de Dāśaratha, patr. de Rāmam. dāśarathi myth. id. | du. dāśarathī myth. Rāma et Lakṣmaṇa.

दाशराज्ञ dāśarājña [vr. daśa-rājan] m. véd. «(bataille) des 10 rois», remportée par Sudāsa, chef de la tribu des Bharatās, grâce à l'aide du ṛṣi Vasiṣṭha; ces rois menaient respectivement 5 tribus aryennes et 5 tribus non aryennes; la bataille eut lieu près de la rivière Paruṣṇī; elle donna aux Bharatās la souveraineté sur le Kurukṣetra.

दाश्वस् dāśvas [ppft. dāś_1] a. m. n. f. dévot, pieux — m. véd. qualifie différents dieux.

दास dāsa [relié à dasyu] m. esclave, serviteur | pêcheur | soc. [«serviteur de Dieu»] np. de Dāsa, suffixe du nom de renonçants du courant dévotionnel [bhakti] de la tradition vaiṣṇavaf. dāsī femme esclave, servante | femme de pêcheur.

 dāsakarmakara [karmakara] m. pl. soc. les serfs et les travailleurs libres.

 dāsarāja [rāja] m. myth. [Mah.] np. de Dāsarāja, «Chef des pêcheurs» de la Yamunā, qui éleva Satyavatī et la donna en mariage au roi Śāṃtanu.

 dāsya [-ya] n. esclavage, servitude.
dāsa

दासित dāsita [ca. pp. das] a. m. n. f. dāsitā épuisé.

दास्यास् dāsyās [g. dāsī] iic.

 dāsyāḥputra var. dāsīputra [putra] m. fils de servante, bâtard (injure).
dāsyās

दाह dāha [vr. dah_1] m. incendie; brûlure.

Next page

Le chameau Ocaml
Top | Index | Stemmer | Grammar | Sandhi | Reader | Help | Portal
© Gérard Huet 1994-2014
Xhtml valid